Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

J’ai subi l’infidélité (1/2)


Publié le 18 mai 2018 par Fika

J’ai toujours été de celles qui se lassent vite, un vrai cœur d’artichaut. Et puis j’ai rencontré S.

Le début

J’avais 16 ans et j’étais en classe de 1ère avec lui ; j’avais déjà un copain. Il était du genre timide, mal dans sa peau avec un côté « premier de la classe » ; il n’avait jamais embrassé de filles.

J’ai très rapidement lié une amitié très forte avec sa meilleure amie, elle aussi dans notre classe et c’est comme ça que je me suis retrouvée à trainer très souvent avec eux. Il n’y avait absolument aucune ambiguïté de mon côté : j’étais en couple et ça se passait extrêmement bien.

Puis un jour, j’ai dit à S. que je l’aimais bien, qu’il me fait rire après un fou rire en cours de maths. Si de mon côté, ça ne voulait rien dire de plus, de son côté ça a commencé à le travailler… et puis un soir, sur Messenger (rappelle-toi !), il me demande pourquoi je lui ai dit que je l’aimais alors que j’ai un copain. S’en suit une conversation surréaliste où il m’explique que je ne me comporte pas de façon claire et amicale, que je suis ambiguë et qu’il ne veut plus me parler parce qu’il est tombé amoureux et que je le fais souffrir.

Crédits photo (creative commons) : Nsyrbus

Son côté très maladroit me touche beaucoup et éveille des sentiments pour lui. Je te passe le cheminent mais j’ai fini par quitter mon copain et je me suis mis en couple avec S. au début de mon année de terminale soit plus d’un an après notre rencontre.

Quand il commence à prendre confiance…

Ce qui me plaisait le plus chez lui, c’était son côté touchant et inexpérimenté avec les filles. Il était pleins d’attentions à mon égard et je ne me suis jamais sentie heureuse qu’avec lui.

Les mois ont passé et il a pris confiance en lui. Il a commencé par faire beaucoup de sport pour maigrir (10 kg !) puis de la musculation. Il a pris des cours de guitare – lui qui s’en pensait incapable. Il a aussi complètement changé de style vestimentaire. Il est passé d’un garçon introvertie à un mec cool, extraverti, « beau gosse » ; un vrai cliché de teen series.

Il a également commencé à tester mes limites. Il avait ce besoin viscéral de plaire aux plus de filles possibles. Il dragouillait – gentiment au début – puis de façon beaucoup plus agressive en suite. Jamais devant moi, évidemment, tu te doutes.

Il aimait me raconter qu’une fille avait essayait de le draguer en soirée, qu’une autre lui avait donné son numéro, qu’une ancienne amie d’enfance revenait vers lui, etc. Au début, je n’y prêtais pas trop attention : je suis sa première copine, il a besoin de se rassurer et tant que ça ne va pas plus loin, ça m’est égal.

J’étais vraiment très amoureuse de lui et pour la première fois, j’imaginais sans problème un avenir avec lui. Nous avions maintenant 1 an de relation et nous entamions nos études supérieures : lui en province et moi à Paris.

Quand il est passé à l’acte

Étant éloignés en semaine, nous passions tous nos week-ends ensemble et nos samedi soirs chez des amis du lycée pour se revoir. A une soirée, je n’ai pas pu venir et je lui ai dit d’y aller sans moi.

Le lendemain matin, je reçois un sms de la petite sœur (que je connais) de celui qui organisait la soirée et qui m’explique, complétement paniquée, qu’elle ne savait pas que nous étions toujours ensemble et qu’elle est vraiment désolée. Pardon ?

Crédits photo (creative commons) : Max Braun

Il l’avait « juste » embrassé. Elle était amoureuse de lui depuis longtemps et il lui avait dit que nous nous étions séparés à cause de la distance des études.

J’ai appelé S. pour le voir immédiatement… Et quand je l’ai mis devant le fait accompli, il s’est excusé platement en disant qu’il ne sait pas ce qu’il lui est passé par la tête. Que c’est la première fois qu’il plait autant, qu’il n’est pas habitué, qu’il n’a pas su quoi faire… mais qu’il ne veut surtout pas me perdre pour un simple bisou.

Je pardonne. Sans sourciller. Je l’aime terriblement et je me dit que je ne peux pas me rendre compte car j’ai eu des expériences avant. Que maintenant qu’il sait qu’il plait, ça devrait s’arrêter là.

