Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mes 9 conseils pour réussir ton déménagement


Publié le 1 juin 2016 par Mme Grognote

Après mon premier article qui t’aidait à préparer ton déménagement, je reviens comme promis avec la suite : mes conseils pour l’organisation du jour J !

Organiser le jour de son déménagement

Crédits photo (creative commons) : Nicolas Huk

Conseil n°1 : recruter des bras

La date du déménagement est décidée. La première étape est donc de faire appel à des volontaires ! Des amis et proches qui mettront gentiment leur bonne volonté, leurs muscles et leur temps à ta disposition le jour J.

Pour un déménagement « moyen » (j’entends par là : un jeune couple qui vit en appartement type T2 ou T3, avec déjà pas mal d’affaires, de bibelots et des meubles en kit du géant suédois. Pas des meubles anciens qui pèsent des tonnes et tout plein d’objets et de bazar accumulés depuis des dizaines d’années dans une grande maison avec grenier, sous-sol et garage… tu vois ce que je veux dire ?!), prévois entre six et huit personnes (toi comprise). Moins, c’est beaucoup plus fatigant, et plus, c’est trop et on se gêne. Et bien sûr, essaie de recruter le maximum d’amis costauds !

Fais appel à des personnes fiables, sur qui tu es sûre de pouvoir compter. Pas la copine qui te dit la veille des rendez-vous qu’elle a cours d’aquaponey, et que donc, elle ne sera finalement pas présente. Évite aussi le pote trop drôle, mais super pas soigneux. Le but étant que tes affaires partent et arrivent en bon état, évidemment.

Les personnes les plus fortes physiquement seront classiquement chargées du transport des meubles et des cartons lourds, ainsi que du démontage/remontage. Les autres porteront des objets plus légers et pourront ensuite gérer le rangement/ménage. Si les personnes mobilisées peuvent être présentes à la fois pour le déménagement du logement A et pour l’emménagement dans le logement B, c’est l’idéal.

Concernant les véhicules, le mieux est d’avoir un camion et/ou une remorque, ou au moins de grandes voitures. Ça limitera les voyages.

Conseil n°2 : faciliter le stationnement devant les lieux

Si ton appartement donne sur une rue passante, qu’il n’est pas facile de stationner devant, ou que les places de parking à proximité sont toujours occupées, tu peux, quelques semaines avant le jour J, te rendre à la mairie de ta ville et demander s’il est possible d’installer des panneaux « interdit de stationner » devant le bâtiment la veille du jour J.

Ainsi, vos véhicules pourront s’installer sans être dérangés le temps de vider l’appartement. C’est gratuit, et pas mal de municipalités le proposent.

À faire aussi devant le nouveau logement, si le problème est le même. Mais surtout, anticipe !

Conseil n°3 : louer une camionnette ou un camion

Si tu ne disposes pas dans ton entourage de grands véhicules ni de remorques, tu peux louer un camion. Il existe plusieurs sociétés de location, mais les grandes et moyennes surfaces proposent ce service également. Location à l’heure ou à la journée, à toi de voir.

Attention, si tu envisages cette option, je te conseille également d’anticiper ! Renseigne-toi plusieurs semaines avant le jour J, pour avoir le temps de comparer les prix et pouvoir réserver un véhicule.

Conseil n°4 : bien emballer tes affaires

Il faut, bien sûr, penser aussi à récupérer pas mal de cartons ! Demande aux commerces autour de chez toi, aux commerces autour de ton lieu de travail, ou même directement à ton lieu de travail, etc. Prends-en de différentes tailles, mais évite les très, très gros, car plus le carton est grand, plus tu vas le remplir, et plus il sera lourd !

Pense aussi au papier bulle et au journal. Si tu n’en as pas, tu peux utiliser des serviettes éponges ou du linge de lit pour entourer et protéger les choses fragiles et la vaisselle, et ainsi éviter la casse.

