Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mon mari veut un chien : au secours !!


Publié le 12 novembre 2012 par Diane

Toute petite déjà, tu les adorais, ces trucs en poils. Tu les posais sur ton lit, y avait des ours, des chiens, des chats, bref une véritable ménagerie qui te rendait heureuse, te rassurait, contre laquelle tu pouvais te blottir en cas de chagrin.

Mais devenue adulte, tous tes amis si chers à ton coeur sont, au mieux, dans un carton chez tes parents, au pire, bouffés par les mites et ont fini leur vie il y a très longtemps dans un centre de recyclage. Oui, désolée.

Mais voilà, tu aimes toujours les animaux. Les vrais. Et ton Homme aussi. Tu aimerais bien un chat. Lui n’en veut pas. « Trop indépendant, » qu’il dit. Par contre, il adore les chiens. Les gros, bien entendu.

chien

Crédits photo : Véronique Bret

Il veut vivre son rêve d’enfance que sa mère lui a toujours refusé. Quelle mère indigne, t’offusques-tu ! Ne pas vouloir faire ce plaisir à son propre enfant, la chair de sa chair, c’est comme refuser un verre d’eau à un voyageur du désert.

Et un jour, après 700km aller-retour pour aller récupérer votre petit trésor (oui, c’est bien le mot car l’acquisition de la bestiole te bouffe toutes tes maigres économies), le voilà te présentant fièrement l’objet de tous ses rêves, il a les yeux qui clignotent. Ca fait plaisir à voir !

Sauf que…

Déjà, dans les heures qui suivent, tu te rends compte que poser du parquet massif il y a quelques années dans les pièces principales n’était pas le meilleur choix. Tu te trimballes avec un rouleau de sopalin greffé à la main pour faire face aux dégâts du tsunami urinaire de la bêbête ! « T’inquiète, mon Amour, je vais lui apprendre la propreté, dans 2 semaines c’est fait! »

Les 2 semaines en question durent longtemps. Très longtemps. Très très longtemps.

Et puis toi qui es fana de déco, qui tiens à tes meubles comme à la prunelle de tes yeux, tu vas constater avec effarement que le chiot adore mâchouiller les pieds de ton canapé. Bon, action réaction : et hop l’os d’un tyrannosaure jonche dorénavant au beau milieu de ton salon histoire que le « Choupinou à son Pôpa » puisse se faire les dents avant que tu les lui arraches.

Là, déjà, tu commences à comprendre que le « NONNNN » ferme et définitif de ta belle-mère n’avait rien à voir avec de la maltraitance mais plutôt avec de la clairvoyance !

Et puis, tu viens de faire du shopping, tu es fière de montrer à ton mari tes magnifiques Peep Toes que tu viens d’acheter en soldes. C’est une sacrée affaire, et depuis le temps que tu en rêvais…

Mais Choupinou adore l’odeur du cuir et conjuguée à la tienne, il en raffole. Et il en fait son 4 heures ! Tu pleures, tu hurles, tu menaces d’amener le coupable chez un équarrisseur ! Bon allez, ok, c’est un bébé après tout. Ok il pèse 25 kilos mais bon, faut bien que jeunesse se passe ! Tu cadenasses toutes tes chaussures dans une chambre secrète telle la pièce de Barbe Bleue.

Chouette, un repas de famille ! Tu passes ta matinée en cuisine, tu sors le plat du four, le poses un instant, tu te retournes et là, tu vois un carnassier, les pattes avant posées sur la table en train de se baffrer de ton gigot !

Bon, là, entre deux larmes de rage, tu poses clairement les choses à ton Homme, de façon calme et mesurée comme toujours : « Je veux divorcer ! J’en peux plus, ton-rêve-depuis-des-années me bouffe ma vie ! Je ne m’en sors plus ! J’avais les gosses, la maison de 200 m², le boulot et maintenant à cause de toi, j’ai ÇA en plus !!!! Je vais craquerrrrrrrrrrrr !!!!! Je ne veux plus JAMAIS voir TON chien ici !!!!!! »

Ton Homme est anéanti : au mieux il part vivre chez sa mère avec son chien (oui, tu sais, celle-là même que tu idolâtres, maintenant), au pire il se retrouve sous les ponts avec sa bestiole en guise de couverture. Dans tous les cas, il n’ose pas te dire à quel point il regrette de ne pas avoir pû goûter à son gigot. Oui, l’Homme est pragmatique.

