Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Je suis en couple et je me masturbe


Publié le 17 août 2016 par Elodie

Cet été, Sous Notre Toit prend quelques jours de vacances… Nous serons de retour le 22 août avec de nouveaux témoignages ! En attendant, nous t’avons concocté un petit best of des articles les plus vus de l’année 2016. Ce sont donc tous tes billets préférés que tu retrouveras dans les jours à venir ! ?

La masturbation féminine reste un grand tabou de la sexualité au XXIe siècle, surtout si l’on est en couple.

Il me semble qu’il est admis que les hommes ont des « besoins » à assouvir, qu’ils soient célibataires ou non. Mais dès lors qu’une femme hétéro est casée, la messe est dite : l’imaginaire commun voudrait qu’elle s’en remette à son homme pour ses envies, inévitablement moindres que celles de sa moitié, forcément bestiales (ah, clichés… si seulement on pouvait se débarrasser de vous – à noter, je ne sais pas ce que pense l’imaginaire collectif des couples LGBTAQ, tu m’excuseras de ne pas aborder ce point).

Ça ne se passe évidemment pas toujours comme ça, et dans l’espoir de délier un peu les mentalités, sinon les langues, voici mon expérience.

Femme boudoir

Crédits photo (creative commons) : Carmen Lucas

Je suis en couple depuis pas mal d’années, et pourtant, je me masturbe une fois par semaine, au moins. Mon homme est parfaitement au courant, même si je ne le préviens pas du moment exact de la chose. Il se doute probablement de ce qui se trame dans mon bain hebdomadaire, toujours trèèèèès agréable…

Pour nous, la masturbation n’est pas un tabou, chacun sait que l’autre se masturbe plus ou moins fréquemment, même si, comme je viens de le dire, nous gardons une part de mystère sur ces moments solitaires. Il nous arrive d’en parler, mais globalement, on reste assez secrets sur l’art et la manière de nous masturber.

En ce qui me concerne, je vois plusieurs excellentes raisons de continuer à me masturber, même si je vis sous le même toit que mon homme…

Mon homme n’est pas un jouet

Des fois, j’ai envie, lui non, c’est comme ça. On en parle. Des fois, il essaie, pour voir si « l’appétit vient en mangeant », tandis que d’autres fois, il n’a pas la tête à ça. J’ai en mémoire une ou deux fois où j’ai été particulièrement insistante et où il s’est forcé : tout ça ne s’est pas bien terminé. Il n’y avait rien de sexy, ce ne sont pas de bons souvenirs.

Plutôt que d’utiliser mon homme comme un vibro en lui refusant son droit à ne pas avoir envie, ce qui reviendrait à le déshumaniser, je préfère savoir que je peux toujours me faire plaisir seule, sans lui en vouloir de ne pas avoir envie en même temps que moi, ou autant que moi.

Je n’ai pas d’orgasme systématique pendant l’amour

C’est comme ça. SCOOP : toutes les femmes ne jouissent pas à chaque fois. Révélation, hein ?

Au début de notre relation, alors qu’on était tous deux jeunes et sans trop d’expérience, on se mettait une pression folle pour que j’aie un orgasme à chaque fois. Résultat : une frustration inversement proportionnelle au plaisir.

En se libérant de la pression de l’orgasme obligatoire, pression qui nous affectait tous les deux (lui car il avait l’impression de mal faire, moi car j’avais l’impression de mal fonctionner), on peut se concentrer sur l’intimité, sur ces moments qui n’appartiennent qu’à nous, et les savourer.

L’orgasme, c’est chouette, j’adore ça, mais ce n’est plus une fin en soi dans l’amour.

C’est un plaisir différent

Pour nous, la masturbation relève d’une part personnelle de notre sexualité, qui ne se substitue pas aux moments à deux, mais vient les compléter.