Identifie le contenu des cartons, sans rentrer dans les détails, pour gagner du temps. Écris surtout dans quelle pièce de l’appartement chaque carton doit aller. L’idéal étant de mettre directement les cartons « chambre » dans la chambre, les cartons « salon » dans le salon, etc.

Conseil n°5 : garder des outils à portée de main

Avant de tout ranger/emballer/plier, assure-toi de garder de côté les outils qui serviront au démontage/remontage des meubles. Eh oui, quand le jour J, un copain te demandera ton tournevis et ton marteau, tu seras bien embêtée si tu dois chercher au fond de quel carton tu les as mis !

Conseil n°6 : préparer l’électroménager

La veille du jour J, débranche les gros appareils ménagers, tels que le frigo, le lave-linge et le lave-vaisselle. Le frigo va dégivrer : laisse la porte ouverte. Pour le lave-linge et le lave-vaisselle, laisse s’écouler l’eau restante dans les tuyaux. Rien de plus désagréable pour les amis déménageurs que d’avoir de l’eau (potentiellement sale) qui leur coule dessus pendant qu’ils s’épuisent font travailler leurs muscles en portant.

Scotche les tuyaux et branchements sur l’appareil, pour éviter qu’ils ne pendent pendant le transport et qu’on ne se prenne les pieds dedans. Un conseil : utilise du scotch blanc, et non le rouleau marron classique, car ce dernier laisse des traces difficiles à enlever sur les appareils électroménagers.

Conseil n°7 : remonter les meubles efficacement

Dans la mesure du possible, la personne qui démonte un meuble A est celle qui remontera ensuite ce meuble A. Ainsi, elle sera plus à même de le remonter correctement. Garde chaque petite pièce (vis, etc.) dans un petit sachet scotché au meuble.

Astuce : lorsque tu achètes un meuble et le montes pour la première fois, conserve la notice de montage. Elle pourrait te re-servir lors d’un éventuel déménagement dans les années à venir !

Conseil n°8 : prévenir les voisins

La veille (ou quelques jours avant) de ton déménagement/emménagement, il est sympa de prévenir tes voisins, si tu es en immeuble. Un petit mot dans les boîtes aux lettres ou affiché dans l’entrée, et ils seront prévenus que le lendemain, il y aura du bruit et du passage dans l’escalier. Ça ne mange pas de pain, et ça montre que tu as du savoir-vivre !

Conseil n°9 : ne pas oublier de se nourrir

La veille du jour J, fais-toi inviter à dîner chez tes parents ou chez un ami. Ben oui, ton frigo sera vide et tes casseroles, emballées dans les cartons ! Tu peux aussi en profiter pour proposer à ton chéri de sortir au restaurant (et hop, une soirée en amoureux avant le grand branle-bas de combat du lendemain !).

Pour le jour J, si vous prévoyez de commencer tôt, garde quand même la cafetière, des tasses en plastique et de l’essuie-tout, pour servir un café et des croissants tout chauds à tes amis déménageurs qui arriveront. C’est sympa, et ça permet d’attaquer la journée en forme !

Pense aussi à la pause déjeuner (entre le déménagement du logement A et le rangement du logement B) : sandwichs et salades pour tout le monde (à moins que tu ne préfères commander des pizzas !).

Conseil bonus : en cas de doute…

Enfin, dernier petit conseil de cette série déménagement/emménagement : avec ton contrat d’assurance habitation, tu bénéficies normalement d’une protection juridique. Un service qui te permet de contacter gratuitement des professionnels à la moindre question sur tes droits et devoirs de locataire, mais aussi ceux du propriétaire. En cas de contentieux, ils te conseilleront et te guideront.

Voilà, maintenant, il ne me reste plus qu’à te souhaiter bon courage, car même en étant organisée au mieux, un déménagement, c’est du boulot, et il y aura tout le rangement et le ménage à faire dans les jours qui suivront !

