Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

On déménage ! Les démarches administratives


Publié le 23 mai 2020 par Welna

Après notre première déconvenue et une visite qui n’a pas abouti (on l’a senti dès qu’on est arrivé dans le quartier), j’ai vu une annonce qui m’a vraiment tapé dans l’œil. Et dans l’œil de beaucoup d’autres apparemment : l’annonce a été enlevée du site deux jours plus tard, je suppose que l’agent immobilier recevait trop d’appels…

Crédit photo (creative commons) : VinnyCiro

Commencer par trouver LA maison

La maison se trouve dans le même quartier que celle pour laquelle on avait fait une offre. Un bon point, donc. Après avoir fait le tour de l’extérieur, et de l’intérieur, nous sommes sous le charme. La maison est grande, lumineuse, bien entretenue. Elle est habitable sans travaux et regroupe tous nos critères principaux, et presque tous les critères secondaires (il manque juste le garage en fait).

Nous avons donc fait une offre, sans contre-visite. On ne voulait pas la laisser passer ! Malgré une offre au prix, l’agent immobilier a fait visiter la maison aux suivants (qui attendaient devant la porte …) et qui ont également fait une offre au prix … Mais comme nous étions les premiers, c’est notre offre qui a été acceptée ! Champagne !

via GIPHY

Les démarches

Et c’est alors que commence la partie administrative. Personnellement, j’étais un peu perdue à chaque étape, donc je vais essayer de faire un article complet et pas trop pénible à lire.

Le compromis de vente

Première étape : signer le compromis de vente chez un notaire. C’est le premier document officiel à signer, qui t’engage toi acheteur, mais aussi le vendeur, à réaliser la vente dont il est question. Dans ce compromis, on ajoute des clauses suspensives comme par exemple l’obtention d’un prêt : ouuuuf tu n’auras pas à acheter la maison si les banques refusent de te prêter de l’argent ! Au moment de la signature du compromis, on a également eu le détail des diagnostics de la maison, et du terrain, et on a eu à verser 10% du prix de vente.

Le versement de l’acompte

Je mets le versement de l’acompte en étape, car il a été la première source d’angoisse (mais pas la dernière …). En fait, si tu es bien organisée pas comme moi, tout se passera bien, tu verras ! On a eu 10 jours pour verser l’acompte sur le compte bancaire du notaire. Pour cela, il me fallait clôturer mon PEL et faire le virement. Rien de bien compliqué, n’est-ce pas ? Sauf quand ton conseiller bancaire ne te répond pas … Je suis donc passée en mode « harceleuse » pour qu’il daigne enfin faire ce que je lui demandais, et dans les temps … Mais tout s’est finalement bien passé.

via GIPHY

La recherche de prêt

Pour nous simplifier la tâche, nous avons fait appel à un courtier. Avec lui, on constitue le dossier : 3 derniers bulletins de salaire, 3 derniers relevés de compte, 3 derniers avis d’imposition (ça va souvent par 3 dis donc !), papiers d’identité, contrat de travail, justificatif de domicile, livret de famille et bien sûr le compromis signé (il te faudra ajouter le tableau d’amortissement si tu as déjà un prêt en cours). On laisse tout entre ses mains, en attendant une réponse de sa part sous 2 à 3 semaines.

La demande de prêt

Notre courtier revient vers nous un peu plus de 3 semaines après notre premier rendez-vous (on l’avait déjà relancé pour savoir où il (en) était). Une banque accepte de nous financer avec un taux d’intérêt intéressant et tout le reste qui va bien. YOUPI !

