Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mon lapin, un chat comme les autres !


Publié le 10 mars 2015 par Mme Alenvers

Oui tu as bien lu, et non il n’y a pas d’erreurs dans le titre. En fait (attention scoop !) mon lapin est VRAIMENT un lapin et pas un chat. Milles excuses si tu pensais que j’allais te faire découvrir une nouvelle race génétiquement modifiée exotique….

Fripouille 1

Alors pourquoi ce titre ? Tout simplement parce qu’au début, je voulais adopter un chat, mais Chéri étant allergique aux poils de chat, il n’était pas vraiment pour. Et puis, je te l’avoue, n’ayant jamais eu d’animal de compagnie, il avait aussi peur que je me lasse. Sachant qu’un chat peut vivre 16 ans et un lapin 10 ans, le calcul a été vite fait. Je sais que ce raisonnement va peut-être te surprendre, mais en même temps, bien que j’aie très envie d’un animal de compagnie, je ne savais pas du tout comment je réagirais au bout de quelques mois à laver la litière…

Nous avons donc adopté une petite lapine, qui s’est révélé être un petit lapereau après un tour chez le vétérinaire, et je te rassure : j’en suis GAGA !

Mais pour en revenir à mon titre, alors que je n’y connaissais rien en lapin, je me suis aperçue que finalement il y avait énormément de ressemblance avec les chats, dont voici une petite liste :

  • le lapin est très câlin : dès que je le laisse en liberté dans la maison, mon lapin me suit partout et me « gratte » la jambe pour me faire comprendre qu’il veut un câlin. Il adore que je le caresse derrières les oreilles, sur les joues et sur la tête en général.
  •  Le lapin « ronronne » : quand je le caresse, mon lapin grince des dents et ferme les yeux pour montrer qu’il kiffe grave adore se faire cajoler !
  • Le lapin est très intelligent : je n’aurais jamais cru ça d’un lapin, mais oui, il faut se rendre à l’évidence, cette petite boule de poil est mignonne et intelligente ! Par exemple, il comprend quand je l’appelle, et il reconnait quand je dis le mot CAGE qu’il doit rentrer. Et Mr n’est pas content et le fait savoir en tapant des pieds sur le sol. Bon c’est mignon la première fois, mais quand tu as perdu 10min le matin avant d’aller travailler à courir derrière ton lapin dans ta maison pour le rentrer dans sa cage, c’est moins marrant…
  • Le lapin est très joueur et très curieux.
  • Le lapin dort énormément la journée et est principalement actif le matin et le soir (mais pas la nuit !).
  • Un lapin c’est troooooop mignon !

Bon ça, c’était pour les ressemblances sympas, mais il y en a aussi des moins fun :

  • Le lapin ne fait pas ses griffes, mais dans le style destructeur de maison, il ronge TOUT !
  • Le lapin perd ses poils à certaines périodes de l’année.
  • Le lapin ne vomit pas, mais les mâles peuvent avoir des « problèmes de propreté » lorsqu’ils atteignent leur maturité sexuelle. C’est gênant quand ton lapin « s’oublie » sur ton pantalon juste avant de partir pour un rendez-vous important, mais la stérilisation permet de résoudre le problème.
  • Un lapin fait beaucoup de bêtises, il faut donc le surveiller en permanence quand il est sorti.

Et en plus de toutes ces ressemblances, je trouve de nombreux points positifs au lapin :

  • Le lapin ne fait pas de bruit, s’il en fait c’est qu’il est malade ou qu’il a un problème.
  • Le lapin est propre et fait ses besoins dans sa cage.
  • Je change sa litière environ 2 fois par semaine alors même que c’est un mâle et que son urine sent plus fort que les femelles.
  • Le lapin est autonome, on peut partir un weekend en lui laissant assez de nourriture dans sa cage et il se débrouillera tout seul pour manger quand il a faim.
  • Le lapin est herbivore, ce qui te permettra d’avoir toujours des légumes dans ton frigo et même d’apprendre à les cuisiner !

La Fripouille box pour Noël

(La Fripouille Box)

Tout ça pour dire qu’à côté des traditionnels animaux de compagnie chiens et chats, il y a aussi le lapin !

