Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Comment je me suis mise à la course à pied


Publié le 7 mars 2019 par Madame Violine

Je me souviens encore dire à mes voisins de camping l’été dernier en les voyant revenir de leur footing matinal « La course à pied, c’est pas pour moi ! Je n’aime pas ça ! »

Avais-je réellement essayé avant de dire cela ? Non, pas du tout. Ma seule expérience datait de mes cours de lycée pendant lesquels il fallait faire un certain nombre de tours de terrain d’athlétisme pour espérer avoir la moyenne au bac (j’exagère à peine…).

Le sport et moi ? Comment te dire … c’est très inégal selon les périodes. J’ai parfois de bonnes résolutions et je fais du sport pendant des mois de manière régulière et j’aime cela. Et puis d’autres fois, je n’en fais pas du tout pendant une plus ou moins longue période par manque de temps, d’énergie et là, je suis très forte pour me trouver un tas d’excuses (des exemples ?  j’ai shopping, je dois gérer les devoirs des enfants, j’ai mal à la tête…..)

J’ai cependant conscience que le sport est bon pour la santé et c’est en partie pour cela que je me motive pour en faire. Cela me permet aussi de me défouler. Mais bon, jamais de course à pied, plutôt de la zumba, du renforcement musculaire et du Pilates (ça, c’est quand je suis dans une période intense de sport !)

Zumba !

Crédit photo : Voltamax

Ça, c’est quand je suis en forme 🙂

Et puis un jour…

Mon amie de toujours m’envoie une invitation via Facebook à un événement Endorun qui a lieu le dimanche 18 novembre 2018 organisé par Imany. En tant qu’assistante d’artistes, elle accompagne la chanteuse dans ce projet.

(Endorun est une course pour soutenir une belle cause : faire reculer l’endométriose : https://www.endomind.org/endorun)

Ma première réaction en recevant son invitation c’est « tu veux que je t’aide ? ». Évidemment, ce n’était pas le but de cette invitation 😊. L’idée était que je participe à l’événement c’est-à-dire à cette course de 10km au bois de Vincennes !!! Bien sûr que je vais participer car la cause me touche et j’avais envie de la  soutenir à ma façon. Alors, je me suis dit que les 10 km, je les ferai oui, mais … en marchant ! C’est sympa aussi de marcher et ça, je sais faire ! Et puis, pour que l’aventure soit plus agréable/festive, j’invite plusieurs copines à participer ainsi que mon mari…

Et c’est là que tout commence…

Une de mes amies répond présente mais elle… elle est à fond. Elle ne veut pas marcher mais COURIR ! …. Les 10 km ! Et là je me dis : « mais je ne vais jamais y arriver »(je te laisse imaginer les smileys…). Et puis l’envie m’a titillée. Courir les 10 km, pourquoi pas ? Pourquoi pas moi ?

Je me suis donc mise à courir…

Chaque semaine… dès la fin du mois d’août avec mon amie et nos maris respectifs…

Ba oui, parce que finalement, j’ai pris cette course comme un défi, un réel défi ! Et je m’y suis tenue ! Au début, je ne faisais que 1,5 km voire 2 km : j’étais essoufflée, j’avais mal partout et je n’y prenais absolument aucun plaisir…  sauf celui de partager cela avec ma copine et mon mari, et ça c’était hyper important. Cette motivation de courir ensemble a été ma force pour réussir (gros clin d’œil de love pour eux 2). Et puis la saison faisait que c‘était très agréable de courir, en fin de week-end souvent.

Peu à peu, les progrès sont là. Quelques moments de découragements, oui, aussi. Quelques fous rire : courir le jour du changement d’heure en octobre et ne pas avoir anticipé la tombée de la nuit, se retrouver donc à courir dans le noir sans avoir de torche ; ou bien encore courir sous la pluie et revenir trempée jusqu’aux os !

