Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Le cas 50 nuances de Grey : mon avis très personnel


Publié le 3 mars 2015 par Anaïs le Blog

Lorsqu’on décide d’adapter au cinéma un livre comme celui-là, il faut savoir pourquoi. Pour quelles raisons les droits ont-ils été achetés ? Était-ce parce que l’idée était intéressante ? Parce que c’était une première dans le genre ? Ou parce qu’à coup sûr ce serait une mine d’or… ?

Je pense qu’il est assez évident pour tout le monde que Fifty Shades of Grey a été adapté au cinéma parce que les producteurs se sont dit – et à juste titre d’ailleurs – que vu le succès du livre (surtout auprès des femmes de 25 à 50 ans) le film, qu’il soit bon ou mauvais, était sûr de faire un buzz d’enfer. Et donc un nombre d’entrées pour le moins intéressant.

Mais est-ce que l’attention a été suffisamment portée sur le sens de l’histoire, ce qui s’y passe, ce que ça implique ? C’est quand même un livre osé, nouveau dans le genre, parce qu’il amène la littérature érotique à portée de celles qui ne se seraient pas aventurées dans le genre.

photo statue de nu

Crédits photo (creative commons) : Eirik Solheim

Faire le film : pour quel public ?

Mais le producteur d’un tel coup de marketing n’a apparemment que faire de ce genre de considération. Le film sera une machine à sous, il l’a décidé. Donc, on fera en sorte qu’il soit le plus accessible possible. Déjà que le livre adoucit le style érotique à coups d’eau de rose pour le rendre plus digeste pour les non initiées, le film édulcore encore cet aspect érotique pour le rendre digeste à ceux qui n’ont pas lu le livre. Du coup, la nuance de Grey déteint de plus en plus vers la nuance de White…

Donc, on verra des scènes soigneusement maîtrisées, au millimètre près, pour ne pas heurter la sensibilité « grand public », des expressions neutres, des passages raccourcis, voire passés sous silence. Tu me diras, c’est le propre de toute adaptation cinématographique, et je te répondrais que tu as raison. Mais quand je vois qu’à côté de ça, on nous rajoute une balade dans les bois qui n’était pas prévue au programme, ou qu’on s’attarde sur des scènes de moindre importance, je persiste et signe.

Même Jamie Dornan l’annonçait dans une interview avant la sortie du film : « Dans un certain sens, le film brise certaines barrières. Mais en même temps, le but est de faire venir le plus de monde possible au cinéma. On ne peut pas aliéner le public. Le film doit rester accessible au plus grand nombre. Ça ne peut pas être un porno hardcore. Je n’aurais pas signé sinon. »

S’ils estimait qu’adapter le contenu du livre revenait à « aliéner le public », ou qu’il était trop osé pour être adapté tel quel, alors pourquoi l’avoir fait quand même, au risque de le faire mal ou maladroitement ?

Faire le film : assumer !

Dès le début, dans l’approche même qui a été faite par l’équipe du film, j’ai l’impression qu’il y a erreur. C’est comme s’il fallait se justifier de tout : d’adapter le film, du fait qu’il sera osé pour certains, pas assez osé pour d’autres, du fait qu’on voit trop de nudité, pas assez, du fait qu’on coupe des scènes, du fait qu’on en fait un film quand même…

Le film n’est pas assumé. On n’arrête pas de lire des interviews de Jamie Dornan et Dakota Johnson disant que tel scène a été un calvaire à jouer, on apprend qu’il a fallu re-filmer des scènes qui étaient trop mauvaises, qu’un tel ne voulait pas qu’on le voit dans son plus simple appareil, qu’une telle trouve les scènes du livre trop crues…

Mais alors… Pourquoi avoir accepté de faire le film ?! Bon je leur accorde qu’à coup sûr leur carrière est lancée, à l’instar de celles de Robert Pattinson et Kristen Stewart, malgré leur talent très discutable en tant qu’acteurs.

