Mon guide pratique pour faire du vélo à Amsterdam :

Amsterdam est une des villes les plus connues pour le et en tant que visiteur il est évident de dire qu'elle est très facile à explorer à bord d'un vélo. Avec ses ruelles pavées, ses canaux et ses pancartes, c'est peut-être la meilleure façon de profiter pleinement des merveilles d'Amsterdam. Dans ce guide pratique, je vous montrerai comment faire du vélo à Amsterdam, ainsi que les informations dont vous aurez besoin pour trouver un bon itinéraire.

Les avantages du vélo à Amsterdam

Il y a beaucoup de bonnes raisons de choisir le vélo comme mode de transport à Amsterdam. La première est que c'est incroyablement rapide et facile. Il n'y a pas de trafic ou d'embouteillages à traverser et les distances ne sont jamais trop grandes. En outre, vous économiserez beaucoup d'argent sur les déplacements par rapport aux taxis ou aux transports publics. C'est aussi l'une des façons les plus agréables de découvrir la ville, car vous pouvez prendre votre temps et admirer les points de vue tout en respirant l'air frais.

Louer un vélo à Amsterdam

La première chose que vous aurez besoin de faire si vous voulez explorer Amsterdam à vélo est de louer un vélo. Heureusement, il existe des tonnes d'endroits où vous pouvez le faire à un prix très raisonnable. Vous trouverez des magasins de location partout dans la ville et ils seront heureux de vous offrir un vélo pour une courte promenade ou pour quelques jours.

Une fois que vous avez trouvé le magasin, assurez-vous de bien vérifier le vélo avant de le louer. Assurez-vous que les pneus sont gonflés et que toutes les pièces semblent être en bon état. Si vous rencontrez des problèmes avec votre vélo, n'hésitez pas à demander de l'aide au propriétaire du magasin. De plus, n'oubliez pas de mettre un casque pendant que vous roulez et de bien vous équiper pour les intempéries !

Planifiez votre itinéraire à vélo

Lorsque vous planifiez votre itinéraire, il est important de savoir où vous allez et de connaître un peu les endroits à ne pas manquer. Il existe de nombreux sites Web qui vous aideront à planifier votre itinéraire et à découvrir des lieux intéressants à visiter, notamment Visit Amsterdam et I amsterdam. Essayez de trouver des itinéraires qui vous permettent de voir autant de choses que possible, sans trop vous fatiguer.

Vous pouvez également vous procurer un guide touristique imprimé qui fournit des informations détaillées sur les attractions locales, les restaurants et les hôtels. Si vous n'avez pas le temps ou l'argent d'acheter un livre, recherchez simplement sur Internet pour trouver de bonnes informations. Quoi que vous choisissiez, assurez-vous de toujours respecter le code de la route et de rester vigilant tout au long de votre à vélo.

Points forts à ne pas manquer

Bien sûr, il est impossible de couvrir tous les endroits fantastiques à visiter à Amsterdam à vélo, mais voici quelques-uns des meilleurs :

  • Le Rijksmuseum : Un des musées les plus connus des Pays-Bas, qui abrite des œuvres d'artistes nationaux et internationaux.
  • Le marché Albert Cuyp : Un marché coloré proposant des produits locaux et de l'artisanat.
  • Le Palais royal : Situé sur la place Dam, ce magnifique bâtiment est le lieu où se tiennent la plupart des événements officiels.
  • Le musée Van Gogh : Dedie à l'artiste néerlandais Vincent Van Gogh, ce musée propose une collection de plus de 200 de ses œuvres.

Sorties nocturnes à Amsterdam

Pour ceux qui souhaitent sortir la nuit, il existe de nombreuses options à Amsterdam. Il y a des bars et des clubs à chaque coin de rue, donc il devrait y avoir quelque chose pour tout le monde. Les discothèques populaires incluent Club Air, Paradiso et Melkweg. Pour les fans de jazz, Le Bimhuis propose des concerts tous les soirs, et les studios Melkweg et Sugar Factory proposent des soirées régulières.

Si vous êtes à la recherche de divertissements plus calmes, essayez de vous rendre dans un des nombreux cafés de la ville. Vous trouverez certains des meilleurs cafés dans le quartier Jordaan, et beaucoup ont des terrasses extérieures où vous pourrez profiter de la vue et de la nourriture locale.

Restez en sécurité à Amsterdam

Tandis que la circulation à Amsterdam est généralement assez calme et que les routes sont bien entretenues, il y a des choses à garder à l'esprit. Toujours respecter le code de la route et obéir aux signaux de circulation. Soyez vigilant et faites attention aux cyclistes, aux piétons et aux autres usagers de la route. Enfin, n'oubliez pas que le port du casque est obligatoire pour tous les cyclistes âgés de 13 ans et plus.