Attention, ne te méprends pas : le but de mon article n’est pas de rentrer dans la comparaison « mon lapin est mieux que »… Je trouvais juste sympa pour une fois de parler d’un autre animal de compagnie, qui a beaucoup de qualités, mais qui est souvent relégué dans la catégorie des animaux en cage. Alors que pas du tout ! Dès que je suis chez moi, mon lapin est en liberté dans la maison. Il faut juste le surveiller, au risque de perdre tous tes câbles électriques…

Enfin, je crois que tu l’as compris : j’adore ma petite boule de poils !

Et toi ? Tu as un lapin qui gambade chez toi ? Comment as-tu choisi cet animal plutôt qu’un autre ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

20   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mlle Zola (voir son site)

Haaaan elle est adorable !!!
J’ai aussi un lapin, un bélier tout gros mais tellement craquant ^^
Et je confirme que c’est un animal plus « vivant » que certains peuvent le croire.
Je le sors minimum 4heures par jour. Il court, saute, fait des bonds sur le canapé, sur mes jambes….Et embête beaucoup mes deux chats !
Mais alors il nous a détruit au moins 3 câbles, les angles des murs, des pieds de chaises….Donc il faut bien le surveiller !

le 10/03/2015 à 08h41 | Répondre

Li

Non, mais c’est « il ».

le 18/08/2017 à 15h43 | Répondre

Clette

J’ai aussi deux amours de lapins béliers. Ils ne font aucun dégats et je regarde la télé avec l’un d’eux sur les genoux le soir. (le deuxième s’installe dans la table basse). J’ai des lapins depuis que j’ai 9 ans (donc depuis 15 ans) . Mon mari les adore aussi ! Par contre, j’ai vu la différence lapin seul/lapin avec un compagnon, et ces petites bêtes sont vraiment faites pour vivre à plusieurs , si vous avez la possibilité d’adopter un compagnon pour votre loulou n’hésitez pas !
Un super site pour avoir pleins d’infos (notemment sur les listes de légumes à donner, car contrairement aux idées reçues la carotte n »est pas adaptée pour le lapin) : http://www.margueritecie.com/index.php
voilà merci pour cet article =)

le 10/03/2015 à 08h50 | Répondre

Marjolie

Aaaah, un article sur les lapins de compagnie, ça fait plaisir!
Je m’apprêtais à dégainer l’adresse de Marguerite moi aussi mais c’est déjà fait! Il faut vraiment aller lire ce site si on a adopté un lapin… ou mieux, avant de le faire.
Ce sont de merveilleux compagnons sur lesquels beaucoup d’idées reçues sont encore ancrées dans les têtes… y compris dans cet article même si ça progresse! 🙂 (tous les lapins ne sont pas câlins, loin de là, donner cette impression peut mener à des déceptions et donc des abandons ; les femelles aussi font du marquage avec leur urine à l’adolescence ; la cage n’est pas un habitat adapté (la vie en cage explique d’ailleurs les bêtises en sortie car le lapin va chercher à se défouler un maximum pendant son temps de sortie si celui-ci est limité à qq heures) ; un lapin ne fait pas forcément de bêtise et ne ronge pas tout : c’est un animal qui s’éduque et une fois éduqué il n’y a pas besoin de le surveiller).
Le parallèle avec le chat est intéressant pour faire comprendre aux gens qu’un lapin peut sans problème vivre en liberté et qu’il n’y a pas plus de raisons de le mettre en cage qu’un chat (ça ne viendrait pas à l’idée des gens) mais pour vraiment comprendre les lapins il faut sortir des représentations chiens/chats car contrairement à ceux-ci, le lapin est un animal proie et ça change tout en termes de langage, de comportement et d’interaction avec eux.

le 10/03/2015 à 09h20 | Répondre

Maruschka

De mon côté j’ai un lapin et deux chats !
Mon lapin est arrivé avant les minettes (il a 7 ans 1/2 alors que les minettes ont 3 ans 1/2 et 1 an 1/2). Je l’ai eu après avoir eu des rats. Pour le coup, les rats ne vivent vraiment pas longtemps (2 ans pour les femelles) et vu l’attachement, je ne me voyais pas continuer à vivre des séparations si douloureuses aussi fréquemment… j’étais étudiante et je ne pouvais pas faire vivre un chat dans un T1… alors j’ai opté pour le lapin ! Il m’a fait beaucoup de bêtises, mais il est trop mignon 🙂
Norman a été castré au bout de quelques mois parce que j’en avais marre de laver ma housse de canapé régulièrement. Mais depuis, aucun souci niveau propreté !
Il est allergique aux carottes…
Et ce qu’il préfère, ce sont les gratouilles sur le nez ou entre les oreilles 🙂

le 11/03/2015 à 13h36 | Répondre

Claudia

Par contre, un chat ça peut vivre bien plus que 16 ans, des chats qui dépassent allègrement les 20 ans, il y en a pas mal (le record est de 38 http://fr.wikipedia.org/wiki/Creme_Puff)
Donc si la longévité potentielle du chat vous faisait peur, le lapin était un super choix.