Mais l’impression que j’ai après toutes ces interviews, révélations, témoignages et secrets de tournage… C’est que le tournage a été un moment de gène, d’hésitations, qui a demandé à tous de gros efforts. Qu’il a fallu faire des concessions et se forcer pour arriver à quelque chose de correct.

J’aurais préféré lire que le tournage s’est fait dans la bonne humeur, que les acteurs savaient dans quoi ils s’embarquaient. Et que par conséquent, les scènes dites sensibles étaient une formalité, traitées comme n’importe quelle scène de film par des acteurs et une équipe professionnelle avant tout. (Par professionnelle, je ne veux pas dire dépourvue de sensibilité, car la sensibilité et l’humanité sont selon moi des caractéristiques inhérentes au métier d’acteur.), J’aurais préféré lire que les acteurs avaient réellement envie de faire partie du film, qu’il étaient motivés et curieux.

Et les médias, on en parle ?

Et de ce côté-là, les médias ont vraiment abusé. Il y a d’abord eu le buzz du livre. Mais ça encore, je comprends, puisque c’était une nouveauté, ça a fait un carton, etc.

Mais dès l’annonce du tournage d’une adaptation sur grand écran, ça a été la frénésie totale, le déversement sans limite de flots d’informations. La moindre petite info devenait un scoop, le moindre mot lâché par un membre du film était un pavé à envoyer dans la mare.

Il en ont parlé, reparlé, rabâché, ils ont balancé des mots, des photos, des vidéos. Ils ont chauffé tout le monde avec leurs infos « hot » sur le film. Ils ont prévenu les lecteurs (ou devrais-je dire les lectrices) du livre qu’ils risquaient d’être déçu(e)s et les non-lecteurs qu’ils risquaient d’adorer. Ils ont prévenu les non-lecteurs qu’ils risquaient d’être choqués et les lecteurs (ou devrais-je dire les lectrices) qu’ils risquaient d’être rassasié(e)s. Mais attendez, je viens pas de dire le contraire, là ? Si, précisément. On nous a annoncé tout et son contraire. On nous assommé d’infos, et ce pendant des mois et des mois, si bien que certains, et avec raison, se sont insurgés sur leurs blogs ou sur les réseaux sociaux, contre ce déferlement médiatique complètement démesuré.

Ils ont chauffé la planète entière (comme s’il n’y avait pas des sujets qui requièrent plus d’attention, soit dit en passant), tout ça pour démolir le film de leurs critiques aiguisées juste après sa sortie… Merci médias.

Ce que j’en ai pensé

En soi, le film est assez fidèle au livre. À part une ou deux scènes qui sortent d’on ne sait où, mais qui remplacent une scène coupée par exemple, il n’y a pas d’aberration. En revanche, et c’était à prévoir (et prévu, cf. paragraphe précédent), beaucoup de scènes ont été passées sous silence. Et même, raccourcies, simplifiées. Je pense notamment à la scène où la mère de Christian interrompt leurs ébats. Elle n’était pas du tout censée arriver si tôt, si tu vois ce que je veux dire…

Le pire dans tout ça, c’est que je ne pense pas que le film soit mauvais en tant que tel. Bien entendu, ce n’est pas un candidat aux Oscars, loin de là, mais je pense que là n’était pas l’ambition de ses créateurs, de toute façon.

Jamie Dornan ne rend pas mal dans le rôle de Christian Grey, même s’il n’est peut-être pas assez expressif… Dakota Johnson joue à fond la carte de l’ingénuité, mais comme le personnage est comme ça, on ne peut pas le lui reprocher, et même, elle prend parfois quelques libertés plutôt audacieuses comparé à son personnage dans le livre, ce qui amène un peu de fraîcheur.

Mais pour quelqu’un qui a lu le livre, je pense qu’on pouvait vraiment espérer mieux, bien mieux. Le livre, qui, il faut le reconnaître, n’est vraiment pas une œuvre littéraire majeure, méritait tout de même, comme tout livre adapté au cinéma, d’être adapté avec sérieux, conviction, et surtout avec envie.

