Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Se faire tatouer, l’après


Publié le 27 août 2019 par Doupiou

Et voilà, le plus dur est passé. Tu as été bien courageuse malgré les assauts répétés du dermographe sur ta petite peau fragile et tu es ravie de la pièce qui orne maintenant ton bras, ton mollet ou ton dos !

Tu as suivi scrupuleusement les conseils de soins prodigués par ton tatoueur alors je ne reviendrais pas dessus. Je vais juste te donner quelques petites astuces pour mieux vivre la période cicatrisation et prendre soin de ton tatouage pour le reste de ta vie !

La cicatrisation

Désolée de faire la rabat-joie mais une fois le dermographe débranché, tu n’es pas au bout de ta souffrance. La période de cicatrisation c’est l’effet boomerang du tatouage !

Je te le rappelle, ton tatouage, tout joli soit-il, est une plaie. Et comme telle, il doit cicatriser.

Cela commence par un aspect peu ragoutant. Quelques heures après, la peau est inflammée, chaude, peut-être même gonflée. C’est normal ! Cela va passer doucement. Personnellement, pendant plusieurs jours, j’avais une douleur comme celle d’un hématome.

Ton tatouage va commencer à dégorger. C’est-à-dire que ta peau va rejeter le surplus d’encre (ce qui pourra nécessiter des retouches ultérieures). Tout dépend de ta peau et de l’endroit. Pour ma cheville j’ai très peu dégorgé mais pour mon dos c’était bien plus impressionnant !

Pour « aider » ta peau pendant cette phase, tu peux prendre des douches chaudes pour ouvrir les pores (attention pas trop chaudes sinon tu vas faire souffrir ta peau déjà endolorie).

Ensuite, ton tatouage va te démanger. Beaucoup. Résiste ! Prouve que tu existes (pardon). Déjà ne touche pas ton oeuvre avec tes mains sales et ensuite, si tu grattes, tu risques d’enlever des croûtes et de te faire mal.

Tiens, les croûtes, parlons-en ! Oui l’aspect « cicatrisation » d’un tatouage n’est pas glamour ! Il y a des petites croûtes, des petits bouts de peau encrées qui tombent. Rassure-toi, je ne parle pas de lambeaux de peau !

Cependant, si ton tatouage suinte, coule et que la peau est très rouge ou que tu as des doutes sur la normalité de l’aspect, contacte rapidement ton tatoueur !

Petits conseils pratiques :

  • utilise un sopalin propre et « tapote » ton tatouage pour le sécher après la douche. Évite les réemploi de serviettes de bain qui sont des vrais nids à microbes
  • place une serviette éponge sous l’emplacement de ton tatouage la nuit ou porte des vêtements qui ne craignent pas. L’encre risque de dégorger et salir tes draps
Crédit photo : elijahssong (Pixabay)

L’après

La cicatrisation est terminée ! Ouf ! Tu peux prendre une photo ou te rendre chez ton tatoueur pour lui demander s’il estime devoir faire des retouches.

Il faudra prendre bien soin de ton tatouage même si la période de surveillance accrue est derrière toi !

Tu peux l’hydrater aussi souvent que tu hydrates ta peau (crème ou lait).

Le principal danger du tatouage est le soleil. Il fait pâlir les couleurs et donne des nuances aux noirs. Je badigeonne très régulièrement mes tatouages d’indice 50+ lorsque je suis au soleil. Un petit coup de crème solaire ce n’est pas cher payé pour garder un joli encrage !

Voilà pour mes articles sur le tatouage. Je l’ai mentionné à plusieurs reprises, je ne suis pas professionnelle et donc n’ai pas parole d’évangile ! Suis bien les recommandations de ton tatoueur !

Et toi ? Tu as souffert pendant la période de cicatrisation ? Tu as des conseils à me donner ? Dis-nous tout !

Commentaires

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?