Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La piscine de mes parents


Publié le 3 juin 2019 par Doupiou

Vers mes onze ans, mes parents ont décidé de construire une piscine. Rien de très sensationnel finalement. Mais ce qui me donne envie d’écrire à ce sujet maintenant – au-delà de l’été qui se pointe – c’est que Mari Barbu veut en construire une chez nous.

Et moi je ne suis pas d’accord. Mais pourquoi ? C’est génial d’avoir une piscine ! Et bien laisse-moi te donner mon point de vue …

De l’envie à l’ennui

Au début, nous étions presque tous les jours dans la piscine (du moins quand la météo le permettait). Le soir en rentrant des cours, le week-end, parfois même très tôt le matin…

On peut dire qu’elle a été bien amortie. Nous pouvions profiter d’inviter des amis ou alors de rester en famille pour bronzer et jouer dans l’eau.

Et puis j’ai remarqué qu’au fil des années, plus mes sœurs et moi grandissions, moins nous l’utilisions. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle était là et qu’on ne ressentait pas le besoin de profiter car nous pouvions aller piquer une tête quand cela nous chantait. Près des yeux, loin du cœur dirons-nous…

Puis lorsque nous avons quitté le nid familial, nous nous sommes aperçu que mes parents, malgré le fait qu’ils se baignaient assez souvent, étaient bien embêtés avec l’entretien de la piscine pour seulement deux personnes…

L’entretien pénible et coûteux

Une piscine demande du temps et de l’argent. Il ne faut pas croire qu’il n’y a que l’investissement de départ qui entre en compte.

A l’automne, il faut la mettre en hivernage. Donc vider la moitié de l’eau pour ne pas que la fonte de la neige ne la fasse déborder. On nettoie en profondeur les bâches et il faut installer la bâche d’hiver (plus rigide et très difficile à mettre en place).

Re-belote au printemps : il faut retirer la bâche d’hiver et nettoyer le bassin en découvrant les « cadeaux » apportés par l’hiver (grenouilles, souris…)

Au début, nous avions un balai pour nettoyer la piscine : long et inefficace. Mon père a investi dans une robot nettoyeur : efficace mais cher.

Ensuite, conformément à la réglementation, il a fallu acheter un système de sécurité lorsque nous n’utilisions pas la piscine. Nous avions commencé par des faisceaux laser installés aux quatre coins de la terrasse. Comme dans les films d’actions, dès qu’un faisceau est coupé, une puissante alarme retenti. On a vite retiré ce système : le chat qui fait hurler l’alarme au milieu de la nuit lors d’une balade nocturne –> check !

Ensuite, mon père a installé un radar par le biais d’un détecteur plongé dans l’eau. Dès que le détecteur enregistre un mouvement de l’eau (la chute d’un enfant par exemple), une puissante alarme retenti (oui on aime bien les alarmes chez nous !). Gros échec : l’alarme qui sonne en cas de vent un peu fort ou quand les oiseaux viennent boire –> check !

Finalement c’est le système de bâche rigide qui est le plus pratique, mais tu t’en doutes, pas le moins coûteux ! D’autant que la bâche doit être faite sur-mesure…

Crédit photo : GregoryButler (Pixabay)

Et maintenant ?

Maintenant que j’ai des enfants, je viens avec plaisir chez mes parents pour m’amuser avec ma fille dans l’eau.

Elle n’a pas peur de l’eau et nous allons régulièrement aux bébés nageurs. J’attache une importance capitale au savoir nager. C’est primordial pour moi. Je ne veux pas faire de mes enfants des champions olympiques mais j’exige qu’ils sachent se débrouiller dans l’eau, par sécurité.

Maintenant c’est plus l’angoisse d’une noyade qui m’inquiète. Un enfant qui saute de l’eau sans surveillance et le drame est vite arrivé.

Pour se rassurer, on applique la méthode que des amis pompiers m’ont apprise. C’est toujours quand il y a beaucoup de monde que les accidents arrivent parce que les adultes comptes les uns sur les autres.

Alors on défini précisément une personne qui surveille UN enfant. Si le surveillant doit partir aux toilettes par exemple, il désigne une autre personne pour le remplacer. Comme ça un adulte est responsable d’un enfant, ce qui est très sécurisant quand il y a plusieurs petits.

