Menu
A la une / recette

Les merveilles de ma grand-mère

Aujourd’hui je vais te parler d’une recette qui me fait retomber en enfance, ma madeleine de Proust à moi. En effet, il s’agit d’une recette que je tiens de ma grand-mère. Voici donc en exclusivité pour toi, la recette des merveilles !

Tu vas voir c’est très facile !

Ingrédients

  • 1 kg de farine
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à café de rhum à gâteau
  • 2 cuillères à café de fleur d’oranger
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 1 verre de lait cru
  • 125 g de beurre
  • 5 morceaux de sucre
  • un peu d’eau

Préparation de la pâte

Dans un premier temps, fais chauffer le verre de lait cru avec le beurre et le sucre. Il faut faire fondre le beurre, et surtout éviter de laisser bouillir.

Ensuite, mélange le tout à la farine, ajoute les œufs, le rhum et la fleur d’oranger… et pétris bien (l’étape la plus fastidieuse, sauf si tu as un robot !). Si la pâte a du mal à s’agglomérer, ajoute un peu d’eau.

Enfin, il suffit de laisser reposer la pâte 1h30 à 2h avant de l’étirer.

Quand j’étais plus jeune, j’adorais cette étape. Ma grand-mère étirait des morceaux de pâte ou nous donnait un petit tas de pâte que nous roulions avec un verre (si tu as des enfants, n’hésite pas, c’est très amusant). Pour te donner une idée, la pâte doit être étirée jusqu’à faire un demi-millimètre d’épaisseur.

Pâte à merveilles

Découpage

Ensuite, nous découpions des formes. Le plus simple, c’est de découper des bandes de 3-4 cm de large et d’ensuite les découper pour obtenir de petits rectangles de de 8 à 10 cm de longueur.

Merveilles tranchées

 Cuisson

L’étape délicate !

Il faut faire frémir de l’huile (personnellement, j’utilise celle de tournesol), et plonger tes bandes de pâte dedans.

La pâte va cuire et gonfler. Avec le gonflement, les bandes de pâte ont tendance à se retourner. Une fois que chaque face est bien dorée, égoutte tes merveilles sur du papier absorbant.

Merveilles grillées

Dernière étape

L’étape dont je suis la spécialiste (et qui me permet de manger en avant-première toutes les merveilles que je veux), le « rouler de merveilles dans le sucre ».

Prépare dans une assiette plate un mélange de sucre et de sucre vanillé (à ta convenance), et roule les merveilles encore chaudes dedans.

Merveilles sucrées

Ensuite, c’est prêt pour la dégustation !

Les merveilles se mangent chaudes ou froides et se conservent parfaitement dans un endroit sec. Si tu es comme moi et que tu adores les merveilles chaudes, un petit coup dans le micro-onde et c’est parfait !

Voilà, j’espère que cela te plaira !

Toutes photos : Claire Gezillig.

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Parisienne depuis plus de dix ans, je suis mariée et maman de deux adorables petites filles. Je suis quelqu'un de dynamique (sauf pour le sport) et de créatif. J'aime la couture et le crochet, la lecture et les mangas. J'adore passer du temps entre amis, papoter et partager un bon jeu de société. Tu peux me retrouver sur IG sous le pseudo about.fleur

9 Commentaires

  • Madame Zou
    19 juin 2015 at 8 h 50 min

    J’adore 🙂 On en fait généralement pour Carnaval dans ma région d’origine, mais de mémoire, on ne met pas de lait cru dans notre recette.

    Reply
    • Mademoiselle Fleur
      19 juin 2015 at 11 h 26 min

      Nous on en faisait souvent pour les kermesse ou pour vendre sur le marché pour les voyages scolaires.

      Reply
  • sarah
    19 juin 2015 at 9 h 39 min

    ahhhh j’adore ca même si chez moi on appelle ca des bottereaux et qu’en général on laisse la pâte monter toute la nuit pour que l’intérieur soit creux et non pas comme un beignet 🙂 et en facon pâte feuilletée c’est encore meilleur!

    Reply
    • Mademoiselle Fleur
      19 juin 2015 at 11 h 25 min

      Sur cette recette la, c’est creux à l’intérieur. D’ailleurs ma passion étant enfant, c’était de faire un trou et de mettre du sucre à l’intérieur ! Miam !

      Reply
      • sarah
        19 juin 2015 at 14 h 53 min

        ah dans ce cas la je vais garder ta recette de côté 🙂

        Reply
  • Claire Gezillig
    19 juin 2015 at 9 h 52 min

    Bon, comme j’ai testé la recette pour faire les photos (je m’excuse au passage mlle Fleur, je suis pas une super photographe lol), je suis obligée de venir commenter : ayant grandi dans le bordelais, c’était une vrai madeleine de Proust cette recette donc merci de l’avoir partagée !

    Reply
    • Mademoiselle Fleur
      19 juin 2015 at 11 h 19 min

      Je suis absolument ravie qu’elle t’ai plu.

      Reply
  • Dja
    20 juin 2015 at 22 h 47 min

    Oh ! Ma maman en faisait à chaque carnaval aussi ! Miam miam… Nous, on mettait du citron par contre … 🙂

    Reply
    • Mademoiselle Fleur
      23 juin 2015 at 9 h 30 min

      Ça doit être bon aussi. J’essaierai à l’occasion.

      Reply

Laisser un commentaire