Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

témoignage

Quelques réflexions sur le dress code des femmes au travail

Depuis quelques mois, je travaille dans un environnement assez particulier : tapis épais au sol, moulures au plafond, lustres à pampilles… Ambiance feutrée, on parle à voix basse dans les couloirs. Ce n’est pas dans l’hôtellerie de luxe, non…Je ne t’en dirai pas plus, si ce n’est que le travail consiste en des réunions, des rapports à rédiger et à soutenir devant un collectif de personnes. Un travail de bureau quoi, mais dans un cadre très solennel et imposant. La tenue des personnes qui y travaillent doit évidemment être irréprochable ; et quand je parle de tenue, c’est bien sûr de façon générale, mais ce dont je veux te parler aujourd’hui, c’est bien de vêtements.

Pourquoi j’aime Thanksgiving

Thanksgiving, ou « action de grâce » en français, est une tradition qui remonte au XVIIe siècle aux Etat-Unis. La légende dit que les premiers pionniers, les « Pilgrim fathers », après avoir connu bien des difficultés, furent aidé par les tribus indiennes voisines qui leur donnèrent de la nourriture et leur apprirent à cultiver les plantes locales. Pour célébrer leur survie et remercier Dieu de leur avoir donné ses bienfaits, ils organisèrent un festin auquel ils convièrent leurs voisins Indiens.

Enfin, ça, c’est que dit la légende. Il semblerait que la célébration systématique de Thanksgiving soit plus récente, datant plutôt de la seconde moitié du XIXe siècle. Si tu veux en savoir plus, tu peux lire cet excellent article.

A toutes celles qui sont angoissées

Chère personne anxieuse, c’est vrai, tu pourrais être complètement différente si l’anxiété ne faisait pas partie de ta vie. Tu serais moins compliquée, moins parano, moins obsessionnellement organisée peut-être, tu aurais moins tendance à tout analyser.

Tu serais le genre de personne à te réveiller le matin et te faire un café sans avoir planifié la moindre seconde de ta journée à peine commencée. Tu pourrais organiser ton travail sans avoir à prendre beaucoup, beaucoup d’avance pour avoir l’impression de maîtriser ton temps et ton énergie, tu pourrais peut-être même improviser une partie de ta journée sans avoir peur de ce qu’il va se passer.

Je collectionne les DVD Disney

Les Disney ont bercé notre enfance.

Certains d’entre nous y sont toujours accros, même adultes. Certains d’entre nous connaissent les chansons de ces films par coeur, même les nouveaux. Certains d’entre nous regardent régulièrement ces films. Certains d’entre nous connaissent des répliques, des scènes par coeur.

Je fais partie de ces «certains d’entre nous».

Mes petites manies du quotidien

On a toutes des petites manies, non ? La chaussette gauche en premier, toujours. Plier ses vêtements comme ci, ranger les verres là et pas ailleurs… Chacun a ses habitudes. Aujourd’hui, j’avais envie de m’attarder sur les petites bizarreries du comportement qui nous rendent si attendrissant.e.s (ou étranges !)…

Tu me racontes les tiennes après ?

Le télétravail, fausse bonne idée?

Aaaaah, le télétravail !!!

Ce doux nom dont la simple évocation fait rêver de nombreux employés…

Pour moi aussi, il y a quelques années alors que je n’en profitais pas encore, il s’agissait en quelque sorte du Graal absolu de l’employé moderne.

Halloween me met mal à l’aise

Halloween me met mal à l’aise. C’est paradoxal, me diras-tu, parce que je baigne dans la culture anglo-saxonne depuis de nombreuses années et c’est bien plus populaire dans les pays anglophones que chez nous.

Les quantités de bonbons vendues en magasin, tout ce sucre, le faux sang, les déguisements plus ou moins douteux, les emprunts à d’autres cultures de plus en plus décriés sur la toile, les costumes hyper sexy, même pour les toutes petites filles, en vente dans tous les magasins, la surabondance d’orange et de noir, la célébration de ce qui est moche et de ce qui fait peur… c’est tout ce que je déteste.

« Tu es belle » – ou la théorie du bonjour

Il était presque 16h alors je pressais le pas, il fallait que j’aille chercher mon fils à la garderie. Comme à mon habitude, je passe par l’artère piétonne pour aller plus vite, salue les commerçants que je connais et souris aux passants que je croise. C’est à ce moment-là que j’ai entendu ce « wahou » un brin discret. Je me suis retournée et ai aperçu cet homme, le coiffeur du salon devant lequel je passe tous les jours. Il me fixait. J’en déduis que cette remarque m’était destinée, je ne savais pas trop comment l’interpréter mais à vrai dire, ça me passait au dessus de la tête : je devais presser le pas pour retrouver mon fils.

Une quinzaine de minutes plus tard, me revoilà dans cette artère piétonne, courant après mon fils qui veut à tout prix aller dans l’autre sens. J’ai complètement oublié cet homme. Pourtant, je le recroise.

Une activité parfaite en hiver : l’Escape Game

Alors non je n’ai pas encore perdu la tête! Je sais que ce n’est pas encore l’hiver (bien que le temps qu’on a en ce moment peut nous pousser à remettre en question cette affirmation) mais justement c’est bien maintenant que c’est le mieux pour te parler de cette activité que j’ai adoré, j’ai nommé:

L’escape Game!

Et si on partait ? Episode 3 Nouvelle approche

Après notre changement de cap, plusieurs mois se sont passés. Mon mari et moi nous sommes installés dans nos nouveaux emplois franciliens et une routine quotidienne s’est mise en place. Métro, boulot, bébé, dodo.

J’avais commencé à chercher à nouveau un CDI en Ile de France pour que l’on puisse enfin acheter une maison près de là où nous vivons. Nous avons essayé de calculer quel serait notre budget final (apport par la vente de l’appartement et moyens financiers mensuels) et nous en sommes arrivés à la conclusion que si l’on achetait près de chez nous, il faudrait revoir nos critères à la baisse.