Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mes 5 conseils pour bien préparer ton déménagement


Publié le 18 mai 2016 par Mme Grognote

Si tu prévois de changer de logement dans les semaines ou mois à venir, cet article est pour toi. En effet, un déménagement/emménagement, c’est de l’organisation, et ça se prépare un minimum, ce n’est pas qu’une histoire de cartons à remplir puis à vider !

Avec mon mari Mister Cook, nous avons déjà changé six fois de logement en sept années de vie commune. Avec tous ces déplacements, nos proches nous considèrent un peu comme des spécialistes du déménagement ! Certains nous disent avec humour : « Vous ne videz même plus les cartons, si ?! » Ma maman pense même très sérieusement que nous devrions investir dans une roulotte !

Tu te demandes peut-être pourquoi tous ces changements ? Alors non, nous ne sommes pas d’éternels insatisfaits. Non, nous n’avons pas en permanence la bougeotte ! Il y a eu différentes raisons à tous ces déménagements : parfois, il s’agissait de mutations professionnelles pour mon mari, et d’autres fois, c’était dû à de mauvaises surprises dans le logement occupé et à des propriétaires pas sérieux. Enfin, quelques autres fois, c’était par choix personnel (recherche d’un logement plus grand, notamment, ou d’un loyer moins élevé). Tout ça a fait que nous ne sommes jamais restés plus d’un an dans nos précédents logements.

Actuellement, nous vivons dans un logement HLM depuis mi-janvier 2015 (oui, nous sommes en avril 2016, c’est donc cet appartement qui détient le record d’occupation !!). Mais à toi, je peux le confier : il n’est pas exclu que nous déménagions encore en fin d’année ! Tout va dépendre d’un projet professionnel de mon mari qui est en cours. De plus, nous attendons notre premier enfant pour juin, et notre logement actuel est vraiment petit… Affaire à suivre, donc !

Dans cet article, j’ai rassemblé tous les points qui me paraissaient importants pour préparer au mieux ton déménagement. Dans un prochain, je t’expliquerai comment t’y prendre pour ton emménagement et pour que le jour du déménagement se déroule au mieux.

Ces conseils sont issus de notre propre expérience. Bien sûr, lors de notre premier ou deuxième déménagement, nous n’étions pas si rodés ! C’est évidemment une liste non exhaustive, et je ne prétends pas que ton déménagement/emménagement sera parfait grâce à ces conseils.

(NB : Attention, si ton déménagement s’est décidé dans l’urgence et qu’il doit se faire en quelques jours, il y a évidemment certaines choses citées ici que tu n’auras pas le temps de préparer et de prévoir !)

Ayant une expérience en tant que locataire uniquement (mais mon doux rêve serait d’accéder à la propriété !), beaucoup de choses que j’aborde ici s’adressent à quelqu’un qui est également dans une location. Mais certains aspects sont aussi adaptés si tu emménages dans TA maison ou dans TON appartement, c’est-à-dire si tu en es la chanceuse l’heureuse propriétaire (non, je ne suis pas jalouse… quoique !!).

Enfin, les conseils suivants ne sont pas forcément cités dans l’ordre dans lequel ils doivent être réalisés (même si j’ai quand même placé en premier les choses à faire en priorité).

Les démarches avant le déménagement

Crédits photo (creative commons) : Martin Cathrae

Ça y est, ton préavis est donné, tu as donc (classiquement) trois mois pour libérer le logement. Si le logement que tu quittes et celui que tu vas intégrer sont proches géographiquement, et si tu as déjà les clefs du nouveau, tu vas certainement vouloir commencer à emmener des affaires, petit à petit, pour te décharger un peu le jour du GROS déménagement. Et il y a surtout des choses que tu vas pouvoir an-ti-ci-per (c’est le maître-mot !).

Conseil n°1 : l’état des lieux

Avant d’avoir les clefs du nouveau logement, si c’est possible, fais ton état des lieux d’entrée seule avec le propriétaire, c’est-à-dire sans le locataire sortant.

