Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Et si j’avais l’occasion d’acheter à nouveau ma maison ?


Publié le 11 septembre 2019 par Marianne

Il y a presque deux ans Doudou et moi avons commencé à chercher notre chez nous.

A chacune des visites que nous avons faites, nous avons eu un coup de cœur. Il faut croire que nous avons de grandes facilités à nous projeter et/ou que nous avions vraiment très envie de nous installer pour de bon.

Nous avons donc très rapidement eu le « méga » coup de cœur (encore plus que d’habitude), fait une offre au prix affiché, signé le compromis, quémandé de l’argent aux banques et reçu les clés de notre appartement.

Crédits photo (creative commons) : mastersenaiper (Pixabay)

« Youpiiiiii ! Enfin notre chez nous rien qu’à nous ! Et c’est parti pour cette grande aventure qu’est la vie »

Ou pas.

La vérité c’est que cet appartement dans lequel nous ne devions faire aucun travaux et pour lequel nous nous sommes endettés sur 20 ans nous a réservé quelques petites surprises. Des mauvaises surprises, bien évidemment. Autant de « petits » désagréments qui auraient pu nous être évités si nous avions été moins pressés d’acheter notre logement et avions tout simplement ouvert correctement nos yeux lors de notre visite.

Si c’était à refaire

Je demanderais à faire une contre-visite. Oui parce que les idiots enthousiastes que nous sommes ont acheté leur appartement après 20 minutes de visite, et quasiment aucune information sur le logement en question. C’est la BASE. Nous avons été éblouis par les beaux volumes, le dressing de l’entrée (oui imagine une vraie pièce pour ranger toutes mes chaussures et vestes) et les deux superbes terrasses.

Je regarderais au plafond s’il y a des points lumineux dans chaque pièce. C’est tellement bête qu’on n’aurait jamais imaginé que ça ne soit pas le cas. Mais si, deux chambres n’avaient pas lumière au plafond, mais des prises commandées par interrupteurs. Je ne le savais pas, mais dans les « vieilles » maisons (la notre a 30 ans) c’est courant.

J’examinerais attentivement chaque mur de chaque pièce, ainsi que les plinthes et les sols. Nous n’avions pas remarqué que certains murs étaient en très mauvais état : il y avait de gros trous, des « rayures », des fissures au niveau des joints de placo, le pire étant dans les chambres d’enfant. Quant au salon, le parquet en bois massif (magnifique) était posé contre les plinthes de l’ancien carrelage (encore en dessous) qui avaient été repeintes en blanc. Dans un appartement meublé ce n’était pas flagrant, mais dans l’appartement vide je ne voyais que ça, c’était franchement moche, je dirais même carrément dégueulasse. Enfin, dans les chambres le parquet était tellement mal posé qu’il y avait parfois un espace de deux centimètres entre la lame de parquet et le mur.

J’inspecterais avec minutie la salle de bain pour vérifier qu’elle ne soit pas trop humide, l’état de la robinetterie, des meubles et du carrelage. Je ne sais pas comment j’ai fais pour rater ça : les robinets fonctionnaient mal (bien que neufs d’apparence), les meubles étaient branlants et très abîmés par l’humidité et le tour de la baignoire plein de moisissure. Je vérifierais d’ailleurs l’état de chaque écoulement. Lors des travaux de rénovations des sanitaires nous avons découvert une fuite dans les toilettes qui avait fait moisir une bonne partie du placo derrière.

J’irai jeter un œil aux combles pour vérifier l’état de l’isolation mais aussi celui de la charpente et celui de leur accès. C’est plutôt improbable, mais la trappe d’accès de nos combles, d’origine déjà pas bien grande était traversée en son milieu par une cloison qui avait été rajoutée lors de la dernière rénovation. Complètement improbable.

Je m’assurerais que chaque prise électrique et chaque interrupteur fonctionne, qu’il y en ait assez dans chaque pièce, et qu’ils soient bien placés. Surtout si l’appartement a été rénové. Nous avons eu la mauvaise surprise de trouver une prise et un interrupteur qui ne fonctionnaient pas. D’ailleurs si nous avions vérifié ceci, nous aurions remarqué les deux pièces qui ne possédaient pas de point lumineux au plafond.

Dans le cas d’un arrangement architectural duquel résulterait une proximité avec des voisins (petite copropriété, maisons très proches les unes des autres…) j’irais « enquêter » sur les voisins susceptibles de déranger. Nous avons malheureusement des voisins extrêmement bruyants qui vivent comme s’ils étaient seuls au monde.

