Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mes nuits agitées…


Publié le 14 mars 2013 par Diane

Allez, aujourd’hui c’est encore un épisode de mylife.com ! Oué, allez, ne fais pas l’offusquée, je sais que tu adores ça !

Donc, si on parlait un peu de mes nuits, hein ? Vui vui, tu as bien lu ! Parfaitement, je vais te parler de mes activités nocturnes !

Ah, là, je ne sais pas pourquoi, mais tout à coup, je te sens piquée de curiosité.

Avant que tu ne t’emballes trop, je vais tout te raconter…

Je souffre de troubles du sommeil. Oui, moins drôle que ce à quoi tu t’attendais, j’en ai conscience ! Mais reste encore un peu, tu vas voir, ça peut être croustillant !

enfant endormi

Donc, depuis des années, des dizaines d’années, je dors extrêmement mal. Je me réveille le matin presque autant crevée que la veille au soir. Même si, selon les périodes, je n’ai aucun mal pour m’endormir et pour faire la nuit d’une traite. Ce n’est pas toujours le cas, voire rarement, mais ça arrive !

J’ai essayé pas mal de choses : les cures de magnésium, les tisanes, les trucs qui t’assomment, le bain bien chaud, les bouquins. Rien de concluant…

Je suis toujours aussi crevée, et réveillée par la moindre contrariété : un problème au boulot, une réflexion malheureuse, un souci avec un enfant, des problèmes de sous, un truc que j’ai repoussé à la Saint Glin-Gllin que je n’ai pas eu le temps de régler… Tout est sujet à attaques de panique, insomnies, et la tête dans le *bip* le lendemain matin.

Donc, un jour, je décide de prendre en main mes problèmes respiratoires. Oui, je fume et je suis asthmatique, donc forcément ma capacité pulmonaire n’est pas franchement extraordinaire. Ajoute à ça de nombreuses allergies, et me voilà ! Hihaaaaaa !!!

Je vais d’un pas décidé chez un pneumologue. Il me pose plein de questions. Au fur et à mesure, ça donne : « Vous êtes souvent déprimée, voire dépressive ? Vous vous souvenez de vos rêves au réveil et pendant la journée ? Vous êtes fatiguée en permanence ? Vous êtes irrascible ? Vous êtes souvent malade ? »…

Et tout un tas d’autres questions pour lesquelles je ne vois pas du tout où il veut en venir, genre « Vous n’aimez pas les betteraves ni les radis ? ». Bon, OK, j’extrapole « légèrement », mais franchement je n’en suis pas très loin.

Et là, v’l’ ti pas qu’il me dit : « Modame, vous souffrez de troubles et d’apnée du sommeil ». Hein, quoi ? Moi ?? Je fais le Grand Bleu la nuit ?

Il me convaint de tester et mesurer mon sommeil in situ : en dormant. Il me donne un nouveau rendez-vous. Et là, je ressors avec la tête d’un poulpe. Tu vois Néo dans son incubateur, dans Matrix ? Ben pareil. J’ai des dizaines de fils de toutes les couleurs sur ma tête, ma poitrine, et je ne sais plus où encore. Et tous reliés à un petit boitier.

Mon mari vient me chercher chez le spécialiste. Je me cache pour que les passants et automobilistes ne me voient pas dans cette éta … Et je prie pour ne croiser personne que je connais. Bon, ouf, ça fonctionne. Je rentre chez moi sans rencontrer un visage connu.

Je passe la nuit, seule, avec toutes mes tentacules. Et zou, au petit matin, je ramène tout ce fardas à ce cher spécialiste. Le soir, le diagnostic tombe : apnée du sommeil, ronflements importants, et 35 micro réveils par heure ! Vui vui, tu as bien lu : mon cerveau se réveille 35 fois dans l’heure. Bon, comme dit un copain « wahouuuuuu, c’est génial, c’est plus que la journée !!! »… Mouarf, merci…

Donc si je résume bien :

  • il m’arrive régulièrement de ne plus respirer (rassurant),
  • je passe mon temps à me réveiller sans m’en rendre compte (épuisant)
  • et je fais autant de bruit quand je dors que toutes les baffles à un concert de U2 (culpabilisant).

Et ouais, à moi toute seule ! Et, m’a-t-il dit, avec un ou 2 ‘tits verres d’alcool, c’est pire ! Donc là, tu imagines le volume sonore du concert de U2 au Stade de France, avec les polyphonies corses en choristes. Je ne sais pas pourquoi, mais là, tout à coup, j’ai une légère envie d’aller présenter mes plus plates excuses à tous ceux qui ont eu le « privilège » de partager mes nuits…

Mais attends, dans ce tableau fort réjouissant, le spécialiste me dit qu’il a une solution à TOUS mes problèmes et, je le cite, que cela va « changer ma vie ». Ouffffff, cet homme est mon héros !