Je t’explique : pour un précédent logement, alors que nous étions passés par une agence immobilière, l’agent immobilier (pour optimiser son temps) avait prévu un rendez-vous unique pour les états des lieux, sortant pour la locataire qui quittait le logement, et entrant pour moi qui reprenais la location. Il s’avère que ce n’est pas très confortable.

Toi, locataire entrante, je te conseille d’être attentive, de tout vérifier. S’il existe des dégradations ou malfaçons, il faut le signaler et le faire noter sur l’état des lieux. Au début, j’étais un peu mal à l’aise à l’idée de TOUT contrôler, mais je t’assure que quel que soit le logement, il vaut mieux le faire (et tant pis si le propriétaire regarde sa montre et manifeste son impatience). Lorsque tu quitteras le logement, s’il constate un problème, il sera trop tard pour dire : « Mais c’était là avant, ça ! » Et s’il n’est pas très sympa, il pourrait te retenir une partie de ta caution.

Mais quand le locataire sortant est présent, c’est délicat de TOUT relever, car ça peut le mettre dans l’embarras. On est susceptible de relever quelques dégradations qu’il aurait aimé cacher ! Bien sûr, tu t’en fiches de l’autre locataire tu dois regarder ton intérêt à toi, mais quand même, je te le dis pour l’avoir vécu, ce n’est pas très confortable.

Il y aura peut-être aussi des choses que tu relèveras seulement quelques jours plus tard, en vivant dans le logement. Je te conseille dans ce cas d’en informer tout de suite le propriétaire, pour le faire ajouter sur l’état des lieux.

Une dernière chose, un état des lieux doit obligatoirement mentionner le nom et l’adresse du locataire sortant. Si ce n’est pas le cas, demande à ce que ce soit fait. Tu auras en effet besoin de ses coordonnées, je vais tout de suite te dire pourquoi…

Conseil n°2 : les démarches

Tu devras assez rapidement, avant d’emménager, donc, contacter les différents organismes pour avoir l’eau, l’électricité, le gaz, etc. Oui, ça paraît évident, mais parfois, ça peut prendre du temps, donc anticipe !

Notamment pour l’accès à Internet. Certes, aujourd’hui, presque tout le monde possède une box internet, et donc presque tous les logements sont équipés d’une ligne ouverte. Tu auras donc seulement besoin de donner le nom de l’ancien locataire à ton opérateur pour que ton accès Internet soit actif.

Mais (c’est du vécu) il arrive que certains locataires, lorsqu’ils quittent le logement, fassent fermer la ligne. Et si c’est le cas, tu devras prendre rendez-vous avec un opérateur de France Télécom pour qu’il intervienne et rouvre une ligne. Ça demande un délai un peu plus long.

Pour EDF-GDF et les fournisseurs d’eau, en général, pas de souci : ça se fait sur appel téléphonique, simplement en donnant, là aussi, le nom de l’ancien locataire. Normalement, les relevés de compteurs auront été faits lors de l’état des lieux.

Pense aussi à la CAF, si tu es éligible aux aides au logement, AL ou APL. Ne tarde pas à faire remplir le document réservé au propriétaire, pour que ton dossier soit traité plus vite.

Conseil n°3 : la personnalisation du lieu

Si sur ton bail et/ou ton état des lieux, il n’est pas mentionné les libertés et interdictions du locataire en matière de décoration de l’appartement, c’est à toi de demander au propriétaire ce qui est possible de faire et ce qui est interdit.

Par exemple, as-tu le droit de faire des trous dans les murs pour accrocher des tableaux ? En général, les propriétaires le permettent, à condition que ce soit fait proprement et que lors du départ du logement, les trous soient rebouchés, toujours proprement.

Pose également la question pour les peintures et la tapisserie : certains propriétaires refusent les couleurs flashy ou bien les murs noirs. Il serait désagréable de voir retenue une partie de ta caution pour une peinture rose trop pimpante dans la chambre, ou un graffiti ineffaçable dans le salon.

