Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

L’homme qui avait des avions de chasse dans son jardin


Publié le 10 décembre 2015 par Fleur-Joséphine

Les vacances d’été nous ont menés, mon marin et moi, en Bourgogne.

Un après-midi, nous nous sommes retrouvés par hasard devant le château de Savigny-lès-Beaune, dans les environs de Beaune.

Château Savigny-lès-Beaune

Ce jour-là, le panneau à l’entrée indiquait clairement que les horaires de visite étaient dépassés, alors nous avons juste lu la liste des collections présentées, un peu distraitement : des motos, des voitures Abarth, des avions de chasse, du matériel de viticulture, etc.

Sans trop y réfléchir, j’ai d’abord pensé qu’il s’agissait de miniatures d’avions de chasse. Puis nous nous sommes approchés de la grille qui bordait le jardin du château, et dans notre champ de vision sont apparus trois avions de chasse bien réels !

Passées les premières exclamations de surprise, nous sommes rentrés chez nous et avons cherché des informations rapidement sur internet. Oui, oui, le propriétaire du château de Savigny-lès-Beaune présentait bien une collection d’une centaine d’avions de chasse dans les jardins de son château !

Le lendemain, nous sommes revenus dans la matinée pour faire la visite. Celle-ci m’a semblé tellement insolite que j’ai pensé que l’expérience méritait d’être partagée.

Le tarif d’entrée est de 10 euros. Il donne accès à certaines pièces du château (on peut admirer le superbe mobilier, le grand escalier, les anciennes cuisines et les pièces voûtées), et aux collections suivantes :

  • des anciens outils de viticulture : pressoir, porte-bouteilles, étiqueteuse, étuveuse, filtre à vin, etc.
  • des tracteurs enjambeurs pour les vignes et des appareils expérimentaux pour la cueillette de fruits ou différentes cultures,

tracteur

  • des voitures de course Abarth, apparemment toutes pilotées par le propriétaire du château et en très bon état, ainsi que les nombreux trophées qu’il a remportés avec elles,
  • des motos (une collection qui lui a été cédée par ceux qu’on suppose être la veuve et les orphelins du collectionneur initial),
  • quelques moteurs d’avion,
  • des véhicules en bois, des attelages pour chevaux (dont un qui semble être l’ancêtre des corbillards),

corbillard

  • une quantité astronomique de maquettes d’avions, exposées dans de nombreuses vitrines,

Miniatures

  • un nombre incalculable de motos anciennes,

Miniatures

  • des véhicules de pompiers anciens, en parfait état (là encore, une collection qui a été cédée au propriétaire telle quelle par le collectionneur initial),

Camions pompiers

  • … et surtout la fameuse et ahurissante collection d’avions de chasse !!

Cette collection m’a particulièrement bluffée, au point que j’ai répété plusieurs fois, incrédule : « Cet homme, il a des avions de chasse dans son jardin !! »

Les avions, ainsi qu’une petite poignée d’hélicoptères, sont effectivement exposés dans le parc, entre des parcelles de vignes (tout est normal !). Ils sont soumis aux intempéries et n’ont plus l’air flambant neuf de leurs jeunes années.

Collection extérieur vignes

Néanmoins, ils restent fascinants. On découvre des modèles désarmés et réformés, en provenance de plusieurs pays. Les appareils les plus anciens datent du milieu du XXème siècle.

Un gentil monsieur nous a adressé la parole dans une allée. Nous nous sommes rapidement rendu compte que nous avions affaire à un véritable passionné d’aéronautique ! Il avait fait le déplacement depuis les Vosges tout spécialement pour voir cette exposition, qui s’était beaucoup enrichie depuis sa précédente visite quinze ans plus tôt.

Il nous a longuement parlé de sa passion et nous a donné de nombreux détails et anecdotes sur les avions exposés. Il était aussi sympathique qu’intéressant à écouter, si bien que nous avons passé une heure entière avec lui.

Parmi les modèles exposés, on trouve de nombreux avions Dassault, des avions de la Patrouille de France, ainsi que des Ouragan, des Mirage (différents modèles et différentes versions), des avions canadiens et américains (Tom Cat, Thunderbird F 16, F 104 et F 106), russes, allemands (dont le fameux F 105, tristement surnommé « la faiseuse de veuves », vu le taux d’accidents survenus avec) et anglais (Lightning).

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Collection avions Savigny-lès-Beaune

Les appareils sont superbes. On voit bien les différentes générations d’avions de chasse, même avec un œil novice. Si par hasard, tu as des amateurs d’aéronautique (ou d’une autre des collections !) dans ton entourage, ce château les intéressera sûrement. La collection continue sans cesse de s’enrichir.