Et moi, la goût que le film m’a laissé, c’est que tout ceci a été fait parce qu’il le fallait, plutôt que parce qu’on le voulait. Genre « puisqu’il faut que quelqu’un l’adapte, autant que ce soit nous, ça nous rendra riches et célèbres. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer avant d’atteindre la gloire et le devant de la scène. » Et, puisqu’il le fallait vraiment, ils nous ont balancé quelques scènes de sexe par-ci par-là.

Pourtant, loin de moi l’envie de mater du porno ! Je n’avais même pas forcément envie de voir le livre adapté au cinéma ! Mais je pense juste que, tant qu’à le faire, autant le faire bien et de manière assumée ! Apparemment, les suites sont déjà prévues au programme. Peut-être que maintenant que la glace est brisée, les chapitres 2 et 3 seront plus faciles à tourner, et donc à regarder…

Pour résumer, le film n’est pas complètement à jeter, mais effectivement, compte tenu de la promotion dont il a bénéficié, je pense qu’il n’y a pas de quoi payer une place de cinéma pour ça…

Et toi ? Tu as lu le livre ? Tu as vu le film ? Tu as été déçue, ou enthousiaste ? Tu ne comprends pas tout le battage médiatique qu’il y a autour ! Viens en discuter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

 

Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

J’ai lu les livres avant de voir le film (globalement, à quelques rares exceptions, je préfère me faire mon idée avant). Alors effectivement, les livres ne sont pas des oeuvres littéraires majeures. Néanmoins, cela se laisse lire et surtout au delà des scènes hot, c’est surtout une histoire d’amour, et moi j’aime les histoires d’amour même niaises !!! 😉
Pour le reste, je suis totalement d’accord avec toi, ce n’est pas le film du siècle, l’adaptation n’est pas trop mal, mais un peu lisse (comme Jamie) ! Mais ce n’est pas le pire film que j’ai vu. J’ai passé un bon moment, et cela retranscrit bien l’histoire d’amour, fondement du livre !

le 03/03/2015 à 09h17 | Répondre

Madame Licorne (voir son site)

Moi j’ai fait l’inverse… J’ai vu le film en premier pour une fois, c’est assez rare en général je préfère lire les livre avant pour ne pas être influencée… Mais il faut dire que les médias lors de la sortie du livre m’ont dégouté on en parlait trop de ce livre bref je n’avais vraiment pas envie de le lire…
Mais monsieur voulait voir le film, à contre cœur je l’ai suivi et j’ai tout simplement adoré, une histoire d’amour comme je les aime… Mais effectivement ce n’est pas le film de l’année je vous l’accorde.
Depuis je me suis plongée dans les livres et pareil j’adore ce n’est pas de la grande littérature mais ça se lit très bien ! L’histoire d’amour est top et dominante. Et franchement j’appréhendais les scènes du livre un peu hot, il faut dire que la trilogie de la belle au bois dormant d’Anne Rice avait laissé quelques traces mais ça n’a franchement rien à voir c’est carrément plus soft, et elles sont bien intégrées à l’histoire.
Bref finalement j’ai revu mon jugement sur le film et le livre !

le 03/03/2015 à 11h20 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

On m’a parlé des livres d’Anne Rice. Mais du coup, vu ce que tu en dis, j’hésite un peu 😉

le 03/03/2015 à 11h49 | Répondre

Madame Licorne (voir son site)

J’ai bien aimé le premier d’Anne Rice la surprise je pense de lire ce type de livre surtout écrit par une femme, par contre j’ai vraiment eu du mal avec le 2 et le 3. Après je suis allée au bout car j’ai du mal à ne pas finir des sagas ou des livres mais j’ai trainé trainé… en même temps j’étais jeune peut-être que si je les relisais aujourd’hui je verrai les choses différemment.

le 03/03/2015 à 13h57 | Répondre

Madame Licorne (voir son site)

Mais fais toi ta propre idée ! tu dois pouvoir trouver le 1 d’occasion sur le site de Gibert joseph !

