Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Suis-moi dans les studios de tournage d’Harry Potter !


Publié le 26 mai 2017 par Marina

Cette année pendant les vacances de Noël, nous avons fait découvrir Londres à nos enfants. A cette occasion, mon mari et moi nous nous sommes offerts nous leur avons offert un voyage dans le monde imaginaire d’Harry Potter. C’est en effet dans la banlieue de Londres, à Leavesden, que les huit films de la saga ont en partie été tournés en studio. Dès la sortie des premiers épisodes, la Warner a eu l’idée d’ouvrir ses décors aux visiteurs, les collections s’étant ensuite étoffées au fur et à mesure des tournages. Si tu n’es pas fan de cet univers, cet article te lassera vite ; dans le cas contraire, si tu as vu dix fois tous les épisodes mais que tu ne connais pas encore les studios, je te parie qu’à la fin de la lecture, tu réserveras ton billet !

Personnellement j’ai d’abord lu les huit tomes écrits par J.K Rowlings avant de voir les films ; j’ai adoré les aventures d’Harry Potter (même si je n’aime pas vraiment le personnage, je lui préfère Ron !) ; certains des épisodes filmés m’ont époustouflée, d’autres déçu ; mais j’ai été émerveillée par la reconstitution à l’écran des lieux décrits par l’auteur ; comme quoi, même si tu es plus lectrice que cinéphile, cette visite pourrait aussi te passionner.

Laisse-moi te donner quelques détails pratiques, et ensuite place à la visite (pardonne à l’avance la piètre qualité de mes photos, depuis j’ai changé mon APN !

La réservation

Un détail majeur : il n’y a pas de vente de billets sur place. Il faut réserver ton billet d’entrée soit sur le site officiel anglais soit sur sa version en français, en t’y prenant plusieurs semaines à l’avance si tu veux pouvoir choisir ton heure de visite. Pour un séjour entre Noël et le Nouvel An, mi-octobre il y avait encore du choix ; dès la mi-novembre, plus aucune date n’était disponible : donc par précaution, si tu connais longtemps à l’avance les dates de ton séjour à Londres, tu peux t’y prendre au moins deux mois à l’avance pour être tranquille.

Le lieu et le transport

Les décors occupent un immense hangar à Leavesden dans la banlieue nord-ouest de Londres, à environ 30 kilomètres du centre. C’était à l’origine des lieux occupés par l’industrie aéronautique, çà te donne une idée de la taille du bâtiment…

Tu peux t’y rendre par tes propres moyens, en train depuis la gare d’Euston jusqu’à Watford Junction en 20 minutes, et de là prendre une navette (entièrement décorée aux couleurs de la saga) qui t’amène en 15 minutes sur le parking des studios.

Tu peux aussi opter pour un pack « transport+billet » (sur le site français ou bien sur des sites d’agence de voyages en ligne). Tu prends un bus (plusieurs points de départ dans Londres) et il t’amène directement sur le parking des studios. A l’origine nous avions prévu d’y aller en train, mais comme j’ai la procrastination chevillée au corps, le jour où je me suis décidée à finaliser ma réservation, il n’y avait plus de place disponible sur les deux sites « officiels » ; comme je ne voulais pas renoncer, j’ai fini par dégoter des billets sur une agence de voyage en ligne pour un coût vraiment exorbitant mais en formule « tout inclus ». J’avoue que finalement je n’ai pas regretté : c’était confortable de s’installer dans le bus pour y dormir tout le trajet sans transfert train-navette (trajet de plus d’une heure, d’ailleurs, le trafic est dense) ; et puis surtout, à l’occasion du séjour à Londres j’ai découvert les chemins de fer anglais, avec leurs horaires incertains, leurs trains annulés au dernier moment, leurs multiples opérateurs difficiles à distinguer (le transport ferroviaire a été privatisé), et pour une anxieuse comme moi c’était vraiment une sécurité de ne pas avoir à gérer ces aléas.

Je te conseille, si tu as le temps, d’aller repérer la veille le lieu de départ du bus. Bien nous en a pris parce que nous avions rendez-vous à la gare Victoria (Victoria Station donc), et nous avons découvert en repérage que la gare routière (= Victoria Coach Station) était à 10-15 minutes à pied de la gare ferroviaire ! Ça peut faire la différence si tu es en retard pour rejoindre le lieu de rendez-vous, donc il vaut mieux éviter de tourner en rond pour chercher ton bus…

Par contre, un argument de poids pour le transport par tes propres moyens : ton temps de visite n’est pas limité, tu peux prendre la navette retour de ton choix vers la gare. Si tu prends un pack transport+billet d’entrée, tu as droit à 3 heures de visite sur place, et crois-moi, c’est très court. Nous avons dû faire au pas de course toute la dernière partie consacrée aux effets spéciaux. Un minimum de 4 heures est nécessaire si tu veux vraiment apprécier la visite.

Je crois même qu’il y a des billets couplés Eurostar+billet d’entrée, si tu veux ne voir que çà de Londres.

Si tu décides de faire le trajet par tes propres moyens je te conseille de bien planifier tes déplacements et de prévoir très large en temps, pour être à l’heure prévue par ton billet d’entrée à la porte du studio, voire même, dans l’idéal, 30 minutes avant (étant rappelé que tu peux découvrir au dernier moment que ton train est supprimé !). Je te conseille aussi de te faire expédier les billets chez toi ; tu peux aussi les retirer à une borne à l’extérieur des studios en arrivant, mais je ne te le conseille pas, tu verras plus loin pourquoi.

Le prix

Le détail qui fait mal…

Le billet seul te coûtera 39 £ pour un adulte ; un billet famille de quatre personnes, 126 £ ; il faut y ajouter le coût du transport train+navette (moins de 15 £ par personne je crois) ;

Si tu prends une formule transport depuis le centre+ billet, ce sera 84 £ par adulte et 312 £ pour une famille.

Et si comme moi tu es obligée de te rabattre vers une agence de voyages en ligne parce qu’il n’y a plus de places sur les sites « officiels », çà va te coûter encore plus cher (plus de 400 € à quatre, a-hum…).

Tu l’as compris, ce n’est que pour les fans ; ceux qui ont « bien aimé sans plus » n’y trouveront pas vraiment d’intérêt donc pas la peine de dépenser une fortune. Mais les fans seront absolument comblés, çà vaut le coup de casser sa tirelire.

Je te conseille de prendre un audio-guide si tu n’es pas anglophone : strictement rien n’est traduit. Nous ne l’avons pas fait parce que les enfants n’y étaient pas prêts mais nous n’avons pas pu apprécier pleinement la multitude d’infos et d’anecdotes de tournage délivrés pendant la visite par le staff et les quelques panneaux d’explication.

L’arrivée sur place

A l’arrivée, tu dois patienter dans le hall d’entrée et faire la queue en attendant que la première porte s’ouvre. Notre visite était programmée à 10 heures, nous étions là à l’heure et nous sommes entrés dans la première salle à 10 heures 30 : tout est conçu pour que tu puisses pleinement profiter de ta visite donc le staff ne laisse rentrer les visiteurs que par petits groupes. Il faut s’armer de patience, il n’y a pas grand chose à faire dans la file d’attente (on voit juste, sur le côté, la reconstitution du placard sous l’escalier dans lequel dormait Harry chez les Dursley à Privet Drive). Tu comprends pourquoi je te disais tout à l’heure d’arriver aux studios 30 minutes avant l’heure de ta réservation et en étant déjà en possession des billets, pour ne pas perdre du temps dans la queue devant les bornes d’impression des tickets puis dans la file d’attente pour commencer la visite, comme çà dès que tu arrives tu prends place dans la file et tu ne gâcheras pas de ton temps de visite à faire la queue.

La visite

Enfin, c’est ton tour ; tu pénètres dans une petite salle donc tous les murs sont couverts d’écran de projection ; un membre du staff fait un petit discours (à l’américaine, c’est le show assuré), puis projette un film dans lequel Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint (les interprètes d’Harry, Hermione et Ron) vont te parler et… non je ne te dis pas, mais la surprise est de taille à la fin de la projection. Tu as déjà des étoiles plein les yeux.

Poursuite de la visite dans la salle commune de Poudlard (A partir de là, la visite est libre). Oui, la grande salle des banquets. Nous y étions à Noël, elle était donc décorée de circonstance, c’était magique. Tout au bout de la salle, sur l’estrade, sont exposés les costumes des professeurs, perruques comprises !

Ensuite tu rentres dans un très très vaste espace, où sont exposés de très nombreux décors, dont certains de taille considérable. En vrac : le bureau de Dumbledore (avec le Choixpeau magique qui traîne en haut d’une armoire !), la salle des potions, la chambre des garçons à Gryffondor (amuse-toi à identifier les lits en fonction des initiales sur les malles), la salle commune de Gryffondor, le bureau de Dolores Ombrage, la cuisine des Weasley, la cabane d’Hagrid, le chemin de Traverse… et beaucoup d’autres.

La statue que Voldemort fait installer au ministère de la Magie, et qui représente les Moldus « à la place qu’ils mériten » c’està-dire écrasés par la Magie ; elle est immense et vraiment touchante.