Si on cherche la connexion avec l’autre en faisant l’amour, les plaisirs solitaires relèvent d’un plaisir différent :

  • Orgasme en deux minutes chrono quand on veut se débarrasser d’une tension, d’une migraine ou d’une insomnie. Ou juste de l’envie de jouir là maintenant tout de suite.
  • Ou volupté plus longue, avec des fantasmes bien différents de ce à quoi on s’adonne dans la chambre conjugale. Certains de mes fantasmes n’excitent absolument pas mon homme et ne l’exciteront jamais (tout le monde n’est pas bicurieux…), c’est donc le moment rêvé pour les jouer dans ma tête.

Après avoir lu tout ça, tu te dis peut-être que je suis insatisfaite, que mon couple va mal… Peut-être par moments, peut-être pas, comme tout le monde. Il y a des moments de frustration, évidemment, où la masturbation vient remplacer l’amour à deux, dans les moments de creux. Et dans ces moments-là, je fais très attention à ce que la masturbation ne vienne pas remplacer définitivement nos moments d’intimité.

C’est ma seule réserve vis-à-vis de cette facette de notre vie sexuelle. À part ça, il me semble plutôt que la masturbation nous permet d’avoir une sexualité équilibrée, et c’est pourquoi nous ne sommes pas près d’arrêter.

Et toi, quelle est ton opinion en la matière ? Tu pratiques la masturbation en couple ? Tu en parles à ta moitié ou tu trouves ça tabou ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

23   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Vélo

En lisant le titre je me suis dit « tient, un article qui ne va pas me plaire » ! Et finalement je le trouve très bien ton article ! Même si pour moi (pour nous) il est inconcevable que dans notre couple l’un ou l’autre se masturbe, ton explication m’aide à comprendre ton point de vue. Et je ne trouve pas ça malsain à partir du moment où vous le faites tout les 2 et que chacun est d’accord avec ça. Perso je n’aimerais pas du tout que mon mari se masturbe et lui n’aimerait pas du tout que je le fasse aussi.

le 28/01/2016 à 09h30 | Répondre

Miss Chat

Je suis d’accord avec Madame Vélo : ton article est très révélateur de votre façon d’envisager la masturbation dans un couple, c’est intéressant et il permet de bien comprendre votre vision. Merci !
Pour moi, la masturbation est absolument off-limit et mon mari partage cet avis. Je considère que tout ce qui tourne autour de la sexualité fait partie du couple uniquement, que c’est un moment privilégié qui se partage à nous deux.

le 28/01/2016 à 09h48 | Répondre

Mariloulapuce

Merci pour ton article, dans lequel je nous retrouve mon chéri et moi parfaitement ! ça fait plaisir de savoir que nous ne sommes pas les seuls, car lors des quelques discussions que nous pouvons avoir avec des amis proches (et assez proches pour briser ce « tabou »!), on se sent un peu à part d’être aussi à l’aise avec ce sujet, y compris dans nos discussions ensemble !

le 28/01/2016 à 09h54 | Répondre

Miss Pral

Personnellement, je suis tout à fait d’accord avec l’article.
Avec mon mari, nous sommes tout à fait dans cette idée que le consentement va dans les deux sens et qu’il peut clairement arrivé qu’un ai envie et pas l’autre. Nous avons par contre tendance à demander à l’autre si cela ne le gène pas si on se masturbe maintenant (bon, on va pas envoyer un SMS à l’autre alors qu’il est au boulot, quand même, mais souvent on demande). J’avoue que j’aimerais bien me rapprocher plus de l’expérience dElodie, je trouve cela moins culpabilisant pour les deux (je vais utiliser l’article pour en parler tiens ^^)
En tout cas merci pour ton témoignage, ce qui est sûr c’est que chaque couple est différent et ce qui fonctionne pour vous ne fonctionne pas forcément chez les autres. Mais l’important, c’est d’être confiant l’un dans l’autre et que tout fonctionne au mieux entre vous !

