Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Comment organiser ta recherche de job ?


Publié le 25 octobre 2019 par Thea

Cela fait 3 mois et demi que j’ai posé ma démission. Si tu as suivi mes précédentes aventures, tu sais que ça n’a pas été facile et que j’ai beaucoup lutté pour sortir de ma zone de confort.

Mais que s’est-il passé durant ces 3 mois et comment j’organise mon temps ?

Pour être honnête, j’avais demandé un préavis de 3 mois avant de partir mais finalement, je reste 2 mois de plus car mon entreprise m’a demandé de prolonger le temps de trouver quelqu’un qui ferait l’affaire.

Je suis donc dans la situation de 95% des personnes qui cherchent un travail : je suis employée à 100% et je cherche en parallèle. Honnêtement ce n’est pas facile, ça demande de l’organisation et de la motivation. Mais je vais te dire un peu comment je découpe mes semaines et comment j’arrive à m’en sortir.

Postuler

Tu me diras c’est la base pour chercher un travail. Il faut postuler postuler postuler. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je te conseille de préparer tous tes supports :

  • Mettre à jour ton CV : que ce soit sur word, pdf, canva, ou psd, l’idéal est d’utiliser un outil que tu maîtrises et qui est simple d’utilisation. Cette étape est parfois longue et même s’il ne faut pas la négliger, il ne faut pas y passer non plus des mois.
  • Mettre à jour les réseaux sociaux professionnels : LinkedIn bien sûr, mais Viadeo si tu l’utilises toujours. En fonction de ton secteur, tu peux créer un book, mettre à jour ton CV sur Doyoubuzz, sur l’APEC, sur Indeed, mettre à jour ton profil sur le réseau de ton école, ta fac ou n’importe quel réseau auquel tu es inscris.
  • Nettoyer les réseaux sociaux personnels : tu as peut-être un compte Facebook, Twitter, Instagram ou autre. Ces comptes sont-ils tous privés, ou s’ils sont publics, es-tu sûr/e que ce qui est public valorise ton image professionnelle ? Penses aussi à faire une recherche Google avec ton « prénom + nom », tu pourrais tomber sur des pépites.
  • Préparer une lettre de motivation type que tu adapteras en fonction de l’entreprise : je ne vais pas te faire un article sur le sujet mais c’est bien d’avoir déjà la forme de ta lettre de motivation avec quelques points clés. Le but est bien sûr de l’ADAPTER en fonction de l’entreprise mais vaut mieux gagner du temps en la préparant un peu en amont.

Bon, ça y est, tout est prêt ? Tu peux enfin postuler ? Dans ce cas-là, il existe des centaines de sites où tu peux trouver des offres en fonction de ton secteur. Je ne vais pas te faire la liste ici mais sache qu’il vaut mieux alterner entre recherche sur des sites d’emplois (APEC, Indeed, Cadremploi, Pôle Emploi… etc) et recherche directement sur les sites des entreprises qui t’attirent. Souvent ces offres-là ne sont pas ailleurs.

Crédits photo (creative commons) : Fotolia

A partir de là, je te conseille d’être organisé/e. Le mieux est de tenir à jour un document avec toutes tes candidatures, et le statut de celles-ci. Il existe des versions en ligne comme Memo de Pôle Emploi, tu peux détourner des outils utilisés par les start-ups comme Trello mais aussi utiliser un fichier Excel tout simple.

Ce qui est important de noter c’est le lien de l’offre, la date de ta candidature, le contact de la personne (si tu l’as) et le statut de cette candidature (CV envoyé, relancé le, entretien le, refus…).

Comme ça, pas de risque d’oubli quand une personne de l’entreprise XYZ t’appelle, tu sauras exactement quelle est l’offre en question !

Networker

Postuler c’est très bien mais c’est souvent que la partie immergée de l’iceberg. Il paraît qu’entre 70 et 90% des offres d’emploi ne sont pas publiées ! En effet, beaucoup (beaucoup) de recrutements se font via le réseau. L’offre n’a pas le temps d’être publique qu’il y a déjà des dizaines de candidats potentiels. Pour accéder à ces offres, le meilleur moyen est de networker, de rencontrer des gens, de se faire connaître.

Crédits photo (creative commons) : Fotolia

Certaines personnes ont la chance de faire partie de réseaux puissants et cela les aide beaucoup pour trouver du travail. Mais si tu n’es pas dans cette catégorie pas de panique. Je te conseille de regarder les événements existants sur le secteur que tu recherches. Conférences, ateliers, afterwork, pitchs… il existe des centaines d’événements ou tu peux rencontrer des gens intéressants.

Personnellement, je déteste les afterworks networking, où le but est uniquement de parler aux gens. Je suis très mauvaise pour me vendre et je trouve que ces relations sont souvent fausses. Si tu es dans la même situation que moi, le mieux est d’aller à un événement avec du contenu (conférence, atelier). Souvent dans ces événements, il y a une partie networking, où tu peux discuter avec les autres du contenu auquel tu as assisté. Déjà ça te permet d’apprendre des choses et ça c’est toujours intéressant. Mais aussi, ça te permet d’avoir une base de discussion pour aborder les personnes. Dans tous les cas, quand je participe à ce genre d’événement, je me lance des défis :

  • Discuter avec au moins 3 personnes différentes
  • Récupérer au moins 2 cartes de visite
  • Donner au moins 4 cartes de visite …

Ça permet de te challenger un peu et te sentir mieux quand tu partiras du lieu : à défaut d’avoir rencontré des gens, tu auras surmonté ta peur et rempli ton contrat avec toi-même !

Crédits photo (creative commons) : Fotolia

Ce que je fais également, comme je suis en phase de reconversion, c’est d’essayer de parler à un maximum de personnes de ce secteur. Le but n’est pas de leur demander du travail mais de savoir ce qu’ils pensent du secteur, leur parler de leur travail, de leur parcours etc… Pour ça, je suis allée faire un tour sur LinkedIn et j’ai repéré quelques personnes de mon entourage (ami d’ami, ou ami d’ami d’ami) et je les ai abordées simplement : « Je suis en réorientation et j’ai quelques questions sur ce secteur, auriez-vous quelques minutes à m’accorder autour d’un café ou lors d’un appel pour répondre à mes questions et parler de votre parcours. »

A ce jour, j’ai eu très peu de refus.

S’inspirer

Ce troisième point va te paraître moins évident, mais c’est réellement ce qui me sauve pendant cette période. Tu le sais, chercher un nouveau travail demande du temps mais c’est surtout une tâche très ingrate. Ingrate parce que c’est répétitif, parce que pour 100 candidatures envoyées, tu as 2 rappels, parce que tu as l’impression de ne jamais voir le bout du tunnel. Tous ces aspects font que parfois, c’est très dur de garder la motivation. Et c’est encore plus dur quand tu es en poste. En effet, le fait d’avoir un autre job qui occupe une grosse partie de tes journées t’épuise forcément et tu peux ne pas avoir envie de postuler le soir en rentrant.

Pour faire face à ce blues j’ai réalisé qu’il fallait que je me change les esprits. Faire du sport, sortir, avoir des loisirs c’est évidemment utile mais je parle d’un autre type d’activité.

Ainsi depuis quelques mois, je pioche l’inspiration de partout.

  • Dans des lectures : des livres sur le développement personnel, des articles sur le changement d’emploi, des chroniques sur le fait de trouver du sens à sa vie… tout y passe.
  • Dans des podcasts : j’écoute des gens inspirants qui parlent de leur parcours, des gens qui proposent des astuces pour mieux organiser son quotidien.
  • Dans des films / des séries : je regarde aussi des films sur des personnes inspirantes, sur des entrepreneurs, sur Walt Disney, mais je regarde aussi des feel-good movies, parce que c’est bien de se sentir bien. Je regarde aussi des séries dans la langue que j’ai envie de développer.

Crédits photo (creative commons) : Fotolia

En général, ces lectures ou podcasts me remontent bien le moral. Quand je suis toute déprimée, à me dire que je suis nulle, que je ne trouverai jamais du travail, le fait d’entendre des gens inspirants, de lire des techniques pour développer des bonnes habitudes m’aide beaucoup.

Si ça t’intéresse d’en savoir plus sur les références, n’hésite pas à me le dire en commentaire, je rédigerais un article sur le sujet.

Et toi, quels sont tes rituels pendant ta phase de recherche de job ? Y-a-t-il des choses que tu préfères faire et des choses que tu détestes ? Viens vite me raconter

Commentaires

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?