Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Réalise toi-même un bel attrape-rêves


Publié le 9 décembre 2015 par Mme Grognote

Il y a maintenant plusieurs mois, je me suis découvert une passion pour ces objets décoratifs qu’on accroche (principalement) dans les chambres et qu’on appelle « attrape-rêves », « dreamcatchers » ou encore « capteurs de rêves ».

Parce que ce sont des objets que je trouve beaux et élégants, j’ai voulu connaître leur histoire. J’ai ainsi découvert que leur origine remontait aux tribus d’Indiens d’Amérique du Nord et que beaucoup de légendes existaient autour de ces jolis objets. Ces légendes m’ont plu et j’ai eu envie de réaliser moi-même des attrape-rêves pour mes proches et pour moi.

L’histoire des attrape-rêves

Chez les Indiens, les attrape-rêves ont partout la même utilité, c’est-à-dire empêcher les mauvais rêves de tourmenter l’esprit du dormeur et ne garder que les bons, ceux qui donnent les bonnes pensées.

Concrètement, et toujours selon la légende, les rêves passent près du dreamcatcher. Les bons rêves se dirigent vers les plumes et ressortent pour rester dans la chambre. Les mauvais rêves sont emprisonnés dans la toile jusqu’au lever du soleil. Lorsque les rayons du soleil traversent la toile, les mauvais rêves sont brûlés, et donc détruits. Il est dit que le dreamcatcher tient le destin de la vie.

Chaque tribu avait sa propre légende, qui était transmise oralement. En voici un exemple que j’ai bien aimé, issu des tribus cheyennes :

Il y a longtemps, dans un village cheyenne, vivait une petite fille nommée Nuage Fraîche.
Un jour, la petite dit à sa mère, Dernier Soupir du Soir : « Quand la nuit descend, souvent un oiseau noir arrive pour se nourrir. Il me donne des coups de bec et il me mange, jusqu’au moment où tu arrives, légère comme le vent, pour le chasser. Je t’entends, mais je ne comprends pas, qu’est-ce que c’est, tout ça ? »
Avec son grand amour maternel, Dernier Soupir du Soir rassura la petite effrayée : « Les choses que tu vois pendant la nuit s’appellent des rêves et l’animal ailé noir qui arrive est seulement une ombre ! »
La petite dit : « Mais moi, j’ai peur ! Je voudrais voir seulement les ombres blanches, celles qui sont bonnes… »
Alors la sage mère, qui savait dans son cœur qu’il aurait été injuste de fermer la porte à l’oreille intérieure, inventa un filet rond pour pêcher les rêves dans le lac de la nuit.
Elle donna à l’objet un pouvoir magique : reconnaître les bons rêves, c’est-à-dire ceux utiles pour la croissance spirituelle de sa petite fille, et les mauvais rêves, c’est-à-dire ceux insignifiants et trompeurs.
Dernier Soupir du Soir construisit plusieurs dreamcatchers, et elle les accrocha sur les berceaux de tous les petits du village cheyenne.
Au fur et à mesure que les enfants grandissaient, ils enrichissaient leur filet avec des objets qui leur étaient chers, et le pouvoir de l’objet croissait, croissait, croissait avec eux…
Tous les Cheyennes conservent « l’attrape-rêves » toute leur vie, comme une amulette qui apporte force et sagesse.

(Source du texte)

Généralement, ils étaient de forme ronde, mais certaines tribus, comme les Iroquois par exemple, les fabriquaient en forme de goutte. Ils étaient réalisés avec des matériaux naturels : bois, corde, cuir, plumes véritables…

La réalisation d’un attrape-rêves

Maintenant, comment réaliser toi-même un attrape-rêves ?

Tu peux le faire de la couleur que tu veux, l’agrémenter de perles originales, de plumes diverses, de dentelle et de petits accessoires de ton choix… Tu peux rester dans des tons et des matériaux très sobres et naturels, ou bien mettre de la fantaisie dans ta réalisation. L’important étant toujours de te faire plaisir et de réaliser un attrape-rêves unique, qui t’inspire et te ressemble.

