Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La fête de la Saint-Nicolas aux Pays-Bas


Publié le 4 décembre 2014 par Claire Gezillig

Devant le succès de mon article « ces choses que tu ne sais (peut-être pas) sur les Pays-Bas », j’ai dans mes brouillons pas mal de faits culturels sur mon pays d’adoption à te faire découvrir… Mais saison oblige, je vais d’abord te parler de la Saint-Nicolas !

Si tu habites l’est de la France, tu te dis peut-être « ah mais je connais ». Seulement, il me semble qu’on ne célèbre pas cette fête exactement de la même manière (je ne connais pas les traditions de l’est de la France, donc si tu as envie de venir nous en parler, n’hésite pas !).

Saint Nicolas Pays-Bas

Crédits photo (creative commons) : Gaby Kooiman

La fête de Sinterklaas, puisque c’est son nom en néerlandais (qui a d’ailleurs donné le nom anglais du père Noël, Santa Claus. Tu vas voir, les deux bonhommes ont pas mal en commun…), c’est très important par ici ! C’est la fête des enfants, et c’est là où ils reçoivent des cadeaux, et pas à Noël traditionnellement (même si aujourd’hui, de plus en plus de familles font la tradition de Saint-Nicolas et du père Noël, bonjour les enfants gâtés !).

La Saint-Nicolas est le 6 décembre, mais les festivités de Saint-Nicolas commencent bien plus tôt.

Saint Nicolas arrive d’Espagne (pourquoi l’Espagne ? J’en sais rien, sachant qu’historiquement c’est un évêque turque…), en bateau (à vapeur, il n’a peur de rien !), dans une ville des Pays-Bas, le troisième samedi de novembre. Tous les ans, il arrive dans une ville différente.

Il n’est pas tout seul sur son bateau, il vient avec les Zwart Piet.

Saint Nicolas arrive en bateau avec les Zwart Piet - Pays-Bas

Crédits photo (creative commons) : Ad Meskens

Les Zwart Piet

Ouvrons une parenthèse sur les Zwart Piet. Littéralement, c’est « Pierre (le prénom) noir ».

Originellement, il n’y en avait qu’un, et c’était en quelque sorte le père fouettard, celui qui punit les enfants pas sages. Aujourd’hui, on ne fait plus peur aux enfants avec Zwart Piet, on dit seulement que c’est l’aide – ou plutôt les aides, parce qu’ils se sont multipliés – du vieux monsieur. Ils l’accompagnent partout, font des pitreries, distribuent des gourmandises aux enfants, font des gaffes… Bref, ce sont des joyeux lurons que les bambins aiment bien, car ils sont moins impressionnants que le vieux Saint.

Mais à propos de ce personnage, je me dois de signaler que tout n’est pas rose, en ce moment. Vois-tu, Zwart Piet est noir de peau, et est représenté par des personnes blanches, qui se peignent la figure en noir. (Je dois dire que ça m’a fait un drôle d’effet de voir ça la première fois…) Ce personnage trouve sans doute ses racines (ça fait débat) dans une histoire sombre et coloniale, puisque ce serait à l’origine l’image des enfants noirs esclaves…

Donc ces gens qui se déguisent en se peignant le visage en noir sont accusés de perpétuer une image stéréotypée et raciste. Les défenseurs de Zwart Piet répondent que c’est un personnage que les enfants adorent, donc l’image est positive… D’autres disent aussi que si Zwart Piet a le visage noir, c’est à cause de la suie des cheminées dans lesquelles il passe pour déposer les cadeaux…

L’avenir dira si le personnage de Zwart Piet va évoluer ou disparaitre… Toujours est-il que cette année, malgré les manifestations, les Zwart Piet accompagnent bien le Saint.

Saint Nicolas et les Zwart Piet - Pays-Bas

Crédits photo (creative commons) : Looi

Le déroulement des festivités

Continuons donc l’histoire de ces festivités avec eux.

Une fois arrivés, le vieil bonhomme et ses acolytes vont faire le tour du pays pour rendre visite aux enfants dans les écoles, les crèches… De petits événements sont organisés dans les rues (chansons, distributions de gourmandises, possibilité pour les enfants de dire ce qu’ils veulent comme cadeaux…).

C’est un temps de liesse, les enfants sont tout excités. On mange des gourmandises spécifiques à cette période de l’année (pepernoten, kruidenoten et autres petits gâteaux épicés et sucrés…). Dans les magasins, on passe des chansons de la Saint-Nicolas. Et les enfants ne rateraient pour rien au moins le journal de la Saint-Nicolas, chaque soir a la télévision nationale…

C’est un peu comme l’Avent pour Noël, l’excitation monte graduellement jusqu’au soir du 5 décembre… Ce soir-là, après une soirée festive en famille, les enfants mettent leurs chaussures et une carotte pour le cheval près de la cheminée ou de la porte. Le lendemain, ils découvrent des cadeaux dedans.

