Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

L’Arménie


Publié le 27 avril 2018 par Rigel

L’Arménie, voilà un petit pays peu connu, et pas très touristique. Nous y avons passé une petite semaine, et nous ne nous sommes pas ennuyés.

La logistique et le budget

Air France propose des vols directs réguliers  pour Erevan, pour environ 400€ l’aller-retour. En moins de 5h, tu te poses là-bas, face au mont Ararat (oui, le mont de l’Arche de Noé !). Nous avions loué un appartement au centre d’Erevan, à quelques centaines de mètres de la place de la République (LA place d’Erevan, avec des fontaines et un son et lumière qui jouait du… Charles Aznavour !). Pour nous déplacer dans le pays, nous avions eu recours aux services d’un chauffeur presque anglophone, pour 350€ environ. Je suppose que nous en aurions eu pour moins cher en louant une voiture, mais l’avantage d’un chauffeur est qu’il connait les lieux sympas, qu’il nous racontait des anecdotes, et qu’il nous expliquait la vie locale. Accessoirement, il n’y a pas tant de panneaux indicateurs que ça, donc nous aurions probablement perdu du temps à chercher notre chemin. Au total, pour 6 jours de voyage, avec les vols, la location de l’appartement, la voiture avec chauffeur, les restaurants et la nourriture, les entrées dans les différents sites touristiques, nous avons payé un peu moins de 2000€ pour deux.

Crédit photo : photo personnelle – un Khatchkar, typique de l’art arménien

La géographie et la géopolitique

L’Arménie était sous domination soviétique et il y a moins d’argent depuis la chute du mur, le pays est assez pauvre par rapport à nos critères européens (par contre, on trouve des boutiques de vêtements d’enseignes mondiales à des prix très européens). Les arméniens sont très sympas, mais il y a la barrière de la langue, comme leur niveau d’anglais est similaire à celui des français (si tu vois ce que je veux dire). Erevan est une ville où on se sent bien, même pour une femme seule, quelle que soit l’heure et quelle que soit sa tenue vestimentaire. On sent une réelle influence orientale, notamment sur la façon dont les filles sont habillées et apprêtées. L’Arménie est régulièrement victime de séismes (le dernier important remonte à 1988), et des conduites de gaz fixées à un mètre au dessus du sol parcourent la capitale et cheminent le long des routes (u début je croyais que c’était des gouttières !). En parlant de gaz, la voiture que nous utilisions roulait au gaz de ville (et essence). Nous avons été surpris lors du premier plein, quand le chauffeur a dit qu’il s’arrêtait à la station service et nous a demandé de descendre (mais pourquoi descendre pour faire le plein ?! Ah bah oui, c’est du gaz, risque d’explosion !). Le plein prend pas mal de temps (une bonne dizaine de minutes) et se fait dans une grosse bonbonne dans le coffre. Il y a une sorte d’interrupteur sur le tableau de bord pour sélectionner le mode d’alimentation.

L’Arménie est en conflit avec l’Azerbaïdjan pour le Haut-Karabagh. Il y a encore des morts régulièrement, et des échanges de tirs entre Arméniens et Azéris. Nous avons vu également des pierres tombales avec des portraits de soldats en uniforme et armés, gravés dans le marbre. L’impression globale est saisissante. Notre guide/chauffeur nous a expliqué qu’il fallait éviter la frontière azérie, mais à aucun moment nous ne nous sommes sentis en danger. La frontière avec la Turquie est également fermée, à cause du génocide, encore non reconnu par les turcs. Nous avons vu de nombreux bus iraquiens sur les routes, notamment à proximité du lac Sevan. Le guide nous a expliqué que les Iraquiens venaient faire du tourisme (et consommer de l’alcool).

Les visites

Ce pays est l’un des berceaux du christianisme. L’Arménie est un pays qui compte beaucoup d’églises. Beaucoup, beaucoup. Nous avons ainsi visité le monastère de Geghard, le site d’Etchmiazin (le Saint-Siège de l’Eglise Apostolique d’Arménie), le monastère de Khor Virap (et l’oubliette de St Grégoire l’Illuminateur, qui est l’évangélisateur d’Arménie et le premier Catholicos – l’équivalent du pape), celui de Novarank (en photo ci-dessous).

Crédit photo : photo personnelle

Hormis les églises, nous avons été voir le temple de Garni (temple grec), dont les ruines ont été reconstruites.