Mais bon, il a compris le message, il a « repris les choses en main ». Il est plus ferme, il transforme ta maison en Fort Knox histoire que certaines pièces soient inaccessibles à son Attila et il lui consacre plus de temps.

Et surtout il le laisse plus souvent dehors, dans votre jardin.

Ah oui, votre jardin ! Attila adore creuser, faire des trous genre obus de la guerre de 14. Ne rêve pas : un chien n’a pas le même esprit pratique que toi. Les trous ne sont pas regroupés afin de te permettre de construire sous peu une piscine à moindre frais. Non non, ils sont juste disséminés par ci-par là histoire que tu risques l’entorse de la cheville à chaque fois que tu as envie de prendre l’air.

Et puis il y a toutes les fois où si le dicton « marcher dedans du pied gauche porte bonheur » était avéré, ça fait longtemps que tu aurais gagné la super cagnotte de l’Euro Million.

Mais ouf, les bonnes choses ont une fin. Ton chien a maintenant 2 ans, il est devenu adulte. Oui, ça tu t’en rends compte : il pèse 45 kgs, te dépasse quand il pose ses pattes (sales) sur tes épaules (et ton chemisier blanc). Il s’est assagi. Attila est enfin devenu mon superbe et tranquille Fitz, comme tu peux le voir sur la photo.

Ce chien que tu as maudit, qui te rendait dingue, ben maintenant il te fait craquer. Mais dans le bon sens du terme. Tu as appris à mettre en place des rondes de surveillance quand tu dois laisser trainer un saucisson sur la table plus de 2 secondes et tu peux même oublier tes chaussures dans le salon sans qu’il les mette en charpie.

Alors si tu es tentée par l’aventure, pose-toi bien les bonnes questions : es-tu prête à bouleverser ton mode de vie ? Ton Homme est-il lui aussi partant ? Tu es consciente que tu t’engages pour 10 ans, au moins ?

Si tu sais vraiment que oui, que tout ça tu es prête à le faire alors je te souhaite tout le bonheur du monde avec ton prochain loulou !

Commentaires

21   Commentaires Laisser un commentaire ?

Charlotte (voir son site)

C’est trop tard pour toi, mais pour toutes celles qui ont un jeune fou qui bouffe tout ce qui traine (ou qui ne traine pas d’ailleurs), je n’aurai qu’un mot : « piment ». Un peu de piment ou de poivre sur ses cibles favorites devrait le calmer.
Chez moi, il n’y aura jamais de chien, Monsieur en a peur, et je trouve que ça pue. Mais un ou des chats, y en aura, ça c’est sûr !

le 12/11/2012 à 12h40 | Répondre

Madame Diane

En lui donnant un objet sur lequel il peut se faire les dents en toute liberté, pas besoin d’avoir recours au piment ou poivre.

De plus ces aliments peuvent se révéler nocifs pour un animal qui n’a de toute façon pas le même appareil digestif que le notre 😉

le 18/11/2012 à 16h45 | Répondre

Madame Hermine

Ah Madame Diane on se retrouve bien a ce sujet. Ermyn nous en a fait voir de toutes les couleurs mais elle est maintenant adulte (enfin je crois mais elle a pas encore compris) et s’est calmée. Un peu. Disons que maintenant elle promène les chaussures mais ne les mange plus. 🙂

le 12/11/2012 à 22h26 | Répondre

Noelle

j’aime pas trop les chiens non plus. Enfin, pas chez moi !
A la limite un chat, pourquoi pas, au moins c’est propre, ça se lave tout seul, et justement, c’est plus indépendant (c’est dingue l’argument qui me convainc le plus est celui qui rebute ton mari !!)

le 12/11/2012 à 22h26 | Répondre

Madame Diane

J’ai toujours eu de chats depuis la plus tendre enfance. J’adore les chats et c’est vrai qu’avant d’avoir un chien je ne comprenais pas a quel point le rapport est totalement différent. Pas mieux, pas moins bien mais tout simplement différent.

Quant à avoir à nouveau un chat, c’est hors de question car contrairement à ce qu’on pense, habiter en pleine campagne n’est pas l’idéal pour eux. Nous en avons eu plusieurs écrasés ou disparus alors que bizarrement je n’ai jamais connu ça en ville …

le 18/11/2012 à 16h47 | Répondre

Mlle Pivoine

J’ai bien rigolé en lisant ton article !
Criant de vérité ! (oui ca marche aussi avec les chats…)

Mon Mysti avait deux ans quand il s’est fait renversé, depuis peu on a une nouvelle boule de poils de compagnie, sauf que celle là… rien avoir avec le premier !!!
Mes rideaux, la tapisserie, les plantes, les tapis, le terreau, mes mollets, les meubles (et j’en oubli….) en tremblent encore !!

