Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La magie de Noël


Publié le 22 décembre 2017 par Mélimélanie

Noël approche, les villes s’illuminent, les chansons connues depuis notre plus tendre enfance résonnent dans les magasins, les marchés remplies de friandises dégressives et de plats qui tiennent au corps fleurissent tous les week end.

Paillettes, douceur et odeur de cheminée, voilà la magie de Noël qui pointe son nez!

J’aime Noël

Tu l’aura compris avec mon introduction: Noël et moi c’est une histoire d’amour.

Crédit photo : jill111 (Creative Commons)

Au plus loin que je me souvienne ça a toujours été une fête magnifique pour moi.

Ma famille unie aide sûrement à l’image que je garde de cette fête familiale pleine de joie et de bons moments.

J’aime cette excitation de fin novembre quand on attends pour commencer à tout décorer. Ce sapin scintillant au milieu du salon et ces décorations un peu partout.

Je me souviens plus petite de ces soirs ou on éteignait toutes les lumières, ne laissant que les guirlandes lumineuses du sapin, et ou l’on restait tous ensemble à écouter des chants de Noêl en le regardant.

Noël me rend euphorique. C’est ma bouffée d’air frais au milieu de cette période hivernale triste et froide (j’aime pas le froid).

J’aime cette ambiance de partage et le fait de mettre en place pleins de petits stratagèmes pour faire plaisir aux gens.

Noël ce n’est pas qu’acheter vite fait un cadeau présent sur une liste, juste pour dire, « c’est bon je l’ai fait ». Non c’est vraiment chercher la petite attention qui fera plaisir. Le cadeau qui rendra heureux.

Et puis le reste, la jolie table, la nourriture que l’on va préparer pendant des jours…

Je suis donc une véritable toquée de Noël et après un petit moment de mou pendant quelques années ça repart de plus belle….

Depuis que mes enfants sont là

Il faut l’avouer ce que j’adore dans Noël c’est l’émerveillement dans les yeux des enfants.

Quand j’étais plus jeunes c’était mon émerveillement quand j’étais toute petite. Puis est venu celui de mes cousins/cousines (on est les plus âgées avec ma sœur) quand j’ai grandi.

J’aime beaucoup le passage ou Noël est « pour toi » et ou tu bascules pour que Noël devienne « pour les autres ».

Je m’explique: j’adore le mythe du Père Noël. Je trouve ça super de dire aux enfants qu’il existe dans le monde quelqu’un de tellement gentil qu’il fait des cadeaux à tout le monde. Sans rien demander en échange (à part quelques gâteaux et un verre de lait pour les petits creux. Une tournée en traîneau ça donne faim).

Je trouve que c’est instaurer un début de concept de générosité. Tout en gardant en tête que même si on fait une liste, pour l’aider à nous faire plaisir, la liste n’est qu’une indication et non une obligation.

Non on ne dit pas que le Père Noël est nul parce qu’il n’a pas TOUT acheté. Dans ma vision de Noël ça ne passe pas. Le Père Noël c’est de la générosité à l’état pur et il fait à hauteur de ses moyens.

Et puis un jour on comprend que le Père Noël ce n’est pas un gros monsieur à l’habit rouge qui habite au Pôle Nord. Ce sont les gens qu’on aime et qui nous aiment qui, tous les ans, cherchent à nous rendre heureux en nous offrant un cadeau. Et, nous aussi, on peut devenir un bout du Père Noël et commencer, à notre échelle, à faire plaisir aux gens qu’on aime.

Petit Habitant commence à avoir ces étoiles dans les yeux devant cette fête qu’est Noël. Et ça me rend terriblement heureuse. J’aime cette innocence et cette pureté qui est, je trouve, encore plus visible chez les enfants durant les fêtes de fin d’année.

Cette impatience à enfin arriver au jour J pour passer un bon moment en famille.

Noël ce n’est pas que le 25 c’est tout le mois de décembre. C’est tous le moment ou l’on réfléchi et ou l’on fait des cadeaux aux autres.