Eh oui, la tradition du Noël occidental a tout piqué à la fête de la Saint-Nicolas !

Et les adultes dans tout ça ?

La Saint-Nicolas est une fête orientée principalement vers les enfants. Les cadeaux apportés par le Saint ne sont que pour eux. Mais en tant qu’adultes, on peut profiter tout de même de la fête…

On peut passer des jours à manger des petits gâteaux (j’ai un gros faible pour les kruidenoten enrobés de chocolat, personnellement…), et puis le 5 décembre au soir, c’est le moment de se retrouver en famille.

Et il y a une tradition sympa pour les adultes : quelques jours ou semaines avant, on tire au sort la personne à qui on fera un petit cadeau (rien de très couteux en général) et à qui on donnera également un poème humoristique pour parler de la raison du cadeau et/ou de la personnalité de la personne. La seule consigne, c’est que ça doit rimer !

Cette tradition est faite parfois entre amis ou collègues, car on participe à la fête familiale surtout quand on a des enfants.

Je crois avoir fait le tour ! Mais pour bien te mettre dans l’ambiance,voici quelques petites chansons de la Saint-Nicolas :

Et toi, tu fêtes la Saint-Nicolas ? Est-ce que « ta » Saint-Nicolas ressemble à celle des Pays-Bas ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

30   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Nounours

Je connais bien la St Nicolas mais la version française (on la fête un peu dans ma famille maternelle) et effectivement il y a des similitudes avec la version néerlandaise. Par contre j’avoue que je ne connaissais pas le personnage de Zwart Piet. C’est intéressant de connaitre les us et coutumes des autres pays notamment pour cette fête. J’aime bien cette fête, d’ailleurs je fais traditionnellement le sapin le jour de la St Nicolas (encore une tradition de ma famille!). Merci pour cet article et bonne St Nicolas

le 04/12/2014 à 09h37 | Répondre

Claire Gezillig

merci ! Cette année, je fais la saint Nicolas avec mon amoureux… Et il faut encore que j’écrive mon poème en néerlandais… J’ai la journée, on y croit !

le 05/12/2014 à 09h24 | Répondre

Floconnette

Hello!
Ah ça a l’air trop sympa tout ça!
Je suis de l’Est haha je suis alsacienne. On fête la Saint Nicolas aussi mais pas avec autant de manifestations, c’est plutôt lorrain je crois ça.
Nous on fait des petits cadeaux, et surtout, on mange des mannele! des petits pains au lait en forme de bonhomme. Je suis surexcitée à l’idée de les faire moi même vendredi soir, et de les cuire pile samedi le jour J pour les manger le BON jour! Et d’en faire goûter pour la première fois à mon fils adoré.
Ici on a le père fouettard qui je crois accompagnait le St Nicolas à l’origine, et maintenant se déplace avec le Père Noël . Par contre il fait peur et ne ressemble pas à vos Zwart Piet du tout du tout.
On a aussi l’histoire du St Nicolas qui a sauvé les enfants découpés par le boucher et mis dans le saloir (oui les histoires pour enfants sont charmantes!).

le 04/12/2014 à 09h51 | Répondre

Claire Gezillig

et tu nous ferais pas un petit article sur ces recettes ? (j’ai faim !)

le 05/12/2014 à 09h25 | Répondre

Floconnette

En fait j’y ai pensé en écrivant ce com! Pour les brioches je peux prendre quelques photos quand je les fais. Pour les bredele de Noël je vais sûrement en refaire vu que tout a été mangé déjà de ma fournée de la semaine dernière!

le 05/12/2014 à 09h40 | Répondre

MlleMora

Je ne connaissais pas les Zwart Piet non plus, c’est intéressant de découvrir la St Nicolas des Pays-Bas, pour moi St Nicolas c’était celui de Floconnette, qui a sauvé les enfants 🙂
Mais du coup, ils font quand même Noël le 24-25 décembre en plus ou c’est uniquement 5-6 décembre ?
Je crois qu’en Espagne, ils fêtent leur St Nicolas début janvier d’ailleurs.

