Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Trois livres « frissons garantis »


Publié le 5 juin 2019 par Pippa

Je vais te faire une petite confidence : je suis une sorcière qui ne supporte pas regarder un film d’horreur.

Je ne supporte pas voir la violence, la torture, les monstres et autres maisons hantées sur un écran. En revanche, en lecture, c’est tout autre chose, plus c’est glauque et plus ça me plait ! Je trouve que la lecture offre plus de puissance, car l’imaginaire intervient pour beaucoup.

Aujourd’hui, j’ai envie de te présenter les trois romans qui m’ont le plus marqué dans cette catégorie.

Crédit photo (creative common) : Free Photos

Le Corps exquis – Poppy Z. Brite

Quatrième de couverture : Perversion des âmes et poésie du macabre au service d’une des fictions les plus noires jamais publiées sur les serial killers : sans concession, choquante, répulsive. Un roman fascinant et extrémiste. Un livre violent dont aucun lecteur ne sortira indemne.

C’est en repensant à ce roman que j’ai eu l’idée de rédiger cette sélection pour toi. L’histoire, librement inspiré des crimes de Jeffrey Dahmer, comprend de la nécrophilie et du cannibalisme. Peut-on faire plus extrême ? Je n’en sais rien mais mes nuits n’étaient pas paisibles durant sa lecture.

J’ai lu quelques autres œuvres de Brite, dont entre autre, sa biographie de Courtney Love et son premier recueil de nouvelles (Les Contes de la Fée verte) et j’apprécie son style bien gothique, mais rien ne m’a dérangé autant que « Le Corps Exquis ». Âme sensible s’abstenir !

Le Locataire chimérique – Roland Topor

Quatrième de couverture : Un jeune homme emménage dans un appartement dont l’ancienne locataire vient de se suicider. Il est calme, timide, poli. Pourtant ses étranges voisins déclenchent aussitôt contre lui une guerre sournoise. Dans quel but ? Les effrayants mystères auxquels il peut assister de sa fenêtre existent-ils ailleurs que dans son imagination morbide ? Le propriétaire est-il sincère lorsqu’il affirme : « C’est un immeuble calme, ici  » ?

Contrairement au précédent, ce livre-ci ne joue pas la carte du dégoût, mais use plutôt nos nerfs. Délire paranoïaque ou cruelle réalité ? Sauras-tu te décider ? Je suis restée en haleine tout au long de ma lecture, attendant avec impatience le dénouement.

Cette histoire a été adaptée au cinéma par Roman Polanski. Je ne l’ai pas encore vu mais la trame est similaire à Rosemary’s baby (que je te recommande aussi de voir – sauf si tu es actuellement enceinte).

Simetierre – Stephen King

Dois-je encore te présenter Stephen King ? Si mon roman préféré de lui reste Misery (et Bazaar, et Salem, et …), l’histoire qui m’a vraiment mise mal à l’aise est celle de Simetierre, en particulier le passage avec Zelda.

Quatrième de couverture : Louis Creed vient s’installer avec sa famille à Ludlow, petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Crandall, les emmène visiter le pittoresque « simetierre » où des générations d’enfants ont enterré leurs animaux familiers…

Mais, au-delà de ce « simetierre », tout au fond de la forêt, se trouvent les terres sacrées des Indiens, lieu interdit qui séduit pourtant par ses monstrueuses promesses.

Si tu n’aimes pas la lecture, sache que ce roman a déjà été adapté à deux reprises au cinéma (dont une version toute récente).

Si tu adores la lecture, je te recommande pratiquement tout ce que Stephen King a écrit. Ça reste une valeur sûre pour frissonner sur la plage 😉

Aimes-tu les romans d’horreurs ? Quels sont tes préférés ? N’hésite pas à les partager en commentaire 😉

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Vee

Comme je te comprends, je suis incapable de regarder un film d’horreur aussi, le dernier que j’ai vu était 6e sens (et pourtant c’est pas le pire apparemment !) il y a je sais pas, 15 ans, et j’ai tellement pas dormi après que j’ai jamais recommencé à voir quoi que ce soit d’approchant !
Pour les livres c’est presque encore pire pour moi, j’ai trop d’imagination… Mais je te rejoins notamment avec Stephen King, parce qu’il est tellement fort que même quand il ne se passe rien de vraiment affreux il a un don pour créer des ambiances qui fichent des frissons (rien que de penser à Derry, par exemple dans 22.11.62, qui est pas particulièrement d’épouvante (mais je le recommande) m’angoisse, tiens!)

le 05/06/2019 à 07h33 | Répondre

Pippa (voir son site)

La ville de Derry revient souvent dans ses histoires mais je ne connais pas le livre dont tu parles. Je le garde en tête pour une prochaine lecture, merci pour l’échange 😉

le 05/06/2019 à 11h50 | Répondre

Vee

Avec plaisir 🙂
Il est vraiment bien, on n’arrive pas à le poser j’ai trouvé (même si j’ai eu peur la nuit pendant quelques jours après xD ) !

le 05/06/2019 à 17h40 | Répondre

Cricri2j

J aime les livres bien noirs aussi. Je vais tenter les 2 premiers que tu conseilles (ayant déjà épuisé les Stephen King).

le 05/06/2019 à 14h13 | Répondre

Mélinda

Je suis allée voir les critiques concernant le premier livre (je ne connais pas du tout l’autrice) et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a l’air extrême ! J’ai déjà « survécu » à Bret Easton Ellis et à une biographie de Dahmer, alors je me dis qu’il pourrait me plaire… Mais je vais attendre le bon moment ! Sinon, je suis comme toi, je n’arrive pas à regarder les films d’horreur. Le moindre suspense dans un film plus classique me fout déjà les pétoches !

le 05/06/2019 à 16h51 | Répondre

Athéna

Je ne suis pas du tout livre d’horreur. A l’inverse de toi, j’adore les films d’horreurs et d’épouvante, parce que quand j’en regarde un, c’est justement parce que j’ai pas envie de me creuser la cervelle, j’ai pas envie de réfléchir.
Les films d’horreur c’est un peu mon TPMP ou ma télé réalité, c’est un programme où tu t’attend à rien de particulier, c’est juste pour t’occuper l’esprit.

Par contre j’adore les romans d’énigmes, quand il y a quelque chose à découvrir ou une énigme à résoudre (genre DaVinci code), j’aime aussi les histoires d’amour niaise pour jeune fille (les histoires que normalement à mon âge tu ne lis plus), les histoires du roi Arthur et de toutes sa suite, et les romans de Bernard Werber (je les ais tous, c’est les seuls livres que je garde, c’est un peu ma collection préféré).

le 07/06/2019 à 07h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?