Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

En couple, heureuse, mais amoureuse d’un autre…


Publié le 8 août 2016 par ptitkiwi

J’ai 25 ans, et je suis mariée depuis un an et demi avec M. Doudou, 31 ans. Nous sommes ensemble depuis quatre ans et on a su passer au-dessus des critiques venant de part et d’autre. Nous sommes heureux.

Pourtant, depuis Noël, je discute par SMS avec son meilleur ami et témoin de mariage. Ce monsieur approche de la cinquantaine et est lui aussi marié et père de trois enfants. C’est quelqu’un qui compte beaucoup dans notre vie, car il est toujours là pour nous.

Lui et moi nous envoyons des centaines de textos par jour, que ce soit pendant nos boulots respectifs ou bien le soir, jusqu’à tard. On s’envoie des textos en cachette, de peur que nos conjoints soient jaloux.

Jusque là, nous discutions en tant qu’amis, mais je sentais bien à travers nos discussions quotidiennes, qui s’intensifiaient de jour en jour, qu’il y avait plus qu’une simple amitié. Un beau jour, il a fini par me dire qu’il avait des sentiments amoureux pour moi, malgré notre différence d’âge et notre situation amoureuse. Je ne voulais pas me l’avouer, mais nier ne servait à rien : j’ai fini par lui dévoiler que je ressentais la même chose pour lui.

Être amoureuse d'un autre homme

Crédits photo (creative commons) : ROBERT MOORE

Je suis incapable d’expliquer pourquoi je suis attirée vers quelqu’un qui pourrait être mon père et qui, qui plus est, se trouve être le meilleur ami de mon mari. La seule chose que je sais, c’est que mes sentiments à son égard sont plus que forts. Je sais qu’il m’apportera l’affection que j’ai toujours rêvé d’avoir. Il se veut ultra protecteur avec moi, et je sais que je peux lui faire confiance.

Je ne le connais quasi pas : je l’ai vu en tout et pour tout deux fois, dont le jour de mon mariage. Pourtant, il me connaît mieux que mon propre mari : il sait percevoir ce que je ressens, ce que je ne dis pas forcément, voire ce que je ne dis à personne. À travers nos échanges par SMS, il a su me comprendre et me faire comprendre ce que je me cachais à moi-même. Il veut mon bonheur, il ne cesse de me le répéter. Je lui fais confiance. Pourtant, je n’ai pas la confiance facile : je ne fais confiance qu’à très peu de personnes.

On a envie de se voir et de passer du temps ensemble. Je sais que ça peut choquer, mais j’ai envie de tout faire avec lui : envie de le voir, d’être dans ses bras, de l’embrasser, et même… de faire l’amour avec lui. On parle de tout ça, et pour lui, l’envie est aussi forte que pour moi.

On se pose des milliards de questions. Pour lui comme pour moi, c’est la première fois que nous tombons amoureux de quelqu’un d’autre que notre conjoint et que nous ressentons l’envie de le tromper. Il m’a dit que malgré les occasions qu’il avait pu avoir dans le passé, il ne l’avait jamais fait.

Pourquoi moi ? Telle est la question. Sûrement parce que je comprends ce que lui peut ressentir quand il va mal. Il s’est confié à moi sur ce qu’il avait pu vivre dans sa vie passée, sur les problèmes qu’il peut avoir, sur son inquiétude quand un de ses fils ne rentre pas à l’heure prévue le soir. De mon côté, j’ai pu trouver une oreille attentive, qui a eu les mots pour me réconforter quand je lui ai confié ce que moi aussi j’avais pu traverser comme épreuves. Malgré son âge, il ne m’a jamais jugée sur ce que j’avais pu faire auparavant.

On a franchi le cap de se voir un soir, en sortant de nos travails respectifs. Il m’attendait non loin de mon lieu de travail, je l’ai rejoint et nous sommes partis en voiture dans un endroit calme et à l’abri des regards. La peur était tellement grande que nous étions tout gênés, comme si nous étions deux ados qui avaient leur premier rendez-vous amoureux.

Nous nous sommes simplement embrassés, et il m’a prise dans ses bras. Le trac était là : nous ne savions pas quoi nous dire ni même quoi faire. Mais en se quittant, on savait qu’on ne regrettait absolument rien et que la seule chose qu’on voulait, c’est se revoir.

On ne cesse de s’envoyer des messages depuis qu’on s’est vus. On est conscients que le jour où tout ça va s’arrêter, on risque de souffrir. Mais nous avons seulement envie de profiter de nos vies : on n’en a qu’une seule. J’ai ce besoin de profiter de ma vie là maintenant, car j’ai trop souffert et je n’ai pas pu en profiter auparavant. Depuis que je lui parle, j’ai l’impression de revivre. À 25 ans, j’ai l’impression de commencer une nouvelle vie et que rien ne peut m’arrêter.

Je ne suis pas du genre à faire du mal aux gens que j’aime, ni même à faire du mal tout court, et lui c’est pareil. C’est pour ça qu’on se parle en cachette et que personne n’est au courant de nos conversations… et encore moins de notre situation amoureuse ! Car oui, c’est choquant, mais nous sommes bel et bien amoureux l’un de l’autre, et on a besoin de l’autre.

Jamais je n’aurais pu imaginer ni même penser que je puisse ressentir quelque chose de si fort pour un homme que j’ai appris à connaître en parlant par SMS. Encore moins pour un homme mûr et beaucoup plus âgé que moi (il a, à deux ans près, le double de mon âge, même s’il fait beaucoup plus jeune).

J’ai pris la décision d’écrire ce témoignage après m’être posé mille et mille questions. Je ne savais pas si c’était une bonne idée. Et puis, je me suis lancée dans ce récit. S’il te plaît, ne me juge pas. Et si tu vis ou as vécu une situation semblable et que tu veux en discuter, je suis évidemment ouverte au dialogue.

Et toi ? Es-tu déjà tombée amoureuse de quelqu’un d’autre que ton conjoint ? Comment ça s’est passé ? Quelles décisions as-tu prises suite à cet événement ? Viens en parler…

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

36   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virginie

Loin de moi l’idée de te juger, qui suis-je pour le faire ? Je ne connais ni ton histoire ni celle de ton namoureux.
En revanche, je me permets de t’alerter sur deux points.
Premièrement, l’écriture permet d’exprimer beaucoup plus de choses que la parole puisqu’on n’a pas la personne en face pour juger. Donc là où tu as l’impression que ton namoureux te comprend, ne te juge pas, etc. ton mari saurait peut-être en faire autant si tu avais une relation épistolaire avec lui. En plus, dans l’épistolaire, il y a beaucoup de fantasme. Donc attention à la réalité quand on la prend en pleine face.
Deuxièmement, que tu sois amenée à tromper ton mari me dépasse. Je suis désolée, je ne juge pas, je dis simplement ce que je pense et comment je le vois : comment fais-tu pour rentrer chez toi le soir et regarder ton mari en face ? Je ne pourrais pas. C’est là où ton histoire pêche finalement le plus, pourquoi n’éclaircissez-vous pas les choses une bonne foi pour toutes ? Certes, ce sont des amis, il y a une différence d’âge, etc. mais, après tout, si vos sentiments sont si forts, cela va de toute manière vous menez à rupture l’un et l’autre avec vos conjoints respectifs. Or, plus vous attendez, plus vous ferez mal.

