Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Notre achat d’appartement à Paris : par défaut, mais sans regrets !


Publié le 4 février 2015 par Madame British

Quelques mois avant notre mariage, Chéri et moi nous sommes décidés à acheter un appartement. En effet, nous débutions dans la vie active et sortions tous les deux de notre période d’essai, avec des salaires qui nous permettaient de nous offrir notre propre chez-nous. Une chance !

Ni une ni deux, nous décidons de quitter notre studio, dans lequel nous étouffions depuis près d’un an (eh oui, 18m² à deux, c’est petit !), pour chercher une acquisition commune.

Nos critères face au marché de l’immobilier à Paris

Nos critères étaient assez simples. Nous souhaitions un appartement :

  • 3 pièces, pour éventuellement agrandir la famille dans quelques années. Nous nous sommes dits que, quitte à payer des frais de notaire, autant que ça soit pour y rester longtemps !
  • Avec un « grand » salon pour pouvoir dîner et recevoir des amis. En effet, nous sommes très sensibles à l’agencement des pièces, car nous ne voulons pas perdre de place ! Comme tu le sais surement, les appartements à Paris sont particulièrement petits, d’où la nécessité d’optimiser au maximum l’espace pour recevoir des amis/collègues/la famille à la maison, quelque chose que nous a-d-o-r-o-n-s faire !
  • Dans un quartier animé de Paris, car nous ne voulons pouvoir facilement sortir le soir. En effet, nous avons tous les deux des boulots avec des journées à rallonge… Alors si nous ne voulons pas passer toutes nos soirées à la maison en rentrant du boulot, il nous fallait être dans un quartier où nous pouvions sortir facilement à pied le soir, pour un petit resto ou un ciné.
  • Sur la ligne de métro qui nous permet d’aller au travail le matin pour limiter le temps dans les transports (soit dit en passant, les transports en commun sont une horreur à Paris…).
  • Lumineux. Je suis en effet très sensible à ce point, étant originaire du sud de la France !
appartement parisien Montmartre

Crédits photo (creative commons) : Groume

Puis nous avons confronté notre budget à ces critères : hum… ça matche à peu près, même s’il faut négocier…

Nous entamons donc nos premières visites entre midi et deux heures, et le weekend. Nous sillonnons à pied les agences immobilières de nos quartiers préférés pour trouver des opportunités, nous abonnons à toute sortes d’alertes sur internet, et enchaînons les visites.

Au bout d’un mois et demi de recherches, nous faisons le bilan…

Les choix qui s’offrent à nous

3 appartements ont retenu plus particulièrement notre attention :

  • Appartement n°1 : le premier qu’on a visité ! Un appartement lumineux, bien agencé, et en très bon état. Cependant, le quartier, même s’il est bien, n’est pas notre quartier préféré de Paris. Il reste tout de même proche des commerces, donc convenable. Niveau luminosité, il y a mieux, mais ça va.
  • Appartement n°2 : un appartement en plein cœur de notre quartier préféré, et très calme (sur cour) ! Il y a cependant un hic : il est dans un état d-é-p-l-o-r-a-b-l-e. Il faut tout refaire, de l’électricité à la plomberie, cuisine et salle de bains, abattre des cloisons… Il est cependant bien agencé, et à un prix très bas pour le quartier.
    On fait faire des devis par des entrepreneurs et faisons le calcul : l’investissement financier est une aubaine ! Cependant, un appartement dans cet état peut apporter bien des soucis, avec des travaux longs, il peut être inhabitable pendant des mois…
  • Appartement n°3 : un appartement refait à neuf, dans notre quartier préféré également, mais un poil plus excentré. Il est parfaitement bien agencé et très calme. Quand nous entrons à l’intérieur, nous sommes surtout enchantés par la luminosité qui baigne l’appartement…
    Mais le prix nous refroidit cependant, même si l’agence nous assure qu’il est négociable bien en-dessous de son prix actuel, car cela fait près de 6 mois qu’il est sur le marché et qu’il n’y a pas eu beaucoup de visites.

Vient le moment de rappeler les 3 propriétaires !

Le choix de notre appartement, un peu par défaut

Le premier appartement est malheureusement vendu… Le propriétaire nous rappellera si le compromis échoue, mais a priori, nous avons peu de chances de l’avoir. Next !