J’espère que mes enfants seront émerveillés et heureux de leurs premiers Noël et que quand ils basculeront de « l’autre côté » ils auront à cœur de faire plaisir pour partager cette joie qu’ils auront ressenti.

Crédit photo : cegoh (Creative Commons)

Les Grinchs et moi

Tu t’en doute n’être que paillettes à partir de mi-novembre ce n’est pas forcément du goût de tout le monde.

Pour tout te dire quand j’ai rencontré Monsieur Génial il détestait Noël.

Nous ne partagions pas du tout les mêmes souvenirs de cette fête familiale, qui, pour lui, était uniquement synonyme d’ennui et de commercial!

Et puis on a vécu plusieurs Noël ensemble et petit à petit il s’est souvenu des Noël de son enfance qui n’était pas si pourri que ce qu’il avait gardé en mémoire. Il a découvert le plaisir des préparations de Noël et de décorer notre chez nous.

Et depuis que les enfants sont là je n’ai plus besoin de forcer quoi que ce soit. Il est lui aussi content de toute cette effervescence de Noël. Cette année il a même participé avec plaisir à la réalisation des paquets cadeaux. (Jusque là c’était moi qui gérais entièrement cette partie… oui oui même mon propre cadeau je devais l’emballer).

Et au final ce n’est pas le seul que je contamine et ça me plaît bien.

Ma folie de Noël me suit jusqu’à mon bureau que j’ai décoré, dès fin novembre, pour pouvoir en profiter le plus possible avant les vacances de Noël.

Et mes collègues qui au départ me regardaient avec de grands yeux qu’ont-ils fait? Et ba ils commencent à suivre et à se laisser entraîner dans l’effervescence de Noël.

On entend chantonner dans les couloirs les chants de Noël et des guirlandes viennent doucement s’ajouter dans les bureaux adjacents. Et j’adore!

Alors oui il y aura toujours des gens pour me dire que je suis ridicule et que tout ça n’est que commerciale.

Mais je pense que si on ne voit que ce côté de Noël c’est qu’on n’a pas tout compris. comme dire que le Père Noël n’est qu’un mensonge raconté aux enfants pour qu’ils se tiennent bien.

Certains côtés de Noël ont peut être été perverti mais c’est à nous de continuer à diffuser notre esprit de Noël.

C’est un peu comme le principe du sourire. Un sourire en entraîne un autre et ainsi de suite.Il ne tient qu’à nous de diffuser l’image de Noël comme une période de partage et de générosité.

 

Tu n’es pas d’accord avec moi? Tu trouves que je ne veux pas grandir (comme on me l’a déjà dit)? Ou toi aussi tu adores Noël et tu y vois autre chose que du commercial? Viens vite me donner ton avis!

Commentaires

8   Commentaires Laisser un commentaire ?

Charlotte aux petits pois (voir son site)

Tout à fait d’accord! J’adore
Noël et tout ce que ça suppose… la seule chose qui me casse les pieds ? Les difficultes d’orhanlsation Avec ma belle famille… qui prévient des dates 3 semaines, sans négociation possible (et puis qui râle quand on ne vient pas 🙄). Mais bon, ça fait partie
Du jeu. 😊✨ joyeux noël
Alors 😍😘

le 22/12/2017 à 08h29 | Répondre

Mélimélanie

Il est vraie que les difficultés d’organisation peuvent parfois gâcher un peu ces périodes!

Ma solution? On décide en Juin comme ça les gens sont au courant à l’avance et ne peuvent pas nous casser les pieds au dernier moment! :-p

Il est un peu tard pour te souhaiter Joyeux Noël (bouuuh c’est la reprise) mais je peux te souhaiter une très belle année! Tous mes voeux!