le 03/03/2015 à 13h58 | Répondre

sarah

j’ai lu les livres, alors déja que le 1 n’était déja pas super j’ai clairement déchanté en lisant le 2 et le 3…. donc pour le film si le 1 est éducoré par apport au livre alors j’attendrais volontier sa retransmission sur petit écran ^^

le 03/03/2015 à 12h56 | Répondre

gwen

J’ai adoré les livres (que j’ai lu plusieurs fois!), je suis une grande fan des histoires d’amour et surtout du personnage de Christian Grey!! Je n’attendais pas du film qu’il soit exceptionnel car c’est compliqué de retranscrire de A à Z un bouquin (Harry Potter par ex), néanmoins je l’ai trouvé plutôt bien fait, j’ai aimé les touches d’humour d’Ana, la froideur de Christian, j’aurais juste aimé voir un peu plus les autres personnages. Les scènes de sexe SM sont bien tournés, on voit juste ce qu’il faut (en même temps les acteurs sont canons!). Bref, je m’attendais à pire, j’achèterais le dvd et j’irais voir les prochains volets

le 03/03/2015 à 14h33 | Répondre

Athénadora

J’ai lu les livres, j’ai accroché au premier (je l’ai lu facilement), j’ai déchanté avec les 2 autres que j’ai trouver vraiment cucul la praline, mais je les ai lu quand même, histoire de connaitre le fin mot de l’histoire.

Je ne suis pas aller voir le film au ciné, payer plus de 9€ pour un truc qui dans 2 semaines se retrouve sur le net, très peu pour moi.
Je l’ai donc vue en streaming, et je m’attendais à ce qu’il ne soit vraiment pas terrible, mais alors, c’était encore pire que ce que j’avais imaginé. Je n’ai même pas encore pu dépasser la première demi heure de film tellement je le trouve hyper plat.

Je pense que ce weekend je vais refaire un essai au calme seule dans mon lit histoire d’être bien relax. Je verrai bien si j’arriverais plus loin ce coup ci.

le 03/03/2015 à 18h27 | Répondre

yaelle

pour ma aprt j’ai lu le 1er tome et j’ai décroché apres une centaine de pages du 2e… je ne l’ai pas lu dans la foulé ceci explique peut etre cela… c’est vrai que ca se laisse lire et c’est sympa apres plusieurs long mois de libido sous le niveau de la mer ^^ , mais une fois le rythme du couple retrouvé ca ne m’interessait absolument plus! pas vu le film mais pas vraiment envie vue les criqtique que j’ai pu lire…

le 04/03/2015 à 00h56 | Répondre

MlleMora

J’avais essayé de lire le 1er tome, mais je n’ai pas trop accroché… donc je passerai mon tour pour le film. Ma soeur a été très déçue du film, qu’elle a trouvé trop lisse, mais ce n’est pas étonnant, comme tu le dis dans ton article, c’était avant tout le moyen de faire un max d’entrée… Hollywood, ton univers impitoyableee !

le 04/03/2015 à 09h46 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Je suis allée voir le film après avoir lu le livre il y a déjà plus d’un an. Comme tu le dis, ça se laisse bien lire même si ce n’est pas une œuvre littéraire majeure! L’avantage d’avoir été voir le film si loin après la lecture du livre, c’est que je l’avais oublié… Oui j’ai bien remarqué qu’il manquait des scènes ou que la personne qui n’avait pas lu le livre ne pouvait comprendre telle ou telle scène… Mais du coup, j’ai pu apprécier le film pour ce qu’il était. J’ai apprécié également la fraicheur et les petites touches d’humour absentes du livre! Bon après, il est vrai que le jeu d’acteur est loin d’être parfait mais j’ai l’impression qu’il s’améliore tout le long du film (à moins qu’on s’y habitue…). Dakota Johnson a réussi à m’énerver autant que l’héroïne du livre, bravo à elle… Par contre, j’ai vraiment été très mal à l’aise lors de la dernière scène… Je n’ai pas souvenir que le livre m’ait autant marqué… Je pense que c’est le fait d’avoir les images sous les yeux qui fait prendre conscience de la violence.
J’irai voir les suivants mais sans m’attendre à retrouver le livre… Juste pour passer un bon moment entre copines!

le 06/03/2015 à 10h13 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?