Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

À quand les sports-co mixtes ?


Publié le 7 mars 2020 par Erica Tcharb

Tu t’es déjà demandé pourquoi les sports collectifs sont tous « genrés » ? Les filles d’un côté, les garçons de l’autre. On regarde le foot masculin, le hand masculin, le rugby masculin, le basket masculin. Et puis s’il reste un peu de temps, on jette un regard un peu condescendant sur l’équivalent féminin –> Ouais, elles jouent quand-même pas mal (pour des filles). Mais pourquoi on les sépare en fait ?

Crédit photo (creative commons) : Humphrey Janga (Pixabay)

Quand je pose la question autour de moi, on me répond toujours (avec les yeux qui roulent de gauche à droite, en mode « Ben! T’es con ou quoi ? ») : « Ben parce que les femmes n’ont pas la même condition physique que les hommes! ».

Bon alors. 😤 Mes connaissances en anatomie sont très limitées, je l’avoue, je sais juste que proportionnellement, un homme a plus de masse musculaire qu’une femme. Voilà, je n’y connais rien, j’assume. Mais je pose quand-même ma question : en quoi avoir proportionnellement plus de muscle me rend meilleur pour attraper un ballon, réfléchir au jeu et faire une passe ? Un homme pourra taper plus fort dans le ballon ? Peut-être, dans ce cas, ce qu’on a qu’à faire, c’est passer la balle au plus costaud de l’équipe quand il faut bourriner, non ?

A ce stade de la discussion, souvent, on me dit : « Nan mais t’imagines au rugby ? Les nanas vont se faire aplatir ! » Bon, ben dans ce cas, on n’a qu’à faire des catégories par poids, comme dans les sports de combat, non ? Et là en général, la discussion commence à ennuyer profondément mon interlocuteur qui passe à autre chose (Je joue de la trompette. – Ah oui histoire de reproduire le geste ? – Nan et puis les notes, aussi, parce que – Ça y est Simon, vous êtes beau, vous êtes prêt ?).

Parce que dans le fond, pourquoi vouloir s’emmerder à faire des équipes mixtes ? On est très bien comme çà, non ? Mais pour l’égalité des sexes bien sûr ! Parce qu’il y en a marre d’opposer les filles et les garçons, dès le plus jeune âge. Parce que ça me saoule d’entendre mon neveu de 7 ans rentrer de l’école et me dire « Les garçons c’est plus fort que les filles ». [Oh punaise, viens par là que je te fasse un petit lavage de cerveau express : vois-tu, mon petit, tout dépend de ce qu’on considère comme une force. Si c’est porter une charge très lourde, alors il y a beaucoup de garçons qui y arrivent, un peu moins de filles. Mais il y a des garçons qui n’arrivent pas à porter d’aussi lourdes charges que certaines filles, et ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas des garçons forts. Si être fort c’est être capable, par exemple, de résister à la douleur, ou de faire des exercices de maths difficiles, ou de persévérer en cas d’échec, alors là, il n’y a pas de différences entre les filles et les garçons. Pigé ?]

Et si on arrêtait d’opposer les filles contre les garçons, si on les faisait jouer ensemble en équipe, si on regardait des équipes pro construire un jeu entre hommes et femmes ? Je suis persuadée qu’on irait progressivement vers plus d’égalité.

J’ai été tellement heureuse de découvrir que d’autres ont vu l’intérêt d’un sport co mixte : les joueurs de korfbal. Un sport qui semble très physique, un mélange de basket et de hand, qui se joue par équipes respectant une parité parfaite. Et bim, c’est possible.

Crédit photo (creative commons) : StartupStockPhotos (Pixabay)

Deux copains qui avaient très envie de faire un sport co ensemble et qui viennent de découvrir le club de Korfbal de leur ville.

Ça me donnerait presque envie de pratiquer un sport collectif.

Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? Ça te plairait que la prochaine coupe du monde de foot se joue avec des équipes mixtes ? Ou tu penses que ce serait une hérésie ?


Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Rigel

Les corps masculins et féminins sont très différents : masse musculaire différente à poids égal, répartition des types de fibre contractiles dans le muscle, longueur de jambe inférieure chez la femme à taille égale, imprégnation hormonale (qui chez la femme conduit à une plus grande laxité et donc des pathologies ligamentaires plus fréquentes). Sur le papier, ton neveu a malheureusement raison : les hommes sont plus forts que les femmes (à cause des siècles d’évolution et de sélection), le ratio poids/puissance est inférieur chez la femme. C’est pour cela que même dans des sports à catégorie de poids (boxe, judo, karaté…), à catégorie identique les femmes et les hommes ne combattent pas ensemble. Pour les sports collectifs sans contact type football, on se rend facilement compte que les femmes sont moins rapides sur le terrain.
On pourrait arriver à un compromis lors des coupes du monde, pour que les femmes soient valorisées dans le sport : pour remporter le championnat, les points de la sélection nationale (hommes+femmes) seraient pris en compte. Les uns ne pourraient pas gagner sans les autres !

le 07/03/2020 à 08h39 |

Clara

Si tu veux un sport avec des compétitions mixtes, tu as l’équitation, le relais en biathlon, le patinage artistique, le curling mixte, la voile, le double en badminton ou au tennis. Et j’en oublie probablement.