le 28/01/2016 à 10h27 | Répondre

MlleMora

J’adore ton article, merci d’avoir osé parler de ce sujet, qui reste très tabou comme tu le décris très bien au début.
Je reconnais notre façon de fonctionner dans ton article, et en réalité, cela ne m’a jamais paru « bizarre » ou culpabilisant de fonctionner comme ça. C’est pas régulier, ni pour l’un, ni pour l’autre, et on ne sait pas quand l’autre le fait, mais ça arrive et on le sait et ça nous amuse de le savoir sans le savoir… Une part de mystère que chacun cultive.

le 28/01/2016 à 11h20 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

C´est super d´avoir osé aborder ce sujet encore très tabou ! Je me reconnais dans ton témoignage et aussi beaucoup dans le commentaire de Mlle Mora, cette histoire de mystère… 😉

le 28/01/2016 à 11h25 | Répondre

Mme Pétillante

Merci d’avoir abordé un sujet aussi tabou avec tant de simplicité. Je partage totalement ton avis !

le 28/01/2016 à 11h48 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’ai trouvé ton article très intéressant. Très honnêtement, je pense que dans mon couple c’est quelque chose d’un peu tabou. Je n’ai aucune idée de si mon mari le fait ou non.
Et j’avoue que nous n’en avons jamais discuté. Je vais lui faire lire l’article pour amorcer la discussion et que cela ne soit justement pas tabou (mais si je suis très peu pudique, sur ce genre de chose, je suis toujours un peu gênée).

le 28/01/2016 à 11h52 | Répondre

Yaelle

je n’ai pas de tabou, je ne pratique pas en ce moment car je suis demandeuse de contact physique mais je l’ai déjà pratiqué auparavant sans aucun soucis
par contre cela révèle pour moi du privé et mon mari n’a pas a être d’accord avec ça , ca ne le regarde absolument pas c’est valable pour nous deux évidemment ! enfin je veux dire je ne me permettrais jamais de lui dire que je ne veux pas qu’il le fasse je trouve ça tout aussi déplacé qu’inutile …

le 28/01/2016 à 14h34 | Répondre

Flora

c’est courageux d’aborder un sujet si tabou! La preuve j’ai longuement hésité avant de commenter… Je suis en plein évolution sur le sujet en ce moment. La première fois que je me suis rendue compte que mon mari se masturbait ça m’a fait un petit choc. Je savais qu’il se masturbait quand j’étais en déplacement pour le boulot, mais j’ignorais qu’il le faisait aussi quand j’étais dans la chambre à coté! Après j’ai eu le temps de digérer ça et comme tu le dis bien j’étais loin de répondre oui à chacune de ses sollicitations (et inversement) alors après tout pourquoi pas 🙂 De mon coté je n’en ai pas trop le besoin quand il est là mais je ne me l’interdis pas.

le 28/01/2016 à 15h22 | Répondre

Rose

Moi ça ne me dérange pas. Je sais qu’il le fait (quand, j’en sais rien mais je m’en fous), il stoppe juste pendant les phases d’essais bebe (mais c’est une histoire d’avoir plus de chance pour le bebe rien d’autre). Et moi je le fais pas (jamais fait en fait :/) mais si je le faisais (je reflechis a cette possibilité en ce moment) ça ne le dérangerait pas du tout. J’ai souvent lu que si on se connait soi meme c’est mieux pour le à deux… alors du coup ça donne matière a reflexion pour moi. D’un coté je suis assez horrifiée de constater que je me connais pas bien :/ On est au XXIeme siecle…
Pour nous la sexualité c’est en couple (tous les deux hein, pas quelqu’un d’autre faut pas abuser non plus) et tout seul. Si ça lui fait plaisir, alors tant mieux!

le 28/01/2016 à 17h27 | Répondre

Magali

Je partage l’avis de Yaelle, la masturbation est à mes yeux un droit individuel (bein quand même, le droit de se faire plaisir et de disposer de son corps, un droit essentiel, il faudrait le rappeler…) et la personne avec qui je suis en couple n’a pas à juger cela ni m’interdire quoi que ce soit (pardon, j’ai été quelque peu choquée par certaines réactions à l’article).
Elodie, je trouve la masturbation très saine, que ce soit en couple ou célibataire… Comme tu l’exprimes très bien, l’amour avec l’autre et la masturbation n’ont pas du tout le même but et ce n’est pas le même plaisir.
Bravo de savoir en parler avec ton homme !
Je te soutiens et t’encourage !