le 10/03/2015 à 10h01 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Saperlipopette ! Je me suis sentie bien bête en lisant ton article : je n’avais jamais pensé au lapin comme un « véritable animal de compagnie ». 😮
Pour moi, le lapin reste dans sa cage comme on fait généralement avec les hamsters. On le sort 10 min par-ci par-là, sous haute surveillance. On le met dans le jardin dans un petit enclos grillagé de temps en temps, éventuellement.
Mon mari souhaiterait avoir un lapin un jour (ou plutôt deux, ou un lapin et un cochon d’Inde, pour qu’ils se tiennent compagnie…), et il était très clair pour nous que ce serait à la condition d’avoir un clapier gigantesque (on est toujours effarés de la taille des cages qu’on trouve 🙁 ), probablement avec un accès libre sur un enclos (avec du grillage enterré pour éviter les évasions).
Je vois à présent le lapin sous un tout autre angle ! Du coup, impossible de l’envisager comme avant. (On y réfléchira d’autant plus avant de sauter le pas, puisque ça veut dire cohabitation avec des chats, animal à éduquer… Mais c’est tant mieux, je m’en serais voulu de découvrir cette facette du lapin alors que j’en aurais déjà eu un vivant en cage – même en cage de luxe.)
Grand merci pour ton article !

le 13/03/2015 à 10h47 | Répondre

MmeExpat

Par contre, Lutine, si tu prends un lapin, prends un couple (idéalement un mâle castré et une femelle) parce que le lapin est un animal qui vit en groupe, il n’est pas fait pour vivre seul. Et il lui faut de la place ou être de sortie plusieurs heures/jour (cf. Mme Zola). Le lapin enfermé dans une cage classique toute la journée, c’est trop souvent ce qu’on voit.
Et puis, c’est l’occasion d’aller en refuge ou SPA qui regorge d’animaux abandonnés.

le 13/03/2015 à 16h47 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Ça, il n’a jamais été question de prendre un lapin tout seul. 😉
Mais du coup avec cette nouvelle dimension, je me demande si un lapin qui cohabiterait avec d’autres animaux en liberté dans la maison pourrait être suffisamment heureux ? Ou aurait-il vraiment besoin d’un compagnon lapin quoi qu’il en soit ? (Ou… ça dépend du comportement des animaux en question, selon qu’ils « discutent » avec lui ou le snobent complètement…)

le 13/03/2015 à 17h11 | Répondre

MmeExpat

Un lapin a besoin d’un compagnon lapin. Rien ne peut remplacer cela. On pense souvent (à tort) que lapin et cochon d’inde sont des compagnons idéaux. C’est faux. Ils cohabitent mais ne communiquent pas, idem avec un chat. Il faut donc au moins 2 lapins.
Nous nous sommes beaucoup renseignés sur le sujet: suface nécessaire, nombre de lapins, alimentation. Nos lapins seront dans le jardin: « maison » + enclos et on ira les chercher dans un refuge. Nous habitons en Allemagne et il y a actuellement plus de 100 lapins en attente d’adoption dans le refuge de notre ville. Et ils sont vaccinés et castrés quand on les adopte.

