Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La découverte de la Slovénie en 15 jours


Publié le 14 juillet 2016 par Madame Alto

Aujourd’hui, je viens te parler du pays que j’ai découvert avec mon mari à l’occasion de notre voyage de noces et dont nous sommes tombés sous le charme : la Slovénie !!

La Slo… quoi ? La Slovénie : petit pays (il fait la taille de la Bretagne) des Balkans, bordé par l’Autriche, l’Italie, la Croatie et la Hongrie. Attention à ne pas confondre avec la Slovaquie, qui doit être un pays charmant, mais qui n’est pas mon sujet.

Lors de nos préparatifs de mariage, la réaction des gens qui nous demandaient : « Alors, et le voyage de noces, où partez-vous ? » était souvent la même quand on leur annonçait la Slovénie : « Oh ! Bon… Ça ne fait pas très voyage de noces, tout ça, quand même… » Peut-être que dans l’imaginaire collectif autour du voyage de noces, ce pays ne remplit pas la condition obligatoire « paradisiaque », mais nous, on trouvait que ce choix nous ressemblait !

Voilà les différents points qui nous ont amenés à opter pour la Slovénie :

  • Le pays est à moins de deux heures de Paris. Mon mari n’aime pas l’avion et nous avons un compromis : un long-courrier tous les deux ans. Sauf que l’année précédente, nous avions fait la côte ouest des USA (douze heures d’avion bonjour !). Donc mon périmètre de recherche était réduit à quatre heures de vol maximum.
  • L’euro en est la monnaie. Et moi, ne pas avoir à faire de change et me retrouver avec des billets ou des petites pièces à la fin du séjour, je trouve ça top !
  • Mon mari a une peur bleue des requins. Donc exit Seychelles, Polynésie et autres petites îles paradisiaques où ces petits poissons sont monnaie courante. Notre voyagiste m’a par contre assuré l’absence de requins dans l’Adriatique (quelques recherches sur la toile plus tard, mon mari a trouvé un article de 1970 où un requin avait « peut-être été aperçu mais on en est pas sûrs » au large de l’Adriatique…).
  • Le pays étant assez petit, les distances entre chaque « spot » sont très raisonnables (deux heures maximum par jour).
  • Le tourisme de masse n’existe pas encore dans ce pays (jusqu’à la diffusion de ce billet, en tout cas !!). Notre voyage de noces a été réalisé avec un célèbre voyagiste, et c’est lui qui nous a recommandé la Slovénie au lieu de la Croatie, qui était mon idée de départ : il y a beaucoup moins de touristes l’été (et c’est ce que nous recherchions). De plus, le rapport qualité/prix de l’hébergement est bien meilleur (car moins de demandes).

Bref, mon argumentaire ayant convaincu mon mari, c’était parti pour quinze jours en circuit itinérant à la découverte de la Slovénie !

Conseil de lecture de l’article : n’hésite pas à remettre notre itinéraire dans son contexte, c’est-à-dire deux jeunes mariés en voyage de noces et en vacances d’été. Ainsi, je dirais que nous avons visité le pays en mode relax : la sieste de l’après-midi est généralement de rigueur dans nos voyages ! Je suis certaine que si tu es plus active, cet itinéraire peut être bouclé en dix jours.

J1 : arrivée à Ljubljana et départ pour Bled

Arrivés à l’aéroport, nous prenons la voiture de location, et direction le lac de Bled (situé à quarante minutes de la capitale). Ce lac dispose de la seule île de la Slovénie. Cette île est donc au milieu d’un lac !

Malheureusement, nos premiers jours en Slovénie ne sont pas très radieux (voire très pluvieux). Mais après, ça s’améliore, promis !

On en profite pour s’installer tranquillement à l’hôtel, faire une promenade dans la petite ville autour du lac, et je repère direct le casino (mon petit péché mignon quand je suis en vacances…).

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

J2 : Bled et la gorge de Vintgar

Matin : visite de l’île de Bled et du château avec guide francophone privé

Les Slovènes sont très respectueux de la nature, nous avons pu le constater tout au long de notre voyage. Par exemple, les bateaux à moteur ont toujours été interdits sur le lac de Bled : l’eau est donc de très bonne qualité, et on peut s’y baigner sans problème. Mais du coup, pour rejoindre l’île intérieure, on utilise la barque traditionnelle, qui s’appelle la pletna.