Je vous souhaite à tous les deux de trouver une solution. Un amour aussi fort mais secret/infidèle, je ne sais pas, peut-être suis-je romantique, mais cela me paraît paradoxal. C’est dommage. Autant le vivre au grand jour, non ?

le 19/04/2016 à 08h09 | Répondre

Popie

Je suis totalement d’accord, j’allais dire la même chose. Et puis il faut bien prendre du recul, dans un couple parfois on a peur ou on s’ennuie un peu, et dans ces moments on peut un peu s’emballer (je le dis parce que ça m’est déjà arrivé, ce n’est pas juste de la théorie). Aujourd’hui je suis en couple j’ai eu envie de vivre des choses avec d’autres comme tout le monde mais je n’ai jamais franchit le cap (avec mon amoureux actuel) et je ne le regrette pas car quand nous vivons de nouvelles chose la relation se renouvelle et je l’aime toujours autant et n’ai aujourd’hui aux une envie d’aller voir ailleurs.

le 19/04/2016 à 13h52 | Répondre

Cacy

Merci pour ton témoignage, on ressent bien que cette situation n’est pas facile pour toi.

Je suis assez d’accord avec Virginie.
Il y a une large différence entre la passion soudaine et la capacité à vivre ensemble. Entre discuter par sms, passer quelques moments ensembles et partager son quotidien avec tous les aspects non glamours, il y a un grand pas.

Visiblement ton mariage ne te satisfait pas ou plus. As tu essayé de parler à ton époux (pas de ta relation extraconjugale) mais de vos problèmes? De ton envie d’être rassuré, de retrouver une certaine passion, d’être mieux comprise. Peut être pourriez vous essayé de vous refaire tomber amoureux l’un de l’autre, si tu veux donner une seconde chance à ton mari.

Je peux tout à fait comprendre qu’on tombe soudainement amoureux(se) de quelqu’un d’autre et qu’on ne puisse lutter.
Par contre, comme Virginie, je ne comprends pas comment on peut tromper son conjoint alors qu’il nous fait confiance et qu’il nous aime. Et je ne pense pas que cette situation puisse se résoudre sans grandes douleurs.
Si ton mariage est fini, plus vite tu passeras à la suite, plus vite tu seras soulagé je pense.

Dans mon monde, il te faut choisir maintenant entre ton mari et ton amant. Il n’y a pas de mauvais choix mais en attendant trop, tu risques de les perdre tous les deux.
Bon courage !

le 19/04/2016 à 08h42 | Répondre

Colibri

bonjour, quelle Situation difficile…

je n’ai pas de Conseils à te donner je vais juste raconter mon ‘petit’ témoignage..
je suis auss mariée deuis peu ( moins de 3 ans) et il y a 6 mois j’ai ressenti des Sentiments, je diais même de la Passion amoureuse pour un collègue, que je ne voyais pas souvent (2fois rmois) , lui aussi en couple. ça m’est tombé dessus comme ça. quand ça me prenait , je ne pouvais rien faire pendant des jours que penser à lui. il y a eu des petites pauses puis ça repartait de plus belle. J’avais remarqué qu’il ne portait plus son alliance, j’avais Cru entendre qu’il divorçait alors je me suis fait des films enormes, quelque Chose entre nous était possible. (alors que de son côté il ne m’a jamais fait part de quoi que ce soit). Le mois dernier j’étais au plus mal. Je l’ai vu à une soirée pro où normalement les conjoints ne sont pas invités. Il était là Avec sa femme et plus amoureux que jamais! j’ai ri et j’ai été ‘guéri’ de cette Passion. j’ai retrouvé mon mari et a chéri ce pourquoi je l’avais épousé. même si mon Coeur se serre un peu quand je vois ce collgue mais sans plus..Je me suis demandé, si il y avait eu du répondant de son côté, que se serait-il passé…

Quand j’était jeune (15 ans de moins) jai trompé pendant des mois mon copain car j’aimais 2 hommes à la fois et j’étais très immature. résultat j’ai tout perdu. J’en ai beaucoup souffert et ai décidé que si la Situation se représentait, je choisirais l l’un ou lautre dès que possible.

tu ne parles pas de ton mari: qu’est-ce qui te manque dans ton couple? le partage? la communication? le piquant? depuis quand êtes-vous Ensemble? ton amant quitterait tout pour toi ou bien est ce une ‘aventure’ pour lui?

le mariage et la vie à deux c’est un oui chaque jour , pas seulement le jour J et c’est une route pas facile: les soucis, le quotidien.
à l Occasion, on regarde nos photo et films de mariage, ça nous fait du bien. J ‘essaie de regarder comme au tout début et de retrouver ce pourquoi je l’aime et je l’ai choisi.

bon courage et donne nous des nouvelles

le 19/04/2016 à 08h59 | Répondre

chouchou

J’ai personnellement du mal à comprendre ton article. Tu dis être heureuse avec ton conjoint, mais tu en vois un autre… pour moi c’est contradictoire. Tu serais si heureuse, la situation n’existerait pas car à mon avis, tu ne serais pas tombé amoureuse de quelqu’un d’autre. Je rejoins les commentaires précédents, à un moment il faut faire un choix, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre c’est trop facile. Je me permets aussi de te poser une question, comment vois tu la vie dans 5-10 ans? souhaites tu des enfants? penses tu avoir la vie que tu souhaites avec cet homme là? bon courage …

le 19/04/2016 à 09h10 | Répondre

Madame Bisounours

Alors, je vais plutôt aller à l’encontre des autres commentaires. Pourquoi est ce qu’il serait impossible d’éprouver des sentiments pour plusieurs personnes ? Je veux dire quand on a des enfants, on n’aime pas moins les autres personnes autour de nous (ni son conjoint, ni ses parents, ni ses amis, sa famille ou ses autres enfants)
Par contre, je suis d’accord avec le fait qu’il est facile de tomber amoureuse lors d’une relation épistolaire surtout quand le quotidien est pesant (et en vrai, on va pas se mentir mais vivre avec quelqu’un c’est pas simple tous les jours!)
Fais juste attention à ne pas faire souffrir (toi y compris)
Peut être que ton mari ressens aussi la même chose de son côté ? et si c’est le cas, comment le ressentirais tu ?
Ce que je veux dire c’est que la monogamie est une construction sociale et que vous n’êtes pas obligés de vous y soumettre si vous ne voulez pas. Cependant, c’est important que vous soyez sur la meme longueur d’onde pour ne pas souffrir.
Courage à toi

le 19/04/2016 à 09h30 | Répondre

Nya (voir son site)

Tout à fait d’accord. Le polyamour existe. Le tout étant que tous les participants soient consentants et de ne pas imposer au conjoint ce mode de vie marginal dans notre société (et en tant que tel, généralement soumis à de vives critiques de l’entourage).

le 19/04/2016 à 17h11 | Répondre

Oléane

Bonjour Ptikiwi.
J’ai été dans une situation similaire à la tienne. Pas exactement étant donné qu’il n’y avait aucun lien entre mon copain et celui dont je suis tombé amoureuse, et que nous nous voyons avant d’échanger par écrit. Nous avons mis 6 mois avant de nous rentre à l’évidence qu’il y avait plus que de l’amitié entre nous.
Je comprends ton sentiment d’être écoutée, comprise, et le bonheur que cela t’apporte, j’ai vécu la même chose.
Je comprends aussi ton dilemne et l’envie de tout partager avec cet homme sans pour autant vouloir briser ton mariage.
Pour ma part, aprés 4 ans de dilemne et beaucoup de souffrance pour tout le monde, nous avons pris la décision de vivre cet amour et il est aujourd’hui mon mari.