Et toi, as-tu d’autres conseils pour réussir son déménagement ? Comment as-tu organisé les tiens ? Avais-tu prévu suffisamment de volontaires et comment les as-tu gérés ? Viens nous raconter !

Toi aussi, tu veux partager des conseils et des astuces ? C’est par ici !

Commentaires

26   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

Je valide à 200% ton paragraphe sur le choix des amis ! J’ai les deux cas dans mon entourage. Le couple sur lequel tu peux compter à 1000% et la personne pas fiable pour deux sous (qui bien sûr t’a fait faire ses déménagements à elle) et le pote rigolo mais pas trop soigneux ?
Ton article est vraiment super exhaustif. Pour ma part j’espère que le prochain d’emménagement se fera via des déménageurs. Je crois que j’ai passé l’âge, si j’ai les moyens je préfère confier ça à des professionnels car c’est beaucoup de travail.

le 01/06/2016 à 08h38 | Répondre

MlleMora

On a testé les déménageurs sur notre « gros » déménagement Paris-Bordeaux. Bah au final y a eu plusieurs meubles abimés alors que quand on le faisait nous-mêmes c’était bien mieux préservé, même par les copains !
Je choisirai mieux les déménageurs la prochaine fois, car effectivement, de toute façon, je ne me vois plus le faire moi-même avec les enfants qui courent partout autour ! 🙂

le 01/06/2016 à 14h07 | Répondre

Mme Grognote

Merci ^^. Nous avons nous même expérimenté une fois le déménagement par une société de déménageurs professionnels. Nous n’aurions pas pu nous l’offrir mais c’était dans le cadre d’une mutation professionnelle de mon conjoint, nous quittions la Loire pour la Drôme et le déménagement-emménagement a été pris en charge par l’employeur.
C’est assez confortable dans le sens où les mecs sont efficaces, rapides et qu’ils ont parfois du matériel adapté (diable, monte-charge) ce qui facilite le travail.
Nous avons été impressionnés par leur force physique, les mecs ne sont pas forcément hyper baraqués mais ils ont une sacré force. Tu aurais dû voir notre tête à mon mari et moi quand on a vu l’un des gars attraper la machine à laver, la soulever et la porter sur le dos, seul (tu sais, comme Obélix qui porte son menhir !). Ce qui est bien également avec le service de déménagement par des pros, c’est qu’ils te fournissent pleins de cartons quelques semaines avant. De plus, tu n’as pas à emballer la vaisselle et les vêtements sur cintre ; ils viennent le jour J avec des grosses caisses et des énormes rouleaux de papier bulle et ils emballent toute la vaisselle (et pour ce que j’ai pu voir, ils le font avec grande précaution) et ils ont des housses pour mettre les vêtements sur cintre. Ils avaient également des couvertures pour bien protéger les meubles dans le camion. Et une fois l’emménagement fini, ils nous ont même laissé quelques couvertures et du papier bulle en rab ! Ils ont dû sentir qu’on avait la bougeotte et qu’on remettrait le couvert plusieurs fois ensuite !!!!

le 01/06/2016 à 18h12 | Répondre

Nilith lutine

J’ajouterais : BIEN se renseigner sur les conditions de location du véhicule. Pour notre déménagement, nous avons eu une bonne blague : il fallait verser le montant de la caution, mais uniquement par carte bancaire (pas de chèque), et en une seule fois. Ceci, nous l’avons découvert… Le jour où nous sommes allés chercher le camion.
Une somme pareille, évidemment, tout le monde ne l’a pas provisionnée sur son compte courant. Et elle dépasse le plafond de paiement hebdomadaire autorisé de nombreuses banques. C’était pourtant un grand groupe de location ! Autant dire que nous avons dû nous débrouiller sans camion. (Et encore, on ne déménageait qu’à 100kg, des allez-retours en voiture restaient envisageables – et heureusement qu’on avait sous le coude deux voitures bien spacieuses.)