le 28/01/2016 à 19h42 | Répondre

Nati

La masturbation fait partie de la sexualité. Le plaisir solitaire est , pour moi, nécessaire pour avoir une intimité à deux épanouis. Je me masturbe, mon mari probablement aussi et ça m’a beaucoup aidé à justement mieux apprécié les rapports intimes et à mieux jouir en fait. Connaissant mieux mon corps je peux mieux guider mon mari lors de nos rapports. Je me sens plus à l’aise. Après l’accouchement ça m’a aussi aidé à retrouver ma libido qui était enterrée très loin… peur d’avoir mal, que ce soit plus comme avant etc…
Je ne comprends pas pourquoi et comment on peut inyerdire ça. Ne pas pratiquer ok mais que ce soit un interdit c’est particulier. Et surtout est ce vérifiable? La masturbation peut se faire rn 2 min sous la douche comment le savoir?

le 28/01/2016 à 20h34 | Répondre

Marylin (voir son site)

Classe, cet article, très classe.
Franchement, je crois que c’est un sujet encore plus tabou que les règles féminines…
Bref, merci 🙂

le 29/01/2016 à 12h04 | Répondre

Kitsuné

Merci pour cet article où je nous reconnais parfaitement … c’est bien de pouvoir en parler.

le 31/01/2016 à 20h37 | Répondre

issabill (voir son site)

Han! Merci pour cet article!
Je fonctionne exactement comme toi… Merci de m’apprendre que je suis tout à fait normale 😀

le 01/02/2016 à 09h16 | Répondre

Mlle Moizelle

J’ai lu l’article il y a quelques jours déjà, et j’ai réfléchis depuis… J’en ai aussi discuté avec mon mari… En fait, même si je comprends que « c’est notre corps et on en fait ce que l’on veut », j’avoue que je trouve ça moyen romantique de se « débrouiller » tout seul alors qu’on fait notre vie à deux. Je le fais parfois, et mon mari aussi. Mais je culpabilise un peu et j’essaie de l’attendre la plupart du temps. En fait, mon mari est aussi mon meilleur ami, et partager notre lit est ce qui fait que nous sommes un couple, non? Je veux dire, manger ensemble, rigoler, jouer, partager sur nos lectures, etc, je le fais aussi avec des amis, mais il n’y a qu’avec mon mari que je fais l’amour! Et je trouve cela plus « romantique » (est-ce bien le mot?) de « se garder » pour l’autre, et de ne pas se satisfaire au moindre petit pic de libido. Je l’ai dit, il m’arrive de le faire parfois, donc je ne suis pas farouchement contre, mais j’avoue qu’en lisant certains commentaires, j’ai un peu l’impression que chacun fait sa vie sexuel dès qu’il en a envie… On est des êtres humains, on peut se retenir pour l’autre, nos envies ne guident pas nos vies! ^^ Je ne veux surtout pas paraître blessante, mais c’est vrai que si c’est bien de s’écouter, de dormir quand on est fatigué, de manger quand on a faim (sainement! ^^), doit-on satisfaire toutes nos envies sexuelles dès qu’elles se pointent? Moi je préfère attendre mon mari pour ce partage et cette rencontre.

