Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Ces plaisirs coupables


Publié le 9 mai 2019 par Colombine

Si tu t’attends à quelque chose de croustillant au vu du titre, tu vas être déçue ! Il ne s’agit de rien de coquin. Je suis du genre à avoir parfois honte de certaines choses que je fais/regarde/écoute/lis. Je ne le clame pas trop haut et fort car on a beau dire c’est quand même « trop la honte » comme disent les petits. Mais ce sont mes petits plaisirs à moi, ceux que je ne partage pas avec les autres.

Ce que je fais en cachette

En famille, il faut partager. Alors oui, j’adore acheter une boîte de chocolat qu’on va tous manger ensemble. Oui, il m’arrive très souvent même en étant fatiguée le soir de faire un gâteau pour faire plaisir à tout le monde. Mais parfois j’ai des envies subites de me goinfrer avec des Mikado, tu sais le fin bâtonnet recouvert de chocolat ? Mon Chéri ne veut pas en acheter car il trouve que c’est très cher pour ce que c’est.

Mais de temps en temps je craque et j’en achète un paquet que je mange en solitaire dans la voiture avant de rentrer à la maison. Je fais mon égoïste un petit instant, je savoure le goût du chocolat. Ça se dévore malheureusement très vite et en moins de 10 minutes il n’y a plus rien. Et je reviens à la maison ni vue ni connue en disant à Mon Chéri « oh tu sais ce soir je n’ai pas très faim, prends plus de poulet que moi ». Si je dis que ça n’arrive qu’une fois par an, je suis pardonnée ?

Crédits photo : TayebMEZAHDIA

Ce que j’écoute sans le dire

Je te l’ai déjà dit, côté musique je ne suis pas très à la page ou très curieuse. J’aime bien réécouter les mêmes choses. Il y a un album en particulier qui fait partie de ma discothèque depuis bien 15 ans. Attention révélation : il s’agit de Kissing rain de Roch Voisine. C’est sirupeux et mièvre à souhait mais j’aime énormément les chansons qui s’y trouvent. Tu le sens le choc des cultures avec Mon Chéri, lui qui est fan de Biolay, Bashung, Gainsbourg ?

Étonnamment, je n’ai jamais eu envie de découvrir aucun autre album de cet artiste et je n’aime pas vraiment le peu de chansons de lui que j’ai entendues par ailleurs. Il n’y a que cet album-ci que je me mets parfois dans la voiture et que je suis seule… et que je peux chanter à tue-tête !

Ce que je regarde sans que personne le sache

Mon Chéri a tendance à se moquer de certains de mes goûts en matière de cinéma. Je crois surtout que ça l’agace que je regarde sans arrêt les mêmes films (mais quand on aime, on ne compte pas). Pour ne pas avoir à subir son petit sourire moqueur j’ai pris l’habitude de regarder une série en particulier quand il n’est pas là : Docteur Quinn, femme médecin.

Je me dis pour me rassurer que si ça passe encore à la télé c’est qu’il y a certainement d’autres personnes qui regardent encore et que ça intéresse, non ? Le pire c’est que je ne sais pas vraiment ce que je trouve à cette série, je ne suis pas passionnée par les histoires et je trouve que ça tourne en rond et que c’est trop plein de bons sentiments. Mais j’y reviens toujours. Bon, c’est également que souvent c’est pendant les vacances, que je suis seule et que ça me permet de m’endormir tranquillement pour la sieste !

Ce que je lis avec un peu de honte

Cette honte-là, je n’en ai parlé à personne pendant très très longtemps : je lis des romans à l’eau de rose. Je me souviens que lorsque j’étais étudiante, je les achetais en supermarché et j’avais tellement honte que j’avais tendance à ne jamais en acheter un tout seul, je l’enfouissais sous les paquets de pâtes et les œufs. Dis-moi que je ne suis pas la seule à essayer de cacher la couverture rouge bien voyante et avec un dessin toujours très suggestif !

Encore aujourd’hui, j’en lis régulièrement et seul Mon Chéri est au courant. J’ai cependant peu à peu réussi à assumer ce genre de lectures et cela me dérangerait moins de l’avouer. D’une part car mes lectures sont très variées : je dévore biographies, récits de voyages, romans de littérature de jeunesse, fantasy, science-fiction, romans primés, littérature du XIXème siècle… Je me dis que j’ai bien le droit d’alterner avec les romans sentimentaux qui me détendent. D’autre part car je suis aussi exigeante avec ces romans que pour mes autres lectures : je déteste par exemple les Barbara Cartland et ne lis quasi exclusivement que les livres de la collection Aventures et Passions. Il faut qu’il y ait le petit « plus » qui me fasse vraiment adhérer à l’histoire :

  • une histoire qui m’emporte ailleurs.
  • deux personnages fassent autre chose que s’observer le nombril.
  • des héros avec du caractère et si possible qu’on ne nous bassine pas avec le fait que l’homme est ultra viril et la femme belle à couper le souffle (en tout cas, que ça ne constitue pas leur seule caractéristique).
  • que l’héroïne ne soit pas tête à claques et trop mièvre !