Sur cette île, se trouve une petite église qui est souvent utilisée aujourd’hui pour célébrer des mariages. Ensuite, nous visitons le château de Bled, qui se situe sur les hauteurs de la ville, à flanc de colline.

Visiter la Slovénie

Arrivée sur l’île en pletna

Visiter la Slovénie

Le château de Bled vu du lac

Visiter la Slovénie

Et le lac vu du château !

Après-midi : balade à la gorge de Vintgar

La gorge de Vintgar est située à dix minutes de Bled. Elle est longue de 1,6km et creusée entre deux montagnes escarpées, Hom et Boršt.

Même si nous avions trouvé Bled très mignon, c’est à cette visite que nous avons su que nous avions fait le bon choix avec la Slovénie :

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

On longe tout simplement la rivière et on profite !

À la fin de la journée, on fait une descente en luge sur rail en face de notre hôtel, ce qui est très marrant :

Visiter la Slovénie

J3 à J5 : Bovec

Départ pour le parc national du Triglav, avec comme point de chute Bovec.

Pour la petite anecdote, depuis Bled jusqu’à Bovec, nous souhaitions prendre la route qui traverse le parc, afin d’admirer le panorama et autres curiosités du pays. Sauf que le GPS était paramétré en mode « trajet le plus court », et du coup, nous avons traversé trois pays en vingt minutes : l’Autriche, l’Italie et la Slovénie (sachant que nous n’étions pas censés sortir du pays avec la voiture de location, hum hum…). Tant pis pour la route de montagne et le panorama !

Après nous être installés, nous profitons qu’il se soit arrêté de pleuvoir pour aller nous balader vers Pluzna et voir les chutes de Virje :

Visiter la Slovénie

J4 : découverte du parc du Triglav

Nous avons rendez-vous dans une agence nautique tôt le matin, pour faire du rafting sur la Soca. À notre réveil, il ne pleut plus, ouf !

Je n’avais jamais fait de rafting de ma vie et… je recommencerai volontiers ! Je peux te dire que je n’étais pas très rassurée quand notre guide nous a expliqué les notions de base et les postures à prendre en cas de chute, mais il a vraiment pris en considération notre niveau, et nous avons donc réalisé un parcours « facile », avec quelques rapides assez sympas pour que ce soit un peu sportif tout de même.

Visiter la Slovénie

L’après-midi, nous allons nous balader dans le parc du Triglav.

J5 : chemin historique de Kobarid

Ça y est, le beau temps est enfin arrivé, il fera beau tout le reste de notre séjour ! Cooool !

Le chemin historique de Kobarid est long de cinq kilomètres. Il peut être réalisé entre trois et cinq heures selon chacun, mais il peut aussi être fait partiellement. Cet itinéraire propose plusieurs points d’arrêt, qui allient histoire (notamment tout ce qui concerne la bataille de Kobarid lors de la Première Guerre mondiale, avec le musée de la bataille, l’ossuaire italien, le passage dans les lignes de défense italiennes – points d’observation ou passage dans les tranchées) et panorama, avec vue sur la Soca et sur les chutes de Kozjak. Par contre, nous faisons l’impasse sur le musée de la fromagerie.

Cette journée a vraiment été très plaisante, et je te recommande vivement de réaliser le chemin en entier. Si l’histoire de la Première Guerre mondiale, ce n’est pas ton truc, les chutes de Kozjak valent quand même le détour, et elles sont accessibles sans réaliser tout le chemin décrit.

Voici un aperçu de ce que nous avons pu voir ce jour-là :

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

J6 : visite des grottes Skocjan

Sur le trajet pour aller au prochain point d’étape, nous allons visiter les grottes Skocjan.

La Slovénie a énormément de grottes karstiques (je n’ai toujours pas compris ce que ça signifiait, je ressors juste le terme scientifique qu’ils utilisaient à chaque fois !), mais durant notre séjour, nous avons seulement visité les deux plus connues.

