Menu
sélection shopping

Comment se débarrasser de l’humidité dans sa cuisine ?

Vous avez un problème d’humidité dans votre cuisine et vous n’arrivez pas à vous en débarrasser ? Découvrez nos conseils pour lutter efficacement contre l’humidité excessive.

Pratique : comment lutter contre l’humidité dans la cuisine ?

Les problèmes d’humidité sont rarement associés à la cuisine. Pourtant, cette pièce de vie dégage beaucoup de vapeur d’eau, ce qui génère naturellement de l’humidité par condensation. Quand la cuisine n’est pas suffisamment aérée, cela peut mener à l’apparition de tâches de moisissure, premier symptôme d’une hygrométrie excessive dans un lieu de vie. Comment lutter contre l’humidité élevée dans la cuisine, une pièce dans laquelle aucun compromis en matière d’hygiène n’est permis ?

Les causes de l’humidité dans la cuisine

A bien y voir, la cuisine est une pièce souvent mal orientée, généralement installée au nord d’un logement, là où les rayons du soleil se font plus rares. Mais ce n’est pas la première cause de l’humidité dans la cuisine, bien qu’elle y participe. En effet, cette pièce de vie est très sujette au phénomène de condensation. Lors de la cuisson des aliments, une vapeur d’eau est libérée, ce qui provoque des chocs thermiques répétitifs. Concrètement, quand elle entre en contact avec une surface froide (mur, plafond, fenêtre, etc.), cette vapeur se transforme en condensation. Ce problème est accentué par une mauvaise aération de la pièce, notamment en cas d’absence d’extraction ou de dysfonctionnement de la VMC.

Plus rarement, l’humidité dans la cuisine peut être provoquée par l’infiltration de l’eau de pluie, que ce soit par le toit ou par la façade, ou encore par le phénomène des remontées capillaires (l’humidité du sol qui remonte dans les murs).

Les signes de l’humidité dans la cuisine

La condensation et les buées sur les fenêtres sont le signe le plus évident de l’humidité excessive dans la cuisine, en plus des moisissures apparentes et de l’odeur caractéristique de renfermé ou de moisi. Mais il existe des signes moins apparents qui indiquent que votre cuisine est trop humide, notamment le mérule (dit mérule pleureur) et le salpêtre. Le mérule est un champignon de couleur brunâtre qui se développe dans les environnements humides, tandis que le salpêtre est une sorte de duvet blanc.

Nos conseils pour lutter contre l’excès d’humidité dans la cuisine

Vous n’auriez pas tort de penser que l’humidité dans la cuisine est inévitable dans certains climats et dans la configuration de certains bâtiments, mais elle n’est pas irréversible. On peut s’en débarrasser et la prévenir, pour peu que l’on fasse l’effort. A défaut, le problème risque de s’aggraver et causer des décollements de peinture ou de papier peint, une odeur nauséabonde, des tâches de moisissure désagréables et surtout un problème d’hygiène durable qui peut se répercuter sur la santé des occupants de la maison, particulièrement les enfants et les personnes allergiques.

La bonne nouvelle est qu’il existe des gestes et des techniques simples qui permettent de lutter contre les problèmes d’humidité dans la cuisine. Tout d’abord, si vous n’avez pas une hotte, il est urgent de vous en procurer une. Si vous en avez déjà une, allumez-la chaque fois que vous cuisinez, et laissez-la allumée une bonne quinzaine de minute après la fin de la cuisson. Une autre astuce pour éviter la condensation consiste à couvrir les poêles et les casseroles en cuisinant pour des raisons évidentes. Dans la mesure du possible, ouvrez la fenêtre de la cuisine et fermez la porte pour que l’humidité ne se propage aux autres pièces de la maison.

Qu’il s’agisse de la cuisine ou d’une autre pièce de la maison, pensez à aérer régulièrement, à raison d’une dizaine de minutes par jour. Si cela ne suffit pas, il existe une autre solution : le déshumidificateur d’air, un appareil qui permet de réguler le taux d’humidité dans l’air lorsqu’il dépasse les 60 %. Le déshumidificateur a prouvé son efficacité en matière de lutte contre l’humidité relative et les effets qui y sont liés (moisissures, mauvaises odeurs, dégradations diverses). Pour en savoir plus sur cet appareil, voici un guide exhaustif sur les déshumidificateurs d’air.

Rappelons enfin que l’humidité doit être prise au sérieux, idéalement à titre préventif, bien avant l’apparition des premiers signes qui l’annoncent. Mais lorsqu’elle apparait, l’humidité doit être traitée au plus vite, en s’attaquant à l’origine du problème, et non seulement aux symptômes. En effet, il ne suffit pas de repeindre les tâches d’humidité pour s’en débarrasser, il faut avant tout identifier la cause. Il peut s’agir d’un défaut d’aération, d’une mauvaise isolation, d’une fuite d’eau…

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire