Menu
A la une / témoignage

L’insomnie : apprendre à gérer son anxiété

Depuis très longtemps, j’ai beaucoup de difficultés à m’endormir le soir. Ce n’est pas que je ne sois pas fatiguée (c’est souvent même tout le contraire !), je n’arrive tout simplement pas à me détendre suffisamment pour trouver le sommeil.

Les causes et les conséquences

Après en avoir parlé plusieurs fois à mon médecin généraliste, j’ai vite compris que la principale cause de mes insomnies c’est… ben moi en fait. Je n’arrive pas à déconnecter. Sans que j’ai le moindre contrôle dessus, mon cerveau est sans cesse en activité. Il s’emballe au moindre prétexte.

Parfois, cela va être pour me refaire le fil de ma journée. D’autres fois il va s’arrêter sur une idée fixe et rien ne saura l’en détourner… (« comment c’est le nom de l’actrice qui joue dans ce film là … raaaah c’est quoi le titre du film déjà ? »). Je suis sure que tu vois très bien de quoi je veux parler.

Et puis parfois, je pars dans des crises d’angoisses intenses. J’appelle ça mes bad trip. Mon mari va faire un bruit dans son sommeil, je vais l’observer. Et puis je vais me dire que je l’aime tellement. Et puis comment je ferais si il venait à disparaître. Et si c’était moi, comment expliquer ça à mes enfants. Est-ce que mon fils voudra toujours vivre avec mon mari ou est ce qu’il préférera aller vivre avec son père. Et comment réagira sa sœur si elle est séparée de son frère… voilà… et ça c’est une version soft de mes angoisses.

Alors bien sûr, j’essaie vraiment de rationaliser. Je me répète en boucle que la peur n’évite pas le danger , que mes enfants sont en bonne santé, qu’ils dorment paisiblement, que mon mari est fort et vigoureux, que je suis prudente dans ma vie de tous les jours, que je ne risque pas ma vie à chaque instant. Mais 9 fois sur 10, ça n’a absolument aucun effet.

La conséquence principale évidemment, c’est le manque de sommeil. Je m’endors rarement avant 3 heures du matin et comme le réveil ne change pas lui, ça me fait des nuits de 4h /4h30, très régulièrement. Du manque de sommeil découle une plus grande fragilité émotionnelle, et du coup une augmentation de l’anxiété. Tu le vois le cercle sans fin?

Enfin, un espoir

Je ne vais pas te le cacher, j’ai déjà testé la cure de Xanax (ou assimilé). De base, je n’aime pas me gaver de médicament, et encore moins de ce genre de traitement. Exit donc tout ce qui tourne autour des anxiolytiques. Les remèdes naturels qui passent à la télé, qui te promettent des nuits de 8h sans accoutumance… aucun effet (à part en plus de la nuit de biiip , des passages répétés sur mon wc , vu qu’il y a souvent du lactose dans ces traitements et que j’y suis intolérante, hem).

En désespoir de cause, je me suis tournée vers les méthodes de relaxation auditives. J’avais constaté déjà que certains sons ou histoires hypnotiques m’aidaient parfois à m’endormir.

Après avoir comparé plusieurs systèmes, j’ai décidé d’investir dans le Hoomband (disponible chez Boulanger ou chez Nature & Découvertes). C’est un dispositif fabriqué par la société française Livlab. Il s’agit d’un bandeau , disponible en plusieurs tailles et ajustable, qui fonctionne comme un casque audio classique. Tu le branches sur ton téléphone et tu choisis sur l’application fournie le son, ou l’histoire de ton choix. C’est régulièrement mis à jour, tu as vraiment des tas de choix possibles. Tu as la possibilité de télécharger ce que tu veux écouter pour éviter les ondes wifi du téléphone.

Photo personnelle

L’avantage du bandeau c’est qu’il est hyper confort. Et en toute sincérité, je m’endors à tous les coups. Je ne vais pas te dire que je reste endormie toute la nuit, mais même quand je me réveille, je suis nettement moins anxieuse et j’arrive à me rendormir très vite.

Tu as toutes sortes de son. Les sons de la nature par exemple avec le bruit de la pluie sous une toile de tente ou le vent dans la montagne. Mais tu as aussi des bruits plus surprenants mais tout aussi relaxants comme le ronronnement d’un chat ou le bruit d’un train qui roule.

Tu as aussi accès à des histoires hypnotiques. Cela ressemble beaucoup à la sophrologie. Certaines histoires te donnent un rythme de respiration, d’autres te font t’évader dans l’espace ou dans le Paris de 1920. Il y en a vraiment pour tout les goûts. Le bandeau + l’application coûtent 50 euros mais vraiment, c’est le meilleur investissement que j’ai fait pour mon bien être personnel depuis très longtemps.

Je sais qu’il existe d’autres applications dans le même style comme Calm mais je n’ai testé que le Hoomband donc je te laisse le soin de comparer et de trouver ce qui te conviendrait le mieux.

Si cela t’intéresse d’en savoir plus, tu trouveras toutes les infos sur leur site internet et il me semble bien qu’il y a même une vidéo de démonstration sur youtube.

En espérant t’avoir donné quelques pistes pour réussir à te relaxer, je te souhaite une bonne nuit !

Et toi, tu as des difficultés à te laisser aller, à t’endormir ? As tu trouvé des solutions ? Raconte nous !

1 Comment

  • Pimprenelle
    26 mars 2020 at 13 h 55 min

    J’ai souvent été sujette à ce genre d’insomnies. Cela a empiré durant mon burnout l’année dernière, et j’ai dû avoir recours à une aide médicamenteuse pendant quelques mois. Depuis lors mes nuits sont bien plus calmes, mais cela m’arrive encore de temps en temps.
    Un « truc » qui m’aide beaucoup dans ces cas-là, c’est simplement de coucher mes pensées sur le papier; je me lève et je vais dans mon bureau où j’attrape une feuille et un bic et j’écris rapidement ce qui me tourmente. Après je peux me recoucher et je m’endors assez vite !

    Reply

Laisser un commentaire