La salle commune de Gryffondor

La salle des potions

La porte de la chambre des secrets, si je me souviens bien…

Partout, des vitrines et mannequins exposant des dizaines de tenues, des centaines d’accessoires… quasiment tout y est : tu peux voir par exemple la Coupe de Feu, tous les Horcruxes, les Reliques de la mort, la Carte du Maraudeur, le Vif d’Or, la fontaine de glace du bal de la coupe des Trois Sorciers (et les tenues de bal, même la robe invraisemblable de Ron, et la magnifique robe d’Hermione, qui soit-dit en passant avait une taille vraiment très fine !), les milliers de boîtes de baguettes du magasin d’Ollivander, les masques de fer des Mangemorts…

Les tenues de nos trois héros dans le huitième et dernier épisode, les Reliques de la Mort II

Un bouton sur le bas d’une des robes roses à noeuds de Dolores Ombrage. Il fait à peine 1 cm de diamètre donc est totalement invisible à l’écran. Il n’est pas particulièrement signalé dans l’exposition, je l’ai remarqué en me baissant pour examiner les plis de la robe. C’est là qu’on voit le souci de détail des costumiers et décorateurs, c’est bluffant.

Il y a beaucoup d’animations disséminées dans le décor : des cuillers qui tournent toutes seules dans les pots à potions, le fer qui repasse tout seul le linge chez les Weasley, par exemple. Tu peux te faire filmer devant un fond vert en train de faire du balai ou de rejouer des scènes du film (et évidemment acheter ensuite la clé USB après insertion des décors en numérique).Partout, des membres du personnel sont à disposition pour te donner des tas d’infos et d’anecdotes.

Quelques salles plus loin tu découvres (en taille réelle) de nombreux animaux magiques : Ararog, Buck, le Basilic…

Le basilic  ; il n’y a que sa tête hein, sinon il lui fallait un hangar à lui tout seul !

Je ne peux pas te décrire en détail la richesse des collections, tellement il y aurait à dire…

Tu passes également par une cour extérieure où tu peux voir des véhicules (le side car d’Hagrid, la voiture qui s’envole, le Magicobus), des bâtiments (la maison des Dursley à Privet Drive, la maison des Potter à Godric’s Hollow, le pont couvert de bois de Poudlard).

La maison des Dursley à Privet Drive (on ne rentre pas par contre !)

Tu peux t’installer en terrasse pour boire une bièraubeurre (je n’ai pas essayé, j’avais lu que c’était cher, trop sucré et écoeurant).

En revenant dans le bâtiment, place au Poudlard Express, magnifique, à bord duquel tu peux circuler… mais pas t’asseoir : des scènes du film sont reconstituées dans les compartiments…

En fin de visite, est présenté l’aspect « technique » des films : tu comprends comment était filmé Hagrid pour le faire paraître plus grand et tu découvres que parfois, Hagrid était VRAIMENT grand (une tête synthétique en latex animée par électronique posée sur un homme immense revêtu d’un costume très large ; la tête est elle aussi exposée sur place), tu découvres les Gobelins et les Elfes en latex, tu expérimentes les différentes sortes de fausse neige (en papier, en plastique, en mousse, etc…) en plongeant les bras dans des bacs remplis de poudreuse, et tu t’amuses à glisser les mains dans le feu…

Même pas mal !

La visite s’achève par la maquette complète du château échelle 1/24 (utilisée par les réalisateurs pour toutes les prises de vue extérieures, avec un drone, la précision est telle qu’on a l’illusion de voir un vrai château). La salle est éclairée selon l’alternance jour/nuit toutes les 5 minutes environ, aube et crépuscule compris. C’est féérique.

Une petite partie de la maquette

Et forcément tu sors par… la boutique ! Tout est cher mais tu craques, c’est assuré. Tu peux t’offrir toute la panoplie de ta maison préférée, la baguette de ton héros , tous les bonbons proposés à bord du Poudlard Express (une arnaque, c’est terriblement cher et même pas bon) et les porte clés, tasses ou affiches classiques, et plein de choses encore.

Je me suis offert la très belle baguette d’Hermione, couverte de feuillages entrelacées. Depuis j’essaie de stupéfixer mes enfants mais çà marche pas 🙁 😀

Tu peux trouver plein d’autres descriptifs de la visite sur le net ; les photos de ce blog sont magnifiques.


Pour finir, un petit récapitulatif :

Les plus

– la découverte de la salle à manger de Poudlard, très scénographiée ;

– la richesse incroyable des décors, costumes et accessoires présentés ;

– l’interactivité de la visite ;

– les ultras fans de la série qui arrivent sur place déjà habillés avec les robes de sorciers… la visite est d’autant plus amusante !

Les moins

– le prix (mais çà le vaut vraiment si tu es fan)

– l’insuffisance criante d’explications écrites particulièrement dans d’autres langues ;

– 3 heures de visite en formule « transport+billet » c’est trop court ;

– mon fils cadet, trop petit pour avoir lu ou même vu Harry Potter (j’ai bien essayé mais il a fait des cauchemars dès le premier épisode !) et pas patient pour deux sous, a râlé bruyamment pendant toute la visite… Un conseil si tes enfants sont petits et/ou ne connaissent pas l’univers HP : casse ta tirelire pour t’offrir un week-end à Londres entre amis, en solo ou en couple !