Il faut donc nous décider entre les deux suivants…

Nous décidons de faire une offre pour l’appartement n°2, en nous disant que nous pourrons refaire l’appartement à notre goût, et qu’il répondrait alors à toutes nos envies. Motivés par ce projet, certes un peu risqué, nous faisons une première offre, qui est négociée, et nous parvenons à un accord sur un prix qui nous convient.

Mais tu te doutes bien que ça ne va pas s’arrêter là ! Quelques jours plus tard, la vendeuse se retire : elle ne veut plus vendre du tout. Nous apprendrons par la suite que son fils voulait la mettre en maison de retraite et elle ne voulait pas quitter son appartement… une bien triste histoire.

Déçus, mais tout de même rassurés puisqu’il nous reste une option, nous faisons une offre sur l’appartement n°3, à un prix abordable pour nous. Mais nous avons tout de même peu d’espoir que notre offre soit acceptée. Nous nous préparons avec regrets à nous relancer dans la valse des visites…

Mais la propriétaire accepte tout de suite notre proposition, sans négociation ! Étonnés et ravis, nous sautons de joie à cette nouvelle : pas de travaux, un appartement dans notre quartier, et super lumineux. Le rêve !

Avons-nous fait le bon choix ?

Ça fait maintenant plusieurs mois que nous avons emménagés, mais tout n’a pas été facile !
À cause de problèmes liés à la signature des actes notariés (documents difficiles à obtenir, changements de lois), des vacances scolaires qui ont retardé l’obtention de notre crédit, il s’est passé près de 7 mois entre la signature du premier accord informel et la signature définitive de la vente.

Avec le recul, nous savons vraiment que nous avons fait le bon choix.

Après ces 7 longs mois de paperasse et de stress, nous voulions vraiment tourner la page, et nous ne nous serions pas senti la force de faire encore 2 ou 3 mois de travaux avant d’habiter dans notre nouveau chez-nous.

Nous avons rencontrés nos voisins, qui sont vraiment très gentils, et eu de nombreuses bonnes surprises lors de notre emménagement :

  • copropriété bien tenue et familiale,
  • appartement hyper silencieux,
  • sushi à 2 pas,
  • très bons commerces à proximité…

Nous ne regrettons en rien ce choix, et sommes mêmes ravis finalement que la propriétaire du deuxième appartement se soit retirée de la vente !

Et toi ? Tes critères de départ étaient tous réalistes par rapport à ton budget, ou bien tu as dû en oublier certains ? Un achat a priori par défaut s’est révélé être une super affaire ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

5   Commentaires Laisser un commentaire ?

Les British

Bonjour Madame British !
J’ai été intriguée en voyant ton pseudo car c’est ainsi que j’avais pris l’habitude de signer mes posts sur Mlle-Dentelle et ici ! (Et en plus, nous nous sommes mariés en août dernier également – il y a 6 mois aujourd’hui !).
Quel quartier avez-vous choisi finalement ?
Chez nous (à Paris aussi !), tout s’est fait très vite : 2 mois entre signature du compromis et vente définitive… Mais nous avions choisi un T2 transformable en T3 en nous disant qu’on ferait les travaux dans la foulée… et depuis deux ans rien ! Dans un premier temps, nous avons eu l’excuse du mariage pour éviter de faire les travaux, mais depuis… uhm !

le 04/02/2015 à 09h52 | Répondre

Madame British

Oooh je ne savais pas pour ton pseudo !! Je peux sans problème changer – c’est le seul qui m’est venu à l’esprit en tant que jeune mariée à un Anglais… On a choisi Montparnasse, le quartier qu’on préfère !
Félicitations pour ton mariage !!

le 12/02/2015 à 18h50 | Répondre

MlleMora

Félicitations pour cet achat : dans Paris en plus (quel luxe !! ;-))
Ca doit vraiment être angoissant cette période d’achat, surtout quand on doit vraiment choisir ! L’important c’est que vous soyez bien dans votre appart maintenant !

le 05/02/2015 à 15h18 | Répondre

Madame British

En effet, c’est long et angoissant.
Surtout quand ça dure aussi longtemps… Mais quel bonheur d’être chez soi !

le 12/02/2015 à 18h50 | Répondre

Poutou

Montparnasse, quel beau quartier ! Tout à proximité et surtout les crêperies 🙂 On y a habité un peu plus d’un an mais on avait pas les moyens d’y acheter ! Si c’est pas indiscret, tu viens d’où dans le sud ?

le 12/05/2015 à 17h59 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?