Je ne suis pas une adepte de la spéléologie (surtout depuis que mon mari m’a fait regarder le film The Descent…), mais si toi tu l’es, c’est un pays qui propose énormément de randonnées souterraines, qui peuvent être privatisées si tu justifies d’un niveau suffisant. Et à l’inverse, si tu es claustrophobe et que les grottes, ce n’est pas trop ton truc, sache que celles que nous avons visitées étaient tellement immenses que je n’avais aucune sensation d’étouffement.

La grotte est vraiment magnifique, on a l’effet « Wow ! » en y entrant. De plus, lors de la visite, on doit traverser un pont en verre sur le canyon à 100m de haut. Effet garanti ! Nous avons visité les grottes en été, alors que la rivière souterraine était à son plus bas niveau. Je pense que si l’on visite au printemps, après la fonte des neiges, ça doit être encore plus impressionnant.

Conseil pratique : n’hésite pas à mettre des chaussures adhérentes pour la visite, car les grottes sont assez humides, et prends un pull !

Malheureusement, il est interdit de prendre des photos à l’intérieur, car le flash utilisé à répétition est néfaste pour l’écosystème de la grotte (ça amène trop de lumière et, à la longue, ça pourrait le détériorer). Je n’ai donc pas de photos personnelles à te montrer. Mais voici une photo du domaine public qui capte bien l’esprit de la grotte de Skocjan :

Visiter la Slovénie

Crédits photo (creative commons) : Jabbi

Visiter la Slovénie

La rivière souterraine, la Reka, à la sortie de la grotte

J6 à J11 : Piran

Nous arrivons à Piran en fin de journée, et là, c’est le coup de foudre ! C’est une ville splendide (de notre avis), alliant parfaitement le côté italien (qui est la deuxième langue officielle dans la ville) et le côté slovène, avec un front de mer très beau. Bref, on s’y sent bien.

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Voilà la vue de notre chambre d’hôtel !

Tu peux remarquer qu’il n’y a pas de plage sur mes photos. En effet, à Piran centre, il n’y en a pas (enfin, juste une toute petite, avec des galets), donc on saute directement dans l’eau ! Pour ceux qui souhaitent y aller avec des enfants en bas âge, je reconnais que ce n’est pas l’idéal. Mais sache que dans les villes avoisinantes, il y a de vraies plages aménagées et donc beaucoup plus pratiques avec des enfants.

Visiter la Slovénie

La même vue au coucher du soleil

J7 : escapade à Venise

Piran se situant en face de Venise, il existe des excursions pour la journée. Départ à 7h (arrivée à Venise vers 10h) et retour vers 21h (départ de Venise à 17h).

Nous adorons l’Italie avec mon mari, et nous n’avions jamais eu l’occasion de visiter Venise. Nous nous sommes dit que c’était une bonne occasion d’avoir un aperçu de cette ville louée par nombre de gens.

C’était vraiment un bref aperçu, car nous n’y étions que pour une unique journée, en plein été de surcroît, et il y avait une queue immense à chaque monument. Nous nous sommes donc baladés dans la ville, puis en fin de journée, nous sommes revenus au port de Venise par bateau, ce qui nous a permis de voir les façades des monuments du Grand Canal.

Nous avons vraiment trouvé la ville très belle, mais pour nous, il y avait vraiment beaucoup trop de touristes ! Donc à refaire, mais hors saison !

Visiter la Slovénie Venise

J8 : visite de Piran et farniente

Nous profitons de cette journée pour visiter Piran. Puis farniente l’après-midi, pour finir par une baignade en face de l’hôtel.

J9 : grottes de Postojna + château de Predjama

Les grottes de Postojna sont les grottes les plus visitées de Slovénie (et on le ressent). Elles sont tellement immenses que la visite commence par une balade en petit train souterrain, pour finir par une visite à pied d’environ 2km.

Pareil que pour les grottes de Skocjan : une paire de bonnes chaussures et un pull chaud sont de rigueur, et l’appareil photo est autorisé, mais le flash interdit !

Visiter la Slovénie

Crédits photo (creative commons) : Janos Korom

Après la visite des grottes, direction le château de Predjama, dont la visite est proposée avec le billet pour les grottes de Postojna.