Alors, tu réserves ton billet tout de suite ? 😉

Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Chacha d'avril

Oh mais ça a l’air troooop bien !!! Je veux y aller !!!
Et tous ces détails dont tu parles doivent rendre la visite encore plus géniale et magique !

le 26/05/2017 à 08h17 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Étant une grande fan, j’avoue tu m’a donné vraiment envie d’aller faire cette visite. Je vais attendre un peu que la Choupette soit là et un peu plus grande mais cela fait une superbe idée de cadeau à faire ou à se faire 😁

le 26/05/2017 à 08h29 | Répondre

Claudia

Et es-tu passée voir le quai 9 3/4 à King’s Cross Station? Ça avait beaucoup amusé mes enfants (pré ados et ados) de se faire prendre en photo sous le panneau…

le 26/05/2017 à 12h49 | Répondre

Marina

Oui j’y suis allée aussi mais j’ai été un peu déçue. Dans les studios il y a la reconstitution du quai de gare qu’on voit dans le film, avec le Poudlard Express, et aussi le chariot encastré dans le mur, où l’on peut se faire prendre en photo comme à King’s cross : çà fait plus authentique… Mais King’s cross c’est pas loin et c’est gratuit 😉

le 27/05/2017 à 10h09 | Répondre

Folie douce

Ça a l’air génial, j’espère avoir l’occasion d’y aller un jour! Pendant mon voyage de noces en Ecosse j’en ai profité pour voir le poudlard express « en vrai » ainsi que quelques lieux de tournage (des lochs principalement) et lieux fréquentés par JK Rowling et c’était vraiment sympa!

le 26/05/2017 à 13h44 | Répondre

Marina

Merci pour vos commentaires ! J’ajoute qu’il y a régulièrement des animations spéciales, où d’autres décors sont sortis pour l’occasion ; quand j’y suis allée c’était le thème de Noël : ce printemps c’est le thème « forêt interdite »…

le 27/05/2017 à 10h13 | Répondre

Nya (voir son site)

Étrange… j’ai comme une envie subite de réserver un billet pour Londres immédiatement… 😀
La visite a l’air fantastique !

le 26/05/2017 à 15h58 | Répondre

Marina

Nya c’est à toi que je dois cet article, j’y ai pensé en lisant ton article sur ta visite des studios de cinéma à Hollywood…

le 27/05/2017 à 10h14 | Répondre

Tamia (voir son site)

Ca a l’air vraiment chouette !!! Quand notre Petite Loutre sera plus grande !

le 27/05/2017 à 12h48 | Répondre

Mademoiselle Black

J’ai adoré aussi ! On m’avait déconseillé la formule avec transport, et effectivement, en y allant en métro (il y a une navette régulière qui fait la liaison métro/studios), j’ai payé bien moins cher et j’ai pu rester autant de temps que j’ai voulu ! C’est quand même un plus, parce que ce n’est pas un voyage qu’on entreprend tous les ans 😉.

le 27/05/2017 à 21h00 | Répondre

Mlle lili

Super article qui M a fait revivre notre expérience hp! J ai adorée Moi qui suis une grande fan d Harry Potter 🙂 par contre je ne suis pas d accord sur le trajet en bus: nous avons été plonge dans l ambiance des l arrivée Dans Le bus avec La
Projection d un film Harry Potter bien sûr 🙂 puis nous avons passee La journée complète sur le site : après avoir fait une pause avec notre pic nique ( sorti du sac) et une bière au beurre of course ( j ai adorée mon mari pas du tout ). Nous avons pus reprendre le bus en fin de journée apres avoir passer La journée (10h17h) sur le
Site 🙂 voilà pour mon expérience ! Merci pour l article

le 28/05/2017 à 18h51 | Répondre

Viviane

Ahhh ! Crime de lèse majesté (ou de lèse Rowling au choix): il y a 8 films puisque la Warner a rentabilisé la franchise au maximum mais seulement 7 livres puisque les reliques de la Mort ont été adaptées en deux films.
On va d’ailleurs fêter en juillet les 10 ans de la sortie du tome 7, souvenirs souvenirs j’étais à Londres pour la Queue Party. Les Potterophiles peuvent aller sur le site de la Gazette du sorcier, un des sites francophones majeurs pour compléter ton article.

le 28/05/2017 à 20h47 | Répondre

Marina

Ouiii pardon, faute d’étourderie, 7 tomes pour 8 films
😉

le 28/05/2017 à 21h52 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?