Jusqu’à présent, j’ai moi-même réalisé des attrape-rêves plutôt colorés, en choisissant la (ou les) couleur(s) préférée(s) de la personne à qui j’allais l’offrir. Par exemple, pour mes nièces de 4 et 1 ans, j’ai voulu des attrape-rêves girly, qui soient harmonieux dans une chambre de petite fille !

Ma prochaine réalisation sera plus sobre et naturelle : ce sera un attrape-rêves pour moi, car mes créations ont du succès et je n’ai donc pas encore eu l’occasion de m’en faire un ! Je pense en créer un petit pour accrocher au rétroviseur de ma voiture !

Je suis d’ailleurs à la recherche d’enseignes où trouver des matériaux naturels : perles en bois brut, corde, etc. Je pensais me rendre dans des magasins type Nature et Découvertes, dans des boutiques de tissus, ou encore dans des magasins d’objets un peu « baba cool »…

Pour l’instant, pour mes réalisations, je me suis toujours fournie sur internet. Il existe plusieurs sites de loisirs créatifs où tu pourras trouver tout le matériel nécessaire pour te lancer dans la création. Moi, j’ai commandé sur CreaVea et sur 10 doigts. Tu peux également trouver du matériel dans les magasins de loisirs créatifs, type Cultura.

Il te faudra :

  • des cercles rigides, de différentes tailles pour varier les modèles et les plaisirs (Tu peux notamment utiliser des cercles nus pour abat-jour, ils font parfaitement l’affaire. En revanche, ils sont en métal, donc pour le côté nature, on repassera – mais comme tu vas les recouvrir de fil ou de ruban, ça ira très bien.)
  • du fil (fin ou épais, à toi de voir, mais attention à ce que le fil choisi soit suffisamment résistant pour ne pas casser pendant la réalisation ou après), de la laine, ou encore du ruban (L’idéal est d’avoir un peu de tout !)
  • des plumes (des petites, des grandes) et des perles (rondes, carrées, colorées ou pas : chacun fait ce qui lui plaît !)
  • de bons ciseaux (Mieux vaut qu’ils n’aient servi qu’à couper du tissu, afin qu’ils soient bien aiguisés et puissent couper net tes fils sans les effilocher !)

Personnellement, je garde également sous la main une pince à épiler et un cure-dent. Pour les manipulations minutieuses, c’est plus pratique que tes doigts !

Voici en images, ce dont tu as principalement besoin pour commencer :

Matériel attrape-rêves

Matériel attrape-rêves

Ce sont quelques articles que j’ai en ma possession : une bobine de fil blanc, un lot de fils de toutes les couleurs, des cercles de 15 et 10 cm, des plumes, des perles en bois de différents diamètres peintes de différentes couleurs, des perles carrées alphabet, des papillons à coller, du ruban.

La première étape consiste à recouvrir le cercle de fil, laine ou ruban. Si ton cercle a un grand diamètre, ça peut bien prendre trente minutes.

Cercle attrape-rêves

Ensuite, on s’attaque à la toile centrale du cercle. C’est l’étape la plus technique, et sûrement la plus longue.

Personnellement, c’est quand même celle que je préfère. On peut faire la toile très serrée et dense, ou au contraire plus aérée. Si tu veux intégrer à la toile des petites perles, pense à les passer dans le fil avant d’attaquer la toile, car ensuite, ce sera plus compliqué. Une fois partie dans la réalisation de la toile, tu risques d’aller au bout en zappant d’y mettre les perles (c’est du vécu !).

Pour la technique, je te laisse regarder la vidéo qui suit, qui est bien plus explicite que des mots. Cette vidéo m’a aidée, ainsi que d’autres, quand je me suis lancée dans mes réalisations d’attrape-rêves. Je remercie sa propriétaire qui m’a autorisée à partager un extrait de son tutoriel.