Des navettes gratuites sont réalisées entre les grottes et le château, ce qui est vraiment pratique. Le petit bémol est que nous avons réalisé la visite un peu tard, et comme nous sommes des gens qui aimons prendre leur temps, nous avons dû (un peu) nous dépêcher à la fin pour ne pas rater la dernière navette (enfin là, je pinaille pour cinq/dix minutes).

Ce château a la particularité d’être troglodyte, c’est-à-dire qu’une partie du château est dans la roche. Cette singularité a permis à Érasme de Predjama de résister à un état de siège pendant un bon moment (les assaillants ne savaient pas que le château disposait de galeries souterraines, qui permettaient de rejoindre un village dans les hauteurs, et donc de ramener des vivres pour les habitants du château). Mais ce pauvre malheureux a malgré tout connu une fin tragique (ce ne sont pas toujours les gentils qui gagnent…).

Du fait de sa particularité, le château est très intéressant à visiter. Et étant à flanc de roche, il est aussi très beau vu de l’extérieur !

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Photo prise dans la partie troglodyte principale du château, qui donne accès aux galeries souterraines

J10 : farniente

Le dixième jour, nous nous sommes reposés.

J11 : une journée perdue

Nous voulions visiter une grotte beaucoup moins connue, mais le GPS nous a emmenés complètement ailleurs !! Le temps de s’en rendre compte, nous avions perdu une heure et demi, sans compter le trajet à effectuer en plus pour aller à l’endroit voulu ! Bref, la grotte étant beaucoup moins touristique, nous sommes arrivés trop tard (à dix minutes près) pour la dernière visite…

La seule anecdote qui a fait que cette journée n’a pas été complètement ratée, c’est que mon mari a aperçu un ours en conduisant !

J12 à J15 : Ljubljana

J12 : retour à Ljubljana

C’est avec un certain déchirement que nous quittons Piran et que nous repartons pour la capitale Ljubljana (à une heure et demi de voiture).

Le centre historique de Ljubljana est totalement piéton : je te conseille donc, comme nous l’avons fait, de rendre la voiture de location à ton arrivée, quitte à prendre un taxi ou le bus pour rejoindre l’aéroport à ton départ.

La voiture doit donc être récupérée par l’agence de location, mais ça ne se fait pas sans efforts ! Nous arrivons à notre hôtel vers 14h, et il est prévu par le voyagiste que la voiture soit récupérée directement à l’hôtel par l’agence de location. Sauf que l’agence en question a décrété qu’elle viendrait quand elle voudrait, et que les frais de parking en attendant seraient à notre charge ! Du coup, nous ne pouvons pas quitter l’hôtel, puisque nous devons faire l’état des lieux de la voiture avec eux ! Après plusieurs appels à notre conseiller local et un peu d’énervement, l’agence de location arrive dans la demi-heure.

Nous partons donc enfin faire un premier tour de la ville, pour nous imprégner de l’ambiance, et on en profite pour aller déjeuner.

J13 : visite du château et du centre historique

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Visiter la Slovénie

Panorama de la ville depuis le château

Visiter la Slovénie

À gauche : photos du château de Ljubljana, qui abrite maintenant un musée sur l’histoire du pays, une salle de théâtre (ou de musique) et un restaurant gastronomique
À droite : le dragon, qui est l’emblème de la ville (a priori, ce serait à Ljubljana que Saint Georges aurait tué son fameux dragon)

J14 : shopping

Nous profitons du marché pour acheter de petits cadeaux souvenirs. Nous ne sommes pas très babioles avec mon mari, alors nos achats sont assez « utiles » : du miel pour les uns et du gros sel de Piran pour les autres, deux spécialités du pays !

Aux grottes de Postojna, j’avais également acheté une peluche représentant un proteus pour ma nièce (je savais que ce cadeau ne serait vraiment pas du goût de ma sœur, donc honnêtement, je l’ai plus acheté pour voir sa réaction quand elle allait ouvrir le paquet !!).

Après notre sieste quotidienne, nous finissons par une balade sur les bords de la Ljubljanica.

Et voilà, le lendemain, c’est le départ, les vacances sont finies !

Nous sommes ravis d’avoir effectué notre voyage de noces dans ce pays si charmant, et nous y retournerons avec plaisir (je pense très bientôt, d’ailleurs). Nous sommes revenus tellement exaltés par notre voyage que nous avons convaincu plusieurs amis d’y aller cette année !

