Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Deux jours à Bruges


Publié le 16 novembre 2018 par Pippa

Bruges, c’est la Venise du Nord. Cette ville inspire les artistes : Rodenbach en a dressé un portrait peu flatteur dans « Bruges-la-Morte ». Dans « In Bruges », Colin Farell y incarne un tueur à gages qui essaie de se faire oublier. C’est aussi une ville qui a eu une place importante au XIVe et XVe siècle, très connue alors pour son port florissant, sa dentelle et ses peintres. Bien qu’habitant en Belgique depuis toujours (28 ans, déjà !), je n’ai découvert cette ville que cette année (on exclut le voyage en primaire dont je ne garde aucun souvenir, d’accord ?). Si comme moi, tu prévois d’y passer une nuit, voici ce que je te conseille de visiter !

Crédit photo : photo personnelle.

Quand partir, comment y aller et où dormir ?

Je suis partie en mars, et nous avons eu de la chance au niveau météo : une journée sous le soleil et une journée sous la neige, romantique à souhait ! Quand je pars en week-end, je pars souvent du vendredi au samedi, c’est souvent moins cher, j’évite la foule dans les principaux lieux touristiques en les visitant le vendredi et il me reste encore mon dimanche à la maison pour  me reposer/terminer les corvées inachevées de la semaine.

Vu la présence de nombreux canaux dans la ville, le froid se fait bien ressentir donc tiens en compte. Personnellement, je trouve que c’est une ville qui se visite bien l’hiver, voir le Béguinage sous la neige me faisait vraiment remonter le temps.

Crédit photo : Photo personnelle.

Le centre-ville n’étant pas très grand et le stationnement difficile, je te conseille de laisser ta voiture sur un parking extérieur (comme celui de la gare par exemple) et de tout faire à pied. Si tu viens en train, il y a de nombreux trains depuis Bruxelles (direct) et Lille (avec 1 correspondance).

Pour le logement, j’ai utilisé un bon de réduction offert au boulot de mon cher et tendre pour passer une nuit dans un vieil établissement classé du XVe siècle, sur le canal. Entre les vieilles pierres, les boiseries et la vue depuis les vitraux de la chambre, j’étais sous le charme. Bruges est une ville très touristique, l’offre hôtelière y est fortement développée et tu trouveras surement ton bonheur, que tu cherches une auberge de jeunesse ou un hôtel de luxe.

Que voir ?

Comme je l’ai dit plus haut, Bruges est une ville qui se visite à pied, je te conseille donc d’enfiler de bonnes chaussures et de te perdre dans ses petites rues pavées, et de longer les canaux. Tu peux faire un tour en bateau ou bien monter en haut du beffroi (s’il n’y a pas trop de brouillard et que les escaliers ne te font pas peur). Je n’ai pas fait ces deux « incontournables », car trop touristique à mon goût et me suis plutôt penchée sur les petits trésors suivants :

Basilique du Saint-Sang (Heilig-Bloedbasiliek) : un nom qui en jette, tu ne trouves pas ? Cette basilique tire son nom de la relique qu’elle abrite et qui est visible seulement pendant certaines heures. Bien que n’étant pas catholique, j’adore visiter les imposants édifices religieux qui croisent ma route. Cette Basilique est sans doute l’une des plus originales qu’il m’ait été donnée de voir. Un autre lieu saint qui mérite une visite est Onze-Lieve-Vrouwekerk (Notre-Dame), même si elle était en travaux lors de notre passage…

Hôtel de ville (Stadhuis) : hormis l’imposante Salle gothique au premier étage, le reste ne vaut pas spécialement le détour et tu peux te contenter d’admirer la façade et entrer dans le hall d’entrée (gratuit). Si tu achètes un billet, tu peux également visiter le Franc de Bruges (Brugse Vrije), ancien Palais de Justice, qui comporte ce joyaux tableau qu’est le Jugement de Cambyse (je te laisse lire l’anecdote, mais c’est trash).

Groeningemuseum : outre un sérieux penchant les vieilles pierres et le macabre, j’ai une autre passion dans la vie : les Primitifs flamands, dont Jérôme Bosch est mon préféré (on me dit dans l’oreillette que macabre et Bosch sont un peu liés. Ah.). Si comme moi, tu aimes faire des bonds dans le passé et te projeter à l’époque médiévale, ce musée est pour toi : Van Eyck, Bosch, Hans Memling, Petrus Christus et bien d’autres t’y attendent. En plus, je trouve l’entrée du musée très romantique et la boutique est bien fournie également (oui, j’avoue, j’ai acheté un puzzle de Bosch…).