Pour en arriver là il a fallu répondre à pas mal de questions:
– Quelle est la part de fantasme dans cette relation ? Le fait d’avoir principalement une liaison epistolaire permets d’un coté de libérer la parole, mais de l’autre cela déforme aussi beaucoup la réalité.
– Sommes nous préts à détruire nos relations respectives et la famille de l’autre ? Et a l’assumer. Et cela que la relation reste cachée ou qu’elle soit mise au grand jour (il est illusoire de croire pouvoir cacher une telle relation à vos conjoint longtemps).
– Sommes nous préts à vivre ensemble et à affronter la réalité de ce qu’est l’autre.

Pour ma part, je suis toujours amoureuse de cet homme et je passerai ma vie à ces cotés.
Notre relation « en vrai » n’a pas grand chose à voir avec celle que nous avions lorsqu’elle était principalement épistolaire. Nous faisons face aux mêmes problemes de communication que bien des couples, malgrés que nous avions l’impression de pouvoir tout dire à l’autre lorsque nous ne vivions pas ensemble.

Cette relation « adultérine » m’a apporté l’amour de ma vie. Mais a cassé aussi brisé pas mal de choses en moi (la culpabilité, le sentiment de n’etre pas légitime, la confiance). C’est un gros travail que de reconstruire tout ça.

Je ne peux que te conseiller d’etre vraiment sure de toi avant de t’engager plus dans cette relation, d’etre sure que c’est de l’amour et pas de la passion.
Ou alors que tu est prete à vivre cette pasion clandestine en sachant qu’elle aura une fin, et sans doute des conséquences.
Donner une chance à ton mari est une bonne idée je pense, ne serait ce que pour etre sure que cet homme ne comble pas juste un manque.
Peut etre en parler à un(e) confident(e) qui t’aidera à éclaicir tes sentiments.

Je te souhaite énormément de courage.

le 19/04/2016 à 10h22 | Répondre

Hibiscus

Merci pour ce courageux témoignage. À ton avis, pourquoi lui semble pouvoir t’apporter la protection et l’affection dont tu as besoin ? C’est sûrement en lien avec sa personnalité, son histoire, les liens qu’il entretient avec ton mari ?
Si tu peux répondre à cette question, alors tu pourras déterminer si c’est vraiment lui dans son entièreté qui t’attire ou une caractéristique que tu peux retrouver ailleurs, chez ton époux, auprès d’amis, dans une activité qui épanouie. Reste vigilante car la manipulation par SMS est facile, et par définition on ne peut que difficilement lutter contre… Les manipulateurs savent très bien cacher leur jeu en montrant tant exactement ce qu’on espère d’eux. Personne n’est à l’abri.

le 19/04/2016 à 10h45 | Répondre

Amandine

J’ai longtemps hésité à répondre à cet article, mais je pense que j’aurai été heureuse que quelqu’un me réponde ce que je vais te dire à l’époque où j’ai traversé cette situation.

J’ai été en couple pendant 9 ans, pendant ces années là, je n’étais pas sûre de moi, je ne savais pas si c’était la bonne personne. J’ai hésité à le quitter : il ne me soutenait pas, sa maman était une très méchante femme, mais j’étais contente d’être avec quelqu’un, moi qui n’avait jamais eu de petit copain. Au bout de 8 ans de relation on s’est marié. Le mariage ne s’est pas du tout bien passé et tout le monde dans ma famille s’est dit la même chose : notre relation était vouée à l’échec. Je me renfermais de plus en plus sur moi même, je voyais que je n’étais pas heureuse mais je n’osais pas franchir ce pas.

Puis un jour, j’ai fini par en parler à un ami de longue date, de fil en aiguille nous nous sommes envoyés, comme toi avec ton ami, des centaines de sms par jour.
Je me sentais revivre, comprise, moi qui n’était jamais sur mon téléphone, je passais ma vie dessus.
Avec cet ami, nous vivions très loin (700 km de distance), on a décidé de nous revoir pour savoir, savoir si nous étions fait l’un pour l’autre, savoir si nous ne faisions pas une bêtise.
On s’est revu et on a compris qu’on ne pourrait se passer de l’un ou de l’autre.

J’ai pris mon courage à deux mains et je l’ai annoncé à mon mari, je lui ai demandé le divorce.
Mon mari m’a avoué qu’il restait avec moi « par confort », le truc qui fait bien plaisir.

Aujourd’hui le divorce n’est pas encore prononcé, mais il ne serait tardé. Je ne regrette pour rien a monde mon choix !
Je suis heureuse, épanouie et aujourd’hui je sais que je suis avec LA bonne personne.

La période et les questionnements que tu vis ont été les plus dures pour moi, j’ai eu énormément de mal à vivre avec tout ça, j’étais perdue.

Maintenant, est ce que tu es prête à vivre comme tu le vis actuellement ? En cachette ? Le jour où ton mari voudra construire une famille, que lui diras-tu ?
Veux-tu rester dans cette situation ? Je ne pense pas que ça soit la solution de vivre votre amour en cachette, ça n’est pas une vie.
Il faut que tu fasses un choix… Je te souhaite pleins de courage.

le 19/04/2016 à 11h37 | Répondre

MlleMora

Ton témoignage est touchant car on sent bien le dilemme qui t’habite.
C’est difficile d’y répondre car chacun a son avis très personnel sur la question. En vérité, il n’y a que toi qui vis cette histoire et qui est capable de savoir au fond si c’est le début de quelque chose de nouveau et solide, ou si c’est simplement la révélation que quelque chose ne va pas dans ton couple marié. Si cet homme a pu prendre une place aussi importante dans ton coeur en si peu de temps, et par sms, c’est que quelque chose te manque auprès de ton mari même si tu as énormément d’affection pour lui.
Je rejoins un peu les autres commentaires sur la relation épistolaire. Avec mon mari, on s’écrit beaucoup de mail, et nous nous disons beaucoup plus de belles choses et prenons le temps de vraiment nous lire/écouter à travers ces « conversations », alors qu’au quotidien, on ne prend pas forcément le temps de se dire ces belles choses…
Pour la différence d’âge, tu le dis toi-même, il t’offre une protection que tu ressens peut-être plus avec lui car il est plus âgé et en âge d’être ton père (tu dois déjà te questionner sur ta relation au père pour comprendre j’imagine…)
Enfin, pour le moment personne n’a découvert votre secret, mais ces choses là ne restent pas bien longtemps secrètes – pour avoir moi-même été trompée par mon ex – on devine très vite que l’autre a la tête ailleurs. Ton mari risque de souffrir beaucoup, et la femme et les enfants de ton nouvel amoureux aussi. Malheureusement, le temps joue contre vous et il va vous falloir trouver la solution qui vous convient le mieux à tous les deux en évitant les dommages collatéraux.
Bon courage, et que tu puisses vivre une histoire épanouie.

