Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

témoignage

Mes résolutions de la rentrée

La rentrée scolaire pointe le bout de son nez et, pour la plupart des gens, ça veut dire retour au travail après une période de congés. A quelques exceptions près, c’est donc l’occasion rêvée pour promettre, jurer, que cette fois-ci, c’est sûr, tu vas tout changer ! Ou, au moins, essayer de prendre quelques bonnes habitudes.

Je dois dire que j’ai tendance à ne pas le faire en janvier: au milieu de l’hiver, je souffre souvent de déprime saisonnière, je suis généralement enrhumée, et, surtout, je suis noyée sous la masse de travail. Avoue que les conditions ne sont pas exactement réunies pour chambouler mon quotidien.

J’ai testé : la cuisine avec un Thermomix

Il y a environ un an et demi, une amie m’a proposé de participer à une démonstration d’un robot de cuisine, le Thermomix de la marque Vorwerk. Même si je ne vis pas dans une grotte, je t’avoue que je ne connaissais pas vraiment, juste de nom car plusieurs personnes de mon entourage en avait un.

Il faut dire que la cuisine, ce n’est pas vraiment mon truc, je délègue (ou plutôt j’impose) cela à mon mari. Pour autant, je n’avais jamais vu à quoi cela ressemblait.

Dans ma voiture

On dit souvent que la voiture est comme une deuxième maison. Et moi j’adore ma voiture et conduire en général, j’avais même penser à devenir chauffeur de taxi à un moment !

J’apprécie beaucoup les belles voitures, celles qui sont puissantes mais pas du tout bling bling. J’aime les voitures classes. Du coup j’ai horreur des monospaces !

Mon jardin, mon fardeau

Ah le doux rêve de la petite (ou grande) maison en ville (ou à la campagne) avec un jardin… Les barbecues l’été, les enfants qui courent en jouant aux indiens, les jolies fleurs, le potager, le petit déjeuner sur la terrasse avec les premiers rayons du soleil… C’est bucolique tout ça, pas vrai ? On se croirait dans une publicité !

Quand on a cherché à acheter avec Chouchou, c’était évident pour lui qu’il nous fallait un jardin.

Combattre le sexisme au sein de sa famille

Dans ma famille et belle-famille, le sexisme n’est pas appelé comme tel. C’est plutôt une mœurs. Education à l’ancienne et tradition d’un autre temps : les femmes à la popotte et les hommes au bricolage. C’est cliché, mais c’est ainsi que j’ai été élevée, et mon mari aussi d’ailleurs.

Alors comment on fait pour faire changer les choses ?

Le parachutisme

Ahh voilà un sport qui fait peur. Un sport ? C’est un sport que de se jeter d’un avion qui fonctionne parfaitement ? Oui, oui, c’est un sport, parce que JAMAIS tu n’auras le coeur qui battra aussi vite qu’à ce moment précis où tu te trouves assis ou à genoux à la porte de l’avion !

La dictature de la jupe

« Ha ba tu as rallongé ta jupe aujourd’hui ». Voilà comment j’ai été accueillie un matin au travail. Traduction : « Enfin tu n’es pas habillée comme une fille de joie aujourd’hui ».

Ha ces hommes? Et non…

L’agriculture de proximité m’a fait changé ma façon de manger

J’ai eu la chance de grandir avec une maman très bonne cuisinière. C’est simple presque tout est fait maison chez elle. J’ai grandit avec le goût des bonnes choses : légumes frais de mon grand-père, excellents bouchers, petits commerces de bouche avec des produits locaux, etc… C’est la cuisine de ma mère qui m’a permis d’apprécier la bonne nourriture et de savoir faire la différence entre du fait-maison et du déjà cuisiné. C’est aussi avant tout sa cuisine qui m’a permis d’apprécier la nourriture « sans artifice », c’est-à-dire que l’on n’est pas obligé de mettre une tonne de sel ou de beurre pour que ce soit bon ! Les plats les plus simples avec de bons produits sont bien souvent les meilleurs.

Je passe le permis moto – Partie 2

Si tu as suivi mon article précédent, me voici donc le Code en poche et le chèque pour la moto école encaissé !

Je souhaite attendre une petite semaine avant de commencer mes leçons car je veux que mon gynécologue me donne son feu vert post-accouchement.

C’est donc les jambes tremblantes, dans un mélange de peur et d’ excitation que je me rends à ma première leçon…

vegetarisme

Etre végétarienne, pourquoi, comment?

1 an, déjà !

Une date facile à retenir, je suis « officiellement » devenue végétarienne le 1er juillet 2017. Tu te diras peut-être que c’est facile, j’ai choisi la bonne saison pour me lancer avec tous les fruits et légumes disponibles l’été. Je te dirais juste que chez moi, été rime avec barbecus et apéros ‘saucissons – chips’. Au moins, c’était un bon test. Si je passais l’été, je n’aurais aucun souci à tenir dans la durée !