Te sentir bien chez toi, c’est important, mais malheureusement, en location, on ne fait pas ce qu’on veut.

Conseil n°4 : l’équipement

Si tu intègres un logement qui n’est pas beaucoup équipé (je pense notamment aux éléments de cuisine ou aux placards dans les chambres), sache qu’avec l’accord du propriétaire, tu peux toujours investir et l’équiper toi-même.

Mais attention, lorsque tu quitteras le logement, apparemment, le propriétaire peut revendiquer les équipements comme lui revenant de droit et faisant maintenant partie intégrante du logement. Alors fais en sorte que les choses soient claires entre vous si tu comptes repartir avec ce que tu as ajouté le jour où tu libéreras le logement.

Conseil n°5 : ton courrier

Bien que tu aies certainement déjà dressé la liste des différents organismes auxquels tu dois signaler ton changement d’adresse, il est possible que tu en aies zappé un ou deux au passage. Et même si ton facteur est trèèès sympa, lorsqu’il ne verra plus ton nom sur la boîte aux lettres, il ne parcourra pas toute la ville pour savoir où tu peux bien habiter maintenant ! On est d’accord !

Alors, pour éviter de louper une lettre importante, j’ai mis en place un suivi de courrier pour chacun de mes déménagements. C’est simple et efficace (il n’y a eu qu’une fois un loupé, que j’ai signalé à La Poste immédiatement pour ne pas que ça se reproduise). Et ça te laisse le temps de voir s’il y a quelqu’un ou un organisme que tu as oublié et qui t’écrit toujours à l’ancienne adresse.

Tu as un document à remplir, un « contrat de réexpédition du courrier ». Évidemment, ce n’est pas gratuit : personnellement, en province, la dernière fois que je l’ai mis en place, j’ai payé 24€50.

Tu choisis la durée que tu désires (six ou douze mois), et pendant toute cette période, tout le courrier qui arrive encore à ton ancienne adresse sera automatiquement renvoyé vers ta nouvelle. Compte un délai de cinq à dix jours pour que la réexpédition se mette en place.

Je te retrouve très vite avec des conseils pour gérer au mieux ton emménagement dans ton nouveau logement !

Et toi ? Tu déménages souvent ? Quels seraient tes conseils concernant toutes les démarches avant l’emménagement ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux partager tes conseils et astuces ? C’est par ici !

Commentaires

12   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Vélo

Ahhh nous aussi on déménage tout le temps ! Pas autant que vous mais en 5 ans on a eu 5 logements. Et celui dans lequel on est actuellement va bientôt détenir le record : 1 an et demi ! Mais je voudrais changer… affaire à suivre !
Petite astuce : nous voulions équiper la maison de placard dans la chambre, et nous avons proposé un compromis au propriétaire qui a accepté : il payait le matériel et nous montions le placard. ça donne une plus-valus à son logement et ça nous coûte pas un rond !
Par contre un déménage coûte cher : entre le potentiel double loyer, les cautions (même si elles sont rendues, il y a un délais), les réparations de l’ancien logement (boucher les trous par exemple), les nouveaux achats pour l’aménagement du nouveau (bizarrement il y a toujours un nouveau meuble à acheter !), la fermeture du contrat EDF, l’ouverture des contrats d’eau, déchets et autres, l’éventuelle ouverture de ligne France Télécom, la location d’un camion, les éventuels frais d’agence, etc. Et j’en passe. Compter entre 1000€ et 2000€.

le 18/05/2016 à 10h37 | Répondre

Virginie

c’est clairement un budget à ne jamais négliger. J’ajoute à ta liste la nourriture/boisson des gens qui ont gentiment accepté de t’aider ce jour-là.

le 19/05/2016 à 09h48 | Répondre

Mme Grognote

Virginie, le petit encas prévu pour les aidants du jour J, j’en parle dans le deuxième article qui suivra prochainement ^^.
Effectivement il y a cela à prévoir dans le budget, même si cela reste faible par rapport aux autres coûts !