D’ailleurs le refuge refuse l’adoption si le lapin vit seul (soit on adopte 2 lapins soit un seul si on a déjà 1 ou plusieurs lapins).

le 13/03/2015 à 17h21 | Répondre

Lutine Chlorophylle

D’accord, merci pour ces précisions. 🙂
Nous allons de toute façon commencer par adopter un chat (ou deux), et nous irons le(s) chercher dans un refuge. On verra par la même occasion s’ils ont des lapins ! Mais pas pour tout de suite, les lapins (mais les infos sont bonnes à prendre même si ça ne se fesait que dans 15 ans ! 😉 ).

le 13/03/2015 à 17h49 | Répondre

Marjolie

Vraiment, vraiment, va faire un peu de lecture sur Marguerite et cie (http://www.margueritecie.com/) pour faire mûrir ce projet… et l’association du même nom a plein de lapins à adopter et relaie les annonces d’autres assos. Ce sont des assos spécialistes dans lesquelles les lapins ont été éduqués et surtout suivis par un vétérinaire (+ vaccinés, stérilisés) ce qui n’est pas toujours (voire rarement) le cas dans des refuges plus axés chiens et chats.

le 14/03/2015 à 09h28 |

MmeExpat

Les refuges sont de très bon conseil, sur place, vous pourrez être conseillés et justement avoir des réponses à ce genre de questions (cohabitation..). Bonne adoption!

le 13/03/2015 à 17h50 | Répondre

Alfonsine

J’ai un couple de lapins adopté en refuge. Ils sont en totale liberté 24h/24. Je travaille la journée, donc ils sont livrés à eux mêmes. Mais comme ils sont éduqués (oui oui un lapin s’éduque au même titre qu’un chien), je trouve la maison telle que laissée le matin en partant. Bien sur, il faut cacher les fils électriques et mettre en hauteur les objets qui vous sont chers. Mais de voir mes 2 loulous épanouis vaut bien de faire quelques sacrifices !!!

le 15/03/2015 à 06h58 | Répondre

Mme Alenvers

En effet il vaut mieux 2 lapins, mais bon déjà que je n’étais pas sure de pouvoir m’occuper d’un seul lapin, 2 je n’imagine même pas 🙂 et puis c’est comme pour tous les animaux il faut que les 2 s’entendent bien ce qui n’est pas forcément gagné. pour le moment il est tout seul mais il n’a pas l’air malheureux sinon je le serais vraiment aussi, je suis une vrai maman lapin poule (huhu). et depuis que je l’ai fait castré j’ai vraiment remarqué un changement de comportement: plus calin, fait moins de betises, ronge moins aussi (bon en même temps un lapin dans un chalet un bois c’est une tentation permanente pour lui…).

le 16/03/2015 à 13h35 | Répondre

Mme Expat

En fait, je peux te rassurer 2 lapins ne causent vraiment pas plus de travail qu’un seul. Pour la cohabitation, ce qui « marche » le mieux, c’est un mâle castré et une femelle. Il y aura éventuellement besoin d’une période d’adaptation mais le refuge/véto peut te renseigner.
L’argument pour 2 lapins, c’est avant tout que le lapin est un animal qui vit en groupe (pas du tout comme un chat ou un chien).

le 16/03/2015 à 13h42 | Répondre

Alfonsine

J’habite dans une maison style chalet et je peux te promettre que mes murs, portes, parquets etc sont identiques au jour où je suis rentrée dans cette maison. Et 2 lapins te donneront moins de travail qu’un seul. En effet, le lapin étant un animal qui doit vivre en groupe pour être heureux, n’aura aucun mal à être seul s’il a un petit compagnon !! Bien sur, pas n’importe lequel puisque le lapin à ses têtes. Moi, j’ai amené mon mâle dans un refuge pour lapin et c’est eux qui ont formé le couple. Car je me voyais pas séparer 2 lapins qui se battent. Et je peux te dire que mon petit couple amoureux est un vrai plaisir pour les yeux !!!!

le 17/03/2015 à 05h18 | Répondre

Luciole (voir son site)

Super article. J’ai deux « lapins de canapé » qui vivent en liberté dans mon appartement et c’est vrai qu’il y a de réelles ressemblances, que tu as bien expliquées, avec le chat. Je trouve même aussi que le lapin à quelques traits de caractères du chien. Ma lapine qui est un bélier est un vrai toutou: un pot de colle qui vient quand on l’appelle en disant retour… Pour en revenir à ton article, je rajouterai que ton lapin a une bouille trop chou 😉

le 17/03/2015 à 18h30 | Répondre

Laurence (voir son site)

Au hasard du web, un des trop rares articles qui prônent la liberté totale du lapin 🙂 Merci !

le 15/07/2017 à 20h39 | Répondre

Li

Tu dis apprendre à les cuisiner, quoi, les lapins? Gnarf Gnarf.
J’ai aussi remarqué les similitudes du lapin et du chat.

le 18/08/2017 à 15h42 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?