le 02/01/2018 à 11h04 | Répondre

Raphaelle

Trop mignon cet article 🙂 tu as eu l’air d’avoir eu une chouette enfance! De mon coté j’adooore les décoration de noël dans les rues, l’odeur du vin chaud, tout ce qui a trait au sapin (la déco, les lumières, l’odeeeeur!) et j’aime beaucoup faire une jolie table pour noel avec des bougies, du houx.. et du champagne! 😛 Mais par contre je déteste tout le reste : les cadeaux (les acheter, les offrir, les recevoir, oui voilà je suis bizzare), les repas in-ter-min-ables, les enfants surexcités par le sucre, et surtout surtout, l’ambiance de « fausse joie » chez les adultes. Vous voyez ce que je veux dire? le coté « on est tous obligés d’être là, on a rien à se dire, on a rien en commun, on est fatigués par l’hiver et tous ces achats, on est tous vaguements déçus par nos cadeau, on a juste envie d’être tranquillement chez nous ou avec nos potes en fait », et pourtant on doit à tout prix faire semblent d’être heureux, mais heureux! 🙂

le 22/12/2017 à 11h18 | Répondre

Nya (voir son site)

Tout pareil ! J’aime assez la période de l’Avent, les décorations et l’anticipation, mais j’ai horreur du jour J. Peut-être que Mélimélanie a la chance de ne subir aucune pression pour Noël, mais de mon côté flotte une grande obligation sur cette fête : l’obligation d’être présent à tout prix, même si ça implique de traverser un océan, l’obligation de sourire, de faire la conversation, d’acheter des cadeaux juste pour avoir un gros tas sous le sapin… Bref tout ce que je déteste. Je ne récuse pas l’esprit de Noël, seulement ce qu’en font mes proches. Mais c’est rafraîchissant de lire qu’il est possible de fêter Noël de bon cœur 🙂

(par contre ton mari qui te fait emballer tes propres cadeaux.. Tu lui as fait emballer ses cadeaux pour son anniversaire j’espère ?!)

le 23/12/2017 à 15h49 | Répondre

Mélimélanie

On en avait effectivement déjà parlé en off et pour toi effectivement les pressions sur cette date peuvent gâcher beaucoup de choses et je le comprends bien!
Il est vrai que c’est une période ou les gens « attendent » qu’on ai un certain comportement et n’acceptent pas forcément qu’on puisse choisir une autre façon de faire que celle qu’ils ont imaginé!

Pour les cadeaux je suis trop bonne j’ai toujours emballé les siens. Et je lui fait des surprises là ou lui ba… je ne sais pas depuis combien de temps il n’a pas réussi à me surprendre (mais chut il ne le sait pas 😉 )

le 02/01/2018 à 11h10 | Répondre

Mélimélanie

J’avoue que parfois l’obligation de paraître heureux peut être lourde… souvent je suis tellement en orbite pendant cette période que je ne me force pas et que j’arrive à passer outre (mais ce n’est pas toujours le cas malheureusement!).

J’espère que tu as passé de bonnes fêtes en tout cas et que tes cadeaux t’ont plut ;-).
Je te souhaite une bonne année 2018!

le 02/01/2018 à 11h07 | Répondre

Virginie

rhooooo tout pareil, j’adooooore. Je chante toute la journée « mon beau sapin » ou « petit papa Noël », ça me met en état d’esprit « trop gentille, trop généreuse la nana » 🙂 c’est sûrement idiot mais c’est une période où je sais que je suis plus patiente, plus indulgente et plus sympa que le reste de l’année. j’ai envie de faire des cadeaux à tout le monde, de mettre des lumières partout, je donne des pièces au SDF, l’autre jour, j’ai failli lui donner mon écharpe… franchement à quelques jours de Noël, ça m’embêtait qu’il ait froid le pauvre !
Bref, tout pareil. Mon bébé est encore petit, donc je pense qu’elle va se faire un petit kiff « déchirons le papier cadeau » mais quand même… les lumières dans le salon… ba elle trouve ça bien aussi 🙂 🙂 🙂

le 22/12/2017 à 11h49 | Répondre

Mélimélanie

Tu es la parfaite illustration de l’esprit de Noël je trouve! Et je suis heureuse de savoir qu’il y a encore des gens qui sont comme moi à l’approche de cette fête!
J’espère que tu as passé un merveilleux Noël et que les yeux de ta fille brillaient de milles paillettes.
Très belle année 2018 à toi.

le 02/01/2018 à 11h11 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?