Cette méthode me sécurise mais j’avoue que l’ombre d’une noyade me hante constamment…

Voilà les raisons qui me poussent à mûrir ce projet de piscine chez moi. Au grand malheur de Mari Barbu qui s’impatiente d’avoir son bassin !

Et toi ? As-tu grandi avec une piscine ? En as-tu une ou aimerais-tu ? Dis-nous tout !

Commentaires

22   Commentaires Laisser un commentaire ?

Amelie

La piscine chez les grands parents semblé être la solution idéale pour vous! Pas d’entretien mais le plaisir de profiter!

Chez nous on est anti-piscine bien qu’on soit des petits poissons! (Mais plage, lac, piscines publiques ou mi-publiques sont nos amies! 🙂 ) on a pourtant vécu dans pas mal de pays chauds avec nos amis qui en avaient quasi tous une (nouvelle Calédonie, plusieurs pays d’Afrique….) Mais non, on a trouvé ça trop dangereux, trop stressant pour les adultes qui ne pouvaient pas laisser les petits enfants jouer dans trop de surveillance dans le jardin… et chaque des drames d’enfants noyés dans la communauté d’expats….
Et même quand nous bourlingons dans le monde en échange ou location de maison, un critère primordial est le pas-de-piscine ! La mer c’est bien suffisant pour notre puce 🙂

le 03/06/2019 à 07h35 | Répondre

Doupiou

Effectivement, la piscine est source de stress avec des enfants en bas âge !
Et tu as raison, la mer c’est extra !

le 04/06/2019 à 12h21 | Répondre

Maye

Je ne suis pas sûre de vouloir une maison pour tout l’entretien que ça demande, alors ne parlons même pas d’une piscine xD C’est vraiment un truc que j’ai du mal a comprendre, sans jugement je veux dire que je comprends vraiment pas comment on peut s’infliger ça mdr. A moins d’être tellement pleins aux as que quelqu un s’en occupe pour moi, c’est hors de question. Mais je squatte avec grand plaisir chez les amis qui ont une piscine xD

le 03/06/2019 à 13h39 | Répondre

Doupiou

On est d’accord, l’entretien est colossal si tu ne rentabilise pas ta piscine !

le 04/06/2019 à 12h22 | Répondre

Elisabeth

Tout à fait d’accord avec toi, c’était même un des critères pour l’achat de la maison : pas de piscine ! Bon, on a acheté un bassin gonflable, 30 cm de haut, 1 m50 de diamètre…. les petits enfants ont entre 8 et 10 ans …

le 03/06/2019 à 13h44 | Répondre

Doupiou

Je réfléchi aussi à une piscine hors-sol !

le 04/06/2019 à 12h23 | Répondre

Croco

Nous habitons en appartement, donc évidement la question ne se pose pas pour nous, mais quand je vois l’entretien que ça demande (et pourtant, il y a toujours eu un robot dans celle de mes grands-parents, et maintenant, il y a même un système qui est censé gérer le PH et le chlore en automatique… censé !), je trouve que la piscine c’est très bien chez les autres (et puis c’est carrément plus sympa avec les cousins que quand on est tout seul).
Je ne pense pas être angoissée par le risque de noyade, mais c’est sur que je veux que tous mes enfants sachent nager rapidement, on est tellement plus tranquille après ! Mais bon, l’aîné n’a que 3,5 ans, donc il va encore falloir attendre un peu pour qu’il soit autonome.

le 03/06/2019 à 13h56 | Répondre

Doupiou

Primordial chez moi aussi que mes enfants sachent se débrouiller dans l’eau

le 04/06/2019 à 13h20 | Répondre

Colombine

Ici quand on a acheté la maison, on nous a tout de suite dit « le terrain est piscinable ». Oui mais non !! C’est trop d’entretien pour n’en profiter qu’un peu l’été. En plus bonjour les impôts si le modèle que tu as y est soumis ! Pourtant les mois les plus chauds je reconnais que ça fait rêver.