Enfin, on termine en décorant de plumes et de perles, qu’on accroche au(x) cercle(s) avec du fil ou du ruban. On en met où l’on veut et le nombre que l’on veut. On peut utiliser des plumes très fines et souples, ou bien des plumes plus raides : les deux sont du plus bel effet. On peut aussi entourer les plumes de fil de fer, comme je l’ai fait ici :

Plume attrape-rêves

Plume attrape-rêves

Voici les dreamcatchers que j’ai réalisés jusqu’à présent :

Attrape-rêves DIY

Attrape-rêves DIY enfant

Toutes photos : Photos personnelles

Un attrape-rêves fait main avec amour, comme cadeau pour tes proches à Noël, ça peut être chouette, non ?! Alors, maintenant, à toi de te lancer ! Et viens me montrer tes réalisations !

Et toi, as-tu déjà réalisé un attrape-rêves ? Fais-tu d’autres cadeaux DIY à Noël ? Quelles sont tes dernières réalisations ? Viens en parler avec nous !

Toi aussi, tu veux partager un tutoriel DIY ? C’est par ici !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mme Alenvers

J’adore, j’adore!!! Tes réalisations sont superbes! je crois que c’est le cadeau de naissance tout trouvé pour mon futur neveu ou ma future nièce 🙂

le 09/12/2015 à 08h09 | Répondre

Mme Grognote

Merciiiii Mme Alenvers, cet article ne sera sûrement pas là si tu ne m’avais pas soumis l’idée ! 😉
Quand tu auras fais ton DC pour le bout de chou à venir, tu me le montreras hein ^^

le 10/12/2015 à 10h35 | Répondre

Mme Grognote

*ne serait* (plutôt que sera) lol

le 10/12/2015 à 10h36 | Répondre

Mme Alenvers

oui bien sur! j’ai d’ailleurs une question pour les cercles, quelle dimension as tu pris pour le grand et le petit de tes réalisations en photo?

le 11/12/2015 à 12h05 | Répondre

Mme Grognote

Alors le grand fait 15 cm de diamètre et le petit fait 10 cm.
Si je veux des cercles bien plus petits (comme celui de l’attrape-rêve bleu et blanc, l’image illustrant l’article en page d’accueil) j’utilise du fil de fer mais c’est plus difficile de faire un cercle parfaitement rond.
Alors que les cercles pour abats jour sont parfaits car déjà parfaitement ronds ?.
Mais je n’en trouve pas de plus petite taille que 10 cm.
Voilà !

le 12/12/2015 à 11h18 |

Dja

Oh c’est une super idée pour mon futur nouveau neveu/nièce ! Merci du tutoriel et à Mme alenvers de m’y faire penser 🙂

le 13/12/2015 à 19h09 | Répondre

Mme Grognote

De rien, c’était un plaisir de partager ça avec vous ?

le 13/12/2015 à 22h53 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Tes dreamcatchers sont magnifiques !!!
Je trouve l’idée très bonne, je vais peut être me lancer pour des cadeaux originaux de naissances !

le 09/12/2015 à 11h12 | Répondre

Mme Grognote

Merci beaucoup !
Tu viendras me montrer tes réalisations ok ?!

le 10/12/2015 à 10h37 | Répondre

Laure Papiers et Pm

Superbes réalisations! Je garde toutes ces explications sous le coude pour en faire un 😉
J’adore en plus quand on associe un objet à sa petite histoire 🙂

le 09/12/2015 à 11h12 | Répondre

Mme Grognote

Merci à toi !
Oui je trouve que la création (ou l’achat) a plus d’importance si on connaît (et adhère) à l’histoire de l’objet !
Depuis octobre je n’en ai pas fait mais je viens d’avoir une demande suite à cet article alors je vais m’y remettre ^^

le 10/12/2015 à 10h39 | Répondre

Mlle Moizelle

Tes réalisations sont très réussies!!! bravo!

le 10/12/2015 à 11h19 | Répondre

Mademoiselle Black

Superbe! Moi qui cherchais quelque chose à faire moi-même pour decorer la chambre de mon futur bébé, je crois que j’ai trouvé!

le 11/12/2015 à 15h39 | Répondre

Mme Grognote

Ravie de t’avoir inspiré ?

le 12/12/2015 à 10h59 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?