Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Recette traditionnelle franc-comtoise : la croûte aux morilles et au comté


Publié le 20 novembre 2015 par Mme Alenvers

Ça y est, l’automne est bien installé, et avec lui les fraîches soirées et le gel matinal… Mais l’automne, c’est AUSSI le retour des plats bien caloriques chauds à base de fromage, ainsi que le retour des champignons fraîchement cueillis de la veille (comment ça, j’en fais trop ?)…

Bref, voici une petite recette de ma région d’adoption, facile à faire et dont je suis très très très vite devenue fan !

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 50g de morilles sèches (que tu peux trouver au rayon conserves de ton supermarché : les morilles étant assez chères, tu peux faire moitié-moitié avec d’autres champignons séchés, qui auront plus de goût que des frais)
  • du pain de campagne en tranches
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 100g de comté (par pitié, évite le fromage sous vide : essaye de prendre du comté de 12 mois minimum à la coupe ou dans une fromagerie)
  • 5cl de vin jaune (ou à défaut, de Savagnin)
  • 20cl de crème liquide
  • du persil
  • un bol de lait
  • une noix de beurre

Temps de préparation : 1h (+ toute une nuit pour la réhydratation des morilles)

Instructions

Réhydrate les morilles et les autres champignons séchés dans un grand bol de lait tiède. Laisse-les tremper toute la nuit.

croute morille3

Une fois tes champignons réhydratés, coupe-les en deux dans le sens de la longueur, et rince-les sous un filet d’eau froide pour bien les nettoyer. Égoutte-les bien.

Pèle et cisèle ton échalote, puis fais-la revenir dans une poêle avec une noix de beurre.

Ajoute les morilles, les autres champignons et le vin. Laisse réduire environ deux minutes.

croute morille2

Ajoute l’ail haché, et la moitié de la crème.

Laisse mijoter à feu très doux environ trente minutes, en vérifiant de temps en temps.

Quand la préparation a bien réduit, ajoute le reste de crème et le comté fraîchement râpé, ainsi qu’un peu de persil. Sale et poivre selon tes goûts.

croute morille1

Pendant que la préparation termine de cuire, préchauffe ton four à 210°C en position grill. (Sinon, un grille-pain fera aussi l’affaire !)

Passe les tranches de pain au four pour les faire dorer (ou au grille-pain, si tu es une flemmarde comme moi).

Pour le dressage, tu peux soit mettre directement la préparation sur les tartines et les servir dans des assiettes plates, soit mettre la préparation dans des assiettes creuses et laisser tes invités se servir en pain tout chaud ! Ce plat est parfait avec une salade verte.

croute morille

Toutes photos : Photos personnelles

À table !

Si tu n’aimes pas le fromage, tu peux aussi faire la recette sans le comté, elle n’en sera pas moins savoureuse !

Et toi ? Tu cuisines des recettes typiques de ta région ? Tu connaissais la croûte aux morilles ? Partage ton expérience !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

yaelle

j’aime beaucoup la tourte franc comtoise et le mont d’or que l’on se precipite de faire dès que les températures baissent ^^ je ne connaissais pas la croute aux morilles mais c’est surement parce que je ne suis pas fan de ce champignon !!! ralala j’ai faim maintenant!

le 20/11/2015 à 08h53 | Répondre

Mme Alenvers

c’est un plat que tu peux faire avec d’autres champignons et d’autres fromages, je pense que ce sera aussi bon 🙂

le 20/11/2015 à 20h56 | Répondre

aurélie

Ca à l’air trop bon !!! Je l’inscris à mon menu du week end prochain !

le 20/11/2015 à 14h56 | Répondre

Nilith lutine

Miam, ça donne enviiiiiiiiiie ! 😀

le 20/11/2015 à 15h42 | Répondre

Nya (voir son site)

C’est une recette de chez moi aussi ! Beaucoup de points communs entre la Franche-Comté et la Haute-Savoie, apparemment… Après, il me semble que c’est une recette prisée en Suisse également, ça ne m’étonnerait pas qu’il y ait une zone gastronomique homogène entre chez toi et chez moi 🙂
Bref, tout ça pour dire que j’adore les croûtes au fromage/morilles et ne manque pas une occasion d’en manger !

le 20/11/2015 à 20h36 | Répondre

Mme Alenvers

Oui j’ai découvert les ‘croutes’ en suisse la première fois. la base pain + fromage est la même mais après chaque région se l’ai (ré) approprié avec les ingrédients de la région, comté et morilles dans le Doubs, gruyère / vacherin et viande des grisons pour la suisse, Tome en Savoie?

le 20/11/2015 à 21h00 | Répondre

Comtoise

Je suis une « vraie » franc-comtoise et j’approuve à 100% ! Tu me donnes faim 🙂

le 23/11/2015 à 20h32 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?