le 19/04/2016 à 13h00 | Répondre

Lila

Bonjour Ptitkiwi,
Je vais changer de point de vue par rapport aux commentaires précédents et vais te donner mon point de vue de femme trompée. Mariée depuis maintenant 1 an et demi, j’ai découvert 6 jours après mon mariage que mon mari avait eu une courte aventure avec ma meilleure amie. J’ai été totalement sidérée de cette nouvelle qui a chamboulé toute ma vie, ma façon de penser et ma façon de voir ma vie de femme et de couple. Mon mari s’est senti abandonné suite à mes changements professionnels et lors de nos préparatifs de mariage et a cherché d’abord un réconfort amical auprès de cette amie qui est très attentive. Le cap a été franchi entre l amitié et l adultère. Après avoir accusé le choc, quelques séances de psy pour chacun et une immense remise en question, j’ai « pardonné » à mon mari. La seule certitude que j’ai aujourd’hui, c’est que j’aurais vouloir savoir que mon mari était tenté par une aventure avant qu’il ne soit trop tard. Si tu as réellement de l’amour pour ton mari et de l amour pour cet homme, soit claire et n’attend pas. Je sais que la famille de ton ami-amant est menacée et que la responsabilité est grande de faire tout exploser mais tu dois faire un choix. J’ai moi même gardé le secret de l adultère pour préserver la famille de mon ancienne amie. Je suis celle qui souffre et je ne souhaite ça à personne. Je te conseille également de faire très attention à vos échanges écrits…les textos et autres messenger ont été le poison de mon couple ! Je te souhaite pleins de bonnes choses pour l avenir quelque soit le choix que tu feras

le 19/04/2016 à 13h03 | Répondre

Justine

Coucou,

Il y a un tout petit bout de phrase dans ton témoignage qui me fait réagir : « …et on a besoin de l’autre ». Mon histoire personnelle me pousse à penser que si tu as besoin de l’autre, c’est voué à l’échec. J’ai rencontré mon mari le jour où j’ai découvert n’avoir besoin de personne… Car ce jour-là, j’ai laissé la place à l’autre et à la relation. Car si je n’ai besoin de personne, pour m’épanouir complètement j’ai par contre besoin d’être en relation , ce y compris amoureuse.

Et je pense que tout ce que les autres filles ont déjà dit rejoint un peu cette idée : quid de ton mari ? Qu’est-ce qui ne va pas dans votre relation ? Lui en as-tu parlé ? Tu dis l’aimer encore donc il y a encore des choses qui te font du bien dans cette relation. Quelles sont-elles ? Les retrouve-tu dans la relation avec ton amant ?

Pour moi, tu es face à un choix et pour pouvoir prendre la décision qui te convient le mieux, il faut que tu puisses mettre tous les points sur la table, en y répondant le plus honnêtement possible. De toute façon, c’est vis-à-vis de toi que tu dois être honnête. Car malheureusement, nous ne pouvons pas t’aider. Il n’y a que toi qui puisse répondre à la question que tu te poses.

Bon courage ! 🙂

le 19/04/2016 à 13h35 | Répondre

AurelE

Alors pour moi, tu as déjà fait ton choix en trompant ton mari.

TU en aime un autre ok mais respecte ton mari et quitte le pour celui que tu aimes.
Rester avec lui pour rester avec lui je ne trouve pas cela correct envers lui.

Que se soit un fantasme ou pas , que votre relation marche apres ou pas, il faut faire ton choix. Et si tu choisi ton epoux il faudra s’investir totalement avec lui mais vu ton ecrit je pense que tu auras tjrs en tet un « et si ».

Pour moi quand je lis ce témoignage, ton choix est deja fait il te faut juste l’assumer.

le 19/04/2016 à 13h40 | Répondre

Miss Chat

Cette situation et ces sentiments doivent être très durs à vivre. Je ne l’ai jamais vécu alors je ne peux pas m’imaginer tes questionnements…
Mais je rejoins plusieurs commentaires ci-dessus : si tu étais vraiment heureuse dans ton couple, tu n’irais pas chercher ailleurs ces éléments dont tu parles, non ? Moi, à te lire, j’ai le sentiment qu’il te manque bel et bien quelque chose avec ton mari mais que tu n’as pas essayé de les chercher chez lui (je ne porte pas de jugement ! ce n’est qu’une observation)
Je désapprouve complètement l’infidélité, je trouve ça très moche mais je pense que, peu importe ce que tu décides vis-à-vis de cet homme, tu dois parler à ton mari de ce que tu ressens à son encontre, de ce dont tu as besoin en tant qu’épouse. Pour moi, le problème est là…
Bref, courage et j’espère que tu sauras prendre les bonnes décisions pour toi et pour ceux qui t’entourent !

le 19/04/2016 à 14h02 | Répondre

Myriam

En écrivant ce texte, tu as fait le point, le bilan. On dirait que maintenant, tu vas de voir passer aux actes. Quoi que tu fasses, rappelle-toi qu’on ne fait jamais la route dans l’autre sens. Personne n’a à te juger, personne n’est à ta place, mais du coup personne ne prendra les décisions pour toi. Bonne route.

le 19/04/2016 à 14h56 | Répondre

Flora

Bonjour ptikiwi,
Où en es tu depuis la rédaction de l’article? On sent que tu es vraiment tiraillée et pour moi ça prouve que tu aimes ton mari comme tu dis. Mais le problème est que tu n’as pas le luxe de pouvoir attendre parce que pendant ce temps ton mari se fait trahir par les 2 personnes en qui il a le plus confiance. Du coup chaque jour que tu attends, c’est de la souffrance en plus quand il apprendra (et la vérité a la fâcheuse tendance de toujours faire surface). Je ne peux pas vraiment t’aider à choisir parce que c’est assez personnel comme décision. Mais à ta place j’en parlerais à mon mari avant de dépasser les limites du pardonnable, et parce que ce n’est pas juste de le laisser dans l’ombre alors qu’il y a votre mariage en jeu. Peut être que sa réaction t’aidera à prendre une décision… Bonne chance

le 20/04/2016 à 09h14 | Répondre

Mrs Chocolat

Bon hé bien je vais mettre les pieds dans le plat …. je suis mariée depuis 2 ans, j’ai 25 ans et mon mari 26.
Et … j’ai un amant de 45 ans depuis 6 mois.
C’est un collégue dont je suis tombée amoureuse il y a 1an à force de travailler avec (j’ai un travail qui demande une présence de 7h à 20h mini donc je passe toute ma semaine au bureau ) . Cet amour est réciproque. En revanche je ne souhaite pas divorcer … j’aime aussi mon mari. Je suis probablement de celles qui veulent le beurre et l’argent du beurre (et l’épicier en prime) … en tout cas il est clair pour moi que je suis réellement amoureuse de deux personnes en même temps. Mon choix est de ne pas en faire pour le moment. Ce qui est vraiment mal dans cette absence de choix c’est surtout le fait de ne pas mettre mon mari au courant.
Tu vois que tu n’es pas la seule à aimer deux hommes …. et pour en revenir à ton histoire, je dirais attention à ne pas tomber amoureuse d’une image fantasmé de cet homme et pas de qui il est réellement …. s’écrire des lettres et apprendre à vivre ensemble sont deux choses bien diffèrentes peut être devrais-tu le rencontrer plus souvent, ne serait-ce que pour discuter en face !

