Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Faire des efforts pour faire durer son couple


Publié le 22 juin 2015 par Nya

À l’heure où j’écris cette chronique, mon couple vient de fêter ses dix printemps. Alors que nous avons 30 ans chacun, c’est un tiers de notre vie que nous venons de passer ensemble : un laps de temps à la fois vertigineusement long, et incroyablement rapide.

En dix ans, nous avons eu le temps de vivre des moments tendres, exaltants, heureux, intimes. Et aussi des embûches, des obstacles, des contretemps qui sèment le doute et font vaciller les sentiments.

S’il y a une chose que j’ai comprise en dix ans, c’est que s’aimer ne suffit pas. Et que faire durer son couple peut demander de beaux efforts.

Couple amoureux

Crédits photo (creative commons) : Ryan Polei

En dix ans, nous en avons rencontré, des déconvenues extérieures ! Des deuils, des maladies, du chômage, des difficultés professionnelles qui ne font pas de quartier, des problèmes sans merci contre lesquels nous n’avons pas eu d’emprise et qui nous ont laissés impuissants. Et aussi des doutes, des névroses, des lubies, des sentiments et des ressentiments contre lesquels nous sommes seuls à nous battre, des ennemis intérieurs qui laissent l’autre désemparé.

Chacun réagit différemment, l’harmonie n’est pas toujours au rendez-vous. Un couple a forcément des hauts, des bas, des très hauts, des très bas. Il y a des moments où l’on rêve de jeter son conjoint par la fenêtre, avant d’empoigner son chat pour repartir chez sa mère. Des moments où le couple vit sur son nuage au milieu de petits poneys couleur arc-en-ciel. Des moments où il respire l’indifférence, l’incompréhension et le ressentiment. Des moments où l’on a l’impression d’être en parfaite symbiose, d’autres où la communication est partie faire un tour avec sa pote la bienveillance.

Et c’est dans ces moments-là qu’on voit vraiment la valeur d’un couple. Être heureux, amoureux, c’est facile. Tout le monde peut être exalté, transporté par la magie des sentiments. Avoir des étoiles au fond des yeux, glousser de bonheur en se roulant dans les paillettes, tout le monde sait faire.

Trouver le courage d’aller faire un bisou après la dispute de la veille, alors qu’on sait qu’on a raison, accepter une main tendue alors qu’on est vexée comme un pou, pardonner des erreurs, c’est déjà plus dur. Cela peut demander un réel effort.

On a toutes été nourries aux contes de fées, à la télé, aux histoires d’amour irréalistes, qui ne préparent en rien à la réalité du couple. « Et ils vécurent heureux… », c’est bien beau, mais des fois, on s’aime moins. On se dispute. On s’indiffère. Chaque couple a sa dynamique, évidemment, mais ceux qui ne disputent jamais sont incroyablement rares. On sait toutes que le Prince Charmant n’existe pas, mais qu’en est-il du Couple Parfait ? Ce mythe a toujours bonne presse, le mythe du couple immensément amoureux, pour qui tout est facile, toujours sur la même longueur d’ondes et qui fêtera ses soixante ans de mariage sans une seule dispute.

Si c’est ton cas, je te félicite. Mais sinon, arrêtons de nous voiler la face : faire durer un couple, ça peut être du travail. Pas du travail de tous les instants, sinon il y a peut-être vraiment un problème, mais du travail occasionnel.

Ne pas tout envoyer promener, résister à la tentation trop facile du départ pour une peccadille, réapprivoiser l’autre après une dispute, avoir la patience d’attendre le dégel des relations, prendre sur soi pour réchauffer les sentiments… Tout ça, ça demande des efforts. Bien plus d’efforts que de mettre fin à un couple à la première difficulté et de recommencer à zéro avec un autre. Qui ne manquera pas, lui aussi, de nous transporter de bonheur, avant de nous taper (parfois) sur les nerfs sitôt les premiers papillons dans le ventre envolés.

Je n’ai pas suivi de préparation au mariage à proprement parler, où la question de l’effort à consacrer à son couple est probablement abordée, mais je l’ai vécue directement, de plein fouet. En dix ans, mon couple a eu le temps de vivre quelques coups de mou, qui m’ont fait comprendre que l’amour ne suffit pas : il faut de la tendresse, de la patience et des efforts pour faire durer un couple.

