Menu
A la une / témoignage

Je suis accro au Sudoku

Le Sudoku, ce jeu dont je suis tombée raide dingue depuis une quinzaine d’année. J’ai commencé à faire quelques grilles et depuis, je suis complètement dépendante !

Attention, tu risques vite de devenir complètement accro toi aussi !

Crédit photo (creative commons) : Jerome Ware

Règle du jeu

Le Sudoku, qu’est-ce que c’est ?

Ce jeu pris ce nom dans les années 80 au Japon. Le concept est très facile : c’est une grille dont tu dois remplir les cases avec les chiffres de 1 à 9, de façon à ce que chaque ligne, colonne et région (chacun des 9 carrés de 9 cases) ne contiennent qu’une seule fois tous les chiffres de 1 à 9.

Des chiffres sont déjà pré-inscrits. Leur nombre varie en fonction du niveau de la grille que tu remplis : plus il y a de chiffres au départ, plus la grille est facile !

Exemple de grille niveau expert – Capture d’écran de l’application PeopleFun

Mes débuts

Il y a donc une bonne quinzaine d’année, je voyais mon papa remplir le lundi soir les quatre grilles du magasine féminin de ma maman. Un jour il m’a dit : « tiens tu devrais essayer, c’est génial ce jeu ».

Même si le concept est simple à comprendre, au début j’avais beaucoup de mal.

Et puis je me suis prise au jeu assez rapidement et au final, à force de faire de plus en plus de grilles, la gymnastique du cerveau se fait aisément.

Et maintenant ?

Je fais environ une vingtaine de grilles par jour : le soir dans le canapé avant que le film commence, une petite pause entre midi et deux au boulot, dans la salle d’attente du médecin…

Comme tu l’auras sûrement compris, j’ai téléchargé une application avec une quantité infinie de grilles réparties sur cinq niveau.

Je ne peux pas dire que je sois une grande championne mais je termine désormais un niveau expert en moins de quatre minutes, là où j’en mettais quarante-cinq quand je débutais !

Bref, je suis complètement accro au Sudoku !

Ce que le Sudoku m’apporte

Pour commencer, j’aime penser que le Sudoku m’apporte un entrainement cérébral. Même si j’utilise ma petite tête tous les jours au travail, je me persuade qu’un petit exercice mental ne peut pas faire de mal ! (un exercice physique aussi ne pourrait pas me faire de mal mais c’est un autre sujet…)

Ensuite, faire des Sudoko me détend. Je ne saurais t’expliquer ce sentiment de détente, de zénitude mais surtout de concentration que je ressens. Et puis une fois ma grille terminée et réussie, je suis toujours très fière malgré le nombre incalculable de jeu que j’ai fait !

Et toi ? Es-tu aussi accro au Sudoku ? Au contraire n’aimes-tu pas ce jeu ? Dis-nous tout !

A propos de l’auteur

Salut ! Moi c'est Doupiou ! Je suis mariée et maman de 2 enfants. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! J'essaie toujours de positiver et je crois fort au karma ! Je viens te raconter ici notre projet de construction mais aussi quelques tranches de ma vie !

5 Commentaires

  • 100drine
    28 janvier 2020 at 7 h 22 min

    Je comprends cette addiction et le côté « vide la tête ». Dès que je vois une grille sur un journal, un magazine je ne peux m’empêcher de la faire et comme en ce moment je fréquente les salles d’attente médicales 😀
    J’ai découvert dans un magazine de jeu, une variante de sudoku qui s’appelait « Ken Ken  » ou quelque chose du genre…
    Comme j’adorais et que c’est difficile à trouver, mon génial mari m’a créé une appli qui s’appelle « sandoken » (en rapport avec mon prénom ! )
    Si tu n’a pas un téléphone avec une pomme tu peux la télécharger 😉
    Elle s’appelle « sandoken  » !

    Reply
  • Athéna
    28 janvier 2020 at 10 h 54 min

    Je ne suis pas une accro, mais j’aime beaucoup le sudoku, c’est l’un des jeux que je préfère avec les mots flèché et le scrabble. J’aime ces jeux qui font travailler le cerveaux.
    Ça fait partie de ce qui accompagne mes journées plage, dans le sac de plage j’ai toujours un cahier de sudoku et un cahier de mot flèché et je prend l’un ou l’autre selon l’envie du moment.

    A la maison je doit en avoir aussi un cahier qui traîne quelque part, mais je suis beaucoup plus lecture et surtout crochet.

    Reply
    • Doupiou
      29 janvier 2020 at 12 h 04 min

      J’ai abandonné la lecture car avec deux enfants en bas âge, le sudoku me permet de m’arrêter quand je le souhaite. A l’inverse de la lecture où je ne supporte pas d’être interrompue !

      Reply

Laisser un commentaire