le 20/05/2016 à 12h10 | Répondre

Mme Grognote

oh vous n’êtes pas mal non plus avec environ un déménagement par an ;-).
Effectivement dans mon article j’aborde les aspects pratiques et organisationnels et pas l’aspect financier. Mais tu as raison de le souligner, un déménagement coûte de l’argent ! Il faut pouvoir l’anticiper et le prévoir également.

le 20/05/2016 à 12h09 | Répondre

MlleMora

Nous aussi on a pas mal déménagé en 7 ans… je crois 6 fois si je compte bien… et effectivement ça revient cher à force !! nous c’était souvent de logement social à logement social alors c’est beaucoup plus « détendu » que dans le privé je trouve. Maintenant on est propriétaire ça y est, et bah ça fait bizarre de se dire qu’on va pas déménager de si tôt ! 🙂

le 18/05/2016 à 13h38 | Répondre

Mme Grognote

MlleMora je comprends ce que tu veux dire « ça fait bizarre de se dire qu’on ne va pas déménager de si tôt », j’avoue que même si tous les changements de logements que nous avons faits ce n’était pas toujours par choix, il y a un côté agréable dans le fait de se ré-installer dans un nouveau lieu, refaire la déco, changer quelques meubles. C’est comme un renouveau, ça casse la routine !

Pour revenir sur le coût, effectivement passer d’un logement social à un autre logement social revient moins cher. Et puis si l’on rencontre des difficultés, le système permet des plans de paiement. C’est plus « souple » qu’avec un propriétaire du secteur privé.
Et dans le public, pas besoin de garants !

le 20/05/2016 à 12h24 | Répondre

Tefyline

C’est étrange ça, je ne pensais pas que le propriétaire pouvait revendiquer des équipements que tu as ajouté, puisqu’il ne faisait pas parti de l’état des lieux d’entrée. J’ai appris quelque chose !

Nous aussi on déménage souvent. Même si ce n’est pas exclu qu’un jour un se pose.
Environ 5 déménagements en 6 ans.
Ce que je redoute le plus c’est les frais que les agences prennent quand on part, elles trouvent toujours des choses presque improbables pour soutirer au moins 300€. Même si l’appartement est nickel et que l’on y est pas resté très longtemps. Le fait que certaines affaires supportent mal un déménagement aussi … Il y a aussi tous les frais que ça engendre (comme dit Madame Vélo) et puis le temps passé à chercher un nouvel appart … tout ça c’est quand même épuisant -_-‘

Par contre, toute la nouveauté d’un nouvel endroit, ça c’est vraiment plaisant 😀 Pleins de nouvelles choses à découvrir, ça donne un vrai coup de boost !
Sinon, je n’ai pas vraiment d’astuce, car c’est souvent en 2 semaines que le changement se décide, donc on est complètement dans l’urgence, et on fait au mieux pour limiter les frais. Pas vraiment de tout repos ^^

Quoi que !
Pour ceux qui ont le temps, parfois la Mairie facilite les déménagements/emménagements en proposant de réserver de la place devant son domicile pour le chargement/déchargement le jour J. Faut se renseigner car il y a souvent un délai.

le 18/05/2016 à 14h18 | Répondre

Mme Grognote

Tefyline je te rejoins sur le plaisir qu’on ressent à découvrir et investir un nouveau lieu à chaque fois !

