Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Etre scrutateur aux élections


Publié le 15 mai 2019 par Doupiou

Depuis que je suis fonctionnaire territorial, je participe activement à toutes les élections : municipales, présidentielles, européennes…

Mon travail fait que j’ai un rôle important lors des élections : je suis responsable de bureau. Je veille à la bonne tenue des élections : que les isoloirs soient propres, les tas de bulletins toujours remplis, qu’il ne manque pas d’enveloppe, que les corbeilles à papiers soient vidées très régulièrement… Mais aussi au confort des élus qui se chargent de la partie « élection » (vérification des papiers d’identité, mise de l’enveloppe dans l’urne et signature). J’amène le café, je prends une permanence pendant une pause pipi.

Et bien sûr, j’apporte un appui juridique ou administratif en cas de petit pépin. Un électeur n’est pas inscrit sur la liste ? Vite je dois trouver le pourquoi ? Une procuration manquante ? Je fonce la récupérer à la gendarmerie si elle a été oubliée !

Bref, lors de mes permanences aux élections, je ne m’ennuie pas ! Mais je vais te parler de la partie la plus suivie de toute élection : le dépouillement ! Puisque je suis aussi scrutateur : j’ai un rôle lors du dépouillement !

C’est quoi un scrutateur ?

Un scrutateur c’est une personne qui prend place autour d’une table pendant le dépouillement et qui est en charge d’une tâche bien précise. Dans ma commune, il y a quatre tables par bureau (ou trois si nous n’arrivons pas à trouver suffisamment de scrutateurs) et quatre scrutateurs par table qui se partagent le travail ainsi (article 65 du Code Électoral).

1- Un qui sort le bulletin de l’enveloppe

2- Le second lit à haute voix le nom du candidat figurant sur le bulletin (ou nul ou blanc, suivant )

3 et 4 – remplissent la feuille d’émargement. A chaque dizaine d’un candidat, ils disent fort « DIX ! » pour vérifier qu’ils ont bien tous les deux le même nombre de voix.

Qui peut être scrutateur

Toi, moi, tout le monde ! Bon dans les faits, il faut remplir quelques conditions !  Les scrutateurs font partie des électeurs de la commune présents sachant lire et écrire.

Ils peuvent aussi être désignés par chacun des candidats ou des mandataires de listes en présence ou chacun des délégués des candidats.

Leur nom, prénom et date de naissance sont communiqués au président du bureau au moins une heure avant la clôture du scrutin.

Comment être scrutateur ?

Il suffit simplement de te faire connaître auprès de ta mairie de ton lieu de vote. Ici, dans une zone rurale, certaines élections sont clairement boudées par les scrutateurs (européennes notamment) …

Nous avons une liste de scrutateurs historiques mais un peu de sang neuf est toujours appréciable !

Et si tu angoisses un peu de ton premier dépouillement, tu peux demander à l’agent en charge des élections de ta commune de te mettre avec des personnes chevronnées pour te rassurer !

Crédit photo : Workandapix pour Pixabay

Pourquoi c’est cool !

Mon rôle de scrutateur est d’émarger les candidats sur la feuille d’émargement. C’est souvent le rôle le plus difficile puisqu’il faut être concentré tout le long du dépouillement et surtout ne pas commettre d’erreur pour être en phase avec mon binôme.

Je trouve ce rôle très important car il permet de s’intéresser à la vie locale. J’adore voir des tout jeunes votants demander à être scrutateur, cela prouve leur sens des responsabilités !

Au-delà de l’aspect patriotique, on se marre bien quand même ! Certains bulletins nuls sont vraiment tordants ! On partage des fous rires avec les bulletins avec des blagues, des dessins ou ceux qui prennent de nos nouvelles indirectement par le biais d’un petit message !

Et puis le point de grâce du dépouillement : le buffet ! C’est le moment privilégié des scrutateurs qui discutent entre eux et cela permet de rencontrer les élus locaux et le personnel communal ! Bon, personnellement le buffet je n’en vois que les miettes puisqu’à la fin du dépouillement, je reprends mon rôle de responsable de bureau et à moi le remplissage des procès-verbaux pendant plus d’une heure pendant que mes scrutateurs se remplissent le ventre !

Voilà ! J’espère t’avoir motivée à pousser la porte de ta mairie pour demander s’ils ont besoin de scrutateurs !

Et toi ? Veux-tu être scrutateur ? Peut-être l’es-tu déjà ? Dis-nous tout !

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Colombine

J’ai été 2 fois scrutateur et j’ai vraiment apprécié… même si je n’ai pas eu droit au buffet !

Désormais, quand je sais que le scrutin mobilise peu je me propose de moi-même au moment du vote car il y a des chances qu’il y ait un manque de scrutateurs et plus il y en a, plus ça va vite ! Les 2 fois je n’y ai passé qu’1h, ce qui est plus finalement rapide.

le 15/05/2019 à 09h29 | Répondre

Pippa (voir son site)

Je pense qu’en Belgique, ce rôle se nomme « assesseur ». Je suis également fonctionnaire et je suis tellement heureuse de n’avoir jamais été désignée, même si à chaque élection, je crains de recevoir LE courrier dans ma boite aux lettres ! J’ai la moitié de mes collègues qui l’ont été et quand j’entend leur récit, cela ne me donne pas du tout envie (être enfermé toute la journée par un dimanche ensoleillé et finir à 23h en ayant juste eu le temps d’avaler un paquet de biscuit, mouais).

Le vote est obligatoire en Belgique (et c’est une bonne chose), mais rien que me retrouver dans la file pour l’soloir et cette ambiance « politisée », brrrr.

Pour ma part, vivement que cette période soit passée 😉 (J-11)

le 15/05/2019 à 12h42 | Répondre

Sabine

Super article! Je suis toujours scrutateur (trice?!) depuis que je suis en âge de voter sauf que là où j’habite désormais c’est vote électronique donc plus besoin!

Pas de buffet pour moi non plus 😉

Attention par contre tout le monde peut être scrutateur en revanche seuls les fonctionnaires territoriaux et les représentants des partis peuvent être assesseurs. Lorsque je travaillais en mairie on m’avait demandé de tenir un bureau de vote mais j’ai refusé pour des raisons logistiques car cela finit effectivement très tard!

En tout cas j’invite tout le monde à être scrutateur au moins une fois. Cela ne prend vraiment pas beaucoup de temps (1h je pense en moyenne) et l’ambiance est généralement sympa. J’ai recroisé des copines de collège comme ça!

le 16/05/2019 à 12h32 | Répondre

sabine

Je crois que j’ai écrit des bêtises pour assesseur…

le 17/05/2019 à 20h26 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?