Le gâteau néerlandais : le Boterkoek

Le Boterkoek est un incontournable des cuisines néerlandaises. Pourtant, ce délicieux gâteau cuit au four à l'arôme unique et au goût parfumé conserve une aura de mystère qui fait qu'il demeure peu connu en France. Alors que les desserts français sont souvent reconnus dans le monde entier, le Boterkoek reste un bonbon secret que l'on doit découvrir pour profiter pleinement de toute sa saveur. Voici donc un article qui vous permettra de tout savoir sur ce typique des Pays-Bas.

Origine du Boterkoek

Le Boterkoek est un gâteau à base de farine, de beurre, de sucre, d'œufs et de vanille de Madagascar. Sa remonte au XVIIème siècle et a été créée par les boulangers néerlandais. C'est un classique des patisseries néerlandaises et on le trouve dans les magasins spécialisés depuis des siècles. Le Boterkoek est consommé principalement pendant le petit-déjeuner ou le goûter.

La préparation du Boterkoek

Le Boterkoek est très simple à préparer et peut se faire en moins de 30 minutes. La première étape consiste à mélanger la farine, le beurre, le sucre, les œufs et la vanille de Madagascar. Une fois le mélange obtenu, il faut le verser dans un moule beurré et mettre au four pendant 20 minutes à 180°C. Une fois cuit, le Boterkoek est croquant à l'extérieur et très moelleux à l'intérieur. On peut le servir encore tiède avec un peu de crème fouettée ou une sauce au chocolat.

Les différentes variétés de Boterkoek

Il existe plusieurs variétés de Boterkoek qui offrent des textures et des saveurs différentes. Ainsi, on peut trouver des recettes de Boterkoek au cacao, aux épices, aux noix ou encore aux raisins secs. Chaque variante est très appréciée des Pays-Bas et fait partie intégrante des traditions culinaires néerlandaises.

L'exportation du Boterkoek hors des Pays-Bas

Le Boterkoek est encore trop peu connu en France malgré ses origines néerlandaises. Depuis quelques années cependant, certaines biscuiteries françaises commencent à exporter ce type de gâteau en Europe et dans le monde entier. De plus en plus de personnes découvrent le Boterkoek et en font leur gâteau préféré. Le Boterkoek est un gâteau qui mérite sans aucun doute sa place dans les rayons des patisseries françaises. Avec sa préparation rapide et son délicieux goût, il est le compagnon parfait pour le petit-déjeuner ou le goûter. Il est temps de mettre un terme à l'injustice dont ce gâteau néerlandais a longtemps été victime et de le déguster avec plaisir.

Relatetd Post

21 Comments

  • Mademoiselle Licorne

    24 avril 2015

    Ton gâteau me faisait penser au gâteau breton dans son rendu et en lisant la recette à part la différence dans les proportions c’est exactement ça !
    Et comme toi j’adore, j’en fait régulièrement à la maison et dans le chocolat ou le café le matin c’est tout simplement une vraie tuerie !
    ça me donne faim ! je crois que je vais en faire un ce weekend et des rocher coco avec les blancs qui me restera !

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      Le gâteau breton est plus moelleux, le boterkoek fait plus de la pâte sablée mais c’est un peu le même principe oui !
      Vive le beurre 😉

  • Mademoiselle Fleur

    24 avril 2015

    Ta recette fait envie ! Je vais attendre que le mariage soit passé pour tester ! Faudrait pas que je ne rentre plus dans ma robe ! 😉

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      ahaha, tu reviendras me dire ? 😉

  • Madame Vélo

    24 avril 2015

    Hum ça a l’air bien bon ! Peut-être qu’en variante on peut mettre des morceaux de chocolat ?

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      Mais comment ça se fait que je n’ai pas pensé aux pépites de chocolat ???
      Tu testes et tu me dis ? 😉

      • Madame Vélo

        24 avril 2015

        Ok je te dirais ça ! (mais oui, gourmande comme tu as l’air de l’être, comment n’as-tu pas pensé au chocolat ??!!). Par contre, Bretonne oblige, ça sera avec du beurre salé 😀

        • Claire Gezillig

          24 avril 2015

          Je pense que le beurre salé est une super idée, miam 🙂

  • Claire

    24 avril 2015

    Merci pour cette découverte ! Ça a l’air bon et puis, j’adore découvrir des recettes de pays étrangers ! Hop, je l’ajoute à ma liste de desserts à tester !

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      Tu reviendras me dire ? 🙂

  • Madame Lavande

    24 avril 2015

    La recette est notée, ça a l’air délicieux ! Je crois que je ne résisterai pas à l’idée des pépites de chocolat !!

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      Je veux vos réactions 🙂

  • Aurélie

    24 avril 2015

    Au diable le régime ! Je le tente cet aprem et puis si je le rate, je dirais que c’est parce que c’est néerlandais et du coup personne le saura !

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      Dis, dis, tu reviens ce soir me dire si ça (t’)a plu ??? 🙂

  • Claudia

    24 avril 2015

    La différence avec le gâteau breton, c’est qu’il n’y a pas d’œufs (dans une pâte sablée, il y a des œufs) et que ton beurre n’a pas l’air salé, mais effectivement, ça ressemble beaucoup.
    Et non, le gâteau breton ce n’est pas très moelleux, c’est bien sablé, ce qui le rend moelleux c’est quand on y met des pruneaux (ou autre) au milieux, mais ce n’est pas la recette traditionnelle même si c’est ce qu’on trouve le plus dans le commerce.

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      donc je ne suis pas spécialiste des gâteaux bretons.
      Mais oui, ça doit ressembler 🙂 D’autant que certaines recettes mettent un œuf (et ne mettent pas la pâte au frigo pour reposer) mais j’ai pas testé avec, je reste fidèle à la recette familiale de mon mari 😉

  • Aurélie

    24 avril 2015

    Verdict : je ne sais pas si cela correspond au résultat attendu mais je lui trouve un petit gout de galette bretonne ! Autant dire que j’adore avec le croustillant ! Par contre, 20 minutes de cuisson avec mon four c’est un peu trop, il est un peu plus foncé que celui de la photo et pas aussi lisse ! Mais je re-tenterais pour m’améliorer !!!

    • Claire Gezillig

      24 avril 2015

      goût de galettes bretonnes = le résultat attendu 😉
      Ah vi, la cuisson dépend des fours et de l’épaisseur du gâteau mais ravie que ça te plaise !

  • Cécile

    7 mai 2015

    J’ai eu une envie subite de faire un gâteau … Mais avec un seul oeuf … Et je me suis rappelé ce billet … Pour le moment ça cuit … A cru la pâte est une tuerie ! J’ai mis des morceaux de chocolat Jivara et de la fleur de sel ! Suspens !

    • Claire Gezillig

      16 mai 2015

      Alors, alors ???
      La fleur de sel me paraît une idée intéressante… je veux bien ton retour du coup ☺

  • Sylvie

    23 novembre 2016

    On en trouve à Arnhem, dans un des petits bistrots de l’open-air museum. Je confirme, c’est délicieux. Je vais d’ailleurs m’empresser de tester ta recette, en attendant de pouvoir migrer au pays des moulins….

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-huit − deux =