le 01/06/2016 à 09h07 | Répondre

Nilith lutine

Euh, 100 kilomètres, pas kilogrammes !

le 01/06/2016 à 09h40 | Répondre

Mme Grognote

Olala la poisse ! Merci pour cette précision dont je n’avais pas connaissance ^^

le 01/06/2016 à 18h15 | Répondre

sarah

merci pour tous ces bons conseils ! pour la location du camion et le déménagement en général j’ajouterai : privilégie de le faire en semaine si c’est possible ! deja parce que tu ennuieras moins tes voisins qui seront au travail (sauf s’ils font du télétravail) mais aussi parce que la location du camion ba ca coûte bien moins chère en semaine! et en plus si tu peux faire ca en semaine en dehors des vacances scolaires, c’est jackpot ! oui, oui la location d’un camion un weekend de juillet ca peut être varier du double au simple … sinon, n’est pas déménageur qui veut, et il est important de bien ranger les cartons et les meubles dans le camion pour optimiser l’espace, tout en n’abimant pas et en protégeant des chocs. C’est bien d’utiliser des matelas et des couvertures pour protéger les tables, les meubles… une rayure est siiiii vite arrivée!

le 01/06/2016 à 09h16 | Répondre

Mme Grognote

Merci sarah !
Effectivement, en semaine cela doit être plus intéressant comme tu dis, mais encore faut-il que tes amis/proches soient dispos ! Et ça c’est moins évident ! Trouver 6-8 personnes en semaine qui ne travaillent pas (toutes le même jour du coup) humm pas simple !
Je te rejoins sur le problème des rayures… ma table de salle à manger et mon armoire de chambre ont été abîmées lors de l’un de nos déménagement..les boules mais on ne peut pas vraiment râler, car, quand même, tous ces gens sont gentiment venus nous aider alors bon… ^^

le 01/06/2016 à 18h18 | Répondre

Sarah

Oui en effet c’est moins facile pour les amis… Mais bon nous on a demménagé 2 fois, à 2 ! Donc c’est possible aussi , c’est juste une autre organisation 😉 d’ailleurs un petit conseil que j’ajouterai c’est d’utiliser des valises à roulettes en tant que cartons pour les vêtements et le linge, ca stocke beaucoup de volume et c’est pratique à déplacer ! Et pour les gros meubles, une bonne corde pour faire office de levier ça aide bien 😉

le 01/06/2016 à 20h09 | Répondre

Madame Parenthèses

Pour compléter la remarque de Sara sur le déménagement en semaine, certaines conventions collectives permettent au salarié de disposer d’un jour de congé pour son déménagement !! Renseigne toi auprès de tes RH 🙂

le 01/06/2016 à 10h56 | Répondre

Madame Parenthèses

*Sarah, pardon, j’ai oublié le h !

le 01/06/2016 à 10h56 | Répondre

Mme Grognote

Ah effectivement maintenant que tu le dis, j’ai entendu parler de ça ^^ merci pour cette précision ! C’est toujours bon à prendre !

le 01/06/2016 à 18h20 | Répondre

Marjolie

Dans les grandes villes, faire réserver une place de stationnement n’est pas gratuit, et peut même être très cher (si mes souvenirs sont bons, 50€ à Lyon je crois?). A ne pas faire à la dernière minute, il y a un délai de traitement…

le 01/06/2016 à 11h32 | Répondre

Mme Grognote

Sérieux ?? Je suis assez choquée de découvrir que ce service peut coûter si cher !! C’est quand même exagéré… un agent municipal qui vient simplement installer un ou deux panneaux « interdit de stationner » pour 24 heures, ça ne devrait pas se payer !