Comment une si petite chose peu faire autant de dégâts ???

Et pourtant, pour sur on aime les chats, et je ne regrette pas de l’avoir adoptée ! (enfin, si des fois quand même!)

le 12/11/2012 à 23h15 | Répondre

myrabelle

as tu essayé feliway? pour ma part c’était les pipis de chatons qui me rendaient dingues, mais uen goutte de javel au fond de la caisse, et du vinaigre blanc dans tous els coins, ouf’, ils ont finis par être propres!!

le 13/11/2012 à 13h40 | Répondre

Madame Diane

Oui, les chiots sont de véritables ouragans. C’est une mauvaise période à passer avant de gagner la tranquillité 🙂

le 18/11/2012 à 16h48 | Répondre

Madame Lutine

Ah les chiens… 🙂
J’aime beaucoup ces bébêtes. Surtout, comme ton mari, les GROSSES bêtes. Le plus petit « modèle » que j’adore est le samoyède… Mais sinon c’est le chow-chow, leonberg, malamute… suivi du du husky, chien de montagne des Pyrénées et akita-inu… Bref, c’est gros et plein de poils.

Mais concrètement, je ne sais pas si je supporterais vraiment d’avoir un chien. Ces grosses peluches vivantes, finalement, je crois que je les préfère chez un gentil voisin à qui je pourrais rendre visite de temps en temps, où j’en profiterais pour prendre ma « dose de chien ».
(En plus, je n’aime pas du tout l’odeur de chien…)
De toute façon, mon mari n’en veut pas, voilà qui règle l’affaire.
Par contre, nous avons grandi avec des chats, et voudrons probablement en avoir un ou deux lorsque nous habiterons une maison avec jardin. Leur indépendance nous convient d’avantage. Nous ne dirons pas non à quelques mini-bestioles à poils, type lapin nain, hamster ou gerbille, si nos enfants en manifestaient le désir. (A la condition d’avoir la place pour des cages 4XL.)

Mais les chiens, finalement… non. 😛

En tout cas ton article m’aura bien fait rire (et aura confirmé qu’en fait, les chiens, c’est mieux chez les autres 😆 ).

le 13/11/2012 à 11h52 | Répondre

Madame Diane

Un gros chien en appartement, surtout un chien dynamique c’est franchement effectivement une très mauvaise idée. Et pour lui, ses occupants et tout le reste.

Mais un chat est plus adapté et c’est toujours de l’amour reçu et donné 😉

le 18/11/2012 à 16h50 | Répondre

Madame Alternative

Très sympa ce billet !
Nous avons réserver un chien avec Monsieur il y a 2 jours 🙂
Nous habitons en appartement et on a choisi un petit modèle mais moi qui ai eu un chien toute mon enfance ça me manquait.
En tout cas elle arrive mi janvier et on a très hâte. Je vous raconterai si elle nous fait des misères !

le 13/11/2012 à 11h58 | Répondre

Madame Diane

Yesss, génial!

Tu nous raconteras ça !

le 18/11/2012 à 16h50 | Répondre

myrabelle

eaaaark, quel courage!! pour ma part, je n’ai jamais eu de chiens, et Monsieur adore ça (en fait, il adore surtt les loups, et rêve donc d’un husky). MAIS on vit dans 40mé à Paris, sans jardin, sur la rue, donc un chien, c’est niet: j’aime pas marcher, j’aime pas courir, ca me fait suer à la simple idée de le sortir, de le dresser, de son odeur, de le laver, de lui couper les griffes/nettoyer les pattes/remplir sa gamelle. Par contre on a un chat depuis 2 ans (ça j’en ai toujours eu chez mes parents), et c’est le bonheur! ca mange tranquillement, ça joue, ça vis sa vie, on vide sa caisse toutes le 2 ou 3 semaines, et ça n’a pas d’odeur (le chat hein, pas la caisse ^^). Donc je crois que cette option restera la seule envisageable… pendant encore de nombreuses années!!

le 13/11/2012 à 13h43 | Répondre

Madame Alsace

Helo la miss!

Ton chien est magnifique!! Un chien loup tchekoslovaque?

