Je fais mes propres yahourts

Le yaourt est un produit laitier à base de lait fermenté. C'est un aliment très populaire car il a un goût riche et onctueux, ainsi qu'une texture douce et crémeuse. Beaucoup de gens adorent le consommer nature mais aussi parfumé aux fruits et autres ingrédients. Et pourquoi ne pas se lancer dans la préparation des yaourts maison ?

Il n'y a rien de compliqué à faire ses propres yaourts, c'est très simple et rapide. Il suffit de disposer des bons ingrédients (lait, ferments) et si vous voulez varier les goûts et parfums, des fruits frais ou surgelés. Vous pouvez également utiliser différents additifs comme du sucre, du beurre, du miel, etc.

Faire ses yaourts soi-même est très économique, en moyenne trois fois moins cher que ceux achetés en magasin ; et c'est bon pour la santé car vous contrôlez le taux de matière grasse et autres nutriments. De plus, c'est très amusant et ça peut être une activité divertissante à partager en famille ou entre amis. Alors pourquoi ne pas se mettre aux fourneaux ?

Les avantages de faire ses propres yaourts

Fabriquer ses propres yaourts offre de multiples avantages, notamment :

  • Un coût réduit, 3 fois moins cher que les yaourts achetés en magasin.
  • Une variété, on peut choisir sa , ses parfums et ses additifs.
  • Des ingrédients sains, on peut contrôler le taux de matière grasse et autres nutriments.
  • Une activité ludique et conviviale, à partager avec les proches.

Les ustensiles pour faire des yaourts

Pour réaliser des yaourts maison, 2 solutions s'offrent à vous : la yaourtière ou la cocotte minute. La première permet de fabriquer jusqu'à 8 pots de yaourt à la fois et elle intègre un thermostat et des programmes préréglés. Avec la seconde, pas besoin de thermostat ni de programmer des durées de fabrication. Dans les deux cas, le temps de cuisson est relativement court, comptez en moyenne 4 heures pour chaque lot de yaourts.

Yaourtière

La yaourtière est très simple à utiliser, il suffit de verser le lait et le ferment dans les pots fournis. On peut ajouter des fruits ou d'autres additifs au choix. Une fois les moules remplis, il faut installer la cuve dans le boîtier de l'appareil et sélectionner le programme en appuyant sur « Démarrer ». L'avantage principal de la yaourtière est qu'elle possède un thermostat digital pour réguler la température et un minuteur qui signale la fin de la cuisson. Enfin, il est possible de garder les yaourts au réfrigérateur pendant environ 7 jours.

Cocotte minute

Avec la cocotte minute, il n'y a pas besoin de thermostat, juste de mettre le couvercle et de tourner le bouton de vidange. Les moules sont placés directement dans l'eau chaude contenue dans la cocotte. Une fois que le couvercle est fermé, la vapeur se produit et maintient la température constante. La cuisson prend environ quatre heures et le temps de repos doit être respecté afin que les yaourts soient bien fermes. Les yaourts obtenus avec cette méthode sont très onctueux et crémeux. Ils se conservent également plus longtemps que ceux faits avec la yaourtière.

Comment réussir ses yaourts ?

Réussir ses yaourts maison n'est pas très compliqué, il suffit de suivre quelques règles simples. Tout d'abord, il faut acheter de la bonne qualité de lait. On peut trouver sur le marché du lait entier, demi-écrémé ou écrémé. Le lait entier est plus riche en calories et en graisse, et procurera une texture plus riche et crémeuse. Le demi-écrémé est plus léger et contient moins de lipides. Quant au lait écrémé, c'est le plus faible en calories et en graisse, donc le plus léger.

Ensuite, il faut avoir du bon ferment. Les ferments bactériens s'achètent sous forme de granules ou en poudre dans les magasins spécialisés. L'emballage indiquera les recommandations relatives à leur conservation et à leur utilisation. Certains fabricants proposent des ferments spéciaux pour les yaourts aromatisés. Il est important de bien suivre la notice et de respecter les dosages pour obtenir un résultat optimal.

Enfin, pour se simplifier la tâche, on peut utiliser une primeur sous vide. Ces sacs sont conçus pour la conservation des aliments et permettent d'étaler le lait et le ferment dans un seul récipient. Ainsi, il n'y a plus qu'à mélanger la préparation avant de la verser dans les moules puis de cuire les yaourts.

Des recettes variées

Une fois les bases acquises, on peut se lancer dans des recettes plus audacieuses. Voici quelques idées de yaourts savoureux :

  1. Yaourts à l'orange et au miel.
  2. Yaourts aux fraises et au chocolat.
  3. Yaourts à la banane et aux noix.
  4. Yaourts à la cannelle et aux pommes.
  5. Yaourts au thé matcha et aux graines de chia.
  6. Yaourts à l'ananas et à la vanille.

Et si vous êtes à court d'idée, vous pouvez vous inspirer des recettes traditionnelles ou des parfums vendus en grande surface. Il n'y a pas de limites à votre imagination !

