Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Boterkoek : le gâteau néerlandais injustement oublié !


Publié le 24 avril 2015 par Claire Gezillig

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec toi une recette que j’aime beaucoup, celle du boterkoek, gâteau traditionnel néerlandais.

C’est une recette que mon amoureux (hollandais pure souche) tient de son grand-père. Et c’est FORCÉMENT la meilleure !

En fait, je dois dire que je n’ai testé que celle-là, parce que le boterkoek se fait rare de nos jours dans nos vastes contrés (enfin vaste, les Pays-Bas, c’est pas plus grand que la Normandie, mais bon…). Je n’en ai jamais vu proposé dans les cafés ou dans les boulangeries. Faut croire que c’est un peu ringard pour les bataves…

Sauf que c’est bien dommage par que c’est vraiment très très très bon. (Et qu’en plus, de mon humble avis, la gastronomie néerlandaise est trop limitée pour snober une belle pièce comme ça…)

Mais qu’est-ce que c’est ?

Littéralement « gâteau au beurre » : à éviter donc si tu es au régime. Disons que la teneur en gras doit être proche d’un kouign-amann (d’ailleurs, s’il y a une bretonne qui passe par là pour nous donner la recette…).

Ça ressemble à ça :

recette : le Boterkoek, gâteau au beurre néerlandais

Crédits photo (creative commons) : JZ85

Comment on fait ça ?

C’est simple !

Il te faut :

  • 150 g de beurre
  • 100 g de vergeoise (blanche dans ma recette, mais comme elle n’existe pas en France, blonde ou brune, ça sera bien aussi. D’ailleurs, je pense que du sucre de base en poudre, ça devrait marcher aussi.)
  • 150 g de farine
  • une pincée de sel
  • un jaune d’œuf

Préparation :

Tu ramollis ton beurre, puis tu le mélange à la vergeoise (ou au sucre), tu y ajoutes une pincée de sel. Puis la farine.
Tu fais une belle boule. Tu mets dans du film plastique, et hop, au frigo pour une heure.

Après une heure, tu sors ta boule du frigo.
Tu mets ton four à chauffer à 200 degrés.
Tu prends un plat rond de 24/28 cm (je pense qu’il vaut mieux que tu mettes du papier sulfurisé dedans, parce qu’aux Pays-Bas, il y a le moule spécial pour décoller le truc une fois cuit, mais je ne crois pas que ça se vende en France).

Tu vas mettre la pâte dans le plat avec les doigts. Puis, tu vas bien appuyer avec ton poing pour que la pâte soit bien compacte dans le plat.
Ensuite, tu fais des jolis dessins à la fourchette dessus, tu mets du jaune d’œuf pour que ça soit bien doré, et hop, 20 minutes au four !

Facile, non ?

Les variantes

Tu trouves qu’un gâteau juste au beurre, c’est un peu bizarre ?
Bon, alors, avant de mettre au four, tu peux ajouter des morceaux de gingembre confit, que tu enfonces dans la pâte. C’est une autre version de la recette traditionnelle.

Tu aperçois les morceaux ici :

Boterkoek : gâteau au beurre et gingembre confit néerlandais

Crédits photo : Photo personnel

(Désolée, mon estomac a été plus rapide que l’idée de faire une photo, je n’ai pas le gâteau entier…)

Après, je pense que ça peut marcher avec d’autres fruits confits, surtout des agrumes. Si tu testes, dis-moi !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

Commentaires

21   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Licorne (voir son site)

Ton gâteau me faisait penser au gâteau breton dans son rendu et en lisant la recette à part la différence dans les proportions c’est exactement ça !
Et comme toi j’adore, j’en fait régulièrement à la maison et dans le chocolat ou le café le matin c’est tout simplement une vraie tuerie !
ça me donne faim ! je crois que je vais en faire un ce weekend et des rocher coco avec les blancs qui me restera !

le 24/04/2015 à 08h21 | Répondre

Claire Gezillig

Le gâteau breton est plus moelleux, le boterkoek fait plus de la pâte sablée mais c’est un peu le même principe oui !
Vive le beurre 😉

le 24/04/2015 à 09h50 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Ta recette fait envie ! Je vais attendre que le mariage soit passé pour tester ! Faudrait pas que je ne rentre plus dans ma robe ! 😉

le 24/04/2015 à 08h27 | Répondre

Claire Gezillig

ahaha, tu reviendras me dire ? 😉

le 24/04/2015 à 09h53 | Répondre

Madame Vélo

Hum ça a l’air bien bon ! Peut-être qu’en variante on peut mettre des morceaux de chocolat ?