Par contre on aimerait bien installer un bain japonais extérieur dont on pourrait profiter toute l’année…

le 03/06/2019 à 14h03 | Répondre

Doupiou

Quelle bonne idée le bain japonais !

le 04/06/2019 à 13h20 | Répondre

Athéna

Pas de piscine ici, nous sommes en appartement. Quand j’étais enfant j’habitais en Picardie autant vous dire que vue le temps qu’il y fait en générale je n’ai jamais connu personne qui avait une vrai piscine. Les gens mettaient des gonflables l’été et voilà tout. Moi même je n’ai jamais eu de vrai grande piscine, j’avais une piscine où je pouvais juste m’allonger dedans et ne plus bouger, mais ça faisait l’affaire pour se rafraîchir.
Mais j’adore l’eau, mon but ultime n’est pas d’avoir une maison ni une piscine, mais un terrain de loisirs avec un mobil home dessus et une rivière qui passe au bout du terrain. Je l’aurai un jour, oui je l’aurai.
En attendant j’habite maintenant le sud, à 15minutes des plages du coup dès que je peu, je prend mes quartiers à la plage. Dès que l’eau est bonne, il n’est pas rare de me voir à la plage dès 5h du matin, histoire de regarder le levé du soleil et de passer le reste de la journée à nager et à regarder les poissons.
Pas d’enfant, pas de prévu et je nage comme un poisson, merci papa. Cependant je déteste les vagues qui ont tendance à être pleines de courant caché, aussi dès que la mer est trop agité à mon goût, je trempouille juste les petons.

Si j’avais eu une maison, j’aurai installé une piscine biologique, la joie d’avoir une piscine, un bassin de plante aquatique et une cascade. Je pense que je l’aurai entouré d’une barrière, j’en aurai fait une sorte d’espace zen avec hamac, transat, jardin zen…
Pour le moment je profite de la plage et quand je ne peu pas #tropdetouriste ou #flemmedebouger, je m’installe sur le balcon avec les pieds dans une bassine d’eau, ça rafraîchi aussi et en prime je peu m’amuser à éclabousser mes chats 😉

le 03/06/2019 à 17h01 | Répondre

Doupiou

Je comprends les vagues ! J’en ai horreur aussi !

le 04/06/2019 à 13h22 | Répondre

Sarah

Adorant l’eau, j’ai toujours rêvé d’avoir une piscine ! Un de mes amis en avait une et c’était vraiment le pied de faire des soirées chez lui 🙂
Mes parents ont finalement concrétisé ce rêve … quand je suis partie de chez eux 😀
J’en profite environ une fois par an quand je rentre un weekend en été et qu’il fait beau mais je rejoins beaucoup les autres avis, c’est de l’entretien !
Chez mes parents elle est couverte donc pas de risque de noyade, personne ne va dedans sans être accompagné d’un adulte et sinon on referme tout, mais lors des dernières tempêtes ils ont bien ramassés. le dôme envolé, des branches dans la piscine (même avec la couverture), il faut mettre un traitement pas possible pour éviter les algues … sans parler de mes considérations écologiques du moment. La piscine, oui, mais juste en vacances 🙂

le 03/06/2019 à 21h02 | Répondre

Doupiou

C’est sur que c’est un boulot monstre pour juste deux personnes !

le 04/06/2019 à 13h44 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Une piscine c’est sympa mais c’est clair que ça revient très vite cher tant en entretien qu’en investissement personnel. Ma belle soeur et son chéri ont acheter une maison l’année dernière et celle ci était équipée d’une piscine. Bien que ce n’était pas un critère pour leur achat, ils ont pris cette maison mais c’est clair que c’est galère pour l’entretien mais elle fait le bonheur de la famille et en particulier de mon fils.

le 03/06/2019 à 22h49 | Répondre

Doupiou

C’est ça l’avantage de la piscine : c’est génial ! Mais chez les autres !

le 17/06/2019 à 10h56 | Répondre

Floconnette

Bonjour Doupiou
Je vis la même situation que toi et j’ai le même ressenti. Mes parents on fait construire leur piscine quand j’avais environ 10 ans, et on était comme des fous tout le temps dedans. Puis à l’adolescence, on avait pas forcément envie de toujours avoir nos amis chez nous mais aussi d’aller chez eux, et de fil en aiguille, les baignades se sont raréfiées.
Il s vivent à 1H30 de chez moi et comme toi, j’y vais avec plaisir avec mes fils de 3 et 5 ans, mais je suis très flippée de la noyade, surtout quand ils passent une semaine là bas. Je sais mes parents vigilants mais ça va si vite! Ils soulèvent le volet de sécurité pour essayer d’aller dessous parfois!!!!!