le 01/06/2016 à 18h22 | Répondre

Marjolie

Autre info importante: pour la location du camion, si on prend un 20m3, attention aux modèles avec hayon (la petite plateforme qui descend et monte électriquement): c’est très rigolo et ça évite de se péter le dos à hisser l’électroménager et les cartons MAIS ça pèse lourd, très lourd: le camion pèse à lui seul 2,7t à 2,9t environ. Or un permis B classique n’autorise la conduite de véhicules que jusqu’à 3.5t. Cela ne laisse donc que 600 à 800 kilos de charge et pour un déménagement de 20m3, s’il y a de l’électroménager et des bouquins, c’est très vite atteint. La plupart des gens qui déménagent avec un 20m3 dépassent donc le poids légal et c’est considéré comme de la conduite sans permis. Un couple de mes amis s’est fait arrêter dans ces conditions et est passé au tribunal avec menace de 1500€ d’amende… ils s’en sont bien sortis finalement mais attention… (d’autant que les douanes ou les gendarmes peuvent faire vider le camion sur place, genre sur une aire d’autoroute! la loose…)

le 01/06/2016 à 11h42 | Répondre

Mme Grognote

Merci pour l’information. Nous n’avons jamais loué personnellement de camion alors je n’avais pas notion de cela. Effectivement cela peut coûter très cher si on se fait arrêter par les services de l’ordre… pas cool.

le 01/06/2016 à 18h24 | Répondre

Xyn

Super ça va bien me servir pour mon déménagement dans 6 semaines. Il m’aurait juste fallut un paragraphe « déménagaer enceinte » car bizarrement ça s’avère encore plus compliqué à gérer quand on est sensé rien faire 🙂

le 01/06/2016 à 12h27 | Répondre

MlleMora

Je peux te répondre sur déménager enceinte, j’ai déménagé à 8 mois de grossesse 🙂
Alors j’avais tout fait pareil que dans la liste – par contre, le jour J je suis allée passer la journée chez ma maman, pour éviter d’être dans les pattes de tout le monde alors que je ne pouvais rien porter. Par contre, après, bah j’ai du quand même déballer les cartons etc, c’était fatiguant mais pas insurmontable et j’avais le temps en congé mat ! 🙂 Résultat des courses, ma fille est même née en retard !

le 01/06/2016 à 14h05 | Répondre

Mme Grognote

MlleMora, je te rejoins quand tu dis qu’on a pas envie d’être dans les pattes de tout le monde alors qu’on peut rien porter !
Samedi dernier une de mes amies déménageait, je n’y suis pas allée car comme tu dis je n’aurai pas servi à grand chose et de toute façon elle m’aurait interdit de toucher au moindre carton ! Mais j’étais un peu déçue de ne pas être présente pour l’aider ensuite dans son nouveau logement, ça me plaît bien de remplir les placards, remettre en place la déco, etc !

le 01/06/2016 à 18h29 | Répondre

Mme Grognote

Xyn alors là j’avoue que je ne peux pas te conseiller ! Moi même enceinte dans mon 9ème mois je ne prévois pas de déménager !!! Je ne sais pas si j’aurai eu le courage (même en ayant le temps en arrêt mat) de faire tous les cartons !
Bon courage alors pour ce prochain déménagement !!!! Ne force pas trop !

le 01/06/2016 à 18h26 | Répondre

Freesia

J’ai déménagé à 7mois de grossesse et cest sur, j’ai moins fait que d’ordinaire ! J’ai plus fait inspecteur des travaux finis 🙂
Sur place pour dire que tel carton va là, mettre de la bonne humeur, fournir nourriture et boissons, nettoyer un petit peu ! Bref, ce que je pouvais faire sans avoir à soulever des trucs 🙂
Ensuite, j’ai placé les meubles Ave mon chéri et j’ai déballé quasiment seule les cartons – mais en allant doucement.