Et l’histoire recommence…

Cela fait maintenant 2 ans que nous sommes ensemble. Une autre fille souvent présente à nos soirées lui fait du rentre-dedans que je sois la ou non. Bien décidé à ne pas me faire avoir une seconde fois, j’ai une explication avec elle : « Si tu as confiance en ton couple, tu ne devrais pas craindre quoique ce soit de moi ?! » ou bien « Moi je suis célibataire, je fais ce que je veux. ».

Chose que j’ignore à ce moment-là, c’est que ça fait un moment qu’ils s’envoient des messages régulièrement. Ils se draguent ouvertement.

Je pars en vacances avec mes parents pour 3 semaines : je n’ai jamais été séparée de lui aussi longtemps et j’appréhende énormément, surtout qu’il a plusieurs soirées avec cette fille durant l’été. Il m’assure qu’il ne se passera rien. Il m’aime à la folie.

Je reviens de vacances et c’est la rentrée. Je le questionne sur ces soirées et il me dit qu’il ne s’est rien passé – comme il me l’avait dit. Mais j’ai un doute. J’ai un doute qui ne veut pas s’en aller. Surtout que je finis par remarquer qu’il ne lache jamais son portable. Même pour aller aux toilettes, se doucher ou parler 20 secondes à sa maman, il l’embarque.

J’ai l’idée lumineuse de prêcher le faux auprès d’une amie commune, présente à toutes ces soirées. Je lui avoue que je suis malheureuse parce que S. m’a avoué qu’il m’avait trompé tout l’été avec cette fille. Que je ne sais pas quoi faire, que j’ai besoin d’elle pour m’aider à y voir clair. Je m’attendais à voir mon plan échouer lamentablement quand mon amie me dit : « Ca me rassure qu’il te l’ai dit… j’ai dit à S. que je n’étais pas à l’aise à l’idée de te le cacher et surtout, qu’il te trompe et te mente ouvertement ». Je me suis effondrée.

Crédits photo (creative commons) : Solomon203

J’appelle S. immédiatement. Je l’appelle 118 fois. Il a intérêt à décrocher. Je deviens hystérique quand il me dit qu’il est en cours et qu’il me rappelle ce soir, que ça peut forcément attendre. Quand je finis par l’avoir au téléphone, il nie. Ma copine l’a inventé, elle veut juste chercher les problèmes, que je préfère la croire elle que lui, que c’est plutôt lui qui devrait être en colère qu’on colporte des rumeurs sur lui, que je n’ai pas confiance en lui.

Je suis tellement énervée qu’il se paye ma tête ouvertement que je contacte la fille : est-ce que oui ou non, il m’a trompé avec elle tout l’été ?

Autant, tout chez cette fille me dégoute, autant j’ai toujours apprécié sa franchise. Oui, il m’a trompé avec elle et même, ils sont « ensemble » depuis. C’est plus que ce qu’il m’en faut pour le confronter une dernière fois et lui exposer ses mensonges sous le nez. Je romps au téléphone (je ne le voyais pas avant le week-end !) et je ne donne plus de nouvelles… et lui non plus. Je suis hors de moi. Il me trompe et plutôt que de ramper pour se faire pardonner, il joue le mort. Je suis perdue. Je ne comprends pas comment un mec qui disait m’aimait à la folie me fait un coup pareil ? J’ai été si aveugle ?

Jamais deux sans trois

Nous sommes restés séparés 2 mois… 2 mois pendant lesquels il s’est mis officiellement avec l’autre fille avant de la larguer. Il est revenu vers moi en me suppliant de lui laisser une autre chance. Que j’étais la seule avec qui il avait couché avant, qu’il a été stupide, qu’il se rend compte qu’il m’aime plus que tout et que je suis vraiment celle qui lui faut.

Je suis jeune et stupide (19 ans !) et je pardonne une deuxième fois. Je lui pardonne mais cela change complétement nos relations. Inconsciemment, je veux lui faire payer ce qu’il m’a fait. Je veux aussi qu’il cède à mes moindres caprices : j’étais en mode « tu m’as trompé, alors prouve que tu m’aimes et que tu regrettes ». Je voulais avoir accès à ses sms et ses e-mails. Il avait interdiction d’aller en soirée sans moi. Je l’invitais en vacances avec mes parents. Il passait 100% de son temps soit avec moi au téléphone (pendant la semaine) soit en physique le week-end.

