Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La Saint-Sylvestre à Vienne, en Autriche


Publié le 23 novembre 2019 par Rusalka

Mon Amoureux et moi adorons découvrir une nouvelle ville européenne à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’atmosphère qui s’en dégage est toute particulière, et après avoir vu toutes nos familles en un temps très rapproché pour Noël, nous retrouver en duo pour quelques jours est une expérience salvatrice !

Cette fois-ci, je t’emmène à Vienne, parce que c’est notre coup de cœur jusqu’à présent ! Toutes les photos illustrant cet article sont des photos personnelles.

Conseils pratiques

Vienne étant située à l’est de l’Europe, il y fera facilement des températures négatives fin décembre ! Pas de neige (j’aurais bien aimé, mais c’est plus courant plus tard dans l’hiver), mais de jolis dessins de givre et de la buée quand tu parles ! En ce qui me concerne, j’étais aux anges : une superbe occasion de sortir pulls, bonnets, écharpe, gants et chaussettes tricotés main ! N’oublie pas de bonnes chaussures de marche, un manteau pratique (poches, grand col ou capuche) et un parapluie au cas où.

Un écureuil dans la pelouse gelée du parc du Prater !

Du fait de sa situation géographique, le jour se lèvera aussi plus tôt qu’en France. Ça nous a surpris le premier jour à travers les rideaux de notre chambre, nous pensions avoir loupé le réveil ! Mais ça n’en rend la fin d’après-midi que plus merveilleuse : les illuminations entrent en scène vers 16h30 et font pétiller les yeux des petits et des grands.

Pour dormir, nous avions choisi un hôtel de l’autre côté du Danube, moins cher que dans le centre historique, dont nous n’étions cependant éloignés que de 15 minutes à pied (et encore plus près si nous prenions le métro !). Et le matin, nous préférions prendre notre petit-déjeuner dans une boulangerie, plus authentique que le « buffet continental » servi à l’hôtel !

Quelques liens :

Que voir et faire à Vienne ?

D’une grande richesse historique, Vienne te ravira quelles que soient tes envies de visites. Églises baroques, châteaux de Sissi ou de l’impératrice Marie-Thérèse, musées, bâtiments du XXème siècle (Secessionsgebäude et art nouveau, ou bien quartier Hundertwasser), parcs, nous ne savions plus où donner de la tête !

Pour aller d’un point à l’autre : à pied au centre ville, en transports en commun pour les points un peu excentrés, tout est facile.

Notre top 5 :

  • Le château de Schönbrunn, ou palais d’été, avec son parc, sa gloriette et, dans la cour, un marché artisanal de la Saint-Sylvestre
  • L’Uhrenmuseum, musée d’horlogerie. Des pièces anciennes (Moyen-Age) ou exotiques (horloge japonaise) mises en valeur dans ce petit musée découvert par hasard
  • La Votivkirche, assez méconnue, car dans le quartier universitaire et scientifique, mais dont l’atmosphère et les peintures sont très belles
  • L’Albertina museum : c’est une affiche pour une exposition temporaire qui nous a attirés, et nous avons passé une très belle après-midi avec les peintres du début du XXème siècle (Paul Klee, Van Gogh, etc.)
  • Le parc du Prater, immense, très calme, avec de petits ruisseaux et kiosques pris dans le givre tandis qu’oiseaux et écureuils se disputent les dernières graines sous nos yeux
Vue de Vienne depuis la gloriette du château de Schönbrunn

Tu trouveras forcément 1001 autres choses à visiter à Vienne en fonction de tes goûts. Nous n’avons pas visité le palais de la Hofburg (palais d’hiver), ni les musées du Museumsplatz… prétexte pour y retourner un jour !

Si tu souhaites profiter d’une des nombreuses patinoires en plein air dans la ville, il vaut mieux que tu aies glissé tes propres patins à glace dans ta valise, car le prix de la location est assez dissuasif à mon sens. Mais il semble que les viennois soient tous équipés de patins, car on a pu admirer de très nombreux patineurs tous les jours !

Vienne, côté musique

Et oui, Vienne est une grand ville dans l’histoire de la musique : Mozart, Beethoven, la famille Strauss, Schönberg, pour ne citer que les plus célèbres ! Et aujourd’hui encore, une grande part est faite dans les activités de la ville aux concerts et représentations lyriques.

D’ailleurs, pour la Saint-Sylvestre, il y est de tradition d’assister à une représentation de l’opérette La Chauve-souris (Die Fledermaus) de Johann Strauss fils. Le Staatsoper ou le Volksoper proposent des représentations le 31 décembre dans l’après-midi ou la soirée. Nous avions choisi le Volksoper et n’avons pas été déçus, la salle est confortable, l’orchestre et les chanteurs étaient de très bon niveau, et l’opérette était surtitrée en anglais (ce qui a sauvé nos maigres souvenirs d’allemand !).