le 24/04/2015 à 09h27 | Répondre

Claire Gezillig

Mais comment ça se fait que je n’ai pas pensé aux pépites de chocolat ???
Tu testes et tu me dis ? 😉

le 24/04/2015 à 10h11 | Répondre

Madame Vélo

Ok je te dirais ça ! (mais oui, gourmande comme tu as l’air de l’être, comment n’as-tu pas pensé au chocolat ??!!). Par contre, Bretonne oblige, ça sera avec du beurre salé 😀

le 24/04/2015 à 15h56 | Répondre

Claire Gezillig

Je pense que le beurre salé est une super idée, miam 🙂

le 24/04/2015 à 16h40 | Répondre

Claire (voir son site)

Merci pour cette découverte ! Ça a l’air bon et puis, j’adore découvrir des recettes de pays étrangers ! Hop, je l’ajoute à ma liste de desserts à tester !

le 24/04/2015 à 09h39 | Répondre

Claire Gezillig

Tu reviendras me dire ? 🙂

le 24/04/2015 à 10h12 | Répondre

Madame Lavande

La recette est notée, ça a l’air délicieux ! Je crois que je ne résisterai pas à l’idée des pépites de chocolat !!

le 24/04/2015 à 11h07 | Répondre

Claire Gezillig

Je veux vos réactions 🙂

le 24/04/2015 à 11h53 | Répondre

Aurélie

Au diable le régime ! Je le tente cet aprem et puis si je le rate, je dirais que c’est parce que c’est néerlandais et du coup personne le saura !

le 24/04/2015 à 13h06 | Répondre

Claire Gezillig

Dis, dis, tu reviens ce soir me dire si ça (t’)a plu ??? 🙂

le 24/04/2015 à 13h31 | Répondre

Claudia

La différence avec le gâteau breton, c’est qu’il n’y a pas d’œufs (dans une pâte sablée, il y a des œufs) et que ton beurre n’a pas l’air salé, mais effectivement, ça ressemble beaucoup.
Et non, le gâteau breton ce n’est pas très moelleux, c’est bien sablé, ce qui le rend moelleux c’est quand on y met des pruneaux (ou autre) au milieux, mais ce n’est pas la recette traditionnelle même si c’est ce qu’on trouve le plus dans le commerce.

le 24/04/2015 à 14h59 | Répondre

Claire Gezillig

donc je ne suis pas spécialiste des gâteaux bretons.
Mais oui, ça doit ressembler 🙂 D’autant que certaines recettes mettent un œuf (et ne mettent pas la pâte au frigo pour reposer) mais j’ai pas testé avec, je reste fidèle à la recette familiale de mon mari 😉

le 24/04/2015 à 16h42 | Répondre

Aurélie

Verdict : je ne sais pas si cela correspond au résultat attendu mais je lui trouve un petit gout de galette bretonne ! Autant dire que j’adore avec le croustillant ! Par contre, 20 minutes de cuisson avec mon four c’est un peu trop, il est un peu plus foncé que celui de la photo et pas aussi lisse ! Mais je re-tenterais pour m’améliorer !!!

le 24/04/2015 à 16h05 | Répondre

Claire Gezillig

goût de galettes bretonnes = le résultat attendu 😉
Ah vi, la cuisson dépend des fours et de l’épaisseur du gâteau mais ravie que ça te plaise !

le 24/04/2015 à 16h43 | Répondre

cécile

J’ai eu une envie subite de faire un gâteau … Mais avec un seul oeuf … Et je me suis rappelé ce billet … Pour le moment ça cuit … A cru la pâte est une tuerie ! J’ai mis des morceaux de chocolat Jivara et de la fleur de sel ! Suspens !

le 07/05/2015 à 21h10 | Répondre

Claire Gezillig

Alors, alors ???
La fleur de sel me paraît une idée intéressante… je veux bien ton retour du coup ☺

le 16/05/2015 à 23h28 | Répondre

Sylvie

On en trouve à Arnhem, dans un des petits bistrots de l’open-air museum. Je confirme, c’est délicieux. Je vais d’ailleurs m’empresser de tester ta recette, en attendant de pouvoir migrer au pays des moulins….

le 23/11/2016 à 11h21 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?