le 20/04/2016 à 14h16 | Répondre

Tournesol

tu penses que ton mari réagira comment le jour où il l’apprendra? Ce jour là ce n’est pas toi qui choisira mais je te souhaite bonne chance..

le 22/04/2016 à 08h24 | Répondre

AurelE

J’avoue avoir du mal a comprendre votre amour pour votre mari si vous n’avez pas de soucis à lui mentir ou a lui cacher quelques chose d’aussi énorme.

J’ai peut etre une vue de l’amour étriquée mais j’avoue que c’est quelques chose que je n’admet pas. Mentir à un etre « aimé » ne fait pas partir de ma conception de l’amour.

le 22/04/2016 à 11h05 | Répondre

Laura

C’est ce que je pensais aussi … moi qui suis intelligente, honnête, respectueuse, gentille, raisonnable. Et puis, je suis tombée amoureuse de l’homme qu’il ne fallait pas. Et là, les principes et les « conceptions », je les ai piétinées sans une hésitation. Quand on est vraiment « fou amoureux », on fait n’importe quoi. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai compris que j’étais vraiment amoureuse …. je ne pensais pas en arriver là un jour, et pourtant, j’ai tout fait : mensonges, mensonges, mensonges, puis supplications à genoux pour qu’il revienne, SMS assassins à la femme de l’autre, tout. Pourtant, dans tout le reste de ma vie je n’ai jamais été méchante ni malhonnête avec personne. Pourquoi ? Des fois, quand on est très amoureux, on pète les plombs, c’est tout …

le 26/04/2016 à 22h28 | Répondre

Marina

Personnellement je pense qu’on peut parfaitement être amoureuse de deux hommes en même temps (je parle vraiment d’Amour, pas de passion ou de sexe) et bien le vivre. Le dire ou pas à son/ses partenaires, çà relève de la conscience de chacun, de l’idée qu’on se fait de ce qu’est un couple…
Mais dans ton récit, il y a des choses qui m’interpellent… C’est le meilleur ami de ton mari, avec qui tu es en couple depuis 4 ans, mais tu ne l’as vu que 2 fois ? Qu’est-ce qu’un “meilleur ami” et quelle conception avez-vous du couple pour que tu n’ai jamais vu son meilleur ami avant votre mariage?
Tu dis que tu as “appris à connaître cet homme par SMS”… penses-tu vraiment qu’on puisse connaître quelqu’un en échangeant des SMS pendant quelques mois ?
Tu dis être heureuse en couple et amoureuse d’un autre… et jamais dans ton récit tu ne nous a parlé de ton mari, de ce qu’il t’apporte, de l’amour que tu as pour lui.
La solution, personne ne te la donnera. Peut-être que depuis que tu as rédigé l’article tu as vraiment sauté le pas. Ou renoncé… en tout cas, vraiment, si tu dois vivre quelque chose avec cet homme, ne le fais pas pour de mauvaises raisons, parce que tu penses que c’est l’amour de ta vie, l’homme qu’il te faut, celui qui t’apportera ce dont tu as besoin… la désillusion peut être très rude et tu auras tout perdu, tu cumuleras tous les mauvais rôles.
Si tu penses au contraire que le mariage n’est pas pour toi, que tu veux être libre de ta vie, de tes amours, de ton corps, sans avoir à faire de peine à un légitime, alors fonce… après tout, la vie de couple n’est pas une obligation et personne ne peut juger celui ou celle qui choisit la liberté de papillonner sans s’engager. Mais n’oublie pas que tu es relativement jeune, et qu’un jour tu regarderas peut-être en arrière avec des regrets.
Bonne chance.

le 21/04/2016 à 11h08 | Répondre

Elodie

J’ai vécu quelque chose d’à peu près similaire mais je n’étais pas mariée.
Au même âge que toi quasiment, alors que j’étais en couple depuis presque 5 ans avec le même homme et que nous nous apprêtions à nous fiancer religieusement , je suis tombée amoureuse d’un collègue, papa de 2 enfants, célibataire et de 16 ans mon aîné! Je culpabilisais à mort, je me sentais très très mal, tiraillée, je pensais être heureuse et tout basculait…j’en ai parlé à ma meilleure amie, un soir, en pleurs et elle m’a dit ce que j’avais besoin d’entendre: « tu n’aimes plus X, tu es amoureuse d’Y et tu as peur! » « peur des réactions des autres, peur d’annuler les fiançailles, peur de te tromper, de regretter , de t’embarquer dans un truc compliqué » et puis elle a ajouté « on a qu’une vie sur terre, tu es jeune, ne fais pas les choses pour rentrer dans le moule, ne te sacrifie pas, vis à fond ce que tu veux vivre »

J’ai ensuite tout avoué à mon collègue ( j’avais le sentiment qu’il en pinçait pour moi, on discutait par écrit aussi mais sans aller plus loin), il m’a dit qu’il ressentait la même chose.
2 jours plus tard, je larguais mon ex!

Je me suis mise beaucoup de monde à dos ( à commencer par mes parents): des collègues, des amis, de la famille, mon ex…mais je ne regrette rien!
Aujourd’hui, je suis mariée à cet homme, je l’aime comme je n’ai jamais aimé, je suis heureuse, je suis moi même 😉

le 22/04/2016 à 11h25 | Répondre

Marylin (voir son site)

Ohlàlààà, ça déchaîne les foules cet article !

Alors, on ne se connaît pas, hein, mais ça m’évoque quand même 2 choses :

– Oui, pourquoi pas le polyamour finalement ? ça existe et fonctionne chez certains (j’en parle un peu chez moi à différents endroits, genre là http://belleblonde.net/je-suis-en-couple-libre-et-vous/ ).
Mais encore faut-il que Monsieur Doudou soit d’accord…et j’ai pas l’impression, à première vue 😉

– J’ai envie de dire que tu es en pleine phase « passionnelle » où on se projette complètement sur l’autre. Et donc ça fite à mort, « comme si on était tout pareils ».
Le coup de foudre, c’est ça.
Malheureusement, ça n’a qu’un temps, comme tu sais.