En tout j’adore!!!

J’ai deux gros loulou a la maison et une ménagerie comme pas permis mais c’est moi qui suis fan! Mon homme suis gentiment…

le 13/11/2012 à 14h13 | Répondre

Madame Diane

Oui, c’est bien mon chien en photo et effectivement, c’est un CLT! Bravo à toi pour avoir reconnu cette race que peu connaissent !

Ah lala , quand on aime vraiment les animaux, c’est vrai qu’il faut savoir s’arrêter … À une époque, je nourrissais tous les chats du quartier et j’en avais 3 .

Au bout d’un moment faut se raisonner 🙂

le 18/11/2012 à 16h53 | Répondre

Madame choupette

Sympa le sujet du billet! Et ca se temrine plutot bien en plus
🙂 J’avoue aimer les animaux…dans leur milieu! Un chat c’est beau, propre et discret. Un chien c’est reconnaissant, fidèle et plein de vie.

Mais j’ai envie de pouvoir continuer à partir des week-end avec mon cher petit mari, de faire des vacances en avion (sans le chien!), de ne pas devenir esclave de lui: nettoyage, crottes, promenade, budget vétérinaire, ….

Alors les animaux oui chez les autres, mais chez nous on a l’air au clair avec ca, c’est niet et pour longtemps!

Ca choque parfois les gens… tant pis 😉

le 14/11/2012 à 09h18 | Répondre

la_taille@hotmail.com

Je te comprends car j’étais moi aussi réticente pour ces idées. Et les premiers mois furent difficiles aussi pour ça. Je me sentais privée de liberté.

Mais finalement, avec de l’organisation et des concessions sur certaines choses, ce n’est que du bonheur.

Mais j’ai déjà prévenu Monsieur: quand nous n’aurons plus celui la, c’est terminé. Surtout que nous avons une race spéciale qui a demandé pas mal d’aménagements. Une fois les enfants partis de la maison, je veux pouvoir vivre plus librement, partir quand je veux sans avoir à le prévoir des mois à l’avance.

Donc oui, je te comprends parfaitement. Mais choisir c’est renoncer … Je m’y suis habituée.

le 18/11/2012 à 16h57 | Répondre

Mademoiselle Chocolat

Haaaa, le débat du chien ! C’est bien ce que je redoute le plus.
Non pas que je n’aime pas les chiens, au contraire je les adore. Mais au niveau des contraintes j’avoues ne voir que ça : les meubles abîmés, les chaussures rongés, la terre creusée, les vacances chamboulées… sans compter les semaines ou plutôt les mois d’éducation pour qu’il soit propre (et pour ça il faut le sortir touuuus les jours, même quand il pleut !).
Non, non, non, pour le moment hors de question d’avoir un chien.
Oui pour le moment… parce que chéri a bien accepté mes 2 chats 🙂
Au final si on en adopte un, il faut juste savoir à quoi s’attendre, pour mieux s’y préparer (comme les enfants quoi ^^ je plaisante).

Au final Mlle Diane ton histoire s’est bien terminée, tout est bien qui finit bien 🙂

le 14/11/2012 à 23h24 | Répondre

Madame Diane

Hihi, tu as parfaitement raison, c’est comme pour les enfants. Des concessions, des a’enagements, des frais, des adolescentes difficiles mais au final, du bonheur!

le 18/11/2012 à 16h58 | Répondre

digital serenade photographie (voir son site)

Comme je me retrouve dans tes paroles 🙂 j’ai l’impression que tu as raconté l’arrivée de notre Halpha, il y a un mois maintenant. La miss n’a que 5 mois et pèse déjà 27kg 🙂
Me reste juste à attendre sa maturité héhé 🙂

le 12/02/2013 à 08h53 | Répondre

mademoiselle pomme

J’étais aussi très réticente qd mr pomme a voulu un chien…
J’ai craqué quand on est allé voir les petits chouchoux et que mini oshi s’est endormi ds mes bras…
On en a vu de toutes les couleurs au début… il s’est blessé à l’oeil, nous a fait courir aux urgences et a du être opéré, ensuite il a du être opéré d’une hernie, il a continué par avaler un gros morceau de poulet de travers et à nouveau une soirée aux urgences… puis il a eu du mal à s’habituer à sa nouvelle maison qd on a déménagé…
ms maintenant, ça n’est plus que du bonheur 🙂

le 21/04/2013 à 23h21 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?