À l’ère du tout jetable, prendre le temps de panser les petites et grandes blessures, consacrer des efforts à la stabilité de son couple ne va pas forcément de soi, et on serait tenté de jeter l’éponge rapidement, au prétexte que la vie est courte. Elle l’est, c’est indéniable. Je ne dis pas qu’il faut s’obstiner à porter à bout de bras une relation qui n’a plus lieu d’être.

Je dis simplement qu’il est normal de ramer, qu’une relation qui dure verra forcément des périodes de mou, des semaines ternes où l’autre a perdu son aura, et que c’est à ce moment-là que l’amour qu’on se porte prend tout son sens. Parce qu’on fera le choix de rester ensemble, d’aller vers l’autre, de vouloir arrondir les angles. Parce qu’on fera le choix de vouloir vivre d’autres moments heureux, béats, amoureux au point d’en être idiots, et que ce sont les moments où l’on aura su tendre la main vers l’autre qui leur donneront tout leur sens.

Et toi, penses-tu qu’il faille forcément des efforts pour faire durer un couple ? Quelle est ta vision du couple qui dure ? Je t’écoute !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

30   Commentaires Laisser un commentaire ?

Chouquette

très joli témoignage, pour ma part on ne se dispute pas souvent, mais quand ça arrive, ça remue, et quand tu parles des efforts à faire en cas de coups durs, ça me parle.
Je pense aussi que la bienveillance est la clé, mais également envers soi, c’est un équilibre à prendre je pense 🙂

le 22/06/2015 à 08h57 | Répondre

Madame l'Abeille

Tellement vrai!! Tu décris parfaitement les efforts à fournir et les différents « passages sentimentaux » que l’on vit dans un couple! Merci de les mettre en mots!

le 22/06/2015 à 09h31 | Répondre

Nana

Je me retrouve dans ton témoigne. Bientôt 5 ans que nous sommes ensemble et j’aurais aimé être prévenue en amnt de tous ces petits va et vient qui ne manquent pas d’agrémenter une relation. Oui j’aurais aimée être prévenue que on peut aimé profondément la personne et pour autant parfois moins l’aimer ou avoir des doutes sans pour autant que cela remette en cause toute notre relation et tout ce que l’on a construit !
Il faut être prêts à éprouver des hauts et des bas dans ses sentiments.
Merci pour ton témoignage plein de vérités qu’il est bon de rappeler.

le 22/06/2015 à 09h32 | Répondre

Mlle Girafe

Je partage ton analyse, et ça fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à penser comme ça. J’ai l’impression que tout le monde se met la pression du couple parfait, du prince charmant, des parents parfaits. Sauf que dans la vraie vie on est pas des poupées barbies! On fait comme on peut et selon les situations. Une fois que j’ai eu compris ça je me suis sentie mieux. Je cherchais un prince charmant sauf que je ne suis moi-même pas une princesse! Et puis on s’est trouvé. Et là il a fallu gérer la relation au quotidien une fois les papillons partis mais le lave-vaisselle a vider et les chaussettes qui traînent bien présents. Pas facile de se rendre compte que notre amour change au fil du temps et de l’accepter. Ce n’est pas qu’on s’aime moins mais juste différemment et pour d’autres raisons. Ça personne m’avait prévenu! Ça a été un choc pour tous les deux. Cela dit ça ne m’empêche pas de toujours regarder des comédies romantiques sauf que maintenant je les prends pour ce qu’elles sont, de jolies fictions.

le 22/06/2015 à 09h42 | Répondre

Nya (voir son site)

On devrait mettre des avertissements sur les fictions : « attention, cette œuvre est une fiction et ne reflète pas la réalité des choses. Risque d’attentes démesurées en cas de consommation excessive » 😀 Pour ma part, je suis sévèrement atteinte de bovarysme (tendance à vouloir une réalité digne d’une fiction), ce qui complique souvent les choses quand on est dans le creux de la vague. Mais j’adore aussi le fait qu’on apprend tous les deux à faire durer notre couple ensemble, en tâtonnant, c’est une belle aventure aussi.

le 23/06/2015 à 22h54 | Répondre

Madame Nounours

Ton article est très intéressant et tu as bien raison que rien n’est jamais acquis dans un couple. Comme je disais à une copine très récemment , l’amour ça s’entretien (comme l’amitié d’ailleurs) et c’est clair qu’il faut rester vigilant et faire attention à l’autre avec des petites attentions si on veut que son couple perdure dans les années malgré les hauts et les bas que les aléas de la vie nous apporte. Malheureusement et comme tu le dis très bien dans ton article, nous sommes dans une aire où dès qu’une chose ne fonctionne pas, on ne cherche pas à le réparer mais on le jette et c’est souvent le cas dans certains couples qui au lieu de communiquer et de chercher une solution ensemble à leur problème se déchire et se sépare, ce qui est dommage.