Cela ne m’empêche pas de savoir que même si j’ai aimé un roman il est objectivement mauvais. Mes auteurs favoris ? Julie Garwood (surtout son roman Un Ange diabolique, qu’est-ce que je peux rire en le lisant !), Maggie Osborne (Les 3 rebelles qui se passe dans le Yukon au moment de la fièvre de l’or change agréablement des robes à froufrous des salons londoniens) ou encore Elizabeth Hoyt.

C’est sûr que pour briller en société, mieux vaut dire « j’ai ââÂaadoré le dernier Virginie de la Roche-Verneuil sur l’adolescence d’une jeune fille tombée dans la drogue » que « je suis en train de lire Désirs brûlants racontant comment un marquis tombe amoureux de la gouvernante » !! Mais après tout « le droit de lire n’importe quoi » (même des mauvais livres) n’est-t-il pas l’un des 10 droits imprescriptibles du lecteur selon Daniel Pennac ?

—–

Rassure-moi, je ne suis pas la seule à avoir ces petits secrets ? Y a-t-il des choses que tu fais, lis ou autres dont tu ne préfères pas parler en public ? 

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

J’ai adoré ton article et pas seulement parce que je m’y retrouve totalement.
Moi mes petits plaisirs sont pour beaucoup liés à mon enfance. Donc pour la part il m’arrive d’acheter en cachette (et souvent quand je prends le train, pour ne pas dire à chaque fois), des kinder bueno et des pims framboise. Mais le pire c’est les m&ms beurre de cacahuète !!! J’adore ça je n’y peut rien.
Pour les films, j’en ai plein que je regarde au moins une fois par an ou des séries : Scarlett, vieux téléfilm que j’ai tout de même réussi à trouver en dvd, le bonheur au bout du chemin, désideria et le prince rebelle. Alors oui c’est nul, ça a mal vieilli mais ça me replonge en enfance.
Mais le pire je crois que c’est les livres. La traditionnelle relecture de harry potter une fois par an, mais aussi (et heureusement les livres sont chez mes parents), mais je relis mes livres d’adolescente ou jeunesse (collection peur bleue ou cœur grenadine, les Marc levy), ça se lit en même pas une heure et c’est la madeleine de Proust. Comme toi j’adore les histoires à l’eau de rose mais a part 50 shade of Grey j’ai jamais rien acheté ! Bref tu n’es pas seule 😁

le 09/05/2019 à 08h28 | Répondre

Colombine

Oh, Le bonheur au bout du chemin !! Je ne les ai pas donc je ne les regarde pas mais j’adorerais revoir cette série et pourquoi pas la faire découvrir à Belle-Fille.

Et Harry Potter, je les lis également une fois par an mais sans aucune honte pour le coup !

le 10/05/2019 à 10h34 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Il y a sur Netflix une série basée sur les livres : Anne with a E ! C’est un peu plus sombre mais j’adore !
A l’occasion, je pourrais peut être te les prêter les dvd si tu le souhaites !

le 11/05/2019 à 09h45 | Répondre

Colombine

Je l’ai effectivement repéré depuis qu’on s’est abonnés. Je suis en train de lire les romans pour découvrir la version d’origine et ensuite regarder la série 🙂 J’ai pu réaliser que Le Bonheur au bout du chemin est d’ailleurs bien fidèle au roman !

le 11/05/2019 à 10h23 | Répondre

Virg

LOL à peu près les mêmes ici : Oui à Dr Quinn quand je mange seule, oui aux livres à l’eau de rose de temps en temps (ça tient à peu près pile le temps de mon trajet en train), oui au craquage Mikado (c’est réconfortant sur le coup 😉 ).
J’en ajoute deux :
Le premier, étant seule la semaine (mon mari ne rentre que le weekend), je pousse la flemm du cerveau jusqu’à regarder les films romancés du replay de M6 et TF1 le soir une fois bébé couché. Ce n’est pas simple de passer toutes ses soirées seule et généralement le marathon de la journée me laisse HS. Ba ça détend, pas besoin de réfléchir, c’est positif puisque ça finit toujours bien, banco pour moi.
Le second, je dois aller à l’hôtel une fois par mois pour mon boulot. C’est mine de rien une soirée privilegiée où je me paie le luxe de manger un bon repas avec un bouquin spécialement choisi (un de mes auteurs fétiches, pas les trucs à l’eau de rose) et le petit apéro qui va bien (ce que je ne fais normalement que pour les anniv par ex).
Et j’avoue n’avoir aucun complexe sur ces sujets 🙂 🙂 😉