Pour le reste, je ne te rejoins pas vraiment. Je pense qu’en plus des catégories féminines et masculines on pourrait avoir une catégorie mixte (avec au moins X garçons et Y filles). Mais pas vraiment n’avoir que les sports mixtes.

Tu proposes de mettre des catégories de poids. Ca voudrait dire multiplier les compétitions par 3, 4 ou même 7 (si on se base sur le judo!). Déjà que ça me saoule, d’avoir deux mondiaux de foot, si on passe à 4 ou plus, l’horreur.
Et pas sûr que tu trouves beaucoup de sportif de moins de 50 kg ou de sportives de plus de 100kg ! Dans ce cas, il faudrait probablement exclure ces sportifs là, ce qui serait dommage.

Ensuite, oui, je trouve qu’il y a une vrai différence entre les matchs féminins et masculins dans pas mal de sport. Les joueuses ne sont pas que moins lourdes, elles sont aussi généralement plus petites, moins rapides ou moins endurantes.
D’ailleurs une bonne partie des sports féminins (pas le foot) ont adaptés les sports à leur morphologie, ce qui me parait normal (filet de volet plus bas, ballon de basket plus petit, 3 set au lieu de 5 au tennis…).

Par contre, je reste persuadée qu’il faut se battre:
– pour l’égalité de la reconnaissance des athlètes, hommes ou femmes. Ils sont tous des sportifs de hauts niveaux, qui méritent les mêmes conditions d’entraînement et de primes !
– pour que tous les sports soient ouverts aux deux sexes: j’attends toujours de voir une compétition féminine de lutte gréco romaine ou de canoë ou une compétition masculine de natation synchronisée, de gymnastique rythmique…

Quand à ton neveu, n’arrête pas de faire son éducation !

le 07/03/2020 à 11h35 |

Erica Tcharb

Les corps sont différents, mais les habitudes, les entraînements et les moyens déployés aussi. Si on injectait autant d’argent dans l’entraînement des jeunes filles que des jeunes garçons au foot, si autant de filles que de garcons étaient candidates au foot, est ce qu’on ne tendrait pas vers un nivellement des performances entre les femmes et les hommes? Je fais le parallèle entre les nations : on gagne moins de médailles aux jo que les russes ou les chinois, n’est ce pas parce qu’on ne déploie pas les mêmes moyens et qu’on est un pays avec moins de population, donc forcément moins d’athlètes à potentiel?

le 07/03/2020 à 14h16 |

Mme Lau

C’est rigolo j’ai écouté les infos les infos ce soir et justement ils parlaient de foot mixte (mais je crois qu’ils ont évoqués d’autres sport aussi) avec un championnat qui existe depuis 6mois et l’équipe qu’ils montraient c’était environ moitié-moitié par juste 1 ou 2 filles pour dire que c’était mixte.
Donc comme quoi les choses évoluent.
Par contre pour être une fan de rugby là je vois pas comment ça serait au possible, les catégories de poids sont pas possible vu les profils très différents qu’il faut pour les différents postes mais je suis d’accord qu’il y a des évolutions à penser. (bon le rugby féminin français n’est pas à plaindre non plus et niveau médiatisation on s’en sort pas trop mal)

le 07/03/2020 à 21h34 |

Doupiou

Je peux être plutôt d’accord avec certains des commentaires ci-dessus concernant la « différence » de physique entre hommes et femmes notamment dans les sports évoqués : rugby, sports de combats…
Pourtant dans certains autres sports cela se discute. Notamment concernant les sports mécaniques : moto GP, formule 1… Là par contre je ne vois clairement pas l’argument de ne pas faire de sport mixte !

le 09/03/2020 à 11h05 |

Azu

C’est compliqué pour certains sports de faire du mixte, d’autant plus dans les sports co où souvent l’endurance et la force physique ont une grande importance. Le volley fait un peu exception car même si en compét’ il est joué séparément, c’est un des seuls sport co qui se joue essentiellement en mixte en loisir. Je ne me suis jamais posé la question de savoir pourquoi. Peut-être parce qu’à la différence des autres sports co, c’est un sport sans contact entre les équipes adverses ? En tout cas je suis assez fière de ce sport où même quand tu es une fille tu peux bacher la grosse attaque d’un mec au contre. C’est assez jubilatoire ^^
Mais clairement, ce serait plus compliqué à mettre dans d’autres sports je pense 🙁

le 09/03/2020 à 16h44 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.