Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

témoignage

Quand on déménage – partie 1

Si tu as peu suivi mes chroniques toutes récentes, avant de faire construire notre charmante demeure, il faut qu’on aille en location le temps de la construction. Et nous allons avoir un appartement bien plus petit que celui dans lequel nous étions propriétaires jusqu’à présent !

Du coup je vais te raconter notre déménagement avec des petites difficultés en plus (sinon ça serait trop facile !)…

Quitter la région parisienne – Episode 1 : Paris, je t’aime mais je te quitte

Aujourd’hui, je viens t’annoncer une grande nouvelle : moi et ma famille, nous quittons Paris. Mon amie chroniqueuse Chacha d’Avril a inauguré sa série « Et si on partait ? » ; et bien pour nous, ce serait plutôt « Comment nous avons su que nous allions quitter Paris du jour au lendemain ».

Ainsi je vais t’écrire toutes les étapes, notre cheminement, toutes les démarches, etc… Je navigue pas mal sur internet pour me renseigner, et il y a bien quelques sites intéressants mais finalement, les informations restent très limitées sur le ressenti des familles au moment où elles ont sauté le pas.

Achat en VEFA: Un an (et quelques…) après

J’étais venue te raconter en juin, juillet 2016 les différentes étapes par lesquelles on était passé pour notre achat en VEFA.

A quel point un achat sur plan pouvait demander de la patience, de la persévérance et que même une fois fini il pouvait rester des petites déceptions.

Quand j’ai écrit cette série d’articles nous venions tout juste de prendre possession de notre appartement. Je n’avais pas de recul. J’étais encore complètement dans la bataille et les déceptions. Qu’en est il un an et 8 mois après?!

Ce concert qui a failli être parfait

C’était au Zénith de Paris. J’avais vérifié en amont les consignes de sécurité, et la liste des objets autorisés, ou pas, dans l’enceinte du Zénith. J’avais parcouru avec attention la Foire aux Questions pour être sûre de ne pas commettre d’impair. J’avais donc vu que je ne pouvais pas apporter mon appareil photo Reflex, et je me suis dit que, tant qu’à faire, ce n’était pas plus mal. J’avais acheté bien en avance des places au premier rang, au milieu, pile devant la scène, pour profiter au maximum de ce moment que j’attendais avec impatience depuis quelques mois, alors l’interdiction d’apporter des appareils photos m’arrangeait, quelque part, j’allais pouvoir profiter à fond de ce moment.

Mais ça, c’était sans compter sur les gens, tous ces gens autour de moi, et surtout… Leurs satanés smartphones.

J’ai testé pour toi: le bénévolat

Ce n’est pas un sujet que j’aborde facilement. Peu de gens savent qu’il y a un an, j’ai sauté le pas et je suis devenue bénévole pour une association que je soutenais déjà financièrement depuis 2011. C’est difficile d’aborder le sujet sans avoir l’air d’en mettre plein la vue.

Pourquoi je t’en parle aujourd’hui, alors? Eh bien, pour plusieurs raisons.

Je ne veux plus d’animal de compagnie

Je n’en veux plus parce que j’en ai déjà eu un. Enfin plusieurs en fait ! Pas en tous en même temps bien sûr ! Mais ma décision est prise, jusqu’à ce que mes enfants me harcèlent pour un hamster ou un poisson rouge : pas d’animaux à la maison !

Ne t’y méprends pas hein ! J’adore les animaux ! Mais vraiment. Quand j’étais petite, je voulais devenir vétérinaire et j’ai été cavalière pendant une bonne quinzaine d’année. Quand je vois un chat chez quelqu’un je ne peux pas m’empêcher d’aller lui faire des gratouilles et j’ai souvent un bon « feeling » avec les animaux : comme ce chien de garde d’un client à mon mari qui est venu se blottir contre moi et mettre sa truffe dans ma main alors qu’il déteste les étrangers et a la morsure facile…

Alors pourquoi je n’en veux pas chez moi ? Explications (purement personnelles )…

Enfoncer des portes ouvertes pour plus de sérénité

Et si tu enfonçais des portes ouvertes avec moi, aujourd’hui ? Une connaissance me taquinait encore gentiment tout à l’heure à ce propos: c’est vrai que je suis une grande angoissée, je suis capable de me laisser complètement envahir par l’anxiété, parfois pour aucune raison apparente.

Alors, aujourd’hui, je vais essayer de prendre le contre-pied de tout ça, et jurer solennellement de…

On construit notre maison : terrain et permis

Un mercredi soir, le jour de l’anniversaire de Monsieur Barbu, on file chez le notaire afin de signer le compromis de vente du terrain. Nous rencontrons donc les vendeurs avec lesquels nous n’avions eu que des conversations téléphoniques jusqu’ici. Le courant passe plutôt bien.

Puis le notaire nous fait la lecture de l’acte. Avec l’expérience de mon métier, je mets le doigt sur plusieurs petits couacs que le notaire, quelque peu vexé, s’empresse de corriger. Il nous explique les servitudes applicables et les clauses suspensives : attribution du permis de construire et accord du prêt.

On construit notre maison : l’opportunité de départ

Avec Mari Barbu on s’est toujours imaginés vivre dans une jolie maison. Lui aime bien les maisons récentes et design, je préfère les corps de ferme chaleureux et joliment rénovés. Avoir une maison, c’est pour nous un but, le projet de notre vie.

Dans notre département frontalier avec la Suisse, les prix de l’immobilier sont juste hallucinants ! Alors nous avons décidé d’acheter un premier appartement avant de pouvoir prétendre s’installer dans une villa. Nous sommes restés deux ans dans notre appartement que nous avons entièrement rénové à notre goût. Et puis au retour des vacances d’été, un petit habitant en plus dans mon ventre, on se demande comment on va pouvoir aménager notre immense cave en chambre pour laisser la notre à petit Barbouille à naître.