le 22/06/2015 à 09h44 | Répondre

Madame Nounours

Article très intéressant et tellement vrai. Comme je disais il y a quelques jours à une copine, l’amour tout comme l’amitié ça s »entretien et il faut être vigilant chaque jour envers l’autre avec des petites attentions ou marques d’affections pour que son couple perdure avec le temps malgré comme tu le décris les aléas de la vie (bons ou mauvais). Personnellement, je pars du concept que la communication est sans doute l’un des piliers pour la solidité d’un couple, ce qui comme tu le dis dans ton couple n’est pas forcément quelque chose d’innée de nos jours pour beaucoup de couples qui au lieu de se donner les moyens de regler un problème au sein de leur couple préfère mettre un terme.

le 22/06/2015 à 10h25 | Répondre

laurissou

La réalité du couple décrit dans un très bel article. En couple depuis 21 ans, on s’est rencontré à 17 et 20 ans, alors des hauts et des bas on en a connu un paquet. En ce moment on n’est plutôt dans le creux de la vague 🙁 Ce qui fait que notre couple dure c’est la communication. On ne laisse jamais un problème sans solution. On apprend, même au bout de 20 ans, à continuer à faire des concessions pour apaiser les tensions. Et pour ma part mes sentiments n’ont pas changé, je suis toujours très amoureuse <3

le 22/06/2015 à 10h44 | Répondre

Louise

Je partage ton avis sur le fait que l’amour s’entretient et que c’est un travail du quotidien. La communication et l’écoute sont pour moi primordiales. Cela me fait d’ailleurs penser à un livre « les cinq langages de l’amour » qui explique bien nos différents modes de fonctionnement. D’un autre côté, je pense aussi que pour que cela fonctionne il faut être convaincu d’être avec la bonne personne et être heureux dans son couple. Apres 5 ans, il y a biensur le quotidien qui s’installe mais j’ai toujours les papillons dans le ventre. Parfois on s’obstine à rester en couple, même si je l’accorde aujourd’hui on se sépare très facilement à la moindre dispute ce qui est regrettable, mais ce que je veux dire c’est que lorsqu’on est pas épanouie, pas vraiment heureux, qu’on mène une vie qui nous convient pas il est parfois préférable de partir pour trouver la bonne personne. Donc pour conclure, je dirais oui l’amour c’est des efforts de chaque jour mais je crois qd même à mon prince charmant même si celui-ci n’est pas parfait, la perfection n’existe pas, c’est celui qui me correspond à moi.

le 22/06/2015 à 10h55 | Répondre

Nya (voir son site)

J’ai brièvement entendu parler des cinq langages de l’amour, mais ce livre a l’air très intéressant, une chronique sur la question serait passionnante ! Pour nous, les efforts se matérialisent autrement que par la communication, car certaines personnes n’arrivent pas toujours à communiquer, n’ont pas les mots pour le langage émotionnel ou l’habitude d’engager la discussion sur des sujets de fond, et on en fait partie. L’important reste de trouver les outils qui permettront d’aller mieux en communiquant autant que possible 🙂

le 23/06/2015 à 22h47 | Répondre

Madame Vélo

Merci pour cet article, ce que tu dis est parfaitement vrai ! et comme tu dis « On a toutes été nourries aux contes de fées, à la télé, aux histoires d’amour irréalistes » mais aussi aux histoires à la télé où dès que ça ne va plus le couple se sépare. Quand on voit la grosse majorité des séries, c’est très rare d’avoir des couples qui durent, qui se réconcilient après une dispute, qui se sont fidèles, etc. Et tout ça ne donne pas non plus un « modèle » à suivre mais entretien l’idée que quand ça va plus on se sépare et puis c’est tout !

le 22/06/2015 à 11h19 | Répondre

Nya (voir son site)

Très juste ! Je n’ai pas beaucoup regardé de séries dans ma vie, mais récemment on regardait Arrow avec mon homme, et on se disait que les « couples » n’étaient pas vraiment durables, et qu’une simple broutille suffisait à les briser… Je sais bien qu’on parle de fiction, mais on avait dû rompre à chaque peccadille comme ce qu’on a vu, on romprait toutes les semaines. Excellent commentaire !

