Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Acheter une maison : bien réfléchir aux critères


Publié le 8 septembre 2014 par Lady Rainbow

Loulou et moi, on est du genre à aller super vite. Du genre à emménager ensemble au bout de trois jours. Ou à se fiancer au bout d’un an. Ou à décider de partir en Angleterre en dix minutes. Ou… à acheter une maison après un an de vie en Angleterre !

Comme pour le mariage, on était pleins de principe : on s’était dit, fin 2013, qu’on commencerait à regarder les maisons vers la fin de l’année 2014, pour pouvoir trouver la maison de nos rêves début 2015 et emménager vers l’été 2015. Évidemment, ça ne s’est pas du tout passé comme ça… Puisque j’ai commencé à regarder les petites annonces, juste pour voir, dès janvier 2014. Ahem ! Sacré glissement de calendrier !

maison dans la campagne

Crédits photo (creative commons) : Alison Christine

Pour y voir plus clair parmi les centaines de maisons à vendre, nous avons réfléchi à nos critères de choix, comme le nombre de chambres, la présence d’un jardin, l’emplacement, etc. Nous avons fait deux listes : une pour les critères indispensables et une pour les critères souhaitables. Kesako ? Je t’explique.

Les critères indispensables

Ce sont les paramètres sur lesquels tu ne feras jamais de concession.

Pour nous c’était par exemple : une maison (pas d’appartement), avec au moins un mur non mitoyen, un jardin et 3 chambres.

Plus tu rajoutes de critères « indispensables » et plus tu auras du mal à trouver la maison qui te plait. Attention, je ne dis pas que tu ne dois pas avoir d’idée assez précise de ce que tu cherches.

Par exemple, si tu as deux enfants qui ont une grande différence d’âge, un de tes critères indispensable sera « une chambre par enfant », de même que si tu as un enfant qui a une activité très bruyante (jouer de la batterie, par exemple). Si tu as l’habitude de travailler de chez toi, « avoir un bureau séparé des autres pièces » sera également un critère indispensable. Si tu as deux chiens, trois chats et quatre enfants en bas-âge, tu peux ajouter « dans une rue peu fréquentée » à ta liste.

En gros, ce n’est pas la peine que tu visites les maisons qui ne remplissent pas tes critères indispensables, puisqu’elles ne correspondront pas à ton mode de vie. Tu me suis ?

Les critères souhaitables

Ce sont plutôt ceux que tu préférerais avoir pour ta maison, qui ne sont pas indispensables à ta survie (ou celle de ta famille si ta fille aînée joue de la batterie), mais qui pourrait déclencher le fameux « coup de cœur ».

Pour nous, c’était (entre autres) : une maison avec un étage, 4 chambres (ou 3 chambres et un bureau séparé), une véranda… et des travaux à faire (oui, oui, « travaux à faire » fait partie de nos critères, et on a été servis ! Je t’en dirai plus bientôt !).

Évidemment, il faut rester réaliste dans tes attentes, sinon tu auras vraiment du mal à trouver ce que tu veux, même si ce ne sont que des critères souhaitables. Par exemple, si tes critères indispensables sont « 2 chambres et un jardin » et que tes critères souhaitables sont « 5 chambres et une piscine couverte », c’est qu’il y a un souci dans tes listes.

Grâce à nos deux listes, on a pu commencer à définir l’emplacement de notre future maison. De notre côté, on savait qu’on voulait une grande maison avec un jardin, plutôt autour de là où je travaille, mais sans se fixer sur la ville.

En revanche, peut-être que dans ta propre liste, il y a un critère d’emplacement bien précis. Tu te rappelles quand je te racontais comment on avait choisi notre appartement ? Un de nos critères indispensables était « situé à moins de 10 minutes à pied du métro Bidule ». Ça peut être aussi « près de l’école Machin » ou « avec accès direct à l’autoroute ».

Ah, j’ai oublié de te dire quelque chose ! Avant de tirer des plans sur la comète et de t’imaginer te prélasser au bord de la piscine de ce si joli manoir, pense à prendre rendez-vous avec ta banque pour faire le point sur ta capacité d’emprunt… Ça t’évitera de baver sur des maisons trop belles mais que tu ne pourras jamais t’offrir (à moins de gagner au loto. Deux fois de suite. Hum.). Par exemple, en Angleterre, tu peux emprunter maximum 4 à 5 fois le montant de ton salaire annuel brut.

La prochaine fois, je te raconterai notre cheminement pour choisir l’emplacement de notre manoir maison.

Et toi, tu as commencé tes recherches pour acheter bien plus tôt que prévu ? Quels seraient tes critères indispensables et tes critères souhaitables ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

Sarah

Eh bah nous on voulait du moderne, du contemporain, facile d’accès (avec la neige en hiver critère important si on ne veut pas investir dans un 4×4…). Résultat on est tombé amoureux d’un chalet, tout en bois forcément à 1100m en haut d’une rue en pente et en virages… Voilà, voilà… On n’est jamais à l’abri d’un coup de cœur, c’est comme les robes de mariées il ne faut pas se mettre trop d’idées précises en tête car il y a toujours des compromis a faire 🙂

le 09/09/2014 à 22h30 | Répondre

Lutine Chlorophylle

J’avais du mal à me projeter dans des maisons « bien faites » (parce qu’il y a toujours un truc qui ne va pas, qui ne convient pas à notre mode de vie ou à nos principes),
tandis que j’imaginais bien comment réorganiser complètement une maison « nawak ».
Sauf que pour M. Lutin, c’était l’inverse.
Bref, on n’a pas mis longtemps à décider qu’il serait plus judicieux de faire construire.

On sait déjà qu’on ne restera pas toute notre vie dans cette maison, puisque les critères indispensables d’aujourd’hui ne suffiront pas toujours, mais qu’on ne peut pas se permettre déjà d’avoir beaucoup plus de critères indispensables, d’un point de vue purement financier. (Et puis il faut bien dire que, sans avoir aucun enfant et sans recevoir à tout bout de champs, une maison avec 8 chambres « parce qu’on envisage d’avoir une famille nombreuse et qu’il nous faut au moins un bureau », ça serait un peu… Effrayant. 😆 Tandis que si on a déjà quelques enfants sous le coude pour le déménagement suivant dans une maison plus grande, ça aura du sens.)

Nos indispensables de la construction étaient notamment écologiques :
– pas d’isolant en polystyrène ou laine minérale
– orientation optimale de la maison (ouvertures au sud, garage en tampon thermique au nord)
– 3 chambres avec rangements
– une cuisine qui ne soit pas complètement ouverte (genre « en plein milieu de la pièce à vivre », comme ça se fait parfois)
– dans une petite ville dynamique, bien desservie par les transports en commun (souhaitable : gare TER avec plus que juste 2-3 trains par jours), qui puissent nous mener en moins de 2 h (souhaitable : 1h) dans de grandes villes. (Ces critères souhaitables sont au rendez-vous !)
– et centre-ville accessible à pieds depuis la maison (ça fera 30 min de marche tout de même mais ça se fait, et puis on peut prendre le vélo !)

Il nous fallait aussi un terrain de taille « correcte », mais dans le coin il n’y a pas de terrains riquiqui : on a choisi le plus petit et il faut tout de même plus de 1300 m² !

le 12/09/2014 à 12h08 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?