Je ne croirais pas un mot de ce que les propriétaires pourraient dire pour vendre leur bien, et je demanderais des preuves écrites de chaque point oralement avancés (des exemples parmi d’autres) :

  • Les vendeurs nous avaient dit avoir isolé les combles. Nous les avons cru sur paroles. C’était faux, nous aurions du aller vérifier et demander les factures.
  • Les vendeurs nous avaient assuré ne pas entendre de voisins. On sait bien maintenant que ce n’est pas vraiment le cas. En même temps s’ils nous avaient dit que tout l’été durant ils passaient leurs soirées à faire du karaoké à l’extérieur (plusieurs fois par semaines, même en semaine) jusqu’aux petites lueurs de l’aube, je ne pense pas que nous aurions fait une offre sur cet appartement.

Le résultat de notre négligence c’est que nous (surtout Doudou) avons passé six mois à faire de gros travaux dans l’urgence (car nous attendions un heureux événement et que nous voulions que tout soit parfait pour sa venue), et que nous y avons laissé jusqu’à notre dernier centime. Nous avons refait les sanitaires et la partie nuit, nous avons réparé les prises et interrupteurs défaillants, ajouté des spots lumineux au plafond des pièces qui n’en avaient pas. L’appartement que nous avons fait est superbe. En toute modestie, il est aussi beau que pratique.

Crédits photo (creative commons) : christels (Pixabay)

Mais… l’impression de m’être fait avoir et le souvenir désagréable de chacune de nos découvertes me hantent et je n’arrive pas à les dépasser et à me sentir chez moi das cet appartement. Doudou non plus. Nous avons donc décidé de remettre notre appartement en vente, pour repartir en location le temps de trouver une nouvelle maison pour recommencer à zéro, mais en étant bien plus avertis !

Et toi ? as-tu aussi eu de mauvaises surprises suite à un achat immobilier ? Quels sont les choses auxquelles tu aurais voulu penser avant ?

Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Maud (voir son site)

Effectivement, j’imagine votre déconvenue… que de travaux à faire !

Je pense que oui, faire une contre visite est important et que oui, il faut prendre le temps de bien regarder.

C’est ce que nous avons fait et pourtant…
Nous avons acheté un appartement dans lequel nous sommes restés 7 ans. Mon papa qui s’y connait était venu avec nous pour la 2e visite. Mais nous ne sommes pas montés sur le toit vérifier qu’il était bien fini et étanche (ça parait évident non ?!). Résultat : un (petit) dégât des eaux que nous avons mis 4 ans à résoudre à cause de copropriétaires mauvais payeurs et un syndic incompétent…

Contrairement à vous, nous nous sommes bien sentis dans notre appartement. Jusqu’à ce que l’on veuille en partir (on aura pu le faire au bout de 2 ans à cause de ce dégât des eaux, non résolu jusqu’à l’année dernière, alléluia !)

Je ne sais pas si j’oserai ouvrir les tiroirs et faire marcher la robinetterie lors d’une visite mais à la lecture de ton article, ça me confirme que c’est vraiment important, surtout lors d’un achat. Il y a tellement de gens très peu scrupuleux ! Oo

le 11/09/2019 à 08h04 | Répondre

Marianne

Je pense que lorsqu’on s’apprete à s’endeter sur plusieurs dizaine d’année pour acheter quelque chos, on a le droit d’être hyper exige

le 19/09/2019 à 18h07 | Répondre

Marianne

suite : exigeants, au risque de passer pour des ch**rs.
Nous avons de la chance car nous vivons dans une ville dynamique et recherchée, nous ne devrions pas avoir trop de mal à vendre notre appartement. De plus les soucis que nous avons réglés sont mineurs (à côté d’une toiture par exemple) et tous les travaux que nous avons faits ont donné de la valeur à notre bien. Mais dans le cas d’une grosse mauvaise surprise, des vies peuvent être gâchées. Donc pour ma part j’ai bien retenu la leçon et je tâcherais de vérifier les moindre détails lors de mon prochain achat.

le 19/09/2019 à 18h12 | Répondre

Stéphanie

Pas évident, on a failli se faire avoir aussi..
Une superbe maison à un prix étonnamment bas pour la région et des proprios supers sympas. La maison avait moins de 10 ans et était superbe, aucun travaux ou déco à prévoir. Et puis on va dans le jardin, très grande fissure sur le mur. Le proprio nous dit que le mur n’est pas touché, que c’est juste le crépis (ce qui arriverait souvent dans les maisons pas loin de la mer). On demande un expert qui n’est pas rassurant lui, on demande une expertise plus approfondie que les propriétaires refusent. Et à froid, on se dit que pour une maison aussi jeune, c’est étonnant qu’ils aient refait le carrelage et toutes les tapisseries. On se dit qu’ils ont dû peut-être vouloir dissimuler des fissures sur les murs ou le sol. On n’a pas acheter, on a été déçus pendant longtemps et puis on en a trouvé une autre 🙂

le 11/09/2019 à 08h32 | Répondre

Marianne

Oui c’est tout à fait ça, on se focalise sur un bien en pensant que c’est LA aison qu’il nous faut alors qu’en vrai si une occasion passe, une autre se représentera forcément.