le 09/05/2019 à 08h34 | Répondre

Colombine

J’aime beaucoup également quand les histoires finissent bien, c’est vrai que c’est reposant. Et je me laisse aussi facilement piéger par les téléfilms d’après-midi quand je suis en vacances 🙂

le 10/05/2019 à 10h41 | Répondre

Doupiou

Ah qu’il fait du bien ton article !
Moi aussi plaisirs coupables en cinéma : j’adore regarder encore et encore certains films (que mon mari, deux fois mais pas plus !)
Il m’arrive parfois de manger discrètement un petit carreau de chocolat mais je suis fait pincer plus d’une fois par ma fille : MamAAAAAN ???? Tu manges QUOIIIIII??
Le petit plaisir coupable que j’étais sans enfant et que Mari Barbu rentrait tard (donc cinq jours sur sept…) c’était un petit verre de blanc en lisant un roman bien romantique !
Finalement, tu vois, on est déjà nombreuses à aimer les romans cucul !

le 09/05/2019 à 09h00 | Répondre

Colombine

Les enfants ont un radar à chocolat ! Ici c’est pareil avec Belle-Fille : il suffit que je rentre dans le cellier avec simplement l’idée de manger un truc en douce qu’elle est déjà derrière moi pour me demander ce que je fais !

le 10/05/2019 à 10h44 | Répondre

Nathalie (voir son site)

J’adore 😂

Ce que je mange « en cachette », c’est mon Matcha Latte du jeudi matin (il est devant moi là). Oui c’est cher pour quelque chose que je peux faire moi-même mais je m’en fiche. Il n’y avait que les déchets qui me retenaient mais maintenant que j’ai mon gobelet réutilisable… Je prends grand plaisir à le glisser dans mon sac le jeudi matin !

Ce que j’écoute en cachette, ce sont les chansons Disney et Indochine. Les premières, je les connais par cœur, les secondes font battre mon petit cœur d’adolescente. On est d’accord que les paroles sont très répétitives et tout ça, mais ça marche à tous les coups !

Ce que je regarde en cachette, ce sont les feel good movies de Netflix (Dumplin’ et Unicorn store dernièrement). Le jeudi soir, quand je suis toute seule ! (le jeudi c’est un peu ma journée « fait ce qu’il te plaît » 😂)

Ce que je lis en cachette… Pas grand chose, j’assume mes lectures. Alors je vais botter un peu en touche : je lis des blogs métaphysiques parfois, mais je ne le dis pas vraiment pour ne pas passer pour une hippie 😂

Merci de cet article !

le 09/05/2019 à 09h22 | Répondre

Colombine

J’ai eu ma période Disney… à la fac !! Autant dire qu’il était hors de question que les copains/copines l’apprennent.

le 10/05/2019 à 10h47 | Répondre

La parenthèse psy (voir son site)

Ahah, non tu es loin d’êter la seule à avoir des petits plaisirs cachés ! Pour ma part, c’est Plus belle la vie, Larusso et je pique dans les paquets de chips de mon mec sans qu’il le sache. alors chut 😉

Line de https://la-parenthese-psy.com/

le 09/05/2019 à 14h28 | Répondre

Colombine

Larusso je n’écoute pas mais quand je l’entends par hasard je le fredonne doucement pour qu’on ne m’entende pas…

le 10/05/2019 à 10h52 | Répondre

MlleMora

Oh non tu n’es pas seule rassure-toi ! Je te comprends pour les romans à l’eau de rose : ma soeur m’a filé « à tous les garçons que j’ai aimés » adapté en film sur Netflix. J’ai tout de suite cherché à me justifier de ma lecture auprès de mon mari… alors que je passe un bon moment à le lire et retomber en adolescence !
Si j’avais du temps, je reverrai volontiers Dawson, je relirai mes « coeur grenadine » (comme Madame Fleur !)
Je peux écouter sans honte les chansons de Disney car mes filles adorent ça (donc c’est pas moi hihi)
Et j’adore les petits biscuits Baiocchi chocolat/noisettes, meilleurs quand dégustés en cachette !! 😀

le 09/05/2019 à 16h01 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’ai vu les bouquins, je me suis dis qu’il fallait que je les trouve pour ma liseuse 😂

le 10/05/2019 à 09h16 | Répondre

Colombine

Je vois qu’en fait la lecture de romans à l’eau de rose n’est pas si isolée que ça !

Quant à mon mari, il a arrêté de se moquer de mes lectures depuis qu’un jour il l’a fait devant mes parents au sujet d’un livre (de chick litt)… et que mon papa lui a dit qu’il avait lu ledit livre et adoré ! J’en ri encore !!

le 10/05/2019 à 10h57 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?