Crédit photo : StockSnap

Jusqu’au jour J

Dimanche 18 novembre, Endorun. Première course, je ne sais absolument pas à quoi m’attendre… Récupération des dossards, faire la queue au vestiaire, s’échauffer un peu, puis le coup d’envoi…ça y est c’est parti, belle ambiance, des supporters tout au long de la course, mon mari à mes côtés, ma copine un peu devant (comme d’habitude d’ailleurs), des encouragements de part et d’autres…

Mon dossard

Crédit Photo : Photo personnelle

Mon dossard et ma médaille !!!!

Et la ligne d’arrivée, un peu plus d’une heure plus tard… J’ai réussi ! J’ai réussi à courir mes 10 km alors que 3 mois auparavant, je n’avais jamais couru de ma vie ! Quelles émotions ! Quelle sensation !! J’ai adoré et je vais recommencer !

Prochaine course le 31 mars, 10 km également… 😉

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Zou (voir son site)

J’avoue que je n’aimais pas du tout la course à pied moi aussi ! Ce qui m’a motivé, c’est de quitter la région parisienne et d’emménager à côté d’une magnifique étang où les gens vont courir, faire du vélo. A mes yeux, c’était le sport « pratique », à proximité de chez moi et quant on est jeune maman, on court toujours après le temps ! Les premières fois ont été dures, mais ensuite, je trouve que cela devient une drogue 🙂 J’ai rapidement réussi à courir deux fois par semaine 5-6 km. Ce n’est pas énorme car pour moi, cela correspond à deux runs entre 30 et 45 minutes. Oui je ne cours pas très vite 🙂 Je ne vise pas la performance, mais le bien être ! Et ça fait vraiment du bien quand le cadre s’y prête. Bonus : cela m’a permis de perdre en un mois les deux, trois kilos en trop pris suite à mon déménagement. Malheureusement avec ma deuxième grossesse, j’ai du arrêtée, mais je reprendrai dès que je peux après mon accouchement. Economique, pratique et surtout un vrai moment de détente 🙂

le 07/03/2019 à 10h13 | Répondre

Madame Violine

Merci pour ton commentaire Madame Zou 🙂 Pour le moment, ce n’est pas encore une drogue pour moi, mais j’apprécie le moment même si parfois, j’ai une grosse flemme avant de partir 😉

le 07/03/2019 à 18h12 | Répondre

Nala

J’adore le running ! C’est une bouffée d’oxygène pour moi et comme toi un véritable défi à chaque course 🙂
J’ai la chance de vivre en pleine campagne et de travailler juste derrière une belle forêt permettant de se défouler à l’heure du déjeuner.

J’ai participé 2 fois à l’événement Odyssea (course au profit de la lutte contre le cancer du sein), une inoubliable expérience chaque année.
Et puis savoir que l’on donne son maximum pour une bonne cause, cela finit de motiver ! ^^

J’ai mis la course à pied entre parenthèses depuis le début de ma grossesse, un mois et demi après l’accouchement j’ai hâte d’avoir le feu vert de ma sage-femme afin de pouvoir reprendre. En attendant je continue de me faire plaisir sur mon vélo d’appartement 😉

le 07/03/2019 à 12h54 | Répondre

Madame Violine

Merci pour ton commentaire Nala ! En effet, je vais essayer de courir à chaque fois pour une bonne cause. Je vais voir si dans ma région Odysséa existe 🙂

le 07/03/2019 à 18h13 | Répondre

Aurelie

Le running c’est purement addictif ! Je cours 4 x par semaine et parfois je me force garder des temps de repos ! Et tu as raison, avoir un objectif c’est indispensable pour progresser et une course officielle (surtout si c’est pour une jolie cause), c’est parfait !

le 07/03/2019 à 13h33 | Répondre

Madame Violine

Merci Aurélie pour ton commentaire ! 4 fois par semaine ????!!!!! Je n’en suis pas là !!!!! Une fois pour le moment 🙂 Quel courage ! Bravo à toi !

le 07/03/2019 à 18h14 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?