Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Recette : les quenelles maison et leurs accompagnements


Publié le 6 février 2015 par Nya

Si tu habites en Rhône-Alpes, les quenelles lyonnaises, tu dois connaître. On en trouve facilement dans les rayons des supermarchés, nature ou au brochet, avec la sauce Nantua traditionnelle. Rien de plus simple.

Si tu habites un peu loin, je ne sais honnêtement pas si ce produit jouit d’une renommée à l’échelle nationale. Mais il devrait : un plat économique, rassasiant et polyvalent, qui change des pâtes et des pommes de terre, pur produit de notre terroir… Comment ne pas l’aimer ?

Puisque j’adore les quenelles nature et que ce n’est pas demain la veille qu’on en trouvera sur les étals canadiens, j’ai essayé de les faire moi-même, de zéro. Ce n’est pas très compliqué, il faut simplement un peu de temps et de la place dans la cuisine. Je me suis inspirée de recettes trouvées en ligne, comme d’habitude.

Je te présente la recette nature classique, avant de proposer des variantes.

Ingrédients

  • 1 verre d’eau
  • 80 à 100 g de beurre
  • 120 g de farine de ton choix (je mets moitié de farine blanche et moitié de farine complète)
  • 3 œufs
  • 100 g de fromage râpé
  • sel, poivre
  • un pot de sauce tomate (400 g)

Matériel

  • une grande casserole
  • un saladier
  • un plat à gratin
  • deux cuillères à soupe
  • une écumoire ou une louche

Préparation

Dans une grande casserole, porte à ébullition l’eau et le beurre jusqu’à ce que ce dernier soit fondu.

Ajoute la farine et mélange quelques minutes sur le feu.

Transfère le mélange dans un saladier. Dans la casserole maintenant vide, fais bouillir environ 1 litre d’eau.

Pendant ce temps, ajoute les œufs puis le fromage râpé au mélange dans le saladier. Sale, poivre.

Quand l’eau arrive à frémissement, c’est le moment de préchauffer ton four à 180°C.

Pendant ce temps, poche tes quenelles : à l’aide de deux cuillères à soupe, prélève une petite quantité de pâte et façonne-la comme tu peux (idéalement, en forme de quenelles. Mais si ce sont des boules de pâte difformes, ce sera bon aussi). Ce n’est pas grave si le mélange colle à la cuillère : quand tu la plongeras dans l’eau, les quenelles se détacheront toutes seules.

_1070064

Laisse frémir environ 10 minutes. Les quenelles sont pochées quand elles remontent à la surface.

À l’aide d’une écumoire (ou d’une louche), transvase dans un plat à gratin. Nappe généreusement de sauce tomate, saupoudre de fromage râpé et fais cuire 30 à 40 minutes.

_1070071

Conseil : ne zappe surtout pas l’étape du pochage, car les quenelles seront pâteuses et ne garderont pas leur forme ! J’ai testé. Ce n’est pas bon.

Variantes d’accompagnements

Ça, c’était pour la version classique. Maintenant, voici des variantes qui feront se retourner dans leur tombe tous les Lyonnais :

  • toutes les sauces sont possibles, du moment qu’elles nappent les quenelles. J’aime bien ajouter des légumes à côté de la sauce tomate pour équilibrer le tout. Mais si tu veux essayer avec de la sauce carbonara toute prête, tu peux aussi.
  • à l’indienne : quenelles curry-piment, sauce pour curry, avec de l’ananas pour un accompagnement aigre-doux
  • à l’italienne : quenelles origan fines herbes, sauce tomate, avec des dés de légumes du soleil et de la mozzarella gratinée
  • à la savoyarde : quenelles au cumin ou carvi, sauce à la crème et reblochon, avec des oignons

_1070072

Si tu as des restes, tu peux découper tes quenelles en tranches et les faire revenir à la poêle le lendemain.