Et le retour à la réalité peut être rude : au bout d’un temps, il n’y a plus de projections de soi et l’autre apparaît pour ce qu’il est vraiment.

Et parfois – mais pas systématiquement – ce n’est pas aussi beau qu’on l’avait cru (les grands miracles du cerveau humain).

Bref, tout ça pour dire que, quel que soit ton choix, fais-le pour toi, en pensant à ce que tu es et ce que tu veux vraiment.
Au moins, quoi qu’il arrive, tu seras en paix avec toi-même et c’est déjà beaucoup 🙂

En tout cas, courage, c’est le genre de trucs qui secouent bien !
Mais ça va aller, t’inquiète !

le 25/04/2016 à 19h04 | Répondre

Laura

Bonjour ptitkiwi,
C’est une situation très difficile que tu décris … je la connais bien pour être passée par là il y a quelques années. J’ai beaucoup, beaucoup souffert de ne pas arriver à choisir entre deux hommes, de les faire souffrir tous les deux, de les décevoir, et en plus la culpabilité d’être « la salope » de service (parce que bien sûr, mon amant était marié et père de famille). Et, contrairement à ce qu’affirment certaines personnes, oui c’est possible d’aimer deux hommes à la fois, bizarre mais possible. Et du coup je me reconnais énormément dans ton article (« je veux profiter de cette période » etc.).
Je ne sais pas si tu vis bien cette situation, moi je la vivais très très mal et je ne voudrais revivre ça pour rien au monde.
Je suis mal placée pour donner des conseils, mais si tu étais ma copine je te dirais juste 2 choses : 1. prépare-toi à l’impact … parce que si ta relation avec ton amant s’intensifie et perdure, il est impossible que vos conjoints respectifs ne s’en aperçoivent pas … et là bonjour les cris / hurlements / pleurs / etc. 2. laisse sa chance à ton mari. Ce que tu trouves chez ton amant, il est peut-être capable de te l’offrir aussi. Mais il faut le lui dire.
J’ai la chance d’avoir un mari qui m’aime très fort et qui a accepté de me laisser du temps pour faire le ménage dans ma tête. J’ai mis fin à l’autre relation, et retrouvé mon mari. On s’est tous les deux énormément remis en question et on est tombés d’accord sur le fait qu’on voulait continuer ensemble, qu’on avait encore des choses à construire ensemble, encore un avenir. Aujourd’hui nous sommes très heureux et je suis beaucoup plus épanouie dans notre coupe. Quant à mon ancien amant, il n’a pas quitté sa femme non plus.
Tout ça pour dire : l’adultère, ce n’est pas forcément la fin du couple. Encore faut-il que l’amour soit très fort, et que chacun se montre humble et « souple ».
Bon courage …

le 26/04/2016 à 22h20 | Répondre

Colibri

dommage ne ne pas avoir de nouvelles de la postante… 🙁

le 09/08/2016 à 10h20 | Répondre

Louison

Je viens de lire ce poignant témoignage. Je suis en train de vivre la même chose : j’ai 30 ans, en couple depuis 10 ans et mariée depuis quelques mois. Je viens de tomber amoureuse d’un autre homme.
Nous nous sommes rencontrés dans le cadre d’une soirée et je suis tombée sous son charme, je pense pouvoir dire que c’est un coup de foudre.
Nous nous sommes reparlés ensuite, via Messenger et j’ai pu constater que ce « coup de foudre » était partagé.
J’ai tout d’abord refusé de le revoir, je crois en la fidélité et l’honnêteté dans un couple, mais je lui ai finalement proposé de nous revoir car j’avais envie d’être au clair entre ce que je ressentais pour lui et la réalité.
Nous nous sommes vus, et avons passé la soirée et la nuit ensemble. Nous n’avons fait que parler et nous embrasser tout au long de cette nuit, et nous avons vécu un moment tendre et sensuel.
Je ressens beaucoup de désir pour cet homme, désir que je ne ressens plus pour mon mari, il me fait vibrer et je me sens vivante quand on s’écrit, se parle, se voit.
Je ne sais plus quoi faire car j’ai beaucoup d’affection pour mon mari et je n’ai pas envie de lui faire du mal car il serait détruit…
Je me laisse du temps afin de réfléchir mais mon mari me sent de plus en plus distante. J’ai tenté de lui expliquer que nous sommes entrés dans une routine et que la passion du début me manque mais il ne me prend pas au sérieux et ne réagit pas…
Si vous avez des conseils, je suis preneuse 🙂

le 17/11/2016 à 14h03 | Répondre

cherry blossom

Pas simple… ce que j’ai envie de te demander :
– es-tu encore amoureuse de ton mari ? tu parles d’affection, c’est de quel type ? la tendresse ? la complicité ? la pitié ? l’empathie ?
– pourquoi t’es-tu mariée ? pour vouloir y croire ? en te disant que ce serait une sécurité d’être mariée pour éviter de penser à sortir de ton couple ? ou parce que tu voulais continuer un bout de chemin avec ton mari ?
– est-ce que si ton mari réagit, fait des coups de folie pour te séduire à nouveau, tu te sortiras cet homme de la tête ?
– qu’est- ce que la fidélité pour toi ? En passant une nuit avec cet homme, as-tu été infidèle ? Si tu apprenais que ton homme a fait çà, te sentirais-tu trahie ?
Je suis en couple depuis 15 ans avec le même homme. Nous sommes toujours encore très amoureux, nous avons toujours du désir et de la tendresse l’un pour l’autre. Mais depuis quelques mois je côtoie un homme dans mon travail pour lequel j’ai une violente attirance physique, partagée (nous ne sommes pas proches et pour des raisons que je ne peux développer il ne peut y avoir de relation amicale entre nous, mais je sens bien que l’ambiance est électrique quand nous nous voyons et les regards nous trahissent). Je me consume dès que je le croise. Pour autant, j’en reste là, parce que j’aime mon mari, qu’il est ma moitié, et que nous avons un pacte de fidélité mutuelle. Je pourrais tout à fait concevoir une fidélité des sentiments laissant la liberté de chacun de faire ce qu’il veut de son corps (çà m’arrangerait bien 😉 ) mais mon mari est totalement contre cet arrangement (je le sais pour en avoir discuté avec lui à propos d’autres couples, je ne lui ai pas proposé de faire pareil). Donc je m’en tiens là. Et j’avoue que les jours où je croise cet homme là, je suis particulièrement entreprenante avec mon mari le soir !!!
La question de cet homme que tu as rencontré est secondaire… la vraie question c’est qu’est-ce que tu attends de ton couple à toi ?
Bon courage…

le 17/11/2016 à 18h37 | Répondre

Cherry blossom

Cet article est décidément bien décourageant pour les lecteurs qui prennent la peine de répondre. Que ce soit l’auteur de l’article ou Louison qui a demandé des avis, on n’a aucun retour… sans doute que la réponse n’est pas satisfaisante mais un peu de courtoisie serait agréable !