Je pleurais sans arrêt, sans crier gare. Je souffrais, j’étais malheureuse mais je me disais qu’un jour, la douleur s’atténuerait. Et puis j’ai reçu un long e-mail. Un long e-mail de sa binôme de TP que j’avais rencontré les quelques week-ends ou je lui avais rendu visite sur son campus. Elle était vraiment sympa avec moi et assez distante avec S donc je ne soupçonnais rien.  Elle m’explique que S. s’est plaint depuis plusieurs mois de notre relation compliquée, qu’il veut me quitter mais ne s’est pas comment s’y prendre, qu’il ne m’aime plus. Une chose en entrainant une autre, elle est tombée amoureuse de lui et ils se sont mis ensemble. Il lui faisait miroiter le fait qu’il allait me quitter, que ça n’était qu’une question de temps. Elle m’écrit aujourd’hui car cela fait maintenant plusieurs mois qu’ils sont « ensembles » et qu’elle se rend compte qu’il ne me quittera jamais et qu’il continuera à la faire attendre et profiter de nous deux.

Je n’ai pas attendu d’explications de la part de S; je n’ai même pas essayé de le confronter : je l’ai quitté.

Tu penses que l’histoire s’arrête-là ? Tu penses qu’au bout de la 3ème fois, j’ai enfin appris la leçon ? Méfie-toi toujours des apparences…

Commentaires

9   Commentaires Laisser un commentaire ?

Marie B

Une question me taraude… Dans ta description tu dis « mariée à l’homme de ma vie ». Est-ce que cet homme c’est S.?

le 18/05/2018 à 09h19 | Répondre

Fika

Oula non 🙂
Surtout pas, surtout quand tu verras la suite..
L’homme de ma vie, c’est celui qui m’a sorti de cet enfer 😀

le 20/05/2018 à 08h03 | Répondre

Virg

@MarieB : je pense que c’est pour le 2ème épisode 😉

Hum quand l’un est plus expérimenté que l’autre, ça crée toujours un problème quand c’est le mec. C’est culturel, j’ai vécu la même chose et ce manque d’assurance est un vrai problème dans le couple. Mon mari l’a surmonté avec le temps, sans aller voir ailleurs. Mais il a vraiment fallu du temps. Cela fait 17 ans que nous sommes ensemble et je ne suis pas certaine que ce soit complètement passé. En revanche, ce n’est clairement plus un handicap.

Quant à l’infidélité sous prétexte de, je dois avouer que je ne comprends pas. J’ai toujours été entière en amitié comme en amour, je donne tout ce que je peux mais, quand la confiance est rompue, terminé.

Hâte de lire la suite du coup 🙂

le 18/05/2018 à 10h32 | Répondre

Fika

17 ans de relation ! Ça laisse rêveur et il me tarde de fêter aussi nos 17 ans ensemble avec mon mari (seulement 8 pour le moment).
Tu parles de la même expérience : c’etait toi qui avait connu des relations avant et pas lui ?

J’ai toujours été entière aussi : soit j’aime très fort soit je déteste tout aussi fort mais cette histoire m’a littéralement détruit le cerveau. Aujourd’hui, de raconter cette histoire (qui a démarré en 2006!), ma réaction sur toute la ligne me paraît aberrante 🙈😅

le 20/05/2018 à 08h08 | Répondre

Cricri2j

J ai vécue le même type d histoire au même âge que toi. Il m en a fallu du temps pour réussir à m en dépêtrer.

le 18/05/2018 à 13h22 | Répondre

Fika

Par curiosite, est ce que tu dirais qu’aujourd’hui, cette histoire est complètement derrière toi ? De mon côté, je ne peux pas dire que je sois complètement sereine..

le 20/05/2018 à 08h16 | Répondre

Aurelie

J’ai vécu exactement la même chose que toi et au même âge ! Enfin pour la 1er partie, je l’ai quitté des la 1er infidélité et sans regrets, j’ai toujours pensé qu’une personne qui te trompe une fois recommencera tot au tard !!! J’ai hâte de connaître la suite de ton histoire !

le 18/05/2018 à 15h41 | Répondre

Fika

Et du coup, tu sais si ton ex a trompé ses autres copines après toi ?

La suite arrive la semaine prochaine \o/

le 20/05/2018 à 08h30 | Répondre

Delphine

Je ne suis pas concernée par l’infidélité, mais je suis curieuse de lire la suite de ton histoire. J’ai du mal à comprendre les personnes qui ont besoin de voir si l’herbe n’est pas plus verte de l’autre côté de la clôture. Je trouve que c’est presque pathologique…

le 20/05/2018 à 15h21 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?