Bon appétit !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Claire Gezillig

J’adore ça (enfin celles qu’on nous faisait à la cantine au collège, je sais pas ce que ça vaut par rapport aux vraies), il faut que je teste ta recette 🙂

le 06/02/2015 à 08h32 | Répondre

Mme Alenvers

Miam miam ! j’adore les quenelles mais pas à la sauce Nantua… moi je les coupe en rondelles et je les fais revenir à la poele dans l’huile d’olive et je les manges chaudes sur une salade verte accompagné de tomates, croutons… mais je n’ai jamais pensé à en faire moi même.. je vais peut être essayer 🙂

le 06/02/2015 à 09h04 | Répondre

Nya (voir son site)

Je ne sais pas comment réagit cette recette à une cuisson à la poêle, mais je penserai à ta façon de les accommoder la prochaine fois, pour changer !

le 09/02/2015 à 00h02 | Répondre

Madame P

Merci pour ces nouvelles idées de recettes de quenelles !
Dans celle de ma maman, pas de fromage et on les forme en faisant des boudins (je me revois toute petite en train de jouer comme si c’était de la pâte à modeler !).
Pour nous, c’est recouvert d’une sauce béchamel avec du concentré de tomate et des petits lardons grillés 🙂

le 06/02/2015 à 09h24 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Ici, plutôt que de les faire au four, on aime bien les couper en tranches (pour faire une épaisseur de 5 mm environ) et les faire revenir à la poêle. Ensuite, c’est très bon avec une salade, ça fait un peu office de croûtons ! 🙂
On ne les mange pratiquement que comme ça, la consistance est très différente, je préfère celle-ci. Mais bon, c’est aussi parce qu’on s’en sert comme plat rapide, on devrait plus souvent faire la version classique au four, quand on a un peu de temps, on n’y pense jamais.
En tout cas on n’a jamais essayé de les faire nous-même… Un truc à tester ! Merci pour la recette. 😉

le 06/02/2015 à 10h04 | Répondre

Mam' Agrume

J’ai lu l’astuce que les quenelles pochées (avant 2nde cuisson) se congèlent très bien. Quelqu’un peut confirmer ?

Du coup on fait masse de quenelles, des sauces différentes congelées aussi et en plat végé de secours c’est top !

le 06/02/2015 à 14h47 | Répondre

Maelisa

Je teste les quenelles nature ce soir ! 🙂 Merci pour l’idée du dîner !!
Et pour te répondre, n’étant pas lyonnaise, j’aime beaucoup manger de temps à autres des quenelles à la sauce tomate (ma mère les préparait sur un lit de riz, dans le plat à gratin). On en trouve partout au rayon frais, sous vide !

le 06/02/2015 à 19h34 | Répondre

Maelisa

Recette approuvée par le comité gustatif, composé de mon mari et moi même ! 🙂 Ça va assez vite, et ne demande pas d’ingrédients extraordinaires… donc idéal à faire sur un coup de tête !

le 07/02/2015 à 09h22 | Répondre

Nya (voir son site)

Ravie que vous ayez apprécié 🙂

le 09/02/2015 à 00h01 | Répondre

Mlle Moizelle

Eh bien ça y est, j’en ai enfin cuisiné. Bon, on va tester des variantes parce qu’on a bien aimé mais sans plus, on a pas trouvé cela très goûté en fait… Pourtant, beurre salé, comté râpé salé, + sel et poivre… Déjà, je ne sais pas encore à quoi seront les prochaines (oui, on va réessayer, on est pas du genre à se laisser abattre!^^), mais j’ai très envie d’y rajouter des échalotes! 🙂 Bon, je vous dit si je tente une autre recette pas dans la liste proposée. Merci Nya! 🙂

le 15/03/2015 à 20h41 | Répondre

Nya (voir son site)

Comme beaucoup de féculents, le goût est assez neutre (perso, des pâtes nature, ça ne m’émeut pas) : tout réside dans l’assaisonnement 🙂 Tu peux les relever en incorporant de la moutarde, du curry, du piment et/ou de la sauce soja à la pâte, ou inventer des sauces savoureuses pour en faire un plat riche en goût ! Contente que tu aies tenté et que tu aies envie d’essayer à nouveau à ta sauce 🙂

le 15/03/2015 à 21h02 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?