A ce rendez-vous, nous n’étions qu’avec le courtier, qui nous a présenté seulement cette offre de prêt. J’ai trouvé un peu étrange de ne pas voir d’autres offres, et donc de ne pas pouvoir choisir. Quoiqu’il en soit, nous avons signé une demande de prêt officielle (je pensais qu’on signait l’offre de prêt, mais non), à laquelle la banque doit répondre en envoyant une offre de prêt (ça commence à être compliqué, ou c’est juste moi ?).

via GIPHY

L’offre de prêt

Après avoir renvoyé les documents manquants, on a attendu l’offre de prêt. Sachant qu’on avait 2 mois pour obtenir un prêt après la signature du compromis, et qu’on était à 1 semaine du délai (ou un truc comme ça), mon stress a commencé légèrement à monter en voyant le temps qui passe, et rien qui ne se passe. Après plusieurs relances, le courtier m’informe enfin que la banque a du retard dans l’édition de l’offre, mais que ça ne devrait plus tarder. En attendant, il nous transmet une lettre d’acceptation du prêt (en gros, la banque nous dit que c’est ok pour eux), lettre que je m’empresse de transmettre au notaire (pour lui dire que oui oui on est toujours là !).

Finalement, l’offre finit par arriver. Il faut attendre 10 jours avant de signer et renvoyer à la banque. Si tu n’attends pas ce délai légal, la banque est obligée de te renvoyer le tout, et ça recommence … Quand nous avons reçu l’offre de prêt, nous étions donc déjà en retard d’une semaine par rapport aux 2 mois de délai. Mais je pensais que le notaire avait de toutes façons tout le nécessaire puisque je lui avais bien transmis la lettre d’acceptation du prêt. Erreur …

L’ouverture du compte bancaire

Quand on en est arrivé à cette étape, j’étais très stressée par les délais. Je t’explique. On doit signer l’acte de vente 3 mois après la signature du compromis. Sachant que l’édition de l’offre de prêt a déjà pris 1 semaine de retard, il nous reste 3 semaines pour ouvrir un compte dans notre nouvelle banque, et débloquer les fonds (délai de 10 jours). Avec les congés de Noël entre temps sinon, c’est pas drôle.

Après je ne sais combien d’appels téléphoniques entre la banque et moi, et entre MonsieurMonMari et moi (pour vérifier ses disponibilités), nous arrivons à caler un rendez-vous pour l’ouverture du compte une semaine avant la date théorique de signature. On me dit dans l’oreillette que le délai devrait être suffisant pour débloquer les fonds, oufffff …

L’appel de fonds

On est une petite quinzaine de jours avant la date théorique de signature (le compte bancaire n’est pas ouvert mais la date de rendez-vous est prise), et je n’ai toujours pas de nouvelle du notaire. Rappelle-toi, on est est resté à « j’envoie la lettre d’acceptation de l’offre, pour vous informer que mon prêt a été accepté ». Depuis, silence radio … Je commence à avoir l’habitude maintenant, donc je relance. Un premier mail. Un deuxième mail. Je finis par appeler. La clerc de notaire rentre tout juste de congés « donc vous comprendrez que je n’ai pas encore eu le temps de lire tous mes mails. En plus je n’ai pas reçu le vôtre. Ah si, il est là. » Je commence à être déjà bien énervée, et elle m’achève en me disant que mon mail n’est pas clair, qu’elle ne comprend pas si la banque a accepté notre demande de prêt et puis que de toutes façons il faut que j’envoie l’offre de prêt, sans ça elle ne peut rien faire. Ah.

via GIPHY

Je renvoie donc l’offre de prêt. Et de nouveau silence radio. Il faut pourtant fixer une date pour la signature, pour ensuite envoyer l’appel de fonds à la banque. On n’est clairement plus dans les temps. Ce sera finalement après un appel aux vendeurs (nous sommes passés par leur notaire) que tout va se débloquer, avec seulement une semaine de retard sur la date prévue. Je n’y croyais plus …

La signature

Enfin, le moment tant attendu est arrivé ! La veille nous avons visité la maison (vide) pour vérifier que tout est toujours bien en état. Pas de mauvaise surprise, si ce n’est quelques peintures qui nous avaient semblé en meilleur état (sans les meubles, on voit rapidement les défauts …).

