Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

J’adopte un chiot : faux départ


Publié le 4 août 2015 par Mademoiselle Violette

Chez nous, il y a : Pioupiou, 5 ans, Minipousse, 2 ans, Monsieur Bleu, et moi, Mademoiselle Violette. Plus Minette, adoptée il y a quatre ans, qui a le même âge que Pioupiou.

Monsieur Bleu et moi avons toujours eu des chiens à la maison… Depuis que nous habitons ensemble, on en parle régulièrement. Le sujet revient souvent sur le devant de la scène. On pèse le pour et le contre, on discute, et on finit par laisser tomber… Mais l’envie est toujours là !

Cet été, nous avons décidé de passer le cap ! C’est dit, on adopte un chiot ! Nous y mettons cependant une condition : nous adopterons une femelle. Pourquoi ? Parce que généralement, elles sont plus douces. Nous avons deux enfants, nous ne souhaitons pas prendre de risque.

Après quelques recherches, nous tombons sous le charme de Paradis, 8 mois. Elle a besoin d’une nouvelle famille puisque ses maîtres travaillent beaucoup. Elle est habituée aux chats, mais pas aux enfants. Paradis est plutôt grande (type malinois ou labrador), assez dynamique et pas tout à fait sage.

Chiot

Crédits photo (creative commons) : LuAnn Snawder Photography

Après discussion avec ses maîtres, nous décidons de tenter le coup. Paradis ayant un passé un peu trouble (sans doute a-t-elle été battue quand elle était toute petite), nous convenons de la garder « à l’essai » pendant une semaine avant l’adoption définitive. Les propriétaires sont prêts à la reprendre s’il y a un souci. C’est comme ça qu’elle rejoint notre famille un dimanche midi.

Le premier après-midi se passe plutôt bien. Certes, Paradis est fofolle, mais on gère. Seul point d’ombre, elle pense que les enfants veulent jouer quand ils courent dans le jardin. Elle pince Minipousse à la couche et tire Pioupiou par le t-shirt, mais toujours par jeu. Nous mettons ça sur le compte de l’excitation de l’arrivée.

Lundi matin, j’emmène les enfants à l’école et chez la nounou, et je rentre à la maison. Paradis est adorable avec moi. Un peu collante, elle finit par se coucher sagement pendant que je travaille. Elle sort, elle rentre, elle vit sa vie. Bref, ça se passe bien.

Les choses se gâtent vraiment quand je vais chercher les enfants. Je ne suis pas à la maison quand Monsieur Bleu rentre. Paradis prend peur et le mord. Heureusement pour lui, sa montre arrête les crocs…

Un peu plus tard, je rentre à mon tour avec nos enfants. Paradis a changé de comportement. Elle n’est plus aussi gentille et sereine que dans la journée. Je la vois méfiante avec nos fils. Monsieur Bleu la « sent » de moins en moins… Je n’ose pas la laisser seule avec les enfants. Paradis pince notre Pioupiou au bras par jeu dès que les enfants sortent dans le jardin. Les enfants rentrent et ne sortiront plus de la soirée. Pioupiou a peur du chien. Minipousse aussi. Je suis de moins en moins à l’aise avec elle.

Et tout bascule pour nous. Alors que Minipousse veut venir me faire un câlin, Paradis s’interpose entre lui et moi. Elle ne le fait pas méchamment, il n’y a aucune violence, mais elle se met entre mon fils et moi. C’est le déclic. Nous ne souhaitons prendre aucun risque. Nos enfants sont petits… Nous rappelons les anciens maîtres pour qu’ils la reprennent… Ils viennent le soir-même. Paradis est heureuse de les retrouver. Nous l’avons gardée officiellement une journée…

Nous la regardons partir avec un pincement au cœur, mais persuadés d’avoir fait un choix raisonnable…

Mais notre aventure d’adoptants ne se termine pas là, et je reviens vite te raconter comment nous avons finalement réussi à ajouter un nouveau membre à notre famille !

Et toi ? Tu as longtemps désiré avoir un chien ? Tu redoutes l’adaptation avec tes enfants ? Tu as déjà vécu une adoption qui ne s’est pas bien passée ? Viens en parler !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Sarah

De notre côté, ça sera l’inverse. Cela fait 3ans que nous avons un chien et en octobre je devrais accoucher d’une petite fille. Nous avons un mâle castré mais son comportement a changé depuis que je suis enceinte (il l’a senti bien avant moi!!). Mais après en avoir parler avec un éducateur, nous saurons faire face. J’en suis certaine. La transition sera juste un peu pénible et stressante (pour lui comme pour nous!)

le 04/08/2015 à 08h55 | Répondre

Fleur-Joséphine

Je pense que vous avez fait le bon choix. Je n’ai ni enfant ni chien, et donc pas de conseils d’expert à donner, mais vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir un animal auquel vous ne faites pas confiance.
J’espère que vous trouverez le chien de vos rêves!

le 04/08/2015 à 10h15 | Répondre

audrey

On pense souvent que les femelles sont plus douces que les mâles mais c’est loin d’être une vérité absolue, au contraire ?
le jour où je serai enceinte j espère que cela se passera bien avec notre mâle boxer, je n’en doute pas mais je n hésiterai pas à demander conseil à un éducateur.

le 04/08/2015 à 11h29 | Répondre

Lorelei

Pour ma part j’espère que cette petite chienne trouvera aussi le bonheur dans un nouveau foyer ^^

le 04/08/2015 à 18h27 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?