En fait, il s’agit d’un appareil m’aidant à respirer, branché à côté du lit, avec un masque sur le visage. Bon, je suis un peu sceptique, mais j’attends un miracle !

Une société spécialisée me livre la bestiole et m’explique tout le fonctionnement. Arf, pas sexy mon nouveau compagnon nocturne, mais faut c’qu’il faut.

Le soir, je branche ce truc-là, par terre, à côté de moi. Il réagit aussitôt… Vrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! Ok, ça commence bien…  J’attends que mon homme éteigne la lumière. Car vois-tu, après avoir été transformée en poulpe géant, je n’ai pas hyper envie qu’il me voit avec un masque sur la tronche.

Et là, attention ! Dark Vador en action : je m’entends respirer, je m’entends expirer… Il faut que je cale ma respiration sur ce machin. Je suis ton pèreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! Ouais, voilà, tout à fait ça ! Un calvaire.

Bon allez Diane, tu vas tenir le choc. Ce truc-là, il va te sauver ! Oui mais là, dormir déguisée en Sith et le sentiment que je fais de la plongée en bouteille, ce n’est juste pas possible. La nuit, j’arrache mon masque.

Mais ouf ! La société qui vend mon engin de torture la solution à tous mes maux revient, me fait essayer d’autres masques plus légers, moins encombrants. Nouveaux essais : ça va un peu mieux. Mais le matin, je retrouve le masque par terre…

Et puis, tu vois, à 40 ans, avec un truc pareil pour dormir, tu prends un de ces coups de vieux…

Bon, l’avantage certain, c’est que les nuits où tu ne veux pas être dérangée par ton homme, ou alors quand tu veux arrêter ta contraception, c’est génial ! Tu es un contraceptif à toi toute seule ! Plus besoin d’enfiler le pyjama Winnie l’Ourson, les chaussettes à doigts et le bonnet péruvien : tu as une paix royale !

Et c’est super efficace : ton homme te voit une fois avec ton masque de Dark Vador, et tu fais l’économie de 3 plaquettes de pilule. Tu peux même sortir ta tenue habituelle : guêpière, bas-résille et porte-jaretelle, et passer une nuit sans sollicitation aucune ! Le top… Enfin, juste à ce niveau-là. Parce que franchement, le reste c’est franchement pas ça.

Bref, tu l’auras compris : après avoir pris la poussière pendant quelques mois dans ma chambre, j’ai restitué le truc-qui-allait-sauver-ma-vie à son propriétaire.

Je dors toujours aussi mal, je suis toujours aussi crevée le matin, je déteste toujours autant les betteraves et les radis. Mais j’arrive à dormir aux côtés de mon Jedi sans qu’il ait l’impression d’avoir un affreux Sith dans son lit. Et ça, ma foi, ça me fait du bien au moral !

Et puis, quand je serai plus vieille, bien plus vieille, et que je n’aurai plus le choix, que mon Jedi aura lui aussi pris un coup de vieux, je retenterai probablement l’expérience ! Et puis après tout, quel homme peut se vanter d’avoir une épouse qui a su lui faire vivre coup sur coup le fantasme du poulpe et celui de Dark Vador, hein?

Oué, il en a de la chance ! Enfin, je ne sais pas, après tout, je ne lui ai jamais demandé ce qu’il en pensait…

Bref, c’est simple tout ça, mais au moins, on ne pourra pas me reprocher de ne pas avoir essayé.

———–

PS : petit aparté pour la copine qui va bientôt m’accueillir à dormir chez elle. Ne t’inquiète pas, je ne ronfle jamais quand je dors chez les autres !

———–

Et toi, tes nuits sont-elles aussi agitées et perturbées ? As-tu trouvé une solution miracle ? Ou te réveilles-tu toujours en pleine forme et fraîche comme un gardon ? Raconte-moi !

Commentaires

16   Commentaires Laisser un commentaire ?

Magaly

Bonjour Diane,

Ca fait peur ton article là ! Car je suis un peu dans la même situation que toi, en tout cas pour les micro-réveils. Le reste, je ne sais pas 😉
Je voulais aller à la clinique du sommeil mais si c’est pour avoir la même chose, j’hésite un peu !
Merci d’avoir partagé ton expérience !

le 14/03/2013 à 12h41 | Répondre

Madame Diane

Coucou Magaly !