La signature de l’acte de vente n’apporte rien de nouveau. On revoit les documents, on prouve qu’on a bien assuré la maison et … on signe !! Ah si, on règle aussi les frais comme la taxe foncière pour l’année en cours et les frais de co-propriété / lotissement s’il y en a. Les vendeurs nous laissent les clés. ON A SURVÉCU !!! (j’te jure, c’était vraiment mon impression !). Ah non, on me souffle qu’il reste encore le déménagement à gérer …

Est-ce que les gifs ont aidé à ce que la lecture soit moins rébarbative ?
Dis-moi que je ne suis pas la seule à avoir trouvé ces démarches pénibles ! Ou bien, tout s’est passé comme sur des roulettes pour toi ? Raconte-nous !


Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Colombe

Je vous rassure : votre article n’était pas pénible. J’aurais pu l’écrire car il y a tout juste 3 ans, mon mari et moi nous sommes lancés dans l’aventure de l’achat immobilier.
Un véritable parcours du combattant. Heureusement que nous avions un courtier qui a tout géré et qui a pu à l’occasion secouer la conseillère bancaire qui prenait tout cela à la légère. Et l’étape du questionnaire santé et de l’assurance emprunteur m’a achevée. Enfin, 3 ans après, tout va bien. On est bien dans notre maison, il y a (encore) de gros travaux à prévoir, mais ça, c’est une autre histoire.

le 23/05/2020 à 13h27 |

Welna

ça me « rassure » de voir qu’on a pas été les seuls à galérer ! Mais effectivement, quelques mois plus tard tout ça est déjà derrière nous, et on profite de notre nouvelle maison avec bonheur !!

le 25/05/2020 à 09h44 |

Madame Poops

Nous avons acheté il y a 10 ans… en lisant votre article, j’ai souri car c’est très similaire à ce que nous avons vécu!
Nous avons visité 2 biens, un seul nous a tapé dans l’œil. Beaucoup de travaux à prévoir mais ça ne nous dérangeait pas (en priorité, électricité et chauffage à refaire aux normes).
Nous sommes passés par un courtier et là… coucou paperasse en triple exemplaire! J’étais en arrêt pour grossesse compliqué, ça a ajouté du piment au dossier lol!
Pareil retard avec la banque (le courtier était top par contre, et nous avons pu voir toutes les propositions qu’il avait même les moins intéressantes).
Sur le coup, on ne rigolait pas trop avec notre dossier qui flirtait trop avec le hors délai, 10 ans après on en rigole 🙂

le 23/05/2020 à 15h37 |

Welna

Je crois que sur le moment, le stress prend vraiment le pas sur tout le reste. Mais finalement, quand tout se passe bien, c’est (plus ou moins) vite oublié !

le 25/05/2020 à 09h45 |

Madeleine

Quel stress… nous avons signé le compromis de vente 5 jours avant le confinement… je vous laisse imaginer le stress, le manque d information, etc… on a toujours pas de prêt…mais ça devrait aller….

le 25/05/2020 à 17h30 |

Welna

Olala, c’est vrai que la situation actuelle doit être super compliquée à vivre. Du coup, les délais sont rallongés pour l’obtention d’un prêt dans votre cas ?
Bon courage en tout cas, et félicitations pour votre futur acquisition !!

le 26/05/2020 à 11h03 |

Fougeray

Bonjour, mon conjoint sont en pleine recherche d’habitation. Nous en avons trouvé une qui nous plairait (pas besoin de crédit sauf peut-être pour les travaux) : 1hectare de foret avec des arbres fruitiers et 5 batiments en total autonomie (électricité en solaire à installer et l’eau aussi, etc…), près de la Loire. Défaut : nous sommes au moins 5 personnes à pouvoir l’acheter sans prêt (sans compter ceux avec prêt) et elle a été publié le 27/05. Nous avons contacté hier. La visite est prévu mardi : j’espère que nous l’aurons. Comment les propriétaires ou plutôt l’agence dans notre cas choisissent ? J’aimerai m’engager dans la commune par des associations, une fois bien stabilisé.

le 31/05/2020 à 11h41 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.