le 23/11/2016 à 16h36 | Répondre

Anne Delacour

Bonjour Cherry Blossom,
Je comprends tout à fait ton point de vue. Et c’est malheureusement très fréquent sur Internet. Si l’auteur ou Louison n’ont pas activé l’abonnement aux commentaires, elles ne reçoivent pas de notification… et elles ne sont donc pas prévenues de ton commentaire. Merci de ta fidélité malgré tout et de ta compréhension. Bonne journée à toi !

le 24/11/2016 à 13h38 | Répondre

Louison

@ Cherry Blossom : je te présente mes excuses pour ne pas avoir pris la peine de te répondre plus tôt. Je suis bouleversée par ce qui m’arrive et ai du mal à trouver les mots justes pour exprimer ce que je ressens.
Tu me demandes si je suis encore amoureuse de mon mari. Je pensais l’être, mais le fait de laisser autant de place à quelqu’un d’autre dans mon esprit me fait fortement douter. Si c’est arrivé, c’est que je n’étais pas parfaitement comblée non ? Ce qui est certain c’est que je tiens énormément à lui, j’éprouve beaucoup de tendresse et nous sommes complices.
Pourquoi je me suis mariée ? Alors en couple depuis 10 ans avec celui que je pensais être « le bon », forte volonté de sa part, un peu de pression familiale… et je me suis laissé convaincre, cette décision me semblait la bonne et j’ai été très emballée par les préparatifs.
Mais voilà je prends bcp de recul depuis, je me rends compte que je me suis interdit de faire bcp de chose par rapport à mon mari et j’ai décidé de faire davantage de choses pour moi. Wedding blues, crise de la trentaine ? Je ne sais pas. Mon mari a du mal à le comprendre, et remarque que je suis moins impliquée dans notre relation…
Ce qu’est la fidélité pour moi ? Comme pour toi et la majorité des gens… Oui, on peut dire que j’ai été infidèle à partir du moment où j’ai passé la nuit avec quelqu’un d’autre, sans forcément parler de sexe.
Ne me jugez pas car j’ai moi-même condamné l’infidélité et ait été intransigeante à ce sujet depuis toujours, mais gardez à l’esprit que ça peut vous arriver, comme cela a pu m’arriver, comme ça sans prévenir. Vous rencontrez quelqu’un qui vous attire et l’instant d’après vous ne pensez qu’à le revoir et passer du temps avec lui en oubliant tout le reste…
Je ne sais pas où cette histoire me mènera, mais pour l’instant j’ai envie de la vivre et laisser le temps au temps. Je sais qu’un jour viendra où je devrai prendre une décision difficile, il me faudra choisir entre ma petite vie parfaite et bien rangée, ou tout plaquer et partir à l’aventure et quoi que je fasse, ce sera difficile je pense, et cela occasionnera de la souffrance pour moi et autrui.
Je profite de ce que la vie m’offre car je ne veux aucun regret.

le 05/12/2016 à 15h20 | Répondre

Cherry Blossom

Je ne te juge pas une seconde… je pense effectivement que çà peut arriver à tout le monde et c’est encore plus violent quand on avait des principes intransigeants sur la fidélité et qu’on se confronte au principe de réalité…
A titre personnel je ne pense pas que tomber amoureuse de quelqu’un signifie que ton mari ne te comblait pas totalement. Ce n’est pas comparable, après une longue relation comme la tienne, l’amour n’est forcément plus le même qu’au tout début. Etre très amoureuse de l’homme dont on partage la vie depuis 10, 15 ans n’empêche pas de chavirer pour quelqu’un d’autre, enfin c’est mon avis personnel. Et quand tu dis que « tu t’es interdit de faire beaucoup de choses par rapport à ton mari », c’est peut-être la définition du couple, c’est une histoire de concessions réciproques. Mais je ne te connais pas, peut-être qu’effectivement tu n’as pas été « toi » dans cette union.
Je te souhaite en tout cas beaucoup de courage, quelque soit ta décision. Personnellement ton choix actuel de te laisser le temps ne me choque pas et c’est sans doute la bonne solution, à toi de voir où tu mets le point de non retour avec cet homme…

le 06/12/2016 à 10h29 | Répondre

Amax

Bonjour,
Je lis ce témoigne et me rends compte que nous sommes nombreuses dans ce cas.
Pour ma part je suis en train de tomber amoureuse de l’ami de mon mari (15 ans de vie commune, 10 ans de mariage, 2 enfants… Tout pour être heureux… De nombreuses épreuves difficiles surmontées ensemble jusqu’à la dernière qui a été plus difficile pour moi à supporter… Et lui!)
Je résume mais j’ai conscience que si je succombe c’est qu’un truc s’est cassé à un moment et même si j’aime mon mari comme une folle, y a un moment où j’ai eu besoin de m’évader et de me sentir spéciale pour quelqu’un (ce que ne m’apportait plus mon mari l’an dernier).
Malheureusement, bien qu’on ait tout miss en œuvre pour se rapprocher (et ca a marché….), mes sentiments envers cet ami (marié aussi) aît grandi en parallèle.
Je me retrouve dans une spirale et je ne sais plus comment en sortir…
Il ne s’est rien passé entre nous, on s’y refuse… Mais un lien très spécial s’est tissé entre nous car nous sommes semblables en tous points et c’est assez perturbant. On se « cherche », on s’envoie bcp de messages (plutôt amicaux, même si nous sommes conscients qu’il y a en arrière-plan plus que ça).
Le week-end dernier nous nous sommes retrouvés en tête à tête et, en abordant ce sujet (nos points communs et le fait qu’on pense qu’il ne peut pas y avoir d’hasard dans notre rencontre), nous avons failli craquer mais on a tout stoppé avant de commettre l’irréparable (s’embrasser…)
Depuis je suis super perturbée et je pense à lui en permanence! Je ne sais plus ce que je veux… On s’écrit et à demi mot on se laisse entendre qu’on s’aime bcp….

Mon mari sait plus ou moins ce qui se passe… Je ne dis pas tout mais j’essaie d’être le plus transparente possible sur la situation.
Il laisse faire en me disant qu’il a confiance et qu’il sait que je ne ferai rien… Ce qui ne l’empêche pas de s’en soucier. Il me laisse vivre cette expérience et m’accompagne (ce qui me permet de ne pas craquer…).

Je pense que la femme de son ami a la même réaction…

C’est dur à vivre je me sens mal… Mais le dialogue est la solution pour passer ce cap je pense. La discussion entre époux, et entre lui et moi.