le 23/06/2015 à 22h42 | Répondre

ally

Ici, 31 ans, 11 ans de relation, un mariage et un bébé pour nos 30 ans! J’ai parfois l’impression de faire figure d’extraterrestre quand je regarde autour de moi…
Ce que tu dis est très juste, et je crois que la communication reste la clé de tout. Bien sûr qu’en 11 ans on a connu des périodes difficiles, mais on a toujours su en discuter et trouver une solution. Etre en couple, c’est aussi des fois prendre sur soi, faire des concessions, faire des efforts pour s’aménager du temps rien qu’à 2, ne pas se laisser aller et entretenir la flamme. c’est vrai que parfois, on peut un peu avoir l’impression de vivre à une époque où tout devrait être parfait et qu’il parait plus simple de tout arrêter pour repartir à zéro avec quelqu’un d’autre plutôt que de chercher une solution à un problème. Après, nul ne sait ce que l’avenir nous réserve, mais je sais que mon plus grand bonheur est d’être en compagnie des 2 hommes de ma vie…

le 22/06/2015 à 12h53 | Répondre

Fleur-Joséphine

Très joli témoignage!
C’est vrai (et c’est triste) qu’à notre époque, on soit autant tenté de renoncer à la moindre difficulté et d’envoyer tout promener. C’est bien que tu remettes les choses dans le bon sens dans cet article. 🙂
J’essaierai de repenser à tout ce que tu as écrit si les difficultés devaient se pointer sur notre chemin. 🙂

le 22/06/2015 à 13h36 | Répondre

Dine

Quel témoignage sensé, et très bien écrit en plus. C’est toujours un plaisir de te lire Mme Nya .

le 22/06/2015 à 16h41 | Répondre

Laurence

Très bien écrit et si vrai! Et pis ensuite il y a l’étape ‘le couple après l’arrivée d un enfant’…

le 22/06/2015 à 21h40 | Répondre

Madame Vélo

Oui en effet… c’est ce que nous vivons actuellement, et je dirais qu’en 6 ans et demi c’est « l’épreuve » la plus dure que nous traversons ! Patience, communication et petites attentions vont nous aider à passer cette étape !

le 22/06/2015 à 22h38 | Répondre

Claire

Pareil… C’est très difficile pour moi, car c’est un réel chamboulement. J’essaie d’expliquer certaines choses à mon mari, mais il se braque parfois, ce qui ne m’incite pas à communiquer comme cela a été préconisé plus haut…
Si quelqu’un est sorti de cette période et veut écrire un article dessus, je suis preneuse.

le 23/06/2015 à 09h14 | Répondre

Céline

Je suis en plein dedans aussi. Je ne sais plus quoi faire ces derniers temps et ça me fait peur… Un article serait le bienvenu !

le 23/06/2015 à 09h52 | Répondre

Madame Vélo

J’écrirais bien mais on en est pas encore sortit… il vaut mieux attendre encore un peu pour que ça soit intéressant ! en attendant j’essaye d’expliquer à mon mari mes ressentis, mes émotions. Le fait que je ne m’attendais pas à ça. Je lui laisse des articles à lire quand j’en trouve (sur la place du père, sur l’allaitement, sur les bouleversements du corps de la maman, etc.). Et puis des fois je dois reconnaitre qu’il a raison, et je le rassure aussi en lui disant que je le comprend, même si pour l’instant je ne peux pas faire autrement. Aller, courage, on va tous s’en sortir !! N’oublions pas de nous émerveiller ensemble de ce petit bébé désiré et attendu à deux !

le 23/06/2015 à 10h46 |

Julia

Je réponds un peu tard, mais ça peut servir à d’autres. Franchement la patience est la clef. Y a pas grand chose d’autres à faire si la communication ne marche pas. Après, il faut pas non plus rester coûte que coûte. Le manque de sommeil de la première année d’un bébé est fatale pour 1/3 des couples. Une fois que l’on sait ca, il est plus facile d’être bienveillant l’un envers l’autre.
Et étonnamment avec l’arrivée du second enfant, on a trouvé un équilibre que l’on n’avait pas à trois. Courage, ça ne devrait pas durer.

le 15/10/2015 à 09h42 | Répondre

MlleMora

Super article Nya, qui illustre une belle vision du couple en parlant « d’efforts », qui, lorsque nous sommes dans la vague hautes nous paraissent tellement évidents !
Oui, le couple, c’est pas toujours tout rose, c’est certain et il faut apprendre à l’accepter au risque de recommencer le même manège avec quelqu’un d’autre (mon père a eu 3 femmes !!)
Mais quel bonheur de voir les années passer, de se retourner et de constater le chemin parcouru ensemble !