le 19/09/2019 à 18h13 | Répondre

Lumi (voir son site)

Ah oui, ça fait beaucoup de mauvaises surprises…
De notre côté nous avons fait construire, et nous avons été un peu naïfs sur les implications d’une zone « Bâtiments de France »… Et surtout on galère bien avec le bosquet de bambous au bout du terrain ! Mais on se sent quand même bien dans notre petite maison donc malgré les difficultés je crois que je referai pareil.
J’espère que vous pourrez facilement rebondir et que vous aurez bientôt un chez-vous dans lequel vous vous sentirez bien.

le 11/09/2019 à 08h53 | Répondre

Marianne

Ah, les bâtiments de France ça doit être quelque chose ! Il doit y avoir beaucoup de contrainte en effet. J’espère qu’on ne s’y frottera jamais, mais en même temps je trouve que c’est bien qu’un organisme aide à préserver les paysages urbains (même si parfois c’est un peu abusé)

le 20/09/2019 à 15h48 | Répondre

Colombine

Quand nous avons vendu notre maison, nous avons été le plus honnêtes possible. Mais clairement quand on veut vendre il y a des choses qu’on minimise.

Alors nous n’avons rien caché pour ce qui est de la maison en elle-même et pour le bruit de la circulation et la piste d’aviation pas loin (ça impacte de toute façon toute la ville, et nous n’étions pas les plus mal placés de ce point de vue). Par contre nous avons grandement minimisé les nuisances du fils de notre voisine. Car ce gamin insupportable avait déjà fait fuir 2 acheteurs potentiels qui avaient eu un coup de cœur pour la maison ! Donc nous avons dit qu’il était bruyant sans préciser plus avant.

Je crois que je n’aurais vraiment pas vérifié les points lumineux ! Ça me semble également tellement évident. Par contre la plomberie oui, je fais systématiquement couler de l’eau et je tire la chasse d’eau suite au conseil d’une amie ayant eu une mauvaise expérience en location. Vous aviez consulté les diagnostics obligatoires ?

le 11/09/2019 à 09h25 | Répondre

Marianne

Je pense qu’on n’a pas tous les mêmes seuils de tolérance.
Dans mon cas je ne supporte pas le bruit le soir parce que j’ai énormément de mal à m’endormir s’il y a du bruit, même un tout petit peu. Mon mari s’endormirait alors que la maison s’écroule et il ne le subit pas de la même manière que moi. Ca doit être pareil pour plein de chose, comme on est tous différents on n’est pas affecté par les mêmes détails et quelque chose qui te semblera aberrant, ne le sera pas pour quelqu’un d’autre et inversement.

le 20/09/2019 à 16h05 | Répondre

Virg

+1 pour les diagnostic, pour l’élec au moins ça donne une bonne idée.
Le premier achat coup de coeur … qui ne se fait pas avoir ? À l’inverse, nous allons bientôt devoir revendre et racheter, ce sera notre 3ème achat … je pense que les agents immo vont nous haïr tellement on sera regardant ! 😉

le 11/09/2019 à 09h42 | Répondre

Marianne

Les agents immobiliers, c’est leur travail et vu ce qu’ils prennent pour commission je me moque un peu de ce qu’ils pensent, et de s’ils passent un bon moment ou non en notre compagnie

le 20/09/2019 à 16h09 | Répondre

MlleMora

nous aussi, on a eu un « coup de coeur » pour notre maison, et ensuite beaucoup de déconvenues et pas du tout envie de nous mettre aux travaux pour l’améliorer, ni au jardinage pour rendre le jardin agréable. Donc, comme vous, on a fait ce qu’il fallait pour y être bien, mais on n’a jamais réussi à dépasser la déception, et donc on a remis en vente cette maison. On est en location aussi (les gens au boulot ne comprennent absolument pas pourquoi on a fait ça… mais moi, rester dans un endroit qui me fout les boules, c’est pas possible !) et on se laisse le temps avant de racheter, probablement jamais une maison et probablement jamais un truc ancien… voilà ! Une fois qu’on a pris la décision, et qu’on a vendu, on se sentait déjà beaucoup mieux !!

le 12/09/2019 à 17h36 | Répondre

Marianne

Merci pour ton commentaire, je me sens un peu moins seule, parce que généralement les gens ne comprennent pas qu’après tant de travaux on veuille quitter notre appartement pour repartir en location.

le 20/09/2019 à 16h11 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?