Les avantages de vivre à la campagne

Depuis quelques années, le nombre de personnes qui décident de s’installer dans une zone rurale augmente. Vivre à la campagne a des avantages très intéressants, comme l’environnement naturel et la possibilité de profiter de passe-temps variés.

Aujourd’hui, nous allons examiner certains des avantages les plus importants de vivre à la campagne. Nous expliquerons pourquoi il est si attrayant pour ceux qui cherchent à échapper à la ville et comment cet environnement peut offrir une qualité de vie incomparable.

Prix immobilier

Le premier et le plus important des avantages de vivre à la campagne est le prix de l’immobilier. Les maisons à la campagne ont généralement des prix bien inférieurs aux villes, ce qui en fait une excellente option pour les acheteurs à petit budget et les familles qui veulent s’installer dans un endroit calme et paisible.

De plus, le coût des taxes et des frais liés à l’achat d’une maison à la campagne est généralement beaucoup moins élevé que celui d’une maison en ville. Cela permet également aux propriétaires de réaliser des économies considérables.

Environnement rural

L’un des principaux avantages de vivre à la campagne est l’environnement rural. La campagne offre une atmosphère calme et reposante, loin du bruit et de la pollution des grandes villes.

Vous pouvez profiter de moments de tranquillité en marchant dans les forêts ou les champs, admirer les superbes paysages et respirer l’air pur. De plus, vous aurez la chance de voir de près des animaux sauvages tels que des lapins, des chevreuils et des hiboux.

Qualité de vie

Une autre raison pour laquelle tant de gens choisissent de vivre à la campagne est la qualité de vie qu’elle offre. Vivre à la campagne vous donne plus de temps pour profiter des activités et des passe-temps que vous aimez car il y a moins d’obligations et de pression sociale. Vous n’avez pas à suivre un horaire serré et vous pouvez passer plus de temps avec votre famille et vos amis.

Vous pouvez également profiter des sports et des loisirs comme la randonnée, le vélo et l’équitation, ainsi que d’autres activités telles que la pêche, le camping et la cueillette des fruits sauvages.

Communauté

Une autre chose que les gens apprécient dans le style de vie rural est sa communauté accueillante et chaleureuse. Les gens dans les zones rurales ne se connaissent généralement pas, mais ils se saluent toujours et s’entraident. Il est donc facile de se faire des amis et de s’intégrer rapidement à la communauté.

Vous aurez également la chance de participer à des événements communautaires tels que des festivals, des concerts et des spectacles, des journées portes ouvertes et des foires agricoles. Ces événements sont l’occasion idéale de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir de nouveaux lieux.

Inconvénients

Aussi intéressant et divertissant que puisse être de vivre dans une zone rurale, il y a aussi des inconvénients à prendre en compte. Certains des inconvénients les plus courants sont l’accès limité aux services publics et aux commodités, ainsi qu’à un emploi stable et à des possibilités d’éducation.

Certaines zones rurales manquent également d’infrastructures, ce qui rend difficile pour les habitants de se déplacer et de trouver des produits locaux frais. Il peut également être difficile de trouver des fournitures médicales et des soins de santé adéquats.

Vivre à la campagne est une excellente alternative pour ceux qui recherchent une vie calme et relaxante loin de la ville. Le prix de l’immobilier est plus abordable, l’environnement rural est calme et reposant et la qualité de vie est incomparable. De plus, la communauté locale est accueillante et chaleureuse.

Cependant, il faut garder à l’esprit que certaines zones rurales ont un accès limité aux services publics et aux commodités et un faible potentiel de croissance économique. Bien que ces points soient à prendre en compte, vivre à la campagne peut être une expérience enrichissante et inoubliable.

Relatetd Post

6 Comments

  • Virg

    16 mai 2020

    J’ai grandi en ville et nous sommes partis à la campagne dès nos études terminées. Je connais parfaitement les avantages et inconvénients des deux en tant qu’adultes. Toutefois, changement de boulot pour Monsieur, nous devons retourner en RP. Une question nous taraude : en tant qu’enfant, puis ado, quel est le mieux ? Un village rural ou une petite ville de banlieue ? Réseau or not réseau ? Toujours les mêmes têtes de la maternelle au lycée ou changement de décors au collège ? Qu’en penses-tu ?