Ah les frais d’agence, parlons en… déjà je trouve les montants exorbitants. Ce que l’agence te demande juste pour le fait qu’il s’occupe de constituer le dossier et organiser l’entrée dans les lieux. Sur tous nos logements, nous sommes passés une seule fois par une agence immobilière et cela a été la pire de nos expériences. Nous avions eu (surtout moi) un coup de coeur pour l’appartement en question, géré donc par une agence qui se trouvait avoir ses locaux juste en dessous de l’appartement que vous voulions (appartement au 2ème étage, bureaux de l’agence au 1er ! Difficile de faire plus près !). Et bien entre le mois de loyer à verser d’avance comme caution, le mois en cours + les frais d’agence cela nous a coûté un bras ! Et en plus, cette agence n’a pas du tout été sérieuse, nous avons eu plusieurs problèmes dans cet appartement (malfaçons, infiltration d’eau par les toits, non respect des places de parking attribuées, etc) et nous avons dû nous battre avec l’agence pour qu’elle agisse (le propriétaire ainsi que le responsable de l’agence immo étant de vrais jemenfoutistes). Nous sommes restés quand même un an dans cet appartement mais nous avons du coup très mal vécu cette année où il nous fallait toujours descendre un étage plus bas pour se plaindre ou réclamer. Je ne compte pas le nombre de fois où mon mari s’est retenu de mettre littéralement son point dans la figure du chef d’agence en le croisant dans les escaliers. Pour te dire, rien que le fait de voir leur logo sur une pub ou de passer devant leur locaux me fait grincer des dents. Du coup, passer par une agence, pour nous c’est hors de question maintenant !
Nous avons aussi connu des logements pour lesquels nous passions directement par le propriétaire et où celui-ci n’était pas très honnête et sérieux sur certaines choses mais jamais au point de cette agence !

Et effectivement, à la sortie du logement, on est toujours en stress, car le propriétaire a le pouvoir de nous rendre en totalité ou pas, en partie ou pas la caution. Certains peuvent en effet, retenir une partie de la caution pour des choses aberrantes, des broutilles. Il faut quand même reconnaitre que dans un logement on vit, donc il y a forcément des petites choses qui sont abimées ou changées. Dans notre cas, les cautions nous ont toujours été rendues en totalité, ouf. Il faut dire aussi que nous sommes soigneux.

Autre point que tu abordes, le fait que certains meubles supportent mal les déménagements. Tu as tout à fait raison et cela a un coût non négligeable aussi car il faut parfois acheter à nouveau certains équipements. Nous par exemple, nous avons dans notre chambre une armoire qui, nous le savons, ne supportera pas un déménagement de plus, elle a trop été fragilisée. Mon beau-père a même dû coller certaines parois entre elles pour qu’elles tiennent. Alors au prochain déménagement, pas le choix, elle finira en petit bois… et il faudra alors en racheter une autre… une armoire 3 portes c’est quand même pas donné !

Enfin, ton astuce sur la demande à faire en mairie pour libérer les places de stationnement, elle fait partie des conseils qui suivront dans le prochain article ^^ tu verras !

le 20/05/2016 à 12h43 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’essaye le moins possible de déménager car je n’aime pas trop le changement et surtout les tracas du déménagement !
Pourtant, depuis que j’ai quitté mes parents j’en suis à mon 4e appartement.
Et tous tes conseils sont justes et plein de bon sens.
Au plaisir de te lire de nouveau 🙂

le 18/05/2016 à 19h39 | Répondre

Mme Grognote

Merci, la suite arrive prochainement ^^.
Ce qui me pèse le plus personnellement dans tous ces déménagements, c’est de faire, et donc ensuite défaire, les cartons. C’est du boulot

le 20/05/2016 à 12h46 | Répondre

Virginie

idem ici lol 7 déménagements, trois régions et, mon frère a compté à l’occasion de son discours pour notre cérémonie laïque, 700 km sur les routes de France 🙂 🙂
Le coup de celui qui coupe la ligne fonctionne aussi pour EDF, c’est du vécu. C’est possible quand le logement est inoccupé depuis longtemps.

le 19/05/2016 à 09h47 | Répondre

Mme Grognote

Waaa ton frère a fait le calcul, génial ! 700 km ça commence à faire !
Oui, certains coupent aussi les lignes EDF ou font fermer les compteurs d’eau. Cela fait partie des mauvaises surprises que l’on peut rencontrer.

le 20/05/2016 à 12h48 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?