Menu
conseils et astuces

Pratique du ski : voici l’essentiel à savoir

Généralement, le ski est vu comme un moyen de divertissement excitant et passionnant. Au-delà d’être un jeu divertissant, il est l’un de ces sports qui demandent assez d’énergie et beaucoup de détermination. Bien qu’il présente certains avantages pour la santé, il n’en réserve pas moins un risque pour celui qui s’y adonne. Cet article livre tous les détails essentiels sur cette activité sportive.

Définition du ski

Encore appelé le snowboard, le ski est un moyen de locomotion individuel de glisse pratiqué à l’aide de longs patins fixés aux pieds et pratiqué sur la neige ou sur l’eau. C’est un sport pratiqué fréquemment en hiver. L’origine de cette pratique est contestée par les historiens et scientifiques au point d’en faire des controverses. Une première tendance affirme qu’il est né en Scandinavie alors qu’une autre tendance affirme qu’il est né en Altaï dans les régions montagneuses d’Asie centrale.

L’histoire martèle que c’est un sport qui au début était pratiqué surtout dans les moments de guerre. Aujourd’hui, la plupart des praticiens le font pour le loisir et l’aventure. Il en existe suivant diverses formes. Par ailleurs, vous pouvez retrouver votre location d’un chalet au ski ici si vous envisagez de vous prêter à sa pratique.

Les différents types de skis

Trois grands types de skis sont souvent pratiqués. D’abord le ski alpin qui est une variante classique adaptée aux pistes prévisibles et damnées. Elle est plus intéressante quand elle est exécutée sur la neige et sur les montagnes. En gros, c’est une forme très prisée par les skieurs.

A lire également  Le bon choix d’assurance habitation

Ensuite, il y a le ski freestyle qui consiste à exploiter le Snow Park pour faire des rails et des sauts. Cette forme de ski, en plus de patins, nécessite une double spatule afin de faciliter les mouvements. Le ski all mountain enfin est un exercice qui peut se faire sur piste ou même hors-piste. Il est polyvalent.

Les bienfaits et risques liés à la pratique du ski

Comme toute autre activité sportive, le ski présente aussi des avantages particuliers sur la santé des praticiens. Ces bienfaits sont néanmoins suivis de risques et inconvénients.

Dans un premier temps, les disciplines hivernales obligent qu’au moment de dévaler les pistes, le skieur se serve de ses muscles tant au niveau des bras qu’au niveau des pieds. Ceci présente un avantage particulier sur le corps étant donné que celui qui s’adonne à ce sport aura des muscles au niveau des fessiers, mollets et dos. Ça permet également à ceux souffrant du surpoids ou de l’obésité de modérer leurs poids en brûlant la calorie et les graisses. La science révèle en outre que cette pratique joue un rôle crucial sur les poumons et le cœur des skieurs.

Il présente cependant des inconvénients. Généralement, chez certains skieurs, ils se plaignent au troisième jour des crambes au niveau des pieds. Chez d’autres en revanche, ils ressortent avec des blessures au mollet, aux genoux ou aux tibias.

Fonctionnement du ski

Pour faire le ski, il est essentiel de maîtriser en prélude les règles. Vous devez avoir la maitrise de la vitesse des autres skieurs, avoir la maitrise de la direction ; éviter le dépassement au risque d’occasionner des blessures, respecter la signalisation et enfin éviter le stationnement.

A lire également  Embellir son extérieur avec du mobilier de jardin

Une fois les règles connues, vous pouvez maintenant vous aventurer à la pratique. Ici, la première étape consiste à déposer le ski sur la neige. Vous vous ceignez ensuite là-dessus et fléchissez le genou en vous penchant afin de vous permettre de vous servir de vos muscles. Surfez alors naturellement tout en étant concentré.