En gros, fais toi confiance ! Si tu le sens, fais le 🙂 sinon, c’est sympa aussi de donner des ordres mouahahahah

le 01/06/2016 à 21h33 | Répondre

Xyn

Merci pour vos conseils!
Je serais à 6 mois de grossesse et je ne peux pas encore présumer de mon état.. en attendant j’ai anticipé quelques cartons pour ne pas avoir l’impression d’être complètement inutile 🙂
J’aurai préféré déménager avant/après mais bon on ne choisis pas tout le temps 🙂
Et mon petit gabarit fait qu’en temps normal je ne me sens déjà pas trop utile quand il faut porter des charges alors autant dire que là ça sera compliqué aussi 🙂

le 04/06/2016 à 11h24 | Répondre

Mlle Moizelle

Je garde un super souvenir de notre dernier déménagement: déjà, tu vois tous tes potes réunis et solidaires qui te réservent leurs muscles et leur journée, ça fait plaisir. On était vraiment nombreux (on avait prévu large, se disant que tous n’accepteraient pas) et du coup ça s’est fait très très rapidement! A part un copain dont les clefs de la voiture se sont retrouvées enfermées…. dans sa voiture (vive les fermetures automatiques!!!), pas de déconvenues, nous avons tous finis avec bières et pizzas (j’ai eu un peu honte côté diététique quand je suis passée faire les courses la veille dans ma petite coop bio préférée! ^^) sur notre toute nouvelle terrasse… C’était franchement une super journée, on a rit, été efficaces, et tout s’est très bien passé!
Je rajouterai à ton article un petit conseil que j’ai appliqué à tous mes déménagements: les choses les plus fragiles, je les avais emportées avant, lors de la remise des clefs par exemple (miroirs, service vaisselle un peu « précieux », vidéoprojecteur -oui je sais, la classe!- et plantes vertes). ça laisse l’esprit tranquille le jour J!

le 01/06/2016 à 13h48 | Répondre

Mme Grognote

Mlle Moizelle tu as tout à fait raison de dire qu’un déménagement peut être l’occasion de passer une journée sympa avec ces amis :-). Personnellement, certaines fois cela a même été l’occasion pour moi de voir des amis que je n’avais pas vu depuis longtemps mais qui ce jour là avaient répondu présents ^^.
Et sur le fait d’amener les choses fragiles avant je l’ai effectivement fait quand j’ai pu (quand le logement A et le logement B sont proches) c’est vrai que ça évite de stresser le jour J quand ton pote Renaud ou ta sœur Valentine (personnages totalement inventés !!) empoignent avec un peu trop de « vivacité » ton beau Yucca ou ta belle fougère, ou encore le précieux miroir de ta chambre ^^

le 01/06/2016 à 18h36 | Répondre

Virginie

j’ajoute à cette liste déjà bien complète le déménagement des animaux de compagnie. Ils ont besoin de ne rien voir le jour J. Concrètement, soit tu les déménages en premier et tu les cases avec leur panier/jouet/gamelle dans le placard/salle de bain/chambre d’ami où tu peux te permettre de ne rien mettre dans un premier temps, soit tu vides une pièce de ton précédent logement et tu les y laisses toute la journée ; ils déménagent donc en dernier, avec toi seul dans la voiture qu’ils connaissent.

J’ai expérimenté le chien qui ne trouve rien de mieux que de rester dans les jambes de quiconque porte un truc lourd, c’est hyper dangereux 😉

le 02/06/2016 à 08h44 | Répondre

Mme Grognote

Tu as raison Virginie, moi même ayant un chat (très curieux qui plus est !) à chaque déménagement je l’avais effectivement « enfermé » dans une pièce du logement que nous quittions avec ses affaires. Il a bien dû voir qu’il se tramait quelque chose de l’autre côté de la porte, qu’il y avait beaucoup de passage !
J’ai un chat super, qui s’adapte très bien à chaque fois, il ne nous a jamais fait de bêtises dans les nouveaux logements, c’est une chance !

le 06/06/2016 à 13h35 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?