En marge des avions de chasse, nous avons vu un Naviplane, ce véhicule qui semble venu d’une autre planète. C’est en fait un hydroglisseur sur coussin d’air. Il est arrivé récemment et doit d’abord bénéficier de quelques réparations avant d’être exposé avec les autres appareils.

Naviplane

Et au moment de notre visite, les collaborateurs du château nous ont confié que le propriétaire allait prochainement se rendre en Suède pour en rapporter deux nouveaux avions ! L’idée que les habitants de Savigny-lès-Beaune aient pris l’habitude de voir passer des livraisons spéciales dans les petites rues du village m’amuse bien.

Il faut peut-être que je précise que le château de Savigny-lès-Beaune n’est pas un musée professionnel, et c’est aussi ce qui fait son charme. Son propriétaire est un homme passionné, mais pas un conservateur. On peut d’ailleurs déplorer que les collections ne soient pas davantage accompagnées d’informations et de panneaux explicatifs.

Visite

À la fin de la visite, tu peux faire une pause sur un banc dans le parc (si tu as la chance d’avoir du beau temps, c’est encore mieux !).

Et tu peux même poursuivre l’expérience avec une dégustation de vins. D’ailleurs, rien ne t’empêche de déguster les vins sans visiter les collections. La dégustation est proposée pour 5 euros les trois vins ou 7 euros les cinq vins. Ce sont les vins du propriétaire du château (encore lui : décidément, il est super polyvalent !). Nous avons choisi de déguster uniquement des vins rouges, assez différents.

C’était intéressant de discuter avec les employés du château : ils ont eux aussi de nombreuses choses à nous faire partager sur la Bourgogne, la viticulture, les appellations des vins, etc. La machine à questions que je suis parfois ne s’arrêtait plus !

Salle voûtée

Toutes photos : Photos personnelles

Au total, nous avons passé quatre ou cinq heures dans le château. Le domaine n’a pas de restaurant, mais tu peux faire une pause dans un des trois restaurants aux alentours et revenir finir ta visite ensuite, ou bien apporter des encas pour ne pas souffrir d’hypoglycémie.

La visite a une durée annoncée d’une heure et demi, mais n’hésite donc pas à prévoir un peu plus large, surtout si tu es passionnée par l’une ou l’autre des collections visibles, ou que tu t’attardes à la dégustation !

Et toi ? Tu as des idées de visites sympas en France ? En Bourgogne ? Tu as déjà vu une pareille collection ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux partager une idée de sortie ? C’est par ici !

Commentaires

9   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virginie

mais c’est génial ce truc ! je cherchais une idée cadeau originale pour mon neveu qui fête ses 11 ans en janvier, je vais voir avec eux si on peut organiser quelque chose genre visite guidée + nuit ou s’il faut que j’organise tout séparément.
Top !

le 10/12/2015 à 09h11 | Répondre

Madame Fleur

Ça a l’air vraiment super.
Une ballade instructive et vraiment intéressante.
Je garde ça dans un coin de ma tête.

le 10/12/2015 à 09h53 | Répondre

MlleMora

C’est sympa comme visite à faire, c’est inattendu dans un château pareil de trouver des avions de chasse. Les passionnés doivent être ravis !!

le 10/12/2015 à 13h48 | Répondre

Fleur-Joséphine

Virginie, Madame Fleur et Mlle Mora: ravie d’avoir pu vous inspirer pour une éventuelle visite ! Vérifiez juste les dates et horaires d’ouverture avant 🙂

le 11/12/2015 à 19h59 | Répondre

Virginie

j’ai déjà pris contact avec eux. Effectivement, ils sont loin d’être branchés tourisme dans l’esprit mais je crois que j’ai trouvé une alternative 😉 merci !

le 12/12/2015 à 11h59 | Répondre

Airdeglisse (voir son site)

Virgine, précisez votre demande ou appeler en semaine car il me semble que le château dispose de chambre d’hôte., bonne visite 😉

le 12/12/2015 à 15h49 | Répondre

Fleur-Joséphine

Super! J’espère que la visite vous intéressera 🙂

le 16/12/2015 à 07h44 | Répondre

Pascall (voir son site)

Bonjour,
Très jolie article qui décrit parfaitement le lieu et la passion de Mr Pont.

Pour la naviplane je me permet de préciser que l’appellation correct de ce véhicule sur coussin’air est « aéroglisseur ».

Vous pouvez trouver l’aventure en détail du sauvetage du dernier Naviplane et les explications sur la différences entre Hydroglisseur et Aéroglisseur sur la FAQ de notre site de passionné: http://www.airdeglisse.org

Bravo encore pour votre sympathique article.
Pascall

le 12/12/2015 à 12h26 | Répondre

Fleur-Joséphine

Merci Pascall pour les précisions! 🙂

le 16/12/2015 à 07h45 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?