Crédit photo : photo personnelle

Nous sommes également allés au bord du lac Sevan.

Crédit photo : photo personnelle

Nous avons eu la chance de pouvoir visiter l’observatoire astronomique Ambartsumian, qui date de l’époque soviétique, avec un astronome. Malheureusement, cet observatoire n’est plus autant financé que lorsque le pays dépendait de l’URSS et souffre d’un manque de moyens. Nous sommes également allés voir les menhirs de Karahunge, qui serait un site antique d’observation astronomique, avec des trous dans les menhirs qui pointent vers des étoiles précises (de jour, c’est tout de suite moins parlant !).

Crédit photo : photo personnelle

Nous voulions aller au monastère de Tatev, pour emprunter notamment le téléphérique le plus long du monde, mais celui-ci était fermé pour cause de mauvais temps ! Alors si tu y vas, vérifie la météo, parce que la route est vraiment longue depuis Erevan. Nous sommes également allés au musée du Génocide (qui était en travaux en vue de la commémoration du centenaire), à la forteresse médiévale d’Amberd et au musée d’histoire de l’Arménie. Le musée d’histoire manquait d’explications, ce qui est très dommage parce qu’il y avait des trucs vraiment originaux, comme ces verres à pied :

Crédit photo : photo personnelle

Si tu cherches une destination originale, pour découvrir un pays méconnu, et pour un budget très raisonnable, pense à l’Arménie !

Alors, tentée ?


Pssst ! Accueillir des voyageurs chez toi et gagner un complément de revenus, ça te tente ? Deviens hôte sur Airbnb !

Commentaires

8   Commentaires Laisser un commentaire ?

Raphaelle

Trop cool! Je suis très intriguée 🙂
Tu y as été avec ton/tes enfants ? (Ou enceinte? Je ne sais pas si ta biographie est à jour) si oui : était-ce facile avec des enfants? Avais tu confiance dans le système de santé en cas de problème de tes petits bouts et la sécurité générale?
Autre question : comment as tu choisis ton chauffeur? Via une agence/un hôtel?

le 27/04/2018 à 09h22 | Répondre

Rigel

Nous y sommes allés quand nous étions encore jeunes et sans enfant ! :-p Le niveau de sécurité général est excellent : tu peux tout à fait envisager de te balader seule en minijupe dans Erevan en plein milieu de la nuit (chose que je ne ferai jamais à Paris par exemple). Honnêtement, pour le système de santé, je n’avais pas regardé (ce n’est pas un pays « hostile » d’un point de vue sanitaire, pas de maladie tropicale ou ce genre de chose). Pour les enfants, la destination me semble un peu « austère » : pas de mer pour se baigner (et en juin le lac Sevan est un peu froid, c’est un lac d’altitude à 1800m !). Pour le chauffeur, c’était le cousin d’une connaissance (la fameuse diaspora arménienne) mais je peux volontiers communiquer ses coordonnées.

le 27/04/2018 à 13h52 | Répondre

Caro - WonderMumBreizh (voir son site)

Un ami y a été il n’y a pas longtemps, il m’a dit que c’etait magique ! une vraie impression d’espace et de découverte. Dépaysement assuré

le 27/04/2018 à 12h45 | Répondre

Rigel

Je confirme pour l’impression d’espace ! Même dans Erevan, les gens ne se marchent pas dessus !

le 27/04/2018 à 13h53 | Répondre

Nya (voir son site)

Claire Gezillig y est allée aussi et vous me donnez envie, toutes les deux 🙂

le 27/04/2018 à 21h25 | Répondre

Petitsruisseauxgrandesrivieres (voir son site)

Très intéressant, merci ! C’est en effet une destination méconnue.

le 28/04/2018 à 14h27 | Répondre

Sarah

On avait envie d’y aller cette année mais c’est plutot mal desservie de province avec un temps de vol et correspondance relativement long… Et puis on voulait y aller en mode trek et bivouac et les ours ont découragé mon homme lol mais je ne baisse pas les bras on finira par y aller ; )

le 29/04/2018 à 08h22 | Répondre

Claire Gezillig

L’arméniiiiiiiiiie <3
Nous y sommes allés en vacances mais nous on s'est déplacé en transport commun, c'était un peu floklorique… Mais on a adoré et on veut y retourner avec les enfants 🙂

le 30/04/2018 à 12h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?