Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Comment j’utilise les cartes numériques pour préparer mes voyages


Publié le 3 octobre 2019 par Madame Parenthèses

Lorsqu’il a fallu préparer notre voyage de noces en Nouvelle-Zélande (que je viendrai te raconter en détails, promis juré craché), j’ai écumé Pinterest à la recherche d’articles sur notre destination… mais aussi sur l’organisation des voyages en général ! Parce qu’un voyage d’un mois, avec location de voiture, ça ne se prépare pas aussi facilement qu’une semaine de vacances en Bretagne dans la famille, avec voyage en train.

Chance pour moi, je suis tombée sur cette perle : un article de Nastasya Kotnarovsky expliquant les grandes étapes de son organisation des voyages. Et je me suis tout de suite retrouvée dans son organisation ! La partie sur la création de carte est ce qui a attirée mon attention. J’ai pas mal galéré à trouver comment procéder, mais finalement, j’y suis arrivée !

Crédit photo (Creative Commons) : TheAndrasBarta

Lorsque nous sommes partis à Lille, pour un week-end, Monsieur Fernand a réutilisé cette technique pour identifier les endroits à visiter. Cela nous a permis de structurer un peu notre visite et de ne rien louper dans le tourbillon du moment ! Depuis, nous organisons nos voyages en répertoriant tous les endroits qui nous intéressent sur une carte virtuelle, avant de concevoir notre itinéraire définitif. Et ce que je te propose aujourd’hui, c’est un petit tutoriel sur la façon de créer sa carte avec Mister G le bien connu.

Petite précision, si je te propose ce tutoriel sur Google Maps, c’est pour la simple et bonne raison que c’est ainsi que je procède. Mais je pense que cette fonctionnalité existe sur d’autres sites et applications te permettant de personnaliser des cartes, style Mappy. N’hésite pas à nous en proposer d’autres en commentaires ! Le principe de relever les coins à visiter, endroits où tu peux loger et restaurants à tester s’applique bien évidemment quelle que soit l’appli choisie !

Etape 1 : Créer ta carte

Lorsque tu as arrêté ton choix sur ta prochaine destination de voyage, rends-toi sur Google Maps et connecte toi avec ton compte (si tu as une adresse Gmail, tu as automatiquement un compte Google). Clique ensuite sur le menu (les trois barres horizontales, à côté de la recherche). Il faut te rendre dans le sous-menu « Vos adresses ».

La partie « Cartes » est située tout à droite dans le sous-menu qui s’ouvre à présent. Tu y trouveras répertoriée tes autres cartes, ou les cartes qui ont été partagées avec toi (dans mon cas, celles de Madrid, récupérée via un blog, et Lille). Tout en bas de ce menu, il est indiqué : « Créer une carte ».

Après avoir cliqué dessus, tu vas te retrouver sur une vue globale de la planète. Tu pourras zoomer sur la ville, région, contrée qui attend impatiemment ta visite !

Etape 2 : Répertorier les points

Et maintenant, le plus dur ! En lisant des articles de blog, des récits de voyage en ligne, des guides touristiques, tu vas identifier les principaux points d’intérêt pour ton exploration.

Pour ajouter un lieu à ta carte, tape son adresse dans la barre de recherche, clique dessus quand il apparaît et ensuite sur « Ajouter à la carte ». Je te conseille de classer tout de suite ces lieux grâce aux couleurs et aux icônes disponibles dans l’outil.

Exemple facile : la 2e icône représente une fourchette et un couteau : pratique pour signaler les restaurants dans lesquels tu comptes goûter les spécialités locales !

Autre exemple : si tu vas faire des randonnées, tu peux opter pour signaler les points de départ en vert ou en marron. Tu peux même compléter la localisation répertoriée d’une petite description, assez utile pour te souvenir de la raison qui t’a poussée à mettre ce marqueur dans ta carte !

Etape 3 : Trier un peu tout cela

Au bout d’un moment, ta carte sera bien remplie ! L’intérêt d’avoir séparé les musées en violet des parcs en vert apparaîtra à ce moment-là ! Tu vas pouvoir réorganiser tes marqueurs en fonction de leur couleur, juste en les faisant glisser dans ta liste.

Il est aussi possible de créer des calques thématiques, si tu fais un long voyage et que tu as besoin de pouvoir masquer certains types de repères (les hébergements par exemple), qui polluent un peu ta vision globale. C’est ce que nous avions fait pour la Nouvelle-Zélande, puisque notre voyage s’étendait sur 4 semaines. Là encore, tu peux les remplir en cliquant-déposant tes marqueurs dans le bon calque.

Maintenant, à toi de voir comment tu veux t’organiser pour tes visites, en fonction des impératifs des lieux recensés (horaires de fermeture, périodes d’ouverture…) et de la durée de ton voyage. Mais avec cette carte, cela devrait être plus facile de construire ton itinéraire !

Si tu veux modifier ta carte ultérieurement, reprends le chemin indiqué au début de cet article. Une fois arrivée sur ta carte, clique sur « Ouvrir dans My Maps ». Et voilà, tu peux ajouter ou retirer des points !

Crédit photo: captures d’écran personnelles issues de Google Maps

Quelle méthode utilises-tu pour planifier tes voyages ? Avais-tu déjà entendu parler de celle-ci ? Partage tes astuces et conseils de globe-trotteuse avec nous !

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

sarah

Je fais exactement la même chose sur une autre logiciel qui est couplé avec un GPS, ce qui me permet de calculer les trajets entre plusieurs points d’intérêts avant le voyage et le jour du voyage de me laisser porter par mon appli pour découvrir le pays 🙂

le 04/10/2019 à 13h20 | Répondre

Madame Parenthèses

C’est super chouette ça aussi ! Je suis plutôt équipe « préparer son voyage en amont » aussi ! Une fois sur place, je veux juste profiter !

le 04/10/2019 à 14h58 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?