L’opérette Die Fledermaus au Volksoper de Vienne

Il existe cependant une session de rattrapage si les représentations sont complètes dans ces institutions : le Staatsoper diffuse sur grand écran l’opérette en direct le soir du réveillon ! Bien emmitouflée, sur la place, à toi les joies de l’opéra.

Et le 1er janvier, qui n’a pas entendu parler du célébrissime Concert du Nouvel An, donné par le non moins réputé Orchestre Philharmonique ? Bien entendu, les places sont prises d’assaut plus d’un an avant, nous n’avions donc pas parié là-dessus pour aller écouter un concert dans la salle dorée du Musikverein. Mais tout au long de la semaine précédente, de nombreux orchestres donnent des concerts (souvent baptisés « du nouvel an », d’ailleurs) classiques, et nous avions réservé 2 places pour une soirée d’exception.

Je préfère te prévenir, contrairement à de nombreuses salles françaises, il est d’usage à Vienne de laisser (gros) sacs et manteaux au vestiaire… et celui-ci n’est pas compris dans le prix du billet. Il faut donc prévoir quelques euros de plus pour assurer la bonne garde de ses effets personnels. Par contre, nous avons pu rentrer avec nos tenues « de touriste » (c’est à dire, pull et chaussures de rando) sans soucis, la tenue de soirée n’était pas de mise lors des événements auxquels nous avons assisté.

Point gastronomique

Vienne est réputée pour ses chocolats chauds et Sachertorte, ses crêpes fourrées, sa soupe traditionnelle équivalent à un repas complet (légumes, boulettes de viande, bouillon, tout y est !) et les gourmands que nous sommes n’ont pas été déçus du séjour. Nous avons suivi les recommandations du guide acheté avant le départ, puis quelques devantures alléchantes découvertes sur place ont fait le reste.

Tout au long de ce séjour en temps de fête, tu auras aussi l’occasion de manger sur le pouce dans la rue, dans l’un des nombreux stands des marchés de fin d’année. Il ne s’agit plus de marchés « de Noël », mais ça y ressemble fort pour notre plus grand plaisir ! Pâtes traditionnelles au fromage, saucisses, boissons chaudes et douceurs sucrées sont au rendez-vous aux quatre coins de la ville.

Un stand gourmand…

Et la Saint-Sylvestre dans tout ça ?

La soirée de réveillon se passe dans la rue, avec les viennois ! La ville organise un Sylvesterpfad, ou sentier de la Saint-Sylvestre, avec animations (concerts, jeux pour les enfants, spectacles de lumières) et stands de restauration le long d’un parcours dans le centre historique, aboutissant devant la mairie, l’immense Rathaus, et son marché.

A minuit, l’horloge du Rathaus sonne douze coups, la valse le Beau Danube bleu est diffusée sur la place, et un feu d’artifice est tiré !

Rathaus et feu d’artifice : Prosit Neujahr!

Après cette longue soirée et ce très beau séjour, nous achetons une dernière gourmandise et rentrons à l’hôtel car les vacances se terminent demain.

J’espère que cette description t’aura plu, et que tu auras envie de découvrir la capitale autrichienne pour la Saint-Sylvestre, ou à toute autre occasion !

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

Pippa (voir son site)

Je suis allée une fois à Vienne, en novembre. Mon rêve ultime était de mettre les pieds dans le Café Sacher. *blam*

Je suis tombée sous le charme du chateau de Sissi, et avais aussi adoré le musée de la musique.

Je me souviens de longues promenades aux hasard des rues, ces deux jours étaient vraiment hors du temps.

le 23/11/2019 à 11h13 | Répondre

Rusalka

Je suis d’accord avec toi, toutes les rues sont belles et pleines de surprises ! Ici une église orthodoxe, là des façades Art nouveau, bref, que de belles choses à découvrir.

le 25/11/2019 à 09h21 | Répondre

Cricri2j

Nous avons passé quelques jours à Vienne (en juin) avec mon mari il y a quelques années et nous avions trouvé cette ville charmante.
Le zoo à côté du château de Sissi est magnifique.

le 23/11/2019 à 14h37 | Répondre

Rusalka

Nous n’avions pas eu le temps de visiter le zoo, ni le musée de la musique dont parle Pippa : de bonnes raisons pour y retourner, hihi !

le 25/11/2019 à 09h22 | Répondre

Luisie

Merci pour les Infos, nous passons justement le nouvel an à Wien. et grâce à toi je viens d’acheter 2 places pour le Volksoper!
Je tiens absolument aussi à voir la couronne des empereurs du St Empire Romain Germanique 😉

le 25/11/2019 à 09h26 | Répondre

Rusalka

Excellente destination ! Profitez bien de la ville et de l’opéra 🙂

le 26/11/2019 à 16h54 | Répondre

Madame Parenthèses

Ouah, ça a l’air d’être une très chouette ville !! Faut qu’on se planifie ça prochainement… Vous y êtes allés en train ?

le 27/11/2019 à 11h58 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?