De Halve Maan Brewery : je ne consomme pas d’alcool mais avais entendu de très bon échos de cette brasserie. Pense à réserver ton ticket à l’avance et laisse toi ensuite emporter par une guide dynamique qui t’accompagne lors de l’exploration de la brasserie. Fun fact : un pipeline de bière traverse Bruges, entre cette brasserie et l’usine d’embouteillage située quelques kilomètres plus loin. J’ai adoré cette visite, en particulier la sortie sur le toit, où il neigeait doucement, offrant une vue paisible sur le Béguinage. A la fin, tu reçois un ticket pour une bière (ou un soft de ton choix), ce qui fait bien plaisir après toutes ces marches !

Les manqués : le Béguinage (Begijnhof) que nous avons rapidement traversé et je regrette de ne pas y avoir passé plus de temps, mais ce que j’en ai vu m’a donné envie d’y revenir. J’ai aussi loupé le Sint-Janshospitaal mais bon, c’est une bonne excuse pour y revenir, non ?

Crédits photos : Photos personnelles.

Où manger ?

Avant chaque voyage, je fais toujours un peu de repérage sur TripAdvisor, histoire d’éviter les attrapes-touristes et de découvrir des adresses plus authentiques et veggie-friendly. Je te recommande donc de :

  • te réchauffer avec une gaufre aux cerises chaudes chez Albert.
  • te laisser surprendre par les propositions végétaliennes de chez De Plaats.
  • hésiter longuement devant l’immense choix de snacks carnés, végétariens et végétaliens pour accompagner tes frites chez Royal Frituur Veggie Eetboetik. Je te conseille d’emporter ta commande et de la manger sur un banc le long du canal tout proche, au pied d’un moulin

Crédit photo : Photo personnelle.

Alors, tenté(e) ? As-tu déjà été à Bruges ? Mon article t’a-t-il donné envie d’y aller ? Avant de partir en week-end, fais-tu du repérage au préalable ou bien te laisses-tu surprendre sur place ? Dis-moi tout !


Pssst ! Accueillir des voyageurs chez toi et gagner un complément de revenus, ça te tente ? Deviens hôte sur Airbnb !

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nathalie (voir son site)

Ça fait envie ! C’est une bonne idée de partir du vendredi au samedi, je note !

Bruges, pour moi c’est associé à la BD Yoko Tsuno et le nom me fait toujours rêver.

le 16/11/2018 à 07h59 | Répondre

FLote

Moi aussi !
Je rêve de visiter Bruges depuis que j’ai lu le Yoko Tsuno qui se déroule la bas !

le 16/11/2018 à 18h42 | Répondre

Pippa (voir son site)

Merci pour ton commentaire !

Je ne connais pas cette BD (vaguement de nom) mais tu as encore trouvé une autre œuvre qui a été inspirée par cette ville !

Oui, si on peut se permettre de prendre congé un vendredi, c’est vraiment le bon plan. Souvent le dimanche, les magasins sont fermés et les musées sont bondés. Et puis, j’aime avoir un jour de transition à la maison avant de reprendre le boulot 😉

le 16/11/2018 à 10h36 | Répondre

Madame Givrée (voir son site)

Super cet article ! Merci ! On envisageait justement de s’y rendre en février prochain avec Sir Givré…

le 16/11/2018 à 11h57 | Répondre

Pippa (voir son site)

Prévois une petite laine 😉

le 16/11/2018 à 13h17 | Répondre

Madame Canoë

Merci Pippa c’est une superbe idée comme on prévoit un tour à Bruxelles on pourra peut être en profiter pour visiter Bruges! Merci pour les tips, notamment ceux de nourriture je trouve toujours très difficilement les bons restaux végé friendly ou au moins avec des produits frais 😉

le 19/11/2018 à 23h00 | Répondre

Pippa (voir son site)

Oh, si vous allez à Bruxelles, le passage par Bruges est obligatoire. Et si vous avez encore un peu de temps, Gand est un vrai bijou aussi (et moins loin en train) 😛
Pour Bruxelles, si tu cherches un resto original dans le centre et ouvert aux végétariens, je te recommande la cuisine éthiopienne de Kokob, à deux pas du Manneken-Pis. Il est impératif d’y réserver sa place, mais ça vaut le coup !
Bon voyage 🙂

le 21/11/2018 à 13h27 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?