Bon ce volet a déjà sauvé un de nos chiens qui y était tombé alors ça rassure un peu sur une chute, mais pas s’ils passent délibérément dessous.
Concernant notre choix: on n’en veut pas. Trop d’entretien, pour l’utiliser 3mois par an, puis ça prendrait tout notre terrain. Nous vivons en maison en bordure de forêt, avec la piscine municipale exceptionnellement bien (partie spa, partie bébé, partie enfants…) à 200m de chez nous. Nous ne voulons pas nous embêter. Ils ont une piscine gonflable actuellement qui fait leur bonheur et moyennant quelques rustines pour reboucher les trous de griffes des chats assoiffés, ça fait le job. Une connaissance de mon village a une piscine chez elle et va quand même à la publique pour faire ses longueurs, à la limite c’est le seul truc qui m’aurait plu: faire mon sport chez moi. Mais avec une piscine de max 10/12m de long… voilà quoi!
Sinon, on a mis mon aîné en stage de natation justement pendant les vacances de Pâques, il a appris à se mouvoir dans l’eau sans brassards, a pris confiance… Ca me rassure par rapport à un éventuel accident. Je pense réitérer, c’était à partir de 5 ans.

le 05/06/2019 à 15h05 | Répondre

Doupiou

Je comprends totalement ton ressenti ! Moi aussi je ne suis pas sereine quand je laisse mes enfants chez mes parents. Je les sais hyper vigilants mais on sait qu’un frame est si vite arrivé.
On va a la piscine tous les dimanches (aux bébés nageurs) et les maîtres nageurs m’ont proposé d’inscrire ma fille a un cours privé (les cours commencent à 5 ans) mais elle est très (trop) à l’aise

le 17/06/2019 à 10h59 | Répondre

Madame Rêveuse

J’ai toujours vécu en appartement et quand je voulais aller à la piscine, c’était la piscine municipale… berk. Les cabines trop étroites, le sol des toilettes mouillé d’on ne sait quoi, les cris qui résonnent, l’odeur de chlore persistante,… Bref, pas la joie. J’ai donc toujours rêvé d’une piscine dans mon futur chez moi !
En plus l’an dernier j’ai vécu mes derniers mois de grossesse par forte chaleur et je n’avais qu’une envie – en dehors des fraises ! – être dans l’eau et flotter !!!
Alors cette année on s’est lancé et, ô joie, on nous la livre début juillet !!! Ce sera une petite piscine hors-sol (déjà pour le prix, et puis pas de risque qu’un enfant tombe dedans par mégarde). Par la suite on la reliera à la terrasse, et on mettra une barrière, système de sécurité ultra sûr 😉
Bien sûr que je préfère la mer ou l’océan, mais on habite à la montagne donc autant dire que c’est mort.
Et j’aurais adoré aussi une piscine naturelle, mais notre terrain est petit et c’est hors budget…

Je remarque que ceux qui ont grandi avec une piscine voient surtout les inconvénients et ceux qui n’en ont jamais eu voient surtout les avantages ! ^_^

le 07/06/2019 à 16h31 | Répondre

Doupiou

Pareil pour moi, j’habite dans un coin peu propice aux baignades d’avril à octobre !
A l’heure actuelle je commence à envisager la piscine hors sol aussi ! J’attends ton retour !

le 17/06/2019 à 11h00 | Répondre

Elodie

Je ne veux pas de piscine non plus pourtant je vis sous les tropiques. La mer et la plage sont à 1km de la maison, on a un bateau pour aller sur des îlots de rêve donc pas du tout besoin d’une piscine dans le jardin. L’accident domestique me stresse aussi grandement + l’entretien

le 17/06/2019 à 09h28 | Répondre

Doupiou

La mer, la plus belle des piscine !

le 17/06/2019 à 11h00 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?