Faire du vélo à Amsterdam est très amusant et il y a beaucoup de choses à découvrir. Suivre les directives de sécurité et respecter le code de la route vous permettra de profiter de votre expérience de manière optimale. Alors, alors prenez votre vélo et profitez des merveilles d'Amsterdam !

Relatetd Post

13 Comments

  • Pippa

    22 février 2019

    Ton article m’a fait bien rire !
    Je n’ai jamais fait de vélo à Amsterdam mais chaque fois que je m’y rend, je stresse en tant que piéton qu’un vélo me bouscule. L’anarchie, c’est bien vrai 😛

    • Claire Gezillig

      22 février 2019

      Il a trop de touristes à Amsterdam, du coup, les vélos sont mandatés pour en éliminer quelques uns (Ceci est une blague ;))

  • Rusalka

    22 février 2019

    J’ai été très impressionnée lors de notre séjour en décembre par cette anarchie cycliste effectivement !
    J’ai aussi été surprise par l’absence de casque pour les deux roues : vélos mais aussi scooter o_0

    • Claire Gezillig

      22 février 2019

      En effet les scooters bridés à 45km/h max ne sont pas obligés de porter un casque.
      Après à partir d’avril, ils ne seront plus autorisés sur les pistes cyclables, et ça, c’est une super nouvelle pour nous cyclistes 🙂

  • Raphaelle

    22 février 2019

    Ahah j’ai bien ri ça m’a rappelé pleins de souvenirs du temps où je vivais à Amsterdam 🙂 Et oui oui, j’ai bien fait l’erreur de débutante avec les rails de tram: une fois mais pas deux! Petite question : si j’ai bien compris tu travailles à Amsterdam mais tu n’y habites pas; du coup comment fais-tu dans le train? tu emportes ton vélo avec toi chaque jour? c’est pas trop galère?

    • Claire Gezillig

      22 février 2019

      J’ai un abonnement aux vélos publics 🙂
      (Mais comme j’ai acheté un nouveau vélo pour mettre ma fille à l’arrière, je vais sans doute ramener mon vélo tout pourri ici pour économiser)

  • Athéna

    22 février 2019

    La touche de bonne humeur du matin cette article. Merci.
    Le « la peur c’est pour les peureux » me restera en mémoire et je la ressortirai un jour, c’est sur.

    • Claire Gezillig

      22 février 2019

      hihi merci 🙂

  • Maye

    22 février 2019

    Aha j’ai beaucoup ri ! Au Japon c’est tout pareil, sauf qu’en prime ya pas de piste cyclable (et pas de trottoirs…). Et l’anarchie ne se limite pas a la capitale (je vis en province et c’est tout pareil). Je note le tips sur la peur, ça doit être ça mon problème je suis hyper flippée, que je sois piéton ou cycliste xD
    Ah, et comme les japonais sont minuscules, leurs vélos le sont aussi (mais au moins on a des freins, nananère !)

  • Leaureine

    22 février 2019

    J’aimerais beaucoup visiter un jour Amsterdam mais j’avoue que les vélos me font peur : je ne suis à l’aise ni à côté ni dessus !!!!

    • Rusalka

      23 février 2019

      Je n’avais absolument pas anticipé ce point avant notre séjour, et pourtant j’ai horreur des cyclistes qui se croient seuls sur la route. Du coup, j’ai été bien surprise en arrivant ! Mais finalement, en faisant des parcours éloignés des grands axes ou à des heures moins « foule », ça s’est très bien passé.

  • Bonnet

    25 février 2019

    Moi, j’ai mon petit vouwfiets ( vélo pliable ) pour circuler à Amsterdam ! On dit que je ressemble à un petit chien de cirque !
    Merci, Claire Gezillig pour ces règles importantes et bien tournées !

  • Mélinda

    25 février 2019

    Je n’ai pas été marquée par cette anarchie sur la route lorsque j’ai visité Amsterdam. Je ferais plus gaffe le jour ou je reviendrais (et je reviendrais, j’adore cette ville). En revanche, j’ai quand même été marquée par la profusion de vélos identiques entassés les uns sur les autres le long des rambardes des canaux. A se demander comment retrouver son vélo ? Et ce qui m’a laissée baba, c’est le mec qui est arrivé avec sa pince coupante, a brisé le cadenas d’un vélo au milieu de la rue, et s’est fait tranquillement la malle avec. Le tout en 30 secondes, personne n’a eu le temps de réagir…

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

seize − 9 =