Je ne sais pas vraiment qualifier le sentiment que j’éprouve pour lui. J’annonce « amoureux », mais mon mari le qualifie « d’âmes sœurs »… Je ne sais pas…

Je ne sais pas où tu en es mais, sans forcément rentrer dans tous les détails, parle en avec ton mari. Il peut comprendre et t’aider…

Courage (je me le dis à moi-même aussi…)

le 23/12/2016 à 05h13 | Répondre

Cataclysme

Bonjour, je suis dans un passage de vie identique à toi Louison , je suis mariée depuis 5 ans et j’habite avec mon mari depuis 12 ans , nous avons un enfant de 4 ans qui était desiré . Jusque là tout allais bien heureuse un peux de routine mais rien de dramatique . Il y a 1 ans j’ai fais la connaissance d’un homme qui était venue pour quelque Traveaux à mon lieu de travail, nous avons fais connaissance puis amitié puis sms toute la journée ce qui fesais palpiter mon ❤️ Au début il ne m’attirait pas du tout puis avec le temps les sentiments sont apparu et mes yeux voyaient autre chose que le physique . J’en ai parler à mon mari en lui disant de ne pas me laisser tomber amoureuse de lui ( c’était un cris du cœur ) mais ce n’était pas à lui de me préserver de mes sentiments c’était à moi !!!
Bref, je suis tombé amoureuse et nous avons franchis l’interdit : j’ai trompé mon mari , je lui ai tout avoué car j’etait très mal (je suis qqun qui ne ments pas aux personnes importante) et là il m’avoue m’avoir trompé quand je venais d’accoucher apparement ( ma grossesse était à risque et pas de rapports sexuelle donc 7 mois d’abstinence ) avant que tout cela ce passe j’avais déjà discuter du fait que pourquoi pas aller voir ailleurs une fois par année ou deux car je sentais que je commençais à en avoir besoins , mais lui c’est bien garder de me dire qu’il avais déjà franchie la limite ….
L’homme de qui je suis tombé amoureuse et repartie dans son pays la meme semaine ou j’ai trompé mon mari car je lui ai dis de ne pas rester ici pour moi ( il m’avait confié être rester dans ce travail pour être près de moi ) cela fait 7 mois qu’il est parti en novembre je l’ai revu nous avons passé un week-end ensemble j’ai aimer être avec lui mais je ne suis pas sûr de vouloir tout quitter pour lui , mon mari c’est tout je ne lui cache rien ou presque car j’en suis au stade où je suis plus sure de rien ni de mes sentiments ni des mes envies quand je suis avec mon mari je pense à l’autre garçon et quand nous sommes dans un rapport intime avec mon mari je n’éprouve plus rien et je pleur à la fin ….. il est super je l’adore c’est le père de mon fils et un mari « génial » mais les sentiments ont disparu …. plusieurs fois j’ai essayé de ne plus écrire à l’autre homme n’ai il me manque tellement il est plus comme moi ce qui me fait peur c’est tout détruire pour un homme qui n’en vaux pas la peine car par SMS tout est beau et vivre avec qqun c’est une mission quotidienne surtout avec un enfant au milieux …

J’espère que le temps m’aideras et j’espère que toutes les personnes aillant vécu cela sont enfin délivré de cette situation pénible …. bon courage à vous tous .

le 23/12/2016 à 16h51 | Répondre

Petit Castor

Bonjour,
Qu’est devenue ton histoire ?
Peut-on parler de cela ensemble en privé ? J’ai une histoire assez similaire, peut-être pourrions nous échanger à ce sujet ?

le 13/09/2017 à 21h08 | Répondre

Bilboquette

Bonjur à toutes et à tous,
c’est réconfortant de savoir que je ne suis pas seule non plus dans ce bateau. Voilà mon histoire: j’ai 31 ans et j’avais 20 ans quand j’ai rencontré et épousé l’homme avec qui je suis depuis 11 ans et qui est de 10 ans mon ainé. Tout se passait bien jusqu’à ce qu’il commence à demander que nous ayons un enfant. Je lui ai toujours dit que l’enfant viendrait un jour, et finalement, étant bien en couple et de nature très libre et joyeuse, l’envie d’être maman ne m’a jamais vraiment habité au point de tout mettre en œuvre pour avoir un bébé. Le souci c’est qu’avec son envie de bébé il commençait à devenir plus froid, parfois brut, me répondait très mal et ne voulait plus faire aucun projet avec moi, comme si c’était pour me punir. Ceci a commencé l’année dernière et en décembre il a été d’une froideur qui a agit comme la goutte d’eau qui a fait déborder mon vase. Depuis décembre de l’année dernière mon cœur est brisé. Je suis restée avec lui malgré tout en me disant « c’est pas top avec lui mais c’est pire sans lui » jusqu’à ce que je me rende compte que j’étais en train de m’éteindre. J’ai commencé à vouloir me reprendre en main. Reprendre mon esprit joyeux et mes envies de femme. C’est quand j’ai connu par le hasard du destin l’homme qui fait vibrer mon cœur depuis le mois de mai. C’était le bon endroit au bon moment. Depuis ce jour nous ne nous sommes pas quittés. Au départ je ne lui avais pas dit que j’étais mariée, en essayant de faire taire en moi même les sentiments qui grandissaient, mais avec le temps passé ensemble, aussi bien par téléphone qu’en personne, l’amour naissait. Je m’éloignais de plus en plus de mon mari pour rester avec cet homme. Je lui ai avoué en juillet que je suis mariée et toute la difficulté et l’amertume de mon histoire de couple, et lui, en pleurs, m’a pris dans ses bras et m’a dit que jamais il m’imposerait un délai, un choix ou rien que me fasse souffrir, mais qu’il m’aime au plus profond de lui même et qu’il m’attendra, qu’il me comprend et qu’il ne m’en veut pas. Moi qui pensais que je risquais de le perdre en avouant la vérité, c’était tout le contraire. Nous passons depuis plus de temps ensemble que séparés. Je dors chez lui très souvent, en disant à mon mari que je dors chez une amie le temps de remettre mes idées en place. En effet, mon mari m’a mis au pied du mur en me disant qu’il ne voyait aucun sens à rester avec moi sans avoir un enfant, qu’il ne serait pas capable de m’aimer si je ne lui donnais pas un enfant. Il est ensuite revenu en arrière partiellement, pour faire court, mais m’ayant blessée profondément par ses propos, en me faisant sentir mal et comme si je lui avais fait perdre 10 années de sa vie. Voilà, maintenant je peux dire que j’aime deux hommes, car oui, malgré tout, le premier reste mon mari et je serais incapable de ne pas l’aimer d’une façon tendre et amicale au moins, et le deuxième me fait renaître, avec lui on fait un, on a déjà passé des vacances ensemble et je ne me vois plus sans lui. Mais j’ai peur. J’ai peur qu’il se lasse de moi, que le temps fasse dégât et que je regrette quelle que soit ma décision. Il y a des moments où je suis prête à tout quitter pour vivre pleinement avec cette nouvelle personne qui me rend heureuse tous les jours, et d’autres où la culpabilité d’avoir fait perdre 10 années à quelqu’un qui en plus n’est pas très sociable et qui donc aura du mal à se recaser fait surface et je me demande si je ne dois pas sacrifier mon bonheur avec celui qui aujourd’hui je considère comme ma moitié. Il m’a présenté ses parents qui sont adorables, alors que la famille de mon mari ne m’a jamais vraiment acceptée… Autant de choses qui me font douter, culpabiliser, penser, pleurer et qui me rendent malade. J’ai besoin de prendre une décision. Je sais. Au plus vite. Mais j’ai besoin d’en parler.

le 27/09/2017 à 14h38 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?