Toutes photos (sauf mention contraire) : Photos personnelles

Et toi ? As-tu déjà visité la Slovénie ? Qu’en as-tu pensé ? Le voyage te tente ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux partager un récit de voyage ? C’est par ici !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virginie

mais carrément la bonne idée ! j’avais déjà entendu ce nom mais sincèrement ça ne me serait juste jamais venu à l’esprit.
Du coup, petite question : nous sommes très randonnées dans les lits des rivières, or, ce pays semble bien fourni, est-ce que c’est possible ?
Pour la langue, si on a fait de l’italien au lycée, donc très loin et qu’on parle un anglais encore pire, est-ce possible de se faire comprendre quand même ?

Rectification pour les Seychelles : c’est un pays à dauphins, donc les requins, quelques-uns mais vraiment rien de dangereux. Contrairement à La Réunion par exemple.

le 14/07/2016 à 08h16 | Répondre

Madame Alto

Suivre les lits de rivières , n’est ce pas du canyoning ( ou ressemblant)? Si oui, alors oui c’est possible! Si non, alors je ne sais pas. ?
Les slovènes parlent relativement bien anglais, vu qu’ils sont accueillant il feront en sorte de te comprendre! Sur la cote, étant avant l’empire vénitien cela parle beaucoup italien! En fin de compte, nous n’avons pas eu de problème concernant la barrière de la langue.
Pour les Seychelles: Quelques requins c’est déjà des requins de trop pour mon mari! ?

le 14/07/2016 à 16h41 | Répondre

Flora

ça donne envie en effet 😉
Tu peux nous donner une idée du budget?

le 14/07/2016 à 08h40 | Répondre

Madame Alto

Pour le budget vol+hôtel +voiture pendant 15 jours + activités diverses : Environ 5000€
Sachant que nous sommes passés par un voyagiste , il y a presque 20% de commissions je pense dans ce prix.
Nous avons aussi pris des hôtels de très très bonne facture ( voire palace à certains endroits).
Ce voyage peut donc je pense être réalisé pour beaucoup moins cher!

le 14/07/2016 à 16h46 | Répondre

Maelisa

Moi aussi, je suis preneuse d’informations supplémentaires ! Langue, budget, gastronomie… (bon, il y a le site du Routard, mais les témoignages et impressions, c’est bien aussi !)
Je recherche justement des destinations pas trop loin, pas trop chères, auxquelles on ne pense pas… Et surtout pour de la découverte, randonnée.

Pour notre voyage de noces, nous avons fait un road trip Italie-Autriche-Suisse sur 10 jours. Et nous avons passé deux jours une nuit à Venise. Fin août, je te comprends sur le flot de touristes !! Nous aimons plutôt les paysages, l’évasion, alors là… Nous avons aimé flâné dans les ruelles, mais vraiment trop touristique et trop attrape-touristes à notre goût (avec les mêmes boutiques souvenir à la pelle…) Nous étions heureux de découvrir Venise, mais pas déçus de ne pas y rester.

le 14/07/2016 à 09h58 | Répondre

Madame Alto

Pour les randos, je pense que le pays n’est pas en reste, on voyait bcp de personnes en mode marcheur! Après, nous avons réalisé plutôt des balades donc je ne peux pas trop te conseiller hormis le parc du triglav avec l’ascension de la montagne.
Pour la gastronomie, nous avons trouvé que la cuisine était bonne mais à part la saucisse, il n’y a pas énormément de « spécialités ». Et le vin est excellent selon mon mari ?

le 14/07/2016 à 20h12 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

Chouette voyage! ce n’est vraiment pas le premier pays auquel j’aurais pensé mais ca à l’air bien sympa ! Maelisa, pour les randonnées je ne pourrais que te conseiller l’Ecosse, l’Irlande, Madères, la Sardaigne et la région des Dolomites en Italie 🙂

le 14/07/2016 à 13h09 | Répondre

Maelisa

Merci !
Nous avions justement passé quatre jours du côté des Dolomites, c’était le meilleur moment de notre voyage de noces!

