Menu
A la une / témoignage

J’ai testé la gym suédoise !

J’ai donc testé (et approuvé, depuis le temps) la gym suédoise. Alors, aujourd’hui, je voulais partager avec toi ce sport. Oui oui, c’est bien du sport… mais, attends, ne pars pas tout de suite : je ne suis pas non plus une fille qui aime le sport. Et pourtant, donc, je viens de renouveler mon abonnement pour une seconde année !!!

Pourquoi je me suis inscrite à la gym suédoise ?

Bonne question. Depuis toute petite, je déteste le sport. Courir, sauter, faire la roue ou taper dans un ballon, ce n’est pas mon truc. Par contre, j’adore danser. Et chanter. Parfois, faire même les deux en même temps. Mais juste pour moi car je n’ai pas dit que c’était réussi. Je ne compte pas m’inscrire à la Star Ac’, hein.

Bref, faire du sport et manger 5 fruits et légumes par jour, ça tourne en boucle partout. Donc, pour conserver un mode de vie sain, je me suis dit que ça serait bien de m’inscrire dans un club.

Je n’ai pas vraiment cherché mais j’ai découvert cette activité au détour d’une lecture (un magazine hautement féminin sûrement) ! J’ai lu « sport convivial », « musiques entraînantes », « 1 heure tout compris » et « mouvements simples à reproduire ». Alors, j’ai fait un tour sur leur site Internet et je me suis rendue dans l’une des salles pour un cours à l’unité, sans engagement.

J'ai testé la gym suédoise !

Crédits photo : www.gymsuedoise.com

Qu’est-que c’est la gym suédoise ?

Voici comment se déroule une séance : chaque cours dure 1 heure et l’animateur (homme ou femme) se place au centre des participantes (essentiellement des femmes mais les cours sont mixtes).

Chaque animateur a son propre programme avec ses mouvements et ses musiques. Ce qui fait qu’il n’y a pas de lassitude si tu y vas plusieurs fois, et ça permet de varier les plaisirs ! Pour ma part, j’aime bien chanter en même temps que je fais les mouvements (seulement sur mes lèvres, aucun son ne sort !), ça me permet de conserver un rythme et de ne pas oublier de respirer (rien de pire que de rester en apnée pendant un effort physique !). Alors j’avoue que je choisis mes cours surtout en fonction de l’animateur qui a une playlist qui me plaît !!!

Chaque participante fait aussi à son rythme et à ses capacités. C’est ce que j’aime dans un cours de gym suédoise. Personne ne va te juger ou te faire une remarque parce que tu ne fais pas l’exercice « à fond ». Par exemple, dans la phase de muscu, il y a une partie où tu dois faire des pompes. Pour moi, c’est impossible. Je n’ai aucune force dans les bras. Je m’écroule au bout de 2 (et demi). Alors je continue en posant les genoux. L’essentiel étant de continuer à rester en mouvement !

Enfin, le cours se termine par un quart d’heure d’étirements et d’exercices de respiration, puis par deux minutes de relaxation, où nous sommes allongés au sol avec une musique calme en fond sonore. J’adore aussi ce moment. Parce que mon rythme cardiaque redescend tout doucement et, quand le cours est terminé, je ne ressors pas rouge comme une pivoine !

Les petites infos pratiques

Si je t’ai convaincue, sache qu’il y a plusieurs forfaits et plusieurs intensités de cours. À voir en fonction de ce qui est le plus adapté à tes envies. Pour ma part, je vais à des cours d’intensités « standard » mais, si tu n’as pas fait de sport depuis longtemps ou si tu veux découvrir en douceur, je te conseille de commencer par un cours « basique » (où il y a moins de sauts). Ça te permettra également de te familiariser avec les mouvements les plus récurrents dans les cours (car même si chaque animateur a son programme comme je le disais plus haut, certains mouvements reviennent systématiquement dans les enchaînements).

Pour l’équipement, une bonne paire de baskets (propre comme les cours ont lieu en salle) et un bon soutien-gorge de sport sont indispensables. Pour ta tenue, tu peux choisir des vêtements dans lesquels tu es à l’aise.

Pour les prix, il y a différents tarifs en fonction de la périodicité (à l’unité, trimestrielle ou annuelle) et de l’abonnement choisi (il existe différents forfaits de couleurs en fonction des horaires d’accessibilité du cours). Dans tous les cas, je trouve l’abonnement tout à fait raisonnable par rapport à d’autres centres sportifs (ça s’explique en grande partie du fait que les cours sont collectifs et que la gym suédoise est une association loi 1901, à but non lucratif donc).

À noter que ton forfait est ensuite valable dans toutes les salles de France. J’ai déjà eu l’occasion de me rendre dans des cours à Rennes suite à un déplacement professionnel, alors que je suis abonnée à Paris ! Très pratique donc !

Petite info supplémentaire pour conclure : la gym suédoise s’est associée à Movember, une association qui sensibilise et récolte des dons pour la santé masculine. Pour le mois de novembre, tous les cours sont donc gratuits pour les hommes ! C’est le moment de tester en couple si tu le souhaites !

Et toi, pratiques-tu déjà cette activité ? N’hésite pas en tout cas à revenir me faire part de ton ressenti si tu découvres la gym suédoise suite à mon article ! Je serai ravie de savoir que je ne suis pas la seule « fille qui n’aime pas le sport » à avoir été séduite par le concept !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Je suis gourmande, passionnée et (un peu) râleuse. J'aime les voyages, la déco, les belles images et les jolies choses. De 2014 à 2020, j'ai travaillé pour Mademoiselle Dentelle, Dans Ma Tribu et Sous Notre Toit (c'est ce blog-ci !), d'abord comme webmaster éditorial puis comme rédactrice en chef. Je travaille aujourd'hui, comme je l'ai toujours fait en parallèle de mon travail ici, comme conseillère en communication, créatrice de sites et rédactrice de contenus web. Tu peux également me retrouver sur mon blog voyage en famille et sur mon blog consacré aux voyages en train.

1 Comment

  • madame Louli
    12 novembre 2014 at 19 h 43 min

    J’adore la gym suédoise ! J’en ai fait en 2011 pendant 1 année. J’y suis retournée pendant 3 mois en 2013. Et là j’attends janvier avec impatience pour reprendre un forfait !
    Pour les pompes, je fais exactement pareil. Je suis trop nulle !
    J’adore le concept, on n’est pas face à un miroir, on n’est donc pas là pour se regarder. Bref, c’est parfait comme sport !

    Reply

Laisser un commentaire