Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mon voyage autour du monde – partie 3 : la Bolivie


Publié le 26 février 2015 par MlleMora

La Bolivie, en voilà un petit pays peu connu. Coincée entre le Brésil, le Paraguay, l’Argentine, le Chili et le Pérou, la Bolivie n’a pas d’accès à la mer, mais partage le lac Titicaca avec le Pérou.

C’est par là que nous sommes arrivés, la ville de Copacabana, au bord du lac Titicaca. Une ville touristique mais agréable à vivre, d’où nous sommes partis pour aller sur l’une des îles du lac Titicaca.

voyage autour du monde - La Paz, Bolivie

Crédits photo (creative commons) : Matthew Straubmuller

Sur l’île, il n’y a plus d’électricité le soir, alors il faut veiller à rentrer avant la nuit. Les enfants aident leurs parents à tenir les restaurants et hôtels qui ponctuent l’île et permettent aux habitants de vivre du tourisme. C’est assez déstabilisant de voir un enfant venir nous servir nos plats ou nous accompagner jusqu’à l’auberge que nous avons choisie… C’est une autre vie où le temps semble s’écouler différemment, loin de nos préoccupations occidentales. Le temps file tout doucement, ponctué des rires des enfants, des chants des coqs, de l’âne et des tâches quotidiennes.

Le voyage nous pousse à réfléchir à notre place sur cette Terre. Et nous arrivons toujours à la même conclusion : nous avons de la chance d’être nés en France, d’y vivre et de pouvoir faire ce voyage parce que notre société nous l’autorise. Nous sommes un exemple, un espoir pour tous les autres pays qui n’ont pas encore le choix. Il est important de conserver nos droits, de les défendre, et surtout de ne pas cracher dans notre délicieuse soupe.

La Bolivie est bien plus pauvre que le Pérou. La population a bon espoir en son gouvernement, qui bataille souvent avec les États-Unis pour obtenir le droit d’exploiter eux-mêmes leurs ressources et de nationaliser leurs entreprises afin que les richesses reviennent aux habitants.

Le désert d’Uyuni, grand désert de sel (magnifique au passage !) a longtemps été au cœur des débats, car on y trouve le lithium si précieux pour fabriquer des batteries. Le gouvernement bolivien s’est battu – et se bat toujours je crois – pour l’exploitation du lithium.

La capitale La Paz n’est pas une ville agréable à vivre, le centre historique est presque à l’abandon au profit du quartier d’affaires, impeccablement entretenu. Peut-être que les choses ont changé aujourd’hui, je l’espère.

Nous sommes allés à Suce et Potosi, deux villes coloniales rappelant que la Bolivie avait tout l’or du monde ! Potosi possédait plus de richesses que l’Europe ! Mais l’or n’avait pas la même valeur pour les Incas que pour les Européens. Les Espagnols ont exploité et pillé tout l’or qu’il s ont pu extraire, en échange de biens de peu de valeur, et ont établi les nouvelles règles et valeurs du monde. Voilà comment une population riche est devenue très pauvre. La Bolivie a retrouvé son indépendance en 1809, et prend le nom de Bolivie en hommage à Simon Bolivar, une figure importante de l’indépendance bolivienne.

La Bolivie m’a séduite par la richesse de ses paysages. Le fameux désert d’Uyuni est simplement magnifique : il y a le désert de sel, insolite, mais aussi d’autres étendues aux couleurs et origines différentes, c’est vraiment très beau ! L’Histoire du pays m’a aussi beaucoup plu : je la connaissais moins, car elle est souvent éclipsée par le Pérou, mais j’ai adoré la découvrir.

Et toi, tu as visité la Bolivie ? Où as-tu tes meilleurs souvenirs de voyage dans ce pays ? Tu connaissais un peu l’Histoire de la Bolivie ?

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !


Pssst ! Accueillir des voyageurs chez toi et gagner un complément de revenus, ça te tente ? Deviens hôte sur Airbnb !

Commentaires

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?