le 14/07/2016 à 18h01 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Je rêve d’aller en Slovénie ! C’est mon nouveau rêve de voyage, après avoir fait la Norvège (voyage de noces en 2013), qui était mon tout premier rêve en la matière. Il va sans dire que ton récit ne me fait pas changer d’avis. 😉 Je ne sais plus comment j’avais bloqué sur la Slovénie, je crois qu’il m’avait tapé dans l’œil au détour d’un documentaire sur Arte ou France 5. Je m’étais pas mal renseignée après, ne faisant que confirmer mon attirance pour ce pays.
Bref, le prochain voyage hors de France (à part les visites à la famille, m’enfin ça ne compte pas ça), ça sera en Slovénie ! 🙂

le 14/07/2016 à 17h17 | Répondre

Madame Alto

J’espère que ce voyage sera à la hauteur de tes attentes ?.
Pour ma part, j’aimerais bien partir en Islande la prochaine fois ( mais il y fait certainement plus froid!)

le 15/07/2016 à 00h23 | Répondre

Karine (voir son site)

Wow la couleur de l’eau des rivières fait vraiment rêver! J’adore! Merci pour cette découverte! Très bonne idée aussi le combo avec Venise!

le 14/07/2016 à 19h26 | Répondre

Cricri2j

Tu donnes tres envie d y aller!! Et comment sont les gens? Accueillants? On s y sent en sécurité lorsqu on se balade le soir? Et la gastronomie? On y mange quoi? C est bon?

le 14/07/2016 à 21h38 | Répondre

Madame Alto

Pour notre part, les gens ont été très accueillants! Question sécurité, a mon avis il n’y a aucun problème. On ne s’est jamais « senti » mal à l’aise même a ljubljana en pleine nuit.
Côté gastronomie: Poissons et porc en particulier. Pas de grande spécialité mais la cuisine est bonne.

le 15/07/2016 à 00h31 | Répondre

MlleMora

C’est marrant, j’ai des amis qui partent en Slovénie demain matin pour leurs vacances d’été !:) Ca a l’air chouette en tout cas, et sympa l’incursion vers Venise. Je trouve qu’en s’éloignant des artères principales on est vite seuls même en période touristique !

le 14/07/2016 à 23h02 | Répondre

Tamia (voir son site)

Je ne connaissais ce pays que de nom, ton article me donne envie de le découvrir ! Une super bonne idée de destination.

le 15/07/2016 à 13h18 | Répondre

Marjolie

Pays qui me fait de l’oeil depuis un moment pour une destination prochaine… il y a aussi pas mal de thermes chouettes apparemment!

le 15/07/2016 à 15h48 | Répondre

baptifan

On réfléchit justement à notre prochaine destination de vacances et la lecture de cet article m’a convaincu 🙂 et j’aime même réussi à convaincre mon mari (qui s’est demandé pourquoi soudain je lui parlais de Slovénie). Bref normalement on part en septembre donc merci pour l’article 🙂

le 18/07/2016 à 12h11 | Répondre

melibie

J’y suis aussi allé cette année, j’ai fait Ljubljana, Skocjan, Bled, Lac de Bohinj.
J’aurais aimé faire Piran mais pas eu le temps (nous étions pas véhiculés).
ce sera pour une prochaine fois.
J’ai adoré ce pays et j’ai qu’une envie : y retourner !

le 20/07/2016 à 14h41 | Répondre

Viviane

Inutile de passer par une agence de voyage, il est très facile d’organiser seul un voyage en Slovénie pour peu qu’on parle un minimum anglais (ou allemand ou italien). Paris Ljubljana est un vol bon marché. Ne pas louer de voiture avant de quitter ljubljana et loger dans le centre. Nous avons tourné dans l’autre sens: ljubljana puis départ pour la Croatie en Istrie: Labin, Porec, Motovun (patrie des truffes !), Rovinj puis retour en Slovénie: Piran, Bovec, Bled via la route de montagne et retour à Ljubljana. Un très bon site pour préparer le voyage: Slovénie secrète, un blog tenu par un français qui vit à Ljubljana. L’Istrie c’est la Croatie vénitienne. En revanche je déconseille d’aller jusqu’à Dubrovnik car c’est très au sud de la Croatie et donc loin de la Slovénie.

le 23/07/2016 à 15h31 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?