le 23/06/2015 à 11h13 | Répondre

Nounours qui pique

Je suis ds le cas de la personne un peu borné qui se braque après chaque remise en question mais ça c’est le vécu l’expérience et les blessures qui resurgissent et dont on veux se protéger et automatiquement on se met une carapace et on écoute plus son partenaire … c’est un gros défaut mais c’est à notre insu, moi ce qui marche avec moi c’est qu’il me parle avec douceur qu’il m’expliquent les choses avec sincérité et tendresse . C’est cela qui me fait changer de façon de penser et l’écouter . Je pense que ds mon cas c’est la clé de la communication, parce que je sais aussi qu’il est très dur de prendre sur soi quand un sujet nous divise.

le 23/06/2015 à 15h53 | Répondre

SwissGirl

Tout ça est tellement vrai ! Et c’est tout pareil pour nous… 10 ans à 2, un tiers de notre vie, un quotidien aujourd’hui rythmé par nos préparatifs de mariage… C’est juste incroyable. Et c’est en effet un investissement quotidien pour entretenir la magie, pour ne pas se perdre, pour continuer à se comprendre et à aimer se comprendre.
Je dirais que le couple est une aventure, avec des chemins escarpés, ou au bord de falaises abruptes. Avec des sentiers tortueux. Et aussi avec de belles allées bordées de fleurs.
Plein de belles choses pour toi, Nya, dans ta vie et dans ton couple !

le 24/06/2015 à 15h12 | Répondre

JP

J’ai l’impression d’être un E.T. car je suis un mec (il me semble n’avoir vu que des comm’ de femmes).
Oui l’amour « parfait » n’existe pas, les hauts, les bas, la vie qui te met des bâtons dans les roues et qui te pourrit ……
Bref je ne vais pas refaire l’article.
Je rejoins certains comm’ qui disaient :
– avec le temps, ce n’est pas qu’on ne s’aime plus, mais on s’aime différemment, on évolue
– la communication est primordiale, il faut savoir se dire les choses qui vont bien, mais aussi les choses qui vont mal ou qu’on aime moins chez l’autre
Et j’ajoute, une relation durable ne peut exister que si les 2 parties font des efforts l’une envers l’autre sinon, forcément un fossé se creuse :
– il faut accepter de se changer un peu pour plaire à l’autre
– il faut accepter que l’autre ne peut pas tout changer et doit garder son identité

le 25/06/2015 à 10h42 | Répondre

Elodie Gimenez

Merci pour cet article très juste ! Du coup en réponse à ça j’ai envie de vous partager cet article là qui me touche particulièrement et qui me semble très approprié : http://lespaceducouple.com/2014/10/14/eloge-du-couple/

le 25/06/2015 à 18h51 | Répondre

Sarah

Et oui l’amour n’est pas un long fleuve tranquille… Il est important de savoir où l’on va et avec qui. Ici 7 ans d’amour au compteur et je crois que je fais partie des chanceuses avec 1 seul gros moment de doute lorsqu’on à aménager ensemble et qu’il a fallu s’adapter a nos rythmes de vie différents. Sinon c’est vrai que quand je le regarde j’ai encore les papillons dans le ventre comme au 1er jour. Le livre les hommes viennent de mars et les femmes viennent de Vénus mériterait d’être lu par tous tellement il explique nos différences naturelles

le 27/06/2015 à 20h09 | Répondre

Morgan (voir son site)

Selon moi, un couple qui dure repose sur plusieurs principes fondamentaux.
Pour citer les principaux :

1. l’amitié : vous devez construire une amitié profonde avec votre partenaire

2. utiliser des approches personnelles pour limiter l’impact des crises au sein de votre relation. Les conflits sont inévitables, donc préparez-vous à en avoir en mettant en place des systèmes qui permettront d’éviter l’escalade d’émotions négatives

3. éviter la critique à tout prix ! N’attaquer jamais la personnalité de votre partenaire. Vous l’aimez pour ce qu’il/elle est. Ne la dénigrez pas, jamais !

4. tournez-vous vers votre partenaire. intéressez-vous à lui/elle au quotidien et non lors d’escapades romantiques 4 fois par an. Entretenir sa relation tous les jours.

Voilà un début de réponse pour faire durer son couple et vivre heureux à deux.

Au plaisir de vous lire.

le 06/12/2016 à 17h36 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?