le 04/12/2014 à 10h28 | Répondre

Croco

En Espagne, se sont les rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants. Enfin, là-bas aussi, le père Noël a fait son apparition et un peu bousculé les traditions. Mais le 6 janvier, jour de l’Epiphanie, reste une grande fête. La veille, il y a souvent un défilé des rois mages sur leurs dromadaires, qui jettent des bonbons à tous les enfants, et un feu d’artifice. Le soir les enfants préparent des assiettes avec de la galette des rois et des coupes de champagne pour les mages, et des feuilles et des bols d’eau pour les dromadaires, et le lendemain, ils trouvent les assiettes vides et des cadeaux à la place.

le 04/12/2014 à 11h55 | Répondre

MlleMora

Merci pour les précisions Croco, je savais qu’il y avait un truc avec l’Epiphanie, ça doit être sympa aussi !

le 04/12/2014 à 12h11 | Répondre

Croco

Oui, c’est super, surtout pour les enfants. J’ai fêter 2 fois l’épiphanie à Madrid quand j’avais une dizaine d’années, j’en garde un souvenir merveilleux. Et maintenant que je suis près de la frontière, je crois que je vais essayer de d’aller en Espagne pour revoir ça, mais comme ce n’est pas férié en France, ce n’est pas forcément facile !

le 04/12/2014 à 12h38 | Répondre

Claire Gezillig

ils fêtent Noël mais sans cadeaux et sans père-Noël. C’est plus un moment pour se retrouver en famille (et aller à l’office si on est croyant).
Après comme je dis dans l’article, la mondialisation étant ce qu’elle est, y a des familles où on a introduit le père Noël en plus de Saint-Nicolas ! (enfants gâtés !)

le 05/12/2014 à 09h27 | Répondre

Mam' Agrume

Ici aussi au Limbourg Sinterklaas et ses Zwarte Piet sont partout dans toutes les vitrines !
Et à l’ouverture de la saison de Carnaval (le 11 novembre, qui n’est pas férié mais où pas mal de gens prennent un congé ici !) on croise pas mal de Zwarte Piet.
La première fois ça m’a choqué aussi ! Maintenant je m’y fais, mais j’ai toujours un peu de gêne à ce sujet… surtout que j’ai lu des témoignages par ex d’immigrés surinamiens qui l’avaient mal vécu à l’école ou des choses comme ça. Car même si le personnage est drôle, il reste quand même assez bête et moqueur… et c’est un serviteur, évidemment.

La voisine a invité Bergamote à décorer le sapin pour Sinterklaas et lui a pris un petit cadeau ! Enfant pourrie gâtée va 😀

le 04/12/2014 à 10h59 | Répondre

Claire Gezillig

je connais plein de familles franco-néerlandaises (je donne des cours à leurs enfants francophones mais qui suivent une scolarité dans une école néerlandophone) qui du coup ont des enfants aussi pourris gâtés qui ont Sinterklaas et le père Noël ! 😉

le 05/12/2014 à 09h38 | Répondre

Ornella

Laurent Chambon un prof de français ( lui aussi ) installé au pays bas a écrit un bel article très détaillé sur la polémique qu’à suscité la remise en question des zwar piet ( ici http://www.slate.fr/tribune/79881/le-pen-racisme-pays-bas-Zwarte-Piet-Christiane-Taubira-minorites )
C’est un peu notre banania à la française, mais j’ai lu que pas mal de municipalités avaient fait des efforts en changeant la perruque des zwar piet ( plus noires mais multicolores ), et leur avait enlevé ce si vilain rouge à lèvres rouge. Comme si le fond du problème était, non pas les bruits de jungles émis ou le fait que ce soit des blancs déguisés en noirs, mais la couleur de leur cheveux.
En tout cas, ça n’entame pas mon bonheur de participer à la saint Nicolas quand je m’y rends.
Petite apparté lol: trop fort la photo de Saint Nicolas avec les zwar piet sur un bateau appelé « bounty » ça pouvait pas tomber mieux.

le 04/12/2014 à 13h16 | Répondre

Claire Gezillig

Merci pour ce partage, article très intéressant.
Je suis vachement surprise (choquée) de cette histoire de bruits de jungle, je n’en avais pas entendu parler… Je vais demander à l’amoureux son expérience et ses connaissances à ce sujet… Je n’ai pas voulu trop polémiqué dans l’article parce que je trouve difficile de juger une culture qui n’est pas la mienne (ma visions sera forcément ethnocentrée)… Mais en même temps, je trouve intéressant de voir que beaucoup de gens ici ne voient pas le problème de Zwart Piet parce que c’est quelque chose d’ancré dans leur culture…
Mais mon mari dit « je pense que dans quelques années, il sera très difficile de dire qu’on a défendu Zwart Piet »