le 01/02/2016 à 12h35 | Répondre

emma_chan

j’interviens tardivement sur ce poste qui ne se prête pas vraiment à une lecture face publique au bureau 🙂
Je dois dire que je suis stupéfaite de la diversité des commentaires sur une question qui me parait bien innocente en fait. Mon mari et moi pratiquons de la même manière que toi elodie, avec une part de jardin secret pour chacun entre respect des temps et des envies de l autre (pkoi se forcer…) et connaissance de son propre corps. Après la question du romantisme ne rentre pas vraiment en ligne de compte : le romantisme et l’échange « yeux dans les yeux » ne sont qu une partie de la sexualité telle que je la considère (seule ou en couple d ailleurs la question est surtout de faire et donner du plaisir et donc de jouer avec les envies). et en prenant un peu de recul je m interroge pour les couples où c’est tabou : se forcer ou fruster l’autre me parait beaucoup moins respectueux (et oui par frustré je ne veux pas dire sur un soir comme ça mais sur des temps plus longs, quand ça fait plus de dix ans qu on est ensemble on n est pas toujours tout le temps sur la même onde !!)

le 07/03/2016 à 22h41 | Répondre

July

Comme toi j’aime bien me masturber 1 à plusieurs fois par semaine. Il m’arrive parfois de le faire tous les jours plusieurs fois par jour (quand je suis seule). Je sais que mon homme le fait aussi et ça ne me dérrange pas du tout, rien que d’y penser ça m’exite. Je l’ai même demandé de me faire des vidéos de quelques minutes pour moi :p
Il m’arrive aussi de me masturber à coté de lui pendant qu’il dort lorsqu’il n’a pas envie, ou à coté de lui après une bonne fellation !

Les seules fois où ça me gène c’est quand il est assez indiscret et que je sais qu’à ce moment au lieu de profiter de ce moment avec moi il le fait tout seul, surtout que je suis très ouverte sexuellement et ça m’exite énormément lorsqu’il se masturbe à coté de moi ou devant moi. Je préfére ne pas savoir les moments où il se donne ce plaisir en fait.. Je n’ai pas encore su comment lui dire que ça me genait qu’il se masturbe et qu’il ne soit pas discret à ces moments surtout qu’il sait que je suis toujours prête pour lui faire une fellation ou pour faire l’amour. Du coup je suis un peu vexée. Pensez vous que ma réaction est anormale ?

le 14/03/2016 à 12h21 | Répondre

deffi32

Bonjour j ai besoin de conseil je vie avec un homme qui ce masturbe derrière mon dos et je le vie mal .quand il s agi de sortir de la maison sans lui et bien je sort plus car je c est qu il recommence sa, porno pantalon descendu et hop pendant mon absence, sa me bouffe de l interieur pourquoi il aime sa voir toute ces filles les jambes ecarter j ai beaucoup de mal moi.ont fait l amour en se moment 1 fois part semaine quand j ai envie il me dit pas ce soir mais 5 mn apres téléphone a la main et hop dans la salle de bain lol j en est marre 6 ans que sa dur.la j ai une formation a faire j ai une boule au ventre de partir .comment faire pour le vivre mieux?

le 06/09/2016 à 11h54 | Répondre

jg

Moi mon homme depuis quon a amenage ens 9 mois deja, ne viens plus vers moi cest toujours moi de faire Le premier pas et parfois il me repose.parfois quand jinsiste son zizi ne se leve pas. Je lui ai demande il ma dit cest parceq jai pris bcp de poids pendant la grossese .jai un peu maigris cest toujours pareil. Je lui ai encore demande il me dit je suis pas assez presentable. Alors moi ca ma laisser les point dinterrogations sil ne voit pas une autre fille mince et presentable?
Moi jai decider de plus alle Vers lui je me masturbe ca me donne aussi du plaisir
Jirais faire mon test car il mavais File un chlamedya. Et javais jamais su quil me trompais. Jessai juste detre virgilante.
Bizzu

le 03/12/2016 à 07h10 | Répondre

Guillot

Article intéressant, bonjour.
En ce qui nous concerne ma femme et moi, c’est qu’elle me dit ne pas vouloir ni apprécié qu’elle se touche, mais y préfère mes mains/doigts

le 20/01/2018 à 16h02 | Répondre

Caballe

Bonjour a tous
Ma femme se masturbe avant de faire l amour et demande que je ne la touche pas… est-ce normal ?

le 11/03/2018 à 02h03 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?