Menu
témoignage

S’expatrier en Irlande : les coutumes vestimentaires et l’alcool

Après la nourriture, ce qui m’a choqué tout de suite en me promenant dans les rues, c’est la façon de se vêtir de la plupart des irlandais.

Nous sommes dans un pays relativement froid, et surtout humide, où la température ne monte jamais très haut. Tu t’attends donc à voir les gens en jeans et pulls bien chaud, avec une grosse doudoune et des chaussures fourrées.

Eh bien, tu te trompes encore une fois ! Je vois souvent des bébés dans des poussettes avec les pieds à l’air sans chaussettes, même en décembre. J’ai même vu plusieurs personnes en tongs et en short, alors qu’il devait faire environs 12°C dehors. Inimaginable pour toi, française, mais normal pour eux.

Ici, beaucoup de jeunes filles portent des jupes très, très courtes. Parfois avec des collants, mais souvent sans collants. Des hauts très décolletés, des chaussures avec des talons démesurées, et une petite veste légère par-dessus.

Elles ont souvent des choucroutes sur la tête, dignes de la célèbre miss Fine dans une nounou d’enfer. Du maquillage très épais, avec beaucoup de fond de teint, et elles portent énormément de faux-cils. En France, ce genre de fille serait tout de suite cataloguée. Mais ici, elles passent inaperçues : elles sont à la mode.

Ensuite, j’ai été choqué par le rapport à l’alcool. Je devrais même dire le problème de l’alcool. Ici, on va beaucoup au pub, les gens y vont en sortant du boulot, c’est très convivial. Mais ils ont tendance à beaucoup boire, garçons comme filles. À beaucoup trop boire… et à finir dans un sale état. On croise souvent des gens titubant dans la rue. Au matin, tu vois souvent du vomi un peu de partout, sur le bord du trottoir…

Ils ont un gros problème d’alcoolisme, qui commence de plus en plus jeune, malheureusement.

bière Guinness

Alors il est vrai que lorsque toi tu arrives ici, en tant que française, l’adaptation n’est pas forcément évidente. Nous avons du mal à nous y sentir à l’aise, à nous fondre dans la masse et à dans les habitudes locales. Nous nous posons d’ailleurs la question de savoir si nous allons y rester après le mois d’août.

L’Irlande reste malgré tout un beau pays, avec des paysages somptueux et une culture très riche. Je pense qu’en tant que touristes, c’est un pays à découvrir. Mais y vivre… c’est une autre histoire.

A propos de l’auteur

Mariée depuis bientôt 3 ans, c'est durant mes préparatifs que j'ai découvert l'univers des blogs sans pour autant y participer. Et puis, une expatriation à l'étranger et une grossesse m'ont donné envie de rejoindre la team! Je suis une jeune femme de 30 ans,en pleine reconversion professionnelle, fan de danse que je pratique, de cuisine surtout la pâtisserie, je papote beaucoup, j'adore les séries et les films de fifille!!

9 Commentaires

  • Miss P
    11 mars 2013 at 17 h 16 min

    Effectivement, l’Irlande n’est pas loin de la France et fait partie de l’Europe mais on sent bien la différence de culture.

    J’habitais avec 2 colocs irlandais et j’avais du mal avec certaines de leurs habitudes: ils jettent tout ce qu’ils ne mangent pas et ne gardent pas les restes; ils mangent tôt (vers 18h max le soir!!) et n’aiment pas goûter ce qu’ils ne connaissent pas et moi qui aime innover en cuisine, j’étais souvent déçue du peu d’effort qu’ils faisaient.

    Quand je sortais avec des Irlandaises dans des pubs, je me sentais toujours très mal habillée car pas avec une mini jupe et 3 couches de fond de teint…

    Malgré ça, l’ambiance des pubs, les ceilidhs, les paysages et les gens me manquent!

    Je vous conseille de rester autant de temps que vous aviez prévu. Avez-vous rencontré des gens avec qui sortir? Ou peut-être d’autres Frenchies?

    Reply
    • madame two
      13 mars 2013 at 11 h 19 min

      nous avons effectivement rencontré des français avec qui sortir, je pensais qu’on rencontrerai des irlandais aussi, mais en fait, ce n’est pas si facile que cela!!
      Nous sommes obligés de rester jusqu’en aout pour le travail de mon mari. Nous n’avons pas décidé pour la suite.
      C’est vrai qu’il y a des très beaux paysages mais étant à Dublin et sans voiture, on n’en profite pas vraiment!!

      Reply
  • Berylette
    12 mars 2013 at 20 h 57 min

    J’ai vécu un an en Ecosse et je confirme tout ce que tu soulèves… (le look des filles, même encore collégienne, c’est quelque chose…) En plus comme on était vraiment au Nord, en hiver la nuit tombe à 15h, donc bonjour la déprime… Bref, la greffe n’a pas pris pour moi et je suis partie sans regret.
    Bon y’a aussi des bonnes choses, hein : le viande de boeuf est à tomber et les fraises aussi ! Et puis j’ai pris conscience de ma francitude…

    Reply
    • madame two
      13 mars 2013 at 11 h 22 min

      Je crois que c’est exactement notre cas, on prend conscience que finalement, la France, c’est vachement bien!! Nous ne sommes pas très emballés par la vie d’ici, je pense que ça tient aussi au fait que Dublin est une ville parfaite pour des jeunes voulant faire la fêtes. Nous avons 28 ans et ce n’est plus notre cas, nous aimons les soirées à la maison avec nos amis!!
      Quand à la nuit qui tombe à 15h, c’est vrai que c’est déprimant!!! Et la pluie tous les jours aussi!!!!

      Reply
  • Madame Croco
    13 mars 2013 at 15 h 26 min

    Ça me rappelle un long séjour en Angleterre il y a qques années. La bas non plus je n’avais pas l’impression que les filles craignaient la pneumonie ! Surtout le soir et dans les pubs. J’avais parfois l’impression d’être une extraterrestre o_O

    Reply
  • duidelijkclaire
    14 mars 2013 at 9 h 34 min

    Ce que tu dis est vrai mais la chaleur, la gentillesse des irlandais ne vous ont pas fait craquer ?
    Après, c’est peut-être différent à Dublin mais j’ai été au pair en Irlande et j’ai adoré le fait qu’on puisse parler à tout le monde, qu’une table à moitié vide dans un pub puisse être remplie par des inconnus…
    Et aussi, qu’on puisse s’habiller comme on veut sans être juger !

    Reply
  • Madame Givrée
    25 mars 2013 at 19 h 56 min

    Oh comme j’ai l’impression de lire quelque chose que j’aurais pu écrire sur le temps que j’ai passé en Angleterre… Je peux confirmer chaque point!!

    Pour ce qui est du style des filles, avec une amie anglaise, on avait échafaudé la théorie selon laquelle les filles britanniques (et par extension irlandaises, australiennes) sont décomplexées et libérées parce que les gens là-bas ne se regardent pas & ne se jugent pas sur l’apparence comme en France. Ajoute à ça le fait que les hommes sont beaucoup plus « sneaky » que les les hommes français, regardent moins ouvertement, sont moins grossiers (si si! j’ose le dire) et je pense que tu as un début d’explication…

    Reply
  • dorren
    9 mars 2015 at 16 h 32 min

    Très étonnée par tout ce que tu dis …
    Bon le look original quand tu passes 5 jours semaine dans un uniforme scolaire (avec jupe jusqu’au pieds pour les écoles catholique) c’est un peu logique que tu aimes l’originalité de le week-end. Par contre pour la boisson perso j’ai peu vu ce que tu décris sauf dans les grosses villes…Je crois que le problème liée à l’alcool c’est partout pareil… Quand je vois qu’en Belgique des gosses de 12 ans ont accès à l’école … Par contre je suis d’accord que l’Irlande à une histoire riche et que les gens sont sympa !

    Reply
  • Togola
    7 novembre 2015 at 15 h 21 min

    Bonjour,

    Etudiante en licence j’ai un travail tuteuré sur l’Irlande.

    Reply

Laisser un commentaire