Faire ses propres yaourts est non seulement une activité divertissante et économique, mais aussi très saine et nutritive. Grâce à la yaourtière ou à la cocotte, vous pourrez vous régaler d'un petit-déjeuner riche en protéines et en calcium.

Relatetd Post

7 Comments

  • Madame Nounours

    25 septembre 2015

    C’est sympa de faire sois même ses yaourts. Avec mon mari, on fait les notres avec une yaourtière que ma mère nous a offert il y a quelques années et c’est top car on peut varier les plaisirs et au niveau coût ça revient un peu moins cher que si on achète en magasin et au moins on sait comment sont fait les yaourts.

  • Madame Fromage

    25 septembre 2015

    Je fais mes yaourts maison aussi, je me facilite la tache avec une yaourtière (et je n’ai qu’un mini four qui meme en chauffant ne garde pas beaucoup la chaleur!!) Pour bien démarrer la « prise » du yaourt je m’assure d’abord que le lait et le yaourt soient à la même température (température ambiante) mes yaourts sont plus fermes comme ça. Je prends aussi du lait entier ça prend mieux, et si je prends du lait demi-écrémé j’ajoute au mélange 2 c. à soupe de lait en poudre, ça rafermi vachement bien la préparation.

  • Sarah

    25 septembre 2015

    ici aussi les yaourts c’est la vie 🙂 j’ai une yaourtière que j’ai bien rentabilisée depuis le temps! je n’utilise que du lait 0% que je fais chauffer à 37° et dans lequel j’ajoute 4 CS de lait en poudre + le yaourt (ou les ferments Alsa) et hop 15h dans la yaourtière ca me fait des yaourts bien crémeux. j’innove régulièrement en ajoutant soit du chocolat, soit des fruits rouges congelés, des morceaux de pommes ou de poire ou de banane, des aromes de vanille, des copeaux de chocolats ou de noix de coco, des flocons d’avoines… et même plusieurs à la fois 🙂 une vrai gourmande :p

  • Vany

    27 septembre 2015

    Depuis un moment j’hésite à investir dans une Yaourtière mais ma maman a effectivement une recette qui ressemble pas mal à la tienne mais au lieu d’une nuit au four elle fait carrément cuisson au bain marie.
    Tu as déjà essayé à d’y ajouter de la purée de fruits ou autre pour faire d’autres parfums ?

  • Yaelle

    28 septembre 2015

    je fais mes yaourts aussi depuis quelques mois avec une yaourtière ( je fais d’ailleurs grâce a elle la plupart de mes desserts, du fondant au chocolat a la crème aux oeufs ) c’est facile et economique!
    pour ma part je préfère prendre des ferments plutôt qu’un yaourt et du lait entier, j’aime qu’ils soient bien ferme!
    pour la version avec yaourt il vaux mieux utiliser un yaourt dont la date de péremption est la plus eloignée possible dixit le mode d’emplois de ma yaourtière! 😉

  • Lore

    3 octobre 2015

    Je fais mes yaourts depuis 3 ans environ.
    J’ai d’abord utilisé des yaourts les plus frais possibles du commerce, puis, pour me passer totalement de l’achat de yaourts, je suis passée aux ferments Alsa. Jusqu’à plusieurs déconvenues (yaourts presque gazeux, piquants, immangeables !).
    Je viens donc d’acheter un flacon de ferment Yalacta en pharmacie, et ma première fournée en yaourtière est très réussie. Goût et fermeté sont au rdv !
    Les indications du blog ni cru ni cuit sont très intéressantes si vous voulez creuser le sujet.
    http://www.nicrunicuit.com/archives/2014/05/07/29823411.html

    Pour les variations, j’utilise parfois du lait cru de brebis (que je fais donc bouillir puis refroidir), des confitures ou compotes au fond du pot, du chocolat en poudre, des arômes naturels (pour les agrumes notamment dont le jus pur ferait tourner le lait), bref, un vrai plaisir en cuisine et au repas !

  • Titi

    3 novembre 2015

    hiiii, voici une yaourt addict de plus ! 😉
    En ce qui me concerne je ne me prends pas la tête ! Je prends un pichet doseur de 1 L, je mets un yaourt bifidus au fond, et 4 cuillères à soupe de sucre parfumé (beghin say saveur vanille, frambroise ou coco selon mon humeur), je mélange bien, ensuite j’ajoute très progressivement 1 L de lait entier tout en continuant de remuer « non-stop » ensuite je verse dans mes yaourts (entre chaque yaourt rempli, je remélange). 8h minimum en yaourtière et ensuite au moins 4h au frigo, ils se conservent 2 semaines dans mon frigo (qui fait pas mal de froid, avec l’ancien c’était pas le cas) sans problème !
    J’ai aussi des gouttes d’essence de vanille pure ramenées de voyage, je mets 6 à 8 gouttes pour un litre et je sucre avec un peu de cassonade.
    Le fait de faire des yaourts déjà sucré permet de les amener facilement en dessert pour la gamelle de la pause dej ! 😉

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vingt − quatorze =