Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

recette

3 ingrédients de la cuisine végétale démystifiés

Il y a un an, j’ai eu le déclic pour entamer une transition vers le végétalisme et suis très heureuse à présent de ne plus consommer de produits animaux à la maison. Je dois t’avouer qu’au début, j’ai pris peur : les recettes glanées sur internet demandent souvent beaucoup de temps de préparation, des ingrédients compliqués à se procurer et du matériel de pro. Et moi, je déteste passer des heures derrière les fourneaux et n’ai aucun robot de cuisine.  Mais alors, comment faire pour me nourrir ?

Cuisine les plantes sauvages !

Tu le sais maintenant, je suis une passionnée de botanique. Au fil de mes balades « travaux pratiques » et de mes cours du soir, j’ai entendu pas mal de recettes à base de telle ou telle espèce de plante sauvage, qui me faisaient baver d’envie.

Pas très rassurée à l’idée de me lancer seule au début, je me suis inscrite à des ateliers de cuisine sauvage pour ainsi découvrir comment m’y prendre. Et une fois les bonnes habitudes prises, ce n’est pas sorcier et très satisfaisant !

Je fais mes propres yaourts

J’apprécie savoir d’où vient ce que je mange, j’ai toujours vu ma mère cuisiner la quasi-totalité de nos repas, et je souhaitais diminuer la quantité de déchets ménagers hebdomadaires (je suis dans une commune qui ne recycle pas les pots de yaourts en plastique).

Je me suis donc naturellement tournée vers la fabrication de yaourts maison. C’est délicieux et très facile !

Mes plats faciles et leurs déclinaisons anti-gaspi

J’aime beaucoup manger, et un peu cuisiner. Mais souvent ça prend du temps. Alors j’utilise des petites astuces pour faire vite et bon. En plus de ça, je déteste jeter de la nourriture. Mais je n’aime pas manger « des restes », car comme le dit la fameuse expression (que moi seule emploie) : « triste comme un repas de restes ! ». Donc j’ai des petites astuces pour recycler les aliments non consommés dans mon frigo, avant qu’ils ne soient plus comestibles.

La Tar-tatiflette de Mme Hope

Qu’est-ce donc que ce plat ? Et bien dans mon frigo j’avais : du reblochon et une pâte feuilletée industrielle (ouh honte à moi je ne l’ai pas faite pas moi-même !). Allez, c’est parti pour la recette. Pour info, ce soir-là nous étions 3 (2 adultes et une ado) et il n’en restait plus une miette à la fin du repas. Ça te donne une idée des quantités à utiliser en fonction de toi.

Les spéculoos de Mme Givrée

Qui ne connaît pas les spéculoos ? Ces petits biscuits à la cannelle qu’on rencontre sous la forme de gâteaux secs dans le commerce, et sous la forme d’un biscuit à la fois croustillant et moelleux dans les magasins artisanaux belges. Qui n’a jamais essayé de percer leur secret ? 

Les tagliatelles au citron et basilic de Nilith Lutine

Après t’avoir proposé une première recette de pâtes au citron, voici une variante sans utiliser de produits laitiers. La solution est donc de partir sur une base de béchamel ! Bien sûr, c’est du coup un peu plus long que d’utiliser une simple briquette de crème. (Bon, ça prend 10min au lieu de 5, quoi.) Mais ainsi, la sauce au citron nappe bien les pâtes et c’est parfait !

Le cheesecake de Lys le Yéti

Aujourd’hui, je vais te parler du cheesecake new-yorkais et de ma petite recette adaptée à mes goûts et surtout aux ingrédients français ! N’hésite pas à adapter toi aussi la recette à tes goûts et envies du moment !