Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

témoignage

Devenir paysans : trouver la maison et le terrain adéquats

Bon, avoir un projet de micro-ferme c’est bien, encore faut-il trouver le terrain sur lequel le concrétiser !

Après t’avoir expliqué nos recherches infructueuses en Belgique, je vais maintenant t’expliquer comment nous avons trouvé notre bonheur en France.

Quand j’ai mes règles

Chaque femme est unique, chaque femme vit les choses à sa manière. Dans cet article, je ne fais qu’exposer ce que moi, je vis chaque mois, depuis près de vingt ans maintenant.

Apprendre la botanique

Je suis heureuse de pouvoir reconnaitre la plupart des plantes qui croisent ma route (parfois grâce à l’aide de la géniale appli « Pl@ntnet » que je te recommande d’installer : tu prends un végétal en photo et l’appli te propose des suggestions, souvent pertinentes) et ne compte pas m’arrêter là avec les formations nature car je viens de m’inscrire à une formation d’éthologie. J’aimerai un jour devenir guide-nature mais le chemin est long et j’ai encore beaucoup à apprendre, mais ça aussi, c’est une autre histoire…

Devenir paysans : d’où nous est venue une telle idée ?

Je m’en viens ici t’expliquer notre projet un peu fou/hippie/voué-à-l-échec/trop-cool-je-voudrais-faire-pareil (rayer les mentions inutiles) d’avoir une micro-ferme, d’être en autonomie alimentaire dans un premier temps et pourquoi pas d’en vivre pleinement plus tard.

Je suis accro à mon smartphone

Je n’aurais jamais cru écrire un tel article un jour. Honnêtement. J’ai d’ailleurs mis du temps à comprendre les fonctionnalités d’un smartphone. Jusqu’à environ cinq ans en arrière, j’étais du genre à vouloir un téléphone qui appelle, envoie des messages et fait des belles photos. Et puis ça a progressivement basculé…

Nos rêves d’enfant

Quand j’étais petite, je voulais être chef des caissières, parce que je pensais que la chef des caissières récupérait tout l’argent à la fin de la journée, et du coup, elle était très riche et pouvait faire tout ce qu’elle voulait.
Bon, j’ai vite compris mon erreur. J’ai ensuite voulu être médecin, pour soigner les gens, mais on m’a dit qu’il fallait aimer les mathématiques, et arrivée au collège, j’ai vite compris que c’était pas mon truc.

Quand un nouveau chat rejoint la famille

Quelques mois après notre installation, la voisine a découvert une portée de chatons d’environ deux semaines dans son jardin, sans signe de la mère. L’Homme a donc récupéré les chatons et les a confié à un vétérinaire. Mais il a eu un coup de foudre pour l’un des chatons, tout blanc/crème. Après m’avoir consulté, il l’a ramené à la maison, avec le nécessaire pour le nourrir au biberon.

On avait maintenant deux chats.

C’était mieux avant ?

Je suis une grande nostalgique. Il y a beaucoup de choses qui me rappelle le passé : des paysages, des lieux, des odeurs… Maintenant que j’ai des enfants, je suis triste de voir qu’ils ne grandiront pas de la même façon que moi. Oui, j’estime avoir eu une enfance idéale.

Je vois le monde qui change, et j’ai du mal à y voir du positif. Est-ce ma vision du passé était tronquée car mes yeux d’enfants ne voyait qu’une petite partie des choses ? Peut-être. Certainement même. Franchement Est-ce que c’était mieux avant ?

Cachez cette vieillesse que je ne saurais voir

Elle se regarde dans le miroir. Elle compte ses cheveux blancs, elle observe ses rides, ses cernes. Et ses tâches suite à sa grossesse. Elle palpe ses seins tombants. Elle touche les vergetures sur son ventre. Elle tire sa peau des cuisses dans l’espoir de voir disparaître sa cellulite. Elle se trouve flasque.

Elle a rendez-vous chez le coiffeur pour une coupe, un balayage et une petite couleur. Elle applique sa crème hors de prix anti-ride de jour après avoir utilisé un savon spécial jeunesse. Elle a fini sa douche par un jet d’eau froide sur la poitrine. Elle masse son ventre avec une crème anti-vergetures puis termine par un soin anti-cellulite. Elle se maquille. Ravalement de façade comme elle aime à dire.