le 05/12/2014 à 09h32 | Répondre

Ornella

Oui c’est sur que notre jugement sera très biaisé mais finalement pas plus que celui de ceux qui ne voient pas où est le problème. Je trouve qu’il l’explique bien dans l’article en mettant en relief les différences de ressenti entre Robert Vuijsje et son épouse, et l’aveuglement souvent volontaire à la douleur de l’autre. Ça reste un sujet sensible quand j’en parle avec des amis néerlandais car c’est souvent un mélange de culpabilité ( qui n’a pas lieu d’être, ils n’ont pas créer cette tradition, par contre ils ont le pouvoir de faire évoluer les choses), ou un sentiment de destruction de ce qu’ils considèrent comme leur culture. Les deux réactions sont compréhensibles mais je suis d’accord sur le fait que ce sera dur à expliquer dans quelques années.

le 06/12/2014 à 12h07 | Répondre

Claire Gezillig

et je me demandais qui allait voir le nom du bateau 😉 (précisions, j’ai pas fait exprès, c’est ce que j’ai trouvé au niveau photos libres de droit mais ça m’a fait bien rire !)

le 05/12/2014 à 22h56 | Répondre

Ornella

Cette image tombe à point nommé!

le 06/12/2014 à 12h08 | Répondre

Mme Irbis

Ici aussi, je fête Saint Nicolas (merci Maman pour les racines alsaciennes !) que j’ai fait découvrir à mon époux.
Quand on était petit, c’était un petit cadeau (souvent un livre) pour attendre Noël et un pain d’épice avec une image de St Nicolas dessus (et pas du Père Noël, impossible à trouver ailleurs que dans l’Est de la France).
On laissait toujours de quoi manger boire pour lui et son âne. Quand le verre était vide c’était signe qu’il était passé !!!
J’adore cette fête qui nous fait rentrer de plein pied dans la magie de Noël et de l’Avent !

le 04/12/2014 à 15h33 | Répondre

Mme Irbis

Par contre une question qui m’a toujours turlupinée : pourquoi les protestants fêtent ils un saint ? (à ma connaissance il n’y a pas de saint chez les protestants !)

le 04/12/2014 à 15h34 | Répondre

Mam' Agrume

Je sais pas dans le Nord des Pays-Bas à quel point ils fêtent Sinterklaas mais au Limbourg ils sont catholiques donc bon !
(Si c’est comme Carnaval, c’est une tradition du Sud ! Ça n’empêche pas la famille royale d’assister à la parade, bien qu’ils soient de confession protestante !)

le 04/12/2014 à 23h51 | Répondre

Claire Gezillig

La fête existait avant la réforme. Elle est apparue en Allemagne au Xème siècle et s’est répandue dans les pays alentour.
Elle est restée après la réforme parce que je pense que les gens n’y voient pas une fête religieuse du tout (un peu comme la saint valentin, y a saint dans le nom mais ce n’est pas / plus une fête religieuse). Et d’ailleurs, on fête aussi (même si de moins en moins), la Saint Martin ici !
(Donc ce n’est pas une tradition du sud comme le présume Mam’Argume, c’est juste une tradition très ancienne)

le 05/12/2014 à 09h35 | Répondre

Claire Gezillig

du coup, en Alsace, vous fêtez généralement les deux ?

le 05/12/2014 à 09h42 | Répondre

Floconnette

Oui en général pour la Saint Nicolas on fait un « petit » truc (enfin dans ma famille) avec petits cadeaux. Pas une grosse fête familiale. En fait c’es tsurtout une excuse pour bouffer (pardon manger).
Et on fête aussi Noël aussi (pour bouffer). (ah non pour la joie de partager loool)

le 05/12/2014 à 09h43 | Répondre

Jennifer

En Belgique, on fête aussi saint-nicolas! C’est l’occasion de se goinfrer de speculoos et des bonbons avant Noël!
Par contre de notre côté, il n’y a qu’un seul « père fouettard » qui puni les enfants pas sage! Cela ne m’a jamais choqué qu’il soit noir ou peint parce que j’ai l’ai toujours connu comme ça…
Saint-Nicolas fait surtout sa tournée dans les écoles et il y a certaines villes qui mettent à disposition des salles où on peut le voir et avoir des cadeaux.
Depuis que j’habite en France, je suis nostalgique de cette période fin novembre-début décembre avant saint-Nicolas!

le 05/12/2014 à 11h55 | Répondre

Claire Gezillig

Quand on voit quelque chose depuis toujours, on se pose moins facilement de questions dessus… Et y a aussi le poids de l’habitude et de la tradition, ce qui explique à quel point le débat est compliqué…

le 06/12/2014 à 15h39 | Répondre

Marie France

Chez nous, en Belgique, le 6 décembre est LE jour des enfants. Ils sont largement gâtés (plus qu’à Noël d’ailleurs). On voit Saint-Nicolas partout: dans les centres commerciaux, dans les rues des villages, à l’école, au club de sport, … Et le grand Saint est accompagné de Père Fouettard. Chez nous on dit qu’il est noir parce qu’il passe par la cheminée. Il fait parfois peur aux enfants, mais il faut avouer que Saint Nicolas impressionne aussi les petits 😉
Le 5 décembre au soir, les enfants déposent près de la cheminée une carotte pour l’âne de St Nicolas et une bière ou un bol de lait pour St Nicolas.
Le matin du 6 décembre, l’âne a croqué la carotte ;-), St Nicolas a bu et on découvre les cadeaux et les bons spéculoos, massepain, mandarines…
C’est une belle fête la Saint Nicolas!

le 06/12/2014 à 22h02 | Répondre

Miss Chat

Marie France, tu dis qu’en Belgique, on pense qu’il est noir parce qu’il est passé par la cheminée. Pas tout à fait correct : ce n’est qu’une des versions avancées et celle-là est récente il me semble, pour essayer de justifier le fait qu’il soit noir. Il y a en plus de très nombreuses versions où le Père Fouettard n’est même pas là pour la distribution des cadeaux le 6 (il n’y a que Saint-Nicolas qui le fait !) et où il ne sert « qu’à » punir les enfants pas sages AVANT le jour J.
Personnellement, je n’ai jamais été choquée non plus par la couleur de peau parce que pour moi, il n’y a aucune amalgame raciste à faire…

le 08/12/2014 à 17h24 | Répondre

Choupichette (voir son site)

Merci infiniment pour cet article ! J’adore découvrir les us et coutumes des autres pays, surtout à cette période de l’année.
En plus j’ai été du côté de Delft mi-novembre pour visiter ma cousine (libanaise ayant fait ses études en France) et son mari hollandais. Un bon gros mélange de cultures donc !! Et je pense que leur bébé de 9mois fera parti des enfants très (trop?) gâtés car ils tiennent tous les deux à leur culture.
Nous avons mangé des délicieux kruidnoten (en France on peut en trouver chez HEMA !) et nous avons aussi abordé la « polémique » sur les Zwart Piet : mon « beau-cousin » pense que c’est un peu limite mais que c’est la tradition… Après oui il y a l’excuse de dire qu’il sont noirs par ce qu’ils sont passé pas la cheminée mais en lisant les origines, on comprend bien que ce n’est pas ça 😉
Parfois il faut simplement laisser les tradition faire leur chemin je pense

le 08/12/2014 à 17h24 | Répondre

Claire Gezillig

Je pense aussi que ça va évoluer petit à petit… 🙂
Et nous aussi, notre enfant sera hyper gâté parce que je pense qu’avec les grand-parents, y aura bien sinterklaas et le père noël… (même si on n’est pas encore sûr de vouloir leur faire croire vraiment en ces figures… mais c’est une autre histoire !)

le 09/12/2014 à 13h21 | Répondre

Jojo

Moi je peux rajouter qu’au Luxembourg, les enfants sont hyper gâtés, parce que les deux fêtes sont fêtées (St Nicolas et Noël) et qu’ils reçoivent des cadeaux (ou de l’argent) donc deux fois en décembre ! Peut-être que toutes les familles ne le font pas, mais c’est ce que ma prof de luxembourgeois nous a raconté. Chez moi, une ville en Alsace, par contre, il n’a jamais été question de se faire des cadeaux. St Nicolas passe avec le Père Fouettard le 5 décembre : parfois dans les écoles, ou le soir dans les rues ou dans une salle du quartier. St Nicolas distribue des bonbons, des mandarines, des pains d’épices. Le père Fouettard, armé de son martinet, est là pour les enfants qui n’ont pas été sages (ils risquent de finir dans son sac !), il peut aussi leur donner des choses, mais ce ne seront pas des beaux petits cadeaux comme de la part de St Nicolas. Je n’ai aucun souvenir d’un Père Fouettard noir parce qu’il est noir de peau… peut-être sale, noir à cause du charbon ? Cette fête, c’est pour moi l’occasion de manger des Manalas (c’est ça le bon mot 😉 ), des Schnackalas, des mandarines, boire du chocolat chaud 🙂

le 24/02/2015 à 12h58 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?