Il semble raisonnable que tu ailles faire tester ton sommeil, c’est évident. Il faut toujours pouvoir mettre un mot sur nos maux.

Mais peut-être que tu n’auras pas besoin de cet appareillage, que les médecins te proposeront d’autres solutions.

Et j’ai des retours de personnes pur lesquelles ça se passe très bien après un moment d’adaptation et pour lesquelles, oui, ça a changé la vie !

Comme dans chacune de mes chroniques, je ne livre que Mon ressenti, Mon expérience, et non une vérité universelle 😉

Allez, fait ce qu’il faut et tu verras, il y a fatalement une solution 😉

le 14/03/2013 à 14h49 | Répondre

Magaly

Coucou Diane,

Merci pour ta réponse Diane 😉
J’ai regardé pour la clinique du sommeil. Il n’y a plus de place !!! Comme quoi, c’est un mal courant !!!
Bref, je vais sûrement aller voir mon généraliste !
Dernière info croustillante : je ne ronfle pas ! Mon mari me l’a confirmé ! 😉 c’est déjà ça !
Mais tu as raison, je vais essayer de mettre des mots aux maux !
Belle soirée à toutes

le 14/03/2013 à 21h02 | Répondre

Christelle

Je comprends que tu ne te fasses pas à l’idée de porter un masque la nuit mais mon papa en avait un aussi et après une période d’adaptation, il était content car il dormait mieux. C’est vrai qu’on dirait Dark Vador et que ça doit vraiment être encombrant et pas facile de dormir avec ça sur le visage mais c’est pour ta santé :-S

le 14/03/2013 à 13h44 | Répondre

Madame Diane

Merci pour ton commentaire !

Oui, il parait que ça fonctionne très bien mais ce n’est vraiment pas confortable et la sensation de s’entendre respirer est extrêmement désagréable.

C’est surtout le fait de porter ça, alors qu’on se sent encore jeune, surtout quand on ne dort pas seule. C’est anti glamour au possible et on se sent « malade ».

Mais je referai une tentative, dans quelques années probablement 😉

le 14/03/2013 à 14h08 | Répondre

Mlle Ballerine

Mon père a eu également ce type d’engin… Et c’était l’horreur pour ma mère (entre le soufflement et le bruit du moteur, c’est sur que c’est pas très glamour!).
Il a finalement arrêté car il s’est avéré que c’était les médoc qui ralentissait ses muscles et le mettait en apnée (bah oui, la morphine c’est fatal!)

Bon courage en tout cas pour ton sommeil! Je rêve aussi pas mal du boulot en ce moment!

le 14/03/2013 à 14h13 | Répondre

Madame Diane

Arf, j’espère que les soucis de ton père sont à peu près regles et que ta mère profite enfin de ses nuits sans le bruit d’un aspirateur au pied du lit …

le 14/03/2013 à 14h28 | Répondre

Madame Croco

Excuse moi mais je suis morte de rire en te lisant, car cette machine et ce masque je connais bien.
Mon ex faisait lui aussi de l’apnée du sommeil. Il était tout le temps fatigué, avait tendance à s’endormir en conduisant (flippant), était irritable et surtout…. Il ronflait ! Après le test du « poulpe » comme tu le décris si bien, le médecin avait préconisé avec un brin d’humour qu’on allait plutôt m’équiper moi, vu le nombre de décibels de ses ronflements, avec un casque anti bruit ! Bref, c’est sur c’est pas glamour. Et moi qui ai le sommeil léger, le bruit de la machine c’était pas mieux que les ronflements. Il l’a quand même utilisé qques mois avant d’abandonner, et c’est vrai que c’était bénéfique. Mais comme pour toi, la machine a fini poussiéreuse au pied de son lit…. heureusement pour moi mon joli mari tout neuf n’a pas ce genre de problèmes, ouf ! 😀

le 14/03/2013 à 14h16 | Répondre

Madame Diane

Pas de souci, le but c’était de faire rire!

Oui, c’est clair que pour celui qui partage la nuit d’un Dark Vador ronflant, ce ne doit pas être la joie …

Mais je suis admirative : il a tenu des mois! Si je suis flatteuse envers moi-même, je dirais que j’ai tenu 3 semaines … (au rythme d’une nuit par semaine …) !

Et bien, un point de plus qui confirme, qu’avec ton mari tout neuf, tu y as gagné au change 😉

le 14/03/2013 à 14h31 | Répondre

Madame Galinou

t’as déjà entendu parlé ou pensé à un autre traitement ? j’avais un copain qui avait été traité par radiofréquence ça lui avait bien réussi je me souviens, je sais que chaque cas est différent mais bon ça vaut peut être le coup de se renseigner

le 14/03/2013 à 21h41 | Répondre

Madame choupette

Ho tu as abandonné….
Je connais plusieurs personnes (pas vieille!) qui dorment avec ca et quand la pression d’air est bien dosée c’est vraiment nickel. Ils voient la différence en journée, sur les migraines, l’irritabilité, la fatigue…
Dommage que tu n’aies pas su trouver un appareillage qui te correspond même si ce ne sera jamais sexy, le garder même 5 ou 6h par nuit peut changer ta vie 😉

le 15/03/2013 à 10h52 | Répondre

Madame Hermine

Je suis bien triste pour toi Madame Diane.

Ici mon beau-père souffre du même problème que toi. Et il ronflait terriblement. Pour tout de dire c’était même l’horreur. Les soirs d’été moto démarrée et casques sur la tête on arrivait à l’entendre!

Comme toi il a un masque pour dormir la nuit. Comme toi il était jeune quand il a découvert son apnée (un peu plus de 40 ans) mais a force de perversement maintenant il dort très bien avec. Et personne ne viendra lui piquer sa machine a rêve comme il dit. Il est tellement mieux avec. Il revis d’après lui.

Mais je te comprends parfaitement. Ce n’est ni sexy, ni confortable. Il existe peut être d’autre solution ?

le 15/03/2013 à 18h57 | Répondre

Nya

Voilà le genre d’articles qui me fait plaisir ! Pas parce que tu dors mal, mais parce qu’on vit la même chose. J’ai toujours eu des troubles du sommeil, de mon enfance hyper-imaginative où j’avais perdu le sommeil à cause des loups-garous sous mon lit, à mes études où je dormais le jour et non la nuit, et à maintenant où je peux me réveiller dix fois par nuit… toutes les nuits. Et où je ris jaune quand j’entends de jeunes mamans me dire que « c’est trop l’horreur d’avoir un nouveau-né, on se réveille au moins quatre fois par nuit ». Ha !

Je soupçonne aussi l’apnée du sommeil suite à un test sur la somnolence et l’apnée. C’est dommage que l’appareil que tu décris n’ait pas marché sur toi, mais peut-être y a-t-il d’autres solutions qui te conviendront mieux.
En tout cas, ici, c’est décidé : 2013 sera l’année où je prendrai mes troubles du sommeil par les cornes !

le 18/03/2013 à 14h40 | Répondre

Magali

Asthme Check
Allergies Check

Quand je prend ma ventoline mon homme me surnomme dark vador mdr

Je me réveille aussi très souvent la nuit et encore plus quand un souci me trotte dans la tête

J espère que tu trouveras une solution
Il n y a rien d autre que ce superbe masse sexy ???

le 19/03/2013 à 10h25 | Répondre

Mademoiselle Tout Court (voir son site)

Madame Diane, fais-moi plaisir: retourne voir le propriétaire de la machine, demande-lui la machine la plus silencieuse qu’il ait et refais un essai. Vraiment. Je ne plaisante pas. Donne-toi un mois, en t’en servant toutes les nuits, pour voir si tu t’y habitues.
Ma maman souffrait comme toi de nombreux problèmes respiratoires dès l’âge de 40 ans et devait porter cet appareil pour dormir. Elle est décédée car un jour elle a oublié de le mettre.
Alors je t’en supplie, même si c’est anti-sexe, pas confortable, bruyant, si tu as l’impression d’être une mémé… ce machin-là pourrait bien te sauver la vie. Please <3

le 10/04/2013 à 12h55 | Répondre

Mme coquelicot

Je devrais faire comme Mme Croco : trouvé un mari qui ne fait pas d’apnée, n’est pas irritable et qui ne ronfle pas comme un marteau piqueur.
Ah mais non je peux pas : je l’aime lui !!
Et c’est trop tard, on s’est dit « oui » il y a un mois déjà !!

En tout cas lui le test fait à la maison n’a pas été concluant alors que je tremble au moins une nuit sur deux parce que sa respiration se coupe, flippant et du coup je dors peu moi aussi…
As tu essayer de faire « chambre à part », pas très jolie comme idée à la base c’est mauvais signe mais si ça peut redonner du peps à la relation en plus, ce peut être assez excitant pour se retrouver en cachette, à l’improviste pour s’occuper en duo lorsqu’on ne dort pas…et bien dormir les autres nuits surtout.

Ados j’étais persuadée que c’était la meilleure solution et depuis je rêve de l’expérimenter mais pas assez de place à la maison…avoir son coin à soi dans son chez soi, comme les enfants, c’est vraiment mon rêve.

le 25/04/2013 à 16h30 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?