    • Doupiou

      16 mai 2020

      Pour ce qui est de mon enfance, il y avait une dizaine d’enfants de nos âges parmi les voisins. Du coup je n’ai pas vraiment souffert de l’éloignement de la ville jusqu’à mon entrée au lycée environ.
      Là, ça c’est un peu compliqué. Quand mes amies prenaient le bus pour aller faire du shopping ou au cinéma, je devais systématiquement demandé à mon père (qui travaillait à la ville) de m’emmener et de me récupérer après son travail. Comme il finissait le boulot assez tôt, j’étais tributaire de ses horaires de travail.
      Pour mes enfants, ils sont pour l’instant trop petits pour être en demande de lien social avec les camarades. Mais je sais que cela pourra être problématique plus tard. D’ailleurs, une des mamans d’une petite dans la classe de ma fille m’a dit qu’elle quitterait la commune dès que la fin de l’école primaire pour se rapprocher des commodités de la ville et de l’aspect social pour sa fille.

      • Virg

        18 mai 2020

        Merci beaucoup pour ton retour

  • Sarah

    16 mai 2020

    Je suis une vraie ‘campagnarde’ puisque j’ai habité un hameau loin de tout, à côté de la ferme familiale. Il y avait 2 maisons séparées par un grand champ. Niveau tranquillité, le pied ! Par contre ado je détestais ça forcément. Je ne prenais pas le même bus scolaire que mes copines, il fallait que j’aille au village à 3km en vélo … ça n’a pas vraiment aidé pour ma vie sociale et je pensais que plus tard j’habiterai en ville. Eh ben après 5 ans en ville pour mes études je ne rêvais que de retrouver le calme de la campagne 🙂 Un autre point positif que tu ne mentionnes pas c’est que je trouve les gens bien plus sympathiques, moins stressés et en général tout le monde se connait plus ou moins (ce qui peu aussi être un inconvénient). Bref, team campagne aussi

    • Doupiou

      16 mai 2020

      Effectivement, j’avais pensé à mettre cette notion du « tout le monde se connait » mais impossible de savoir si c’est un avantage ou un inconvénient !
      Je suis élue dans ma commune et forcément, cette petite communauté peut être à double tranchant !

  • Julie

    17 mai 2020

    Salut,
    J’ai habité à Genève pendant 25 ans. La campagne très peu pour moi. Miss shopping et sorties je ne comprenais pas les gens qui aimaient « s’ennuyer » à la campagne.
    Puis j’ai rencontré mon mari ou nous avons habité une petite ville de 3000 habitants. Quelques années plus tard nous devions déménager car il nous fallait plus d’espace que notre appartement devenus trop petit avec nos enfants. Il nous fallait 4 chambres et les prix dans notre petite ville était inaccessibles.
    Mon mari voulait un grand jardin, car enfant il habitait la campagne avec 200 âmes ! Nous n’avions pas les moyens d’un loyer ou crédit trop onéreux.
    Petit à petit les recherches se tournait vers les villages de campagnes. Car près des villes nous ne trouvions pas une maison avec nos critères (mon. Mari ne voulais pas trop de proximité avec les voisins.)
    J’avoue je me suis laissé guider par lui.
    Enfants j’adorais la nature, sur mon balcon je faisais pousser des salades ! ?
    Un jour cette maison cosy c’est présenté à nous… Charmante un grand jardin, dans un village de 400 habitants, et en montagne. On a fait le saut.

    Mes début on été difficile… La ville et son effervescence me manquaient, mes amies, mes petits achats compulsifs !
    Faut dire qu’on a emménager en automne, saison où il pleuvait beaucoup. Je me suis ennuyé dans cette nouvelle maison ou je ne connaissais personne. Premier hiver difficile mais 60 cm de neige ! Quel bonheur !

    Je n’avais en plus, pas le permis ! Oui j’ai beaucoup pleuré, mais 2 année plus tard mon’mari m’a acheté une voiture sans permis. Elle a été mon sauvetage.
    Cela fait maintenant 8 ans que je vis là. Je me suis très bien intégrée, j’ai beaucoup d’amie de village et j’adore nos conversations sur les histoire lié à la campagne. Je vais tous les jours chercher le lait de la ferme, je vais en courses tout les 10 jours et cela me suffit amplement. J’ai créé mon potager, mes fleurs. Je fait beaucoup de créativités de toute sorte, j’ai appris à bien cuisiner et pâtissier avec de bons produits, et ceux de mon jardin.

    C’est surtout lors du confinement que je réalise le bonheur de cette maison ou finalement je ne me suis pas sentie confinée.
    Depuis ce moment là je n’en veux plus